Le forum ferme ses portes après 5 longues années d'existence.
Merci à vous tous de nous avoir suivi et qui sait, à bientôt sur d'autres forums ♥

Partagez|

Le retour du balancier.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
 Jack Sutton 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 977
▌Date d'inscription : 10/06/2012
▌Métier : Agent FBI spécialiste en explosifs// Chef intérim
▌Avatar : Keanu Reeves


MessageSujet: Le retour du balancier. Lun 2 Mar 2015 - 18:48

J'avais bossé comme un dingue sur mes dossiers. Entre les enquêtes et mes appels pour me déplacer aux quatre coins du pays pour des expertises en bombes ou autres. Je jonglais entre vie de famille, boulot et les préparatifs de mariage. En somme... ma vie était une tornade mais je ne m'en plaignais pas j'avais toujours vécu ainsi. C'était plus difficile pour Nolène ou ma fille dont je m'ennuyais énormément. Enfin aujourd'hui elles étaient parties entre filles faire la tournée des boutique pour habiller Chrystal pour le mariage... enfin lui trouver un truc pour ne pas qu'elle se prenne les pieds dedans. Je terminai un dossier mais il me manquait l'expertise du profiler affecter au dossier. Je parti donc plus tôt pour me diriger à la BAU pour aller voir le dit profiler.

- Miya ne va pas bien depuis quelques temps...

Je stoppai ma marche en entendant cela. Je pris quelques minutes pour aller porter le dossier au profiler et je quittai rapidement. Comment ça elle n'aillait pas bien? Elle qui m'empêchait de péter des crânes et de péter un câble quand les situations devenait tendues. J'arrivai à son appartement et vit la porte entrouverte. Instinctivement je mis ma main sur mon arme en faisant sauter le bouton en cas. J'écoutais et je n'entendais que le télé. Je sortis donc mon arme ayant peur qu'elle se soit fait cambrioler ou même battre. C'était pas dans ses habitudes de laisser la porte ainsi. J'ouvris la porte lentement et entrai comme si l'appartement était envahi de caïds. Mais je la vis là sur le canapé envelopper d'un plaid, immobile et le teint blafard.

- Miya? Mais...

Je rangeai mon arme et fermai la porte doucement avant de me diriger vers elle.

- Hé, qu'est-ce qui se passe ma belle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Miya Korben 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 180
▌Date d'inscription : 17/05/2014
▌Métier : Profiler
▌Avatar : Rose McGowan


MessageSujet: Re: Le retour du balancier. Lun 2 Mar 2015 - 21:05

J'avais quasiment tout perdue. Mon homme, mon humanité, ma vie... Je n'étais plus qu'une coquille vide depuis que Ryan s'est enfui, et même en mettant tous les moyens dont je disposais, je ne retrouvais pas la moindre trace, pas de retraits, pas de paiement, aucune caméra de surveillance... Il savait être invisible s'il en avait envie, on l'avait formé à ça. Je comprends qu'il aie besoin de réfléchir, mais qu'il m'envoie un signe qui me montrerait qu'il est toujours en vie...

Hotch ne pouvait pas comprendre ce qui nous liait lui et moi... Il ne pouvait pas comprendre qu'en lui faisant remarquer qu'il risquait de me faire perdre ma place, il allait se retirer et fuir au plus loin qu'il pouvait... Juste pour me protéger, juste par amour, juste par peur... Peur que je perde mon travail, peur de souffrir, peur qu'on me juge... Ryan a toujours été du genre "vous vivrez bien mieux sans moi..." et j'avais peur qu'on le retrouve un jour mort, quelque part...

Je connaissais la déchéance depuis deux semaines désormais. Certes j'avais repris le boulot, mais je n'avais plus le coeur à l'ouvrage, je rentrais m'enfonçant un peu plus dans la déchéance, l'alcool et la gourmandise à excès...

Quand Jack pénétra dans ma maison, je ne me suis même pas aperçue de sa présence, j'ai juste vaguement entendu mon nom. J'ai fini par déporter mes yeux sur lui, quand il me demanda ce qui n'allait pas... De quoi se mêlait-il? J'ai de nouveau regardé dans le vague la télévision sans vraiment voir ce qui s'y passait... d'une voix presque d'outretombe et froide comme la glace j'ai dit...


