Le forum ferme ses portes après 5 longues années d'existence.
Merci à vous tous de nous avoir suivi et qui sait, à bientôt sur d'autres forums ♥

Partagez|

Il est toujours bon d'avoir des contacts, peu importe qui ils sont. Tenté ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Il est toujours bon d'avoir des contacts, peu importe qui ils sont. Tenté ? Lun 4 Juil 2011 - 17:39

Nika Vassiliev

« In America, the president reigns for four years; journalism governs for ever and ever. »
FEAT: Eva Green;

SEXE: Féminin Masculin
NOM: Vassiliev
PRENOM(S): Nika
ÂGE: 29 ans
DATE: 15.01.1983
LIEU: Volgograd (Russia)
NATIONALITE(S): Russe, Americaine
STATUT CIVIL: Fiancée à Nolan Baker
EMPLOI: Journaliste pour le Washington Post
SANG: B négatif


BIOGRAPHY

« La plume se posa délicatement sur le parchemin vieillit et, les longs doigts pâles de resserrant autour du bout, elle se mit à composer sur le papier jaunit un C majuscule. C comme Crétin, Con, Coquille, Costumes, mais aussi, et dans le cas présent, pour Cher. Cher quoi ? Cher qui ? Ce fut la question qui se posa ensuite ; devait-elle écrire le mot qu’elle n’avait jamais prononcé ? Ou bien l’appeler par son prénom et marqué ainsi le refus d’être proche de lui ? Elle hésita longtemps, laissa des gouttes d’encre glisser le long de sa plume pour venir s’écraser sur le papier. Se sentait-elle la force de lui parler, au moins ? Elle ne l’avait pas fait jusqu’ici, pourquoi changer d’avis brutalement ? Elle n’en avait aucune idée. Sans doute l’envie de se confier.

Cher Zakhar,

Avant que tu ne commences à râler, non, je ne peux pas t’appeler papa. C’est plus fort que moi, bien que je te considère comme mon père. Etrange, n’est-ce pas ? Oui, je sais. L’autre question que tu me poseras, c’est ; pourquoi aujourd’hui ? Pourquoi répondre enfin à toutes tes lettres après des années de silence ? Je ne sais pas trop. Peut-être que je suis enfin prête à te dire tout ce que j’avais sur le cœur ? Peut-être que j’ai puisé le courage de tout te balancer ? Où l’aurai-je puisé alors que je n’ai pas voulu m’enrôler dans l’armée par peur ? En Nolan. Tu ne le connais pas. Personne ne le connait. Sans doute est-ce mieux.
Alors, par où commencer ? J’ai tellement à dire…

La plume quitta la feuille, le temps d’aller se plonger dans l’encrier. Les yeux clairs de Nika Vassiliev se posèrent sur la flamme qui créait un faible halo autour d’elle, juste assez suffisant pour lui permettre de voir ce qu’elle notait dans sa lettre.

J’ai toujours regretté de ne pas connaître maman. Un an de souvenir, ce n’est pas assez. D’autant plus que la mémoire humaine ne peut pas aller au-delà de nos trois ans. C’est sans doute ce fait qui m’a rendu si proche de Mischa. En plus du fait que tous deux nous ne t’avions que très peu connu. C’est vrai, comment connaître un homme qui est toujours dans des pays étrangers pour faire la guerre ? Pour faire le mal autour de lui, abattre des hommes de sang-froid ? Dmitry et Lyov avaient déjà neuf et douze ans ; ils t’avaient connu, t’avaient vu, et rêvaient de devenir comme toi. Je ne le comprenais pas, et aujourd’hui encore, je ne peux pas les comprendre. Qui pourrait supporter l’idée de ne jamais voir sa famille ? Quelqu’un qui se fout d’elle. Tu te foutais de nous comme tu te foutais de maman. Tu n’as pas cherché à t’occuper de nous. Je t’en ai toujours voulu pour ça. Nous n’avions rien de toi. Pas de cartes, pas d’appels. Pas même pour nos anniversaires. A la maison, nous avions tous peur que tu ne reviennes jamais. Et quand tu rentrais, tu prenais tout juste le temps de nous embrasser…