-Il manque pas quelqu'un? Il s'est tiré car Hotch a eu la bonne idée qu'il allait avoir ma perte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://supreme-time-crash.forumactif.org/
avatar
 Jack Sutton 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 977
▌Date d'inscription : 10/06/2012
▌Métier : Agent FBI spécialiste en explosifs// Chef intérim
▌Avatar : Keanu Reeves


MessageSujet: Re: Le retour du balancier. Mar 3 Mar 2015 - 15:47

Une morte-vivante. C'est la première pensée qui traversa mon esprit. Je ne dis rien pendant quelques minutes et fit un examen rapide des lieux. Des bouteilles d'alcool vides, et des carton de pizza et de chinois trônait sur la table. Je reportai mon regard noir sur elle et la regardait quelques minutes. Ainsi c'était ça. Ryan était parti la laissant seule au lieu de se battre pour elle. Quoique... on ne pouvait avoir de conjoint dans la même boîte mais moi et Nolène on était ensemble et je m'étais battu pour elle, pour moi, pour nous. Je les ai défier de nous séparer en autre. Finalement ils ont abdiquer sachant pertinemment que je ne lâcherais pas le morceau.

- Pourquoi tu ne m'as pas appeler avant? Attends un peu. Je te fais du café d'accord?

Je me levai et allai à la cuisine chercher entre autre un sac pour débarrasser la table basse des cochonneries dessus avant de ramener tout ça et fouiller les armoires pour du café que je trouvais au fond d'une armoire. Je fis couler le café en lui jetant un oeil, elle était méconnaissable. Muette, le teint pâle soudain ça me frappa de plein fouet. J'étais comme ça à la mort de Julia! J'allais bosser et me jetai dans le travail pour empêcher mon cerveau de penser pour revenir chez-moi complètement mort pour manger deux trois morceau et m’avachir dans le silence morne de mon salon où même ma mère n'arrivait pas à me tirer. Je pris les tasses et les portai au salon.

Je m'assied à ses côtés silencieux cherchant mes mots. J'ai toujours été nul en la matière. Enfin quand une femme était en peine. Déjà que parler de mes émotions j'avais encore de la difficulté imaginez pour réconforter les autres! Enfin je pris une inspiration pour au moins lui dire quelque chose.

- Je comprends ce que tu ressens Miya. Je... je l'ai déjà vécu. dis-je les yeux baissé vers mes mains.

Les souvenirs qui remontaient en moi était toujours aussi vifs mais avec le temps ont apprend à vivre avec. Julia a été happé mortellement dans un accident de voiture enceinte de notre bébé qui avait quelques semaines de vies en elle.

- J'ai déjà eu une fiancée avant Nolène. Je l'aimais comme un dingue! Mais un chauffard ivre l'a happé mortellement. J'ai été des semaines dans un état second. Je comprends aussi que tu n'as plus envie de rien faire mais si je peux te donner un conseil, ce n'est pas la meilleure méthode. Je sais de quoi je parle.

Je remontais mes yeux vers elle. Voir toute cette douleur et cette peine dans les yeux de mon amie me désarmait. J'aimais pas voir une femme souffrir et surtout s'en faire pour un lâche qui n'ose pas se battre un minimum, mais ça je suis pas assez bête pour lui dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Miya Korben 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 180
▌Date d'inscription : 17/05/2014
▌Métier : Profiler
▌Avatar : Rose McGowan


MessageSujet: Re: Le retour du balancier. Mer 4 Mar 2015 - 12:25

-A quoi cela aurait servi que je t'appelle? Tu aurais fait comme Hotch a fait... Le faire partir de la ville car c'était un ex-criminel, et qu'il essaie de se racheter ou non, cela n'aurait rien changé...

Une chose était assurée, c'est que je ne voulais en aucun cas de sa pitié ni même de son aide. Je l'ai vu partir dans la cuisine en grognant intérieurement, de quoi se mêlait-il... Je n'avais besoin que de Ryan... Personne d'autre... IL était parti faire du café apparemment, je me suis enfoncée un peu plus dans le plaid n'ayant que le nez qui dépasse presque. Je me cachais car je ne voulais pas sentir son regard sur le moi, je ne voulais pas qui me voit en train de plonger profondément pour ne jamais en sortir... Oui, peut-être dans un sens que j'avais honte...