Elle fit une pause, sentant les larmes venir inonder ses magnifiques yeux bleu pétillant, dut se mordre la lèvre pour les empêcher de couler. Pleurer, elle détestait ça. Et ressasser le passé encore plus. Il devait rester là où il était, tout serait tellement mieux ainsi. Malheureusement, elle avait besoin de se vider, de parler, de l’accuser. Cela faisait presque vingt-huit ans qu’elle encaissait les coups sans jamais rien dire, mais elle n’en pouvait plus, et devait se libérer de ce poids qui reposait lourdement sur ses épaules frêles. Reprenant ses esprits lentement, elle poussa un faible soupire de soulagement en sentant ses yeux se sécher, et, malgré elle, elle attrapa le pull over trop large qu’elle portait. C’était un vêtement qui appartenait à son fiancé, Nolan Baker, et qui était imprégné de son odeur et qu’elle aimait avoir sur elle pour le sentir proche. Elle plongea son visage fin dans le pull et huma avec délectation le parfum de l’homme qu’elle aimait. Ce simple geste pouvait parfois la remplir de courage. Et elle en avait bien besoin, en ce moment-même.

J’ai appris à grandir sans toi, à me débrouiller par moi-même puisque je ne pouvais, apparemment, compter sur personne. Très tôt, l’envie de quitter la Russie m’a prise ; pourquoi rester dans un pays qui vous volé vos parents ? Et cette envie s’est renforcée lorsque Dmitry s’est enrôlé dans l’armée. Lui en premier… Et, très peu de temps après lui, Lyov. Ils avaient tout juste vingt-deux et vingt-cinq ans, la vie devant eux. Mais non. Ils t’admiraient trop. J’avais quatorze ans, et j’étais à la charge d’une nourrice puisque toutes les personnes majeures de ma famille étaient sous les drapeaux. La goutte d’eau de trop fut Mischa. Ce petit frère pour qui je donnais tout, que je chouchoutais, que je protégeais… Il m’a avoué, un jour, qu’il avait, lui aussi, comme projet, de rejoindre les rangs de son pays pour défendre la patrie. Alors je suis partie. Oui, Zakhar, j’ai fugué. Je me suis enfuie de la maison pour ne pas avoir à perdre un autre frère. L’armée m’avait tout pris, la Russie aussi. Je n’avais plus rien, là-bas. Comme j’apprenais l’anglais, j’ai sut me débrouiller dans les pays voisins, même si j’étais terrifiée. J’avais dix-sept ans, j’étais incapable de me défendre toute seule. Les rues étaient parfois dangereuses, mais j’étais déterminée. Parfois, je m’introduisais dans certains cours, je me faisais des amis comme ça. Des personnes avec qui j’ai gardé contact, aujourd’hui encore. J’ai beaucoup voyagé, traversé les pays, appris les langues. Ca m’a beaucoup aidé. C’est en Pologne que j’ai trouvé ma vocation ; journaliste. Je me souviens de ce jour. J’avais vu une jeune fille se faire racketter. La pauvre était tellement choquée et terrifiée qu’elle n’avait pas osé bouger, plus tard, j’ai appris que ça arrivait très fréquemment. Pour dénoncer cela, j’ai écrit un article anonyme, que j’ai laissé dans un journal. Il a été publié le lendemain. J’étais tellement fière de moi… Mais ça, tu ne l’as jamais deviné. Pour toi, les journalistes ne sont que des parasites qui vendent leurs corps pour une poignée d’informations.

Ses doigts s’étaient tellement serrés autour de sa plume qu’ils blanchirent. Toute sa haine envers son père sortait d’un coup, comme une tempête qu’on n’aurait put préparer. Elle appuyait sur la plume qui crissait sur le parchemin. Des larmes de colère avaient de nouveau remplis ses deux perles et ses dents grinçaient les unes contre les autres. Les gouttes d’eau salées dévastaient ses joues déjà creuses et pâles pour venir terminer leur chute sur le papier ancien et créer une flaque, seule future preuve qu’elle avait pleuré. Alors qu’elle ne pleurait pas. Surtout pas pour un homme comme lui. Allant chercher de l’encre noire dans l’encrier, elle reprit le fil de sa lettre.» Read more




Dernière édition par Nika Vassiliev le Mar 5 Juil 2011 - 9:55, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Il est toujours bon d'avoir des contacts, peu importe qui ils sont. Tenté ? Lun 4 Juil 2011 - 17:40

GIRLS


• Anya Vassiliev
Helena Bonham Carter • Deathly mother...
Nika ne la pas connue. Enfin, presque pas ; en réalité, elle a passé un an de sa vie avec Anya, mais c'est trop peu pour que la jeune Russe puisse s'en souvenir. Ce qu'elle sait de sa mère ? Quasiment rien. Elle sait qu'elle est morte en mettant Mischa au monde, qu'elle était, de toute façon, atteinte d'une maladie mortelle et qu'elle n'aurait pas vécut dix ans de plus. Mais Nika a toujours voulu avoir une mère, un parent sur qui compter, à qui parler. Jusqu'à ce qu'elle fuit la Russie, la jeune femme se rendait sur la tombe de sa défunte mère, y déposer des fleurs. Maintenant, elle ne cesse de penser à elle et, souvent, les soirs de l'anniversaire de sa mort, elle lui parle. Pour cela, elle s'enferme dans sa chambre et lui raconte l'avancée de sa vie.... Oh ça oui, Nika aurait aimé la connaître.


• Aleksandra Voronov
Mackenzie Foy • You're like my daughter
Aleksandra est, en réalité, la fille adoptive de Nolan. Mais, depuis qu'elle l'a rencontré, Nika la considère aussi comme telle. Il faut dire que l'homme lui a raconté les mésaventures de la petite fille, et que la Russe pourtant connue pour son manque de sentimentalisme, n'a put que fondre pour cette petite bouille d'ange. Depuis, Nika prend soin d'elle autant qu'elle le peut. Mais... Elle ne sait pas vraiment pourquoi, elle a parfois l'étrange et désagréable sentiment qu'Aleksandra ne l'accepte pas ; ou qu'elle essaie de l'éloigner de Nolan, ce que Nika n'apprécie que moyennement. Certes, elle comprend que la petite fille considère le criminel comme un héros, mais il y a tout de même quelques limites... La journaliste lui montre quand même tout l'amour maternel qu'elle peut lui porter, et, comme pour Nolan, elle sait qu'elle n'hésitera pas à donner sa vie, ou à faire l'impossible pour que la jeune enfant reste en sûreté. Malgré ça, Nika est bien consciente que viendra le jour où une discussion entre les deux femmes de la vie de Nolan sera inévitable ; alors la jeune femme prépare ses questions, pour essayer de comprendre pourquoi Aleksandra se montre parfois si hargneuse avec elle.



• Natasha Williams
Kristen Bell • It was so complicated !
Ah ! Nika et son habitude de débarquer à l'improviste ! Déjà ce léger détail n'avait pas plût à Natasha qui, elle, bossait déjà pour le New York Times et avait dut faire ses preuves. Nika ne se préoccupait pas de cette jeune femme, elle faisait son job et était payée, ça lui suffisait. Mais il a fallut que le Rédacteur en Chef veuille savoir qui des deux étaient la meilleure. Bien sûr, Nika fut la plus rapide et son article valait au moins cinq fois celui de la blonde, mais celle-ci n'a jamais apprécié d'être deuxième. Elles ont été rivales, puis ont trouvé un point d'entente ; Williams prenait des photos et aidait Nika pour la rédaction de tout ce qui touchait au juridique, tandis que la Russe faisait le reste du boulot. Un bon deal, en soi. Et puis Nika a mit les voiles et a rejoint le Washington Post. Elles sont restées en contact, mais ne sont pas des amies, bien qu'elles s'entraident à la moindre occasion.

• Jennifer Jareau
A.J Cook • I don't like you...
Entre Nika et JJ, c'est loin d'être rose ; lors des nombreuses conférences de presse organisée par l'équipe de profiler, Nika a souvent essayé de tirer les vers du nez de l'agent du liaison. Elle allait même jusqu'à s'infiltrer dans les commissariat pour l'approcher, et n'hésitait pas.à faire amie-amie. Malheureusement, JJ n'est une idiote ! Et elle a vu clair dans le jeu de la journaliste qui a dut changer de tactique afin d'avoir ses scoops. Dès lors, lorsque JJ lui refuse une information, Nika va directement voir un membre de son équipe, ou un petit flic un peu perdu qui est près à tout lui dévoiler contre un beau sourire... Sournoise ? C'est sûr. Et pleine de ressource ! Une petite guerre s'est déclarée entre les deux jeunes femmes ; la guerre de celle qui gênera l'autre le plus vite possible.


• Your name
Your avatar • Our link
Blabla.