Le revoila avec ses tasses, je ne peux pas m'empêcher de pousser un soupir. Je le voyais, il cherchait quoi me dire. J'étais douée pour l'empêcher de péter des câbles et le remonter quand il en avait besoin, mais lui face à une femme il était désarmé. Surtout quand c'était une "amie".

Il comprenait ce que je ressentais car il l'avait déjà vécu? Cela eut pour effet de faire sortir ma tête du plaid... Je l'ai regardé avec des yeux qui demandaient "comment ça?" C'est comme s'il avait compris ma question, car il m'expliqua qu'il avait connu quelqu'un avant Nolène, et qu'elle avait été tué par un chauffard ivre... Il avait été donc dans le même état que moi... Il me donna un conseil, m'occuper, et me laisser plonger n'était pas la bonne solution... Je suis restée quelques instants sans rien dire...


-C'est terrible... Je suis désolée... Mais vois-tu, je ne suis pas tellement dans le même cas... Je pense que Ryan est toujours en vie... Le seul fautif dans cette histoire c'est Hotch... Ryan était en bonne voie, il commençait à préparer le terrain pour devenir détective privé... Il avait fait de gros progrès, et lui, il me donnait envie de me battre, de faire mon boulot... Mais Hotch l'a pris en privé un soir alors qu'on dînait à la maison... Je ne sais pas ce qu'à dit Hotch ni même ce qui lui a fait en traumatisme supplémentaire... Mais à partir de ce soir-là, Ryan n'a plus jamais été le même... Ses troubles sont revenus, en pire... Ses troubles de personnalité aussi, il devenait tantôt caractériel tantôt comme un enfant qui pleure... Puis un soir, je suis rentrée, il n'était plus là... Juste...

Je finis par déplier mes bras frêles et mes mains tremblantes pour aller chercher une lettre derrière un coussin et je lui déplie pour qu'il la lise:

"Ma Princesse...
Pourras-tu me pardonner un jour? Je l'ignore...
Ma "maladie" a été plus forte que moi et cela n'a pas été faute de lutter...
Je voulais me battre, pour toi, pour moi, pour nous, je voulais passer outre ce que cet agent m'a dit... Mais il m'a terrifié...
Je ne sais pas où je vais aller, je ne sais pas ce que je vais faire, et je ne sais pas non plus ce qui va advenir de moi sans toi... Mais je veux que tu te rappelles de moi, tel que j'étais avant ce fameux soir... Quelqu'un qui voulait m'en sortir, créer ma propre boîte de Détective Privé comme tu me l'avais conseillé, je voulais aussi.... T'épouser, mais je n'étais pas encore prêt à te le demander... Je voulais vivre normalement près de toi, mais IL a tout détruit...
Je t'aime, et je ne veux pas que tu restes ainsi, sur ma fuite, mon abandon...
Je ne pouvais rien faire... Mes "troubles" ont été plus forts, IL m'a terrifié...
Je ne voulais pas que tu risques de perdre ton travail à cause d'un... "malade"...
Je veux que tu refasses ta vie, et que tu m'oublies, je ne sais pas si je reviendrai, alors ne m'attends pas...
Adieu mon tendre amour...
Ryan..."


Le silence fit place, et rien qu'en pensant aux propos de la lettre, je me suis mise à sangloter avant de me mettre à pleurer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://supreme-time-crash.forumactif.org/
avatar
 Jack Sutton 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 977
▌Date d'inscription : 10/06/2012
▌Métier : Agent FBI spécialiste en explosifs// Chef intérim
▌Avatar : Keanu Reeves


MessageSujet: Re: Le retour du balancier. Lun 9 Mar 2015 - 4:42

Je la comprenais en fait je me suis fait remonter les bretelles moi aussi quand on a su pour moi et Nolène. Elle également, et sérieusement elle en a été ébranlée. Je lui ai même dit que je serais prêt à aller dans la police municipale s'il le fallait... oui un homme d'action comme moi j'aurais été prêt à sacrifier ma carrière au FBI pour nous. Je me pinçai les lèvres car je m'étais sérieusement quereller contre mon patron, avant Adriano en fait. J'ai clairement fait comprendre que si ça ne lui faisait pas plaisir qu'il me foute à la porte. Je remontai mes yeux noirs vers Miya.