• Bliss Anderson
Park Gyuri • Hm... You're nice, it's good !
La première fois que Bliss et Nika se sont rencontrées, c'était à l'hôpital ; Nika, de retour à Quantico, voulait passer pour faire une petite surprise à Nolan, mais s'est malencontreusement retrouvée dans la chambre de Bliss Anderson. Au départ, elle a crût s'être trompé, mais la jeune femme lui a alors dit que son médecin était bien le Dr Davis. C'est ainsi qu'elles ont fait connaissance ; Nika se présentant comme étant la fiancée du chirurgien, et inversément. Bien sûr, elle a gardé la véritable identité de Nolan secrète. De fil en aiguille, la journaliste a rapidement reconnu en Bliss les traits de la reporter ; il n'est pas rare qu'elle regarde son journal télévisé, ou qu'elle l'enregistre. Et, avec sa nature plutôt franche, la Russe n'a pas put s'empêcher de lui avouer admirer son travail ! Comme le courant semblait bien passer entre elles, les numéros ont très vite été échangés. Dès lors, il n'est pas rare qu'elles se donnent rendez-vous dans lieux plus calmes, comme des bars, des restaurants... Afin de discuter. Elles ne sont pas assez proches pour dire qu'elles sont amies, et donc, n'abordent que très rarement leur vie privée, mais tous les autres sujets qui puissent exister ont été leur victime. Surtout au niveau boulot. De temps en temps, Nika se demande même si elle ne devrait pas voir avec Bliss pour s'entraider, et se tenir au courant des info que l'une ou l'autre récolte... Après tout, un allié au sein du journalisme est tout aussi bon à prendre qu'un allié au sein de la police !



Spoiler:
 


Dernière édition par Nika Vassiliev le Mar 5 Juil 2011 - 9:43, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Il est toujours bon d'avoir des contacts, peu importe qui ils sont. Tenté ? Lun 4 Juil 2011 - 17:40

BOYS


• Zakhar Vassiliev
Bruce Willis • I can't call you Dad
Malgré le lien du sang qui relie Zakhar et Nika, le père et la fille n'ont jamais été proches. Ceci vient du fait que l'homme était toujours absent durant l'enfance de la jeune femme qui lui en veut encore beaucoup. De même, elle n'a jamais accepté qu'il préfère faire la guerre plutôt que rester en compagnie de ses enfants, d'autant plus après la mort d'Anya. Pour ces raisons, Nika s'est toujours montré froide et distante vis à vis de Zakhar et n'a jamais put l'appeler " papa ". Elle sait qu'il ne comprend pas son attitude et qu'il aimerait pouvoir avoir une seconde chance, mais elle ne se sent toujours pas prête pour lui donner un tel privilège. Même si, depuis qu'elle est aux Etats-Unis, il lui envoie souvent des courriers, ele n'a jamais prit la peine, ni le temps, de lui répondre. Elle lui en veut, et le déteste, et elle est trop rancunière pour lui pardonner si facilement.


• Lyov Vassiliev
Ewan McGregor • Brother, you protected me
Tout comme Mischa et Dmitry, Lyov est le frère de Nika. Mais il est l'aîné de la famille, ce qui fait de lui le protecteur de tous les autres enfants. Depuis toujours, il met un point d'honneur à défendre et protéger ses frères et soeurs, peu importe les risques. Il avait déjà onze ans, quand Nika est venue au monde, mais il a tout de suite aimé cette petite soeur et s'est mis en tête que jamais rien ne lui arriverait. Tout comme Dmitry, il admire beaucoup Zakhar et a suivit sa voie en s'enrôlant dans l'armée, au grand damne de Nika, mais malgré ça, il en veut à leur père car conscient de la haine qui abrite sa petite soeur. Il sait aussi qu'elle lui en veut d'avoir prit le même chemin que leur père et essaie de se racheter en lui envoyant des lettres régulièrement... Mais ça semble ne pas suffire...



• Dmitry Vassiliev
Dave Annable • Brother, I love ya
Quand Nika est née, Dmitry avait déjà huit ans. Entre le frère et la soeur, ça n'a pas toujours été facile, d'autant plus que le jeune garçon a toujours idéalisé Zakhar quand la jeune fille, au contraire, le dénigrait. Malgré tout, elle a toujours put compter sur lui, et a été plus que peinée de le voir s'enrôler dans l'armée. Il fut le premier à rejoindre leur père sous les drapeaux, et elle a peur de le perdre. Depuis qu'elle a fuit la Russie, elle n'encore plus rarement de ses nouvelles ; à vrai dire, il a dut lui écrire trois ou quatre fois, au maximum. La plupart du temps, il est en train de faire la guerre. Mais, malgré cet éloignement, Nika sait qu'en cas de coup dur, elle n'hésiterait pas à le retrouver pour l'aider.

• Mischa Vassiliev
Niall Matter • I try to protect you
Mischa est le cadet de Nika. Le seul frère avec qui elle est réellement proche... Il faut dire qu'ils n'ont qu'un an de différence et aucun d'eux n'a de souvenirs de leur mère. Ils ont grandit ensemble, et Nika s'est toujours promit de veiller sur lui, même si au fond, c'était davantage lui qui la protégeait. A l'école, dès que quelqu'un s'approchait de trop près de sa soeur, Mischa fonçait tête baissée. C'est sans doute parce qu'ils étaient vraiment très proches qu'elle a mal pris son départ pour l'armée... Elle ne voulait pas voir son petit frère l'abandonner à son tour, donc elle a fuit la Russie. Néanmoins, Mischa restait attaché à elle, et il l'a retrouvé. Il sait qu'il ne peut pas la convaincre de revenir dans leur pays natal, mais il fait de son mieux pour l'épauler et est près à faire parti de sa nouvelle vie..


• Nolan Baker
Johnny Depp • I wanna marry you
Au début, leurs chemins n'auraient pas dut se croiser... C'est parce que Nika voulait faire partis de ces journalistes qui attrapent les psychopathes qu'elle s'est rendue dans le Casino où se trouvait Nolan. Au premier coup d'oeil, elle l'a aimé. Sans savoir qu'il était l'homme qu'elle recherchait. Tout est allé très vite entre eux, ce qui n'est pas dans les habitudes de la Russe. Mais elle l'aime. Et c'est par amour qu'elle ne l'a pas dénoncé aux autorités quand il lui a révélé sa véritable identité. Depuis, elle lui a promit de la protéger, coûte que coûte. Personne, oh non, personne, ne touchera un cheveux de son fiancé !

• Aaron Hotchner
Thomas Gibson • I can stop you, trust me
Cet agent du FBI, Nika ne l'aime pas. Les raisons sont simples ; il cherche, pas tous les moyens possibles, de mettre Nolan derrière les barreaux. SON Nolan. Et il est hors de question qu'il réussisse ! Ah ça, jamais ! Elle sait bien qu'elle ne peut pas l'arrêter sans laisser des soupçons, malheureusement, mais ça ne l'empêchera pas de tout faire pour qu'il change de suspect. Pouvant faire preuve de la même sournoiserie que Scar dans le Roi Lion, Nika pose plusieurs dizaines de questions à l'agent fédéral afin de laisser planer le doute sur la véritable identité de Nolan, et va parfois même jusqu'à se renseigner sur la vie de Hotchner pour les dévoiler, au grand jour, dans ses articles ! Mesquin ? Certes, mais il la bien cherché !


• Alexei Ivanovitch
Robert Downey Jr. • It was great, isn't it ?
Alexei et Nika, ça datait de l'époque où la jeune femme habitait encore la Russie... Seule la Volga les séparait, mais ça ne les empêchait pas de se voir, ni de s'aimer. A l'époque, ils étaient adolescents, et leur relation semblait faite pour durer... Mais la vie en avait décidé ainsi ; c'était la première fois que Nika aimait, qu'elle accordait sa confiance en quelqu'un. Elle était prête à le faire entrer dans sa famille, mais... Non. Alexei a disparut de la surface de la Terre, brisant ainsi la jeune femme qu'elle était à l'époque. La sulfureuse Russe a alors décidé de couper les ponts, et de mettre un terme à leur relation. Et puis, elle a fuit son pays natal... Trop de douleur la retenait là-bas, et elle voulait vivre sa vie, en toute liberté. Son petit frère venait de rejoindre l'armée, elle était seule, au Manoir Vassiliev, un accident lui avait fait prendre sa décision. De temps en temps, Nika se plonge dans ses souvenirs, et se rappelle cette courte relation ; sans aucun regret des choix qui ont été pris depuis. Elle est heureuse, et profondément amoureuse de Nolan, à présent. Sans aucune nouvelle d'Alexei. Peut-être est-il mort ? Peut-être a-t-il quitté la Russie, lui aussi... ?