- Tu sais j'ai eu droit aux remonte bretelles moi aussi quand on a su pour moi et Nolène. Pour elle, ça quand même bien été, malgré qu'elle a été ébranlée. Mais moi le remplaçant avant Adriano était disons... assez à cheval sur les règlements. Il m'a sommé de rompre avec elle ce que j'ai refuser naturellement en lui disant bien de me foutre à la porte s'il n'était pas content. Ok je sais c'est pas la même chose mais disons que j'en ai eu pour des semaines à mijoter les solutions possible. Tu me croirais si je te disais que j'ai songé abandonné ma carrière au FBI pour redevenir simple police?

Je lui fit un petit sourire en coin. Car sérieusement ceux qui me connaissaient savait que je me serais emmerder solide dans une auto de police à arrêter de petits truands de rues. Je posai ma tasse lentement. Je voyais toute la détresse dans ses yeux et surtout la douleur à travers eux. Enfin je voyais sa petite tête poindre hors de son plaid quand je lui parlais de ma propre expérience. Oui c'est vrai il était probablement en vie et moi Julia était morte. Je me levai et m'assied à ses côtés et posai une main sur son bras.

- Miya, je ne parle pas des différences de l'histoire mais bien des sentiments qui t'habitent. Je me doute que tu te sens perdue et surtout l'envie de rester enfoui sous ton plaid pour ta vie entière. j'ai été longtemps à croire que je n'étais pas fait pour le bonheur. Au point que je m'étais résigné à ne pas avoir de famille, de femme me contentant simplement de... enfin d'aventures d'un soir. Pas de cassage de tête et surtout éviter de m'attacher pour éviter de souffrir.

Je pris une pause pour tenter de remettre de l'ordre dans mes pensées. Personnellement, j'aurais déboulé dans le bureau de Hotchner pour lui balancer les pires insultes du monde quitte à avoir une suspension mais au moins il aurait su ma façon de penser. Mais je sais que Miya était loin de mon caractère bouillant et impulsif.

- Si tu veux savoir ce qui c'est passé pourquoi tu ne vas pas voir Aaron directement? Ainsi tu pourrais lui poser toutes tes questions quitte à lui balancer quelques piques bien placées non?

Elle me tendit un bout de papier plissé et surtout où ont voyais que ce n'étais pas la première fois qu'elle était lu. Je lu lentement tentant de voir si Ryan ne disait pas quelque chose à travers sa lettre pour éclairer sa copine. Mais malgré mes années dans les forces de l'ordre je dus admettre qu'il avait fait bien attention de ne rien laisser paraître. Putin mais il avait dit quoi Aaron pour qu'il prenne la fuite ainsi? Ok je n'étais pas un fan de Hotch, le trouvant un peu austère et même à cheval sur des principes mais il est un papa qui ferait tout pour son fils. Je fini la lettre mais je restai avec un goût amer de lâcheté en travers de la gorge cependant je n'étais pas bête au point de dire à Miya que je trouvais Ryan lâche. J'avais les sourcils froncés et mes yeux encore sur les mots qui gribouillais la lettre.

Ce fut le sanglots de Miya qui me tira de mes réflexions instinctivement je lançai la lettre sur la table et la pris contre moi. Ses pleurs était ceux d'un coeur brisé et démolli. Ses tremblement que je pouvais sentir sous le plaid était ceux d'une femme qui souffre tellement que son être entir ne demande qu'à s'enfouir sous terre. Je la serrai contre moi comme lorsque je console ma fille lors de ses gros chagrins d'enfants. Par chance j'avais averti Nolène que j'allais voir Miya et que je la rappellerais quand j'étais certain qu'elle aille mieux.

- Là.. ça va je suis là. dis-je doucement

Que pouvais-je faire? Rien sinon la supporter moralement et surtout éponger ses pleurs. Je la berçai contre moi en caressant sa petite tête qui devaient être pleines de questions sans réponses. Je demeurai là le temps qu'elle pleure, et surtout mouille bien mon chemisier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 Contenu sponsorisé 





• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Le retour du balancier.

Revenir en haut Aller en bas

Le retour du balancier.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Criminal Minds :: Appartements :: Appartement de Miya Korben-