• James Miller
Jason Statham • Nolan's friends are mine
James. James par-ci, James par-là... A la base, Nika ne le connaissait pas. De moins, pas à proprement parlé ; tout ce qu'elle savait de lui, c'était ce que lui racontait Nolan. Parce que James et Nolan semblaient être très proches. Enfin, c'était même plus qu'une impression ; Nolan racontait à Nika leur projet, et la jeune femme a appris à faire confiance au jeune homme, sans même le connaître. Au final, elle ne savait toujours pas à quoi il ressemblait qu'elle le connaissait presqu'autant que son propre fiancé ! Et puis... Est quand même venu leur jour de leur rencontre. Elle craignait de ne pas pouvoir lui faire confiance, d'avoir une mauvaise impression... Heureusement, cette crainte n'était que pure futilité. Elle n'irait pas jusqu'à dire qu'ils sont les meilleurs amis du monde, mais elle sait que James ne balancera jamais Nolan, bien au contraire. La Russe n'hésitera pas à aller le voir en cas de problèmes non-prévus.


• Spencer Reid
Matthew G. Gubler • You don't trust me...
Lorsque l'agent de liaison Jareau ne veut rien vous dévoiler, le meilleur moyen d'avoir quelques informations, c'est d'aller voir les enquêteurs eux-mêmes ! Ce système, cela fait des années que Nika l'a bien compris ; c'est pourquoi, elle a décidé d'aller aborder le jeune homme. Simplement, sachant Ô combien il pouvait être intelligent - les articles vantant ses mérites ne sont pas rares, loin de là - la jeune journaliste Russe a bien réfléchit avant d'aller engager la conversation avec ce petit Génie. C'est comme ça qu'elle a appris pour la maladie de sa mère ; sournoise et manipulatrice comme elle l'est, Nika s'est rendue à l'une des nombreuses conférence du profiler. Suite à cela, elle a feint l'envie de lui poser plusieurs questions, pour, peu à peu, aborder les maladies mentales, et, plus précisément, la schizophrénie. Nika déteste toute cette équipe, le Génie ne fait pas exception à la règle ; mais... Reid semble plutôt distant, et méfiant vis-à-vis d'elle ; tant et si bien qu'il lui pose un certain nombre de questions sur elle, l'air de rien. Une chose est sûre ; il sait qui elle est, et qu'elle est celle qui cherche à faire tomber JJ, et rédige des articles plutôt virulents contre l'agent Hotchner. Mais ce détail importe peu à la journaliste du Washington Post ; elle a confiance en elle, et tant que cela peut protéger Nolan, elle le fera !

• Kylian J. McEvan
Adam Brody • I like you, but not enough to wanna do something else with you
C'était en Angleterre, si les souvenirs de Nika sont exacts. Elle allait et venait de pays en pays, sans jamais s'arrêter ; squattait quelques cours dans quelques universités, bossait pour des petits journaux locaux, et passait ses soirées dans des bars, en quête d'un nouveau pays à aller conquérir. C'est dans un bar so british qu'elle fit la connaissance de Kylian. De son âge, plutôt beau gosse elle devait bien l'avouer, il s'est avéré que le jeune homme suivait les mêmes cours qu'elle à la Faculté, dans le journalisme. Ca s'est d'abord arrêté-là, bien que le jeune homme ait plusieurs fois sous-entendu qu'il la trouvait à son goût. Nika n'était pas de ce genre-là ; les sentiments ? Ce n'était pas trop son truc, vous savez... Et puis ils se sont retrouvés. Conférence de presse ; comme à son habitude, Nika posait diverses questions plus douteuses les unes sur les autres sur la qualité du travail effectué par les agents fédéraux, mais aussi pour tenter de découvrir l'identité de leur suspect potentiel - après tout, il faut protéger Nolan coûte que coûte ! c'est ainsi qu'elle a attiré l'oeil et l'attentino de Kylian qui a reconnut en elle la jeune étudiante volage qu'il avait connut. Pour qu'elle le repère à son tour, le jeune homme a commencé à poser, à son tour, d'autres questions pièges aux pauvres agents qui avaient bien du mal à voir la fin de leur conférence. Enervée, vexée, et son amour propre blessé, la jeune femme l'a patiemment attendu à la fin de la conférence pour aller lui balancer le fond de sa pensée ! Quelle ne fut pas alors sa surprise en reconnaissant Kylian qui, bien entendu, s'était déjà préparé pour reprendre leur petit jeu d'antan ; depuis, ils ne cessent de se chamailler lors des conférences tenues par les profilers et/ou agents fédéraux. Quant à Kylian, il exaspère quelque peu la Russe glaciale avec ses commentaires tous plus douteux les uns que les autres ; si Nika est joueuse, elle reste tout de même plus que fidèle à son fiancée et malgré les efforts de Kylian, il est hors de question qu'elle finisse dans son lit ! Non mais !



Spoiler:
 


Dernière édition par Nika Vassiliev le Mer 2 Mai 2012 - 20:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Il est toujours bon d'avoir des contacts, peu importe qui ils sont. Tenté ? Lun 4 Juil 2011 - 17:41


Spoiler:
 

Ne pas prendre le code CSS ; sauf permission.


Dernière édition par Nika Vassiliev le Lun 4 Juil 2011 - 20:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Il est toujours bon d'avoir des contacts, peu importe qui ils sont. Tenté ? Lun 4 Juil 2011 - 18:27

Slt Nika,désirerait tu un lien avec l'ex de ton futur époux
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Il est toujours bon d'avoir des contacts, peu importe qui ils sont. Tenté ? Lun 4 Juil 2011 - 19:28

moi je voudrais un lien s'il te plait calin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Il est toujours bon d'avoir des contacts, peu importe qui ils sont. Tenté ? Lun 4 Juil 2011 - 20:05

Maléfica ; L'ex ? Oulà ! Mais bien sûr qu'il nous faut un lien. Et un lien électrique je dirai même ! Aurais-tu déjà une petite idée ? Si non, je peux toujours en trouver une Smile

Satine : Of course Smile Tu as déjà une petite idée, ou pas du tout ? Positif ? Négatif ? Neutre ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Il est toujours bon d'avoir des contacts, peu importe qui ils sont. Tenté ? Ven 5 Aoû 2011 - 15:21

Aucune idée,mais malgré notre séparation,on est rester de bon ami lui et moi
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Il est toujours bon d'avoir des contacts, peu importe qui ils sont. Tenté ? Ven 5 Aoû 2011 - 15:43

Euh... Le seul problème, c'est que j'en ai parlé à Nolan, et il dit que tu n'es pas son ex. Par ailleurs, dans ses liens, à aucun moment il n'est mention d'une quelconque relation entre vous. EUH
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Alexei Ivanovitch 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 330
▌Date d'inscription : 29/05/2011
▌Métier : BAU Supervisor Special Agent
▌Avatar : Robert Downey Jr.


MessageSujet: Re: Il est toujours bon d'avoir des contacts, peu importe qui ils sont. Tenté ? Sam 6 Aoû 2011 - 0:23

Je t'ai rajoutée dans mes liens, comme prévu ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Il est toujours bon d'avoir des contacts, peu importe qui ils sont. Tenté ? Ven 8 Juin 2012 - 11:05

Bonjour Smile
J'aimerai bien un lien avec toi j'ai peut être une idée déjà si tu es d'accord
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Il est toujours bon d'avoir des contacts, peu importe qui ils sont. Tenté ? Sam 9 Juin 2012 - 19:27

coucou

je veux bien un lien, je fais également dominic et david

mais pas d'idées pour le moment

si ce n'est peu etre avec kate qui cherche une colocataire entre autres et dominic une personne qui l'aurait aidé à remonté la pente pendant une période dure de sa vie

à bientôt
Revenir en haut Aller en bas

 Contenu sponsorisé 





• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Il est toujours bon d'avoir des contacts, peu importe qui ils sont. Tenté ?

Revenir en haut Aller en bas

Il est toujours bon d'avoir des contacts, peu importe qui ils sont. Tenté ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Gérer ses contacts dans Fring
» Pneu F1 Slot-It
» [RESOLU] HD2 - lier contact tel avec contact facebook
» [FR] 6 EVENTS - Fin ??? - Pokemon Ranger Sillages de lumière
» [QUESTION] N'avoir que les contacts sim sur le répertoire
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Criminal Minds :: Divers :: Fiches de liens-