Le forum ferme ses portes après 5 longues années d'existence.
Merci à vous tous de nous avoir suivi et qui sait, à bientôt sur d'autres forums ♥

Partagez|

Parce que les vendredis soirs, c'est sortie entre amies et boissons à volonté !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
 Samantha Emia 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 151
▌Date d'inscription : 27/12/2010
▌Métier : Agent du FBI spécialisée dans les disparitions
▌Avatar : Poppy Montgomery


MessageSujet: Parce que les vendredis soirs, c'est sortie entre amies et boissons à volonté ! Lun 18 Aoû 2014 - 0:42

Parce que les vendredis soirs, c'est sortie entre amies et boissons à volonté !
sonya weber & samantha emia


Vingt heures. Le réveil de son portable sonna. Samantha était en retard, elle devait retrouver une amie dans un bar et elle était toujours dans son appartement. Depuis qu’elle avait quitté le boulot, elle courait dans tous les sens : elle s’était précipitée à sa voiture, avait roulé un peu plus vite qu’à l’habitude pour essayer d’être à l’heure, elle avait à peine fermé la porte de son appartement qu’elle s’empressa à aller prendre une douche. Comment être à l’heure à une sortie prévue à vingt heures alors qu’elle était partie du travail à dix-neuf heures trente ?

Elle prit sa douche et se sécha les cheveux en un rien de temps. Elle s’était changée pour une robe noire qui lui arrivait jusqu’aux genoux, légèrement décolletée. Une fois terminée, elle envoya un message à son amie pour la prévenir de son retard. C’est en se préparant à sortir que le réveil sonna. Elle l’arrêta, heureusement qu’elle avait mis un réveil à sonner. Bien entendu, elle avait pensé à ce rendez-vous avec son amie toute la journée mais juste au cas où, elle aimait prendre les devants avant d’oublier. Mais là, à ce moment précis, ce qui la mettait plus en colère, c’était qu’elle allait arriver en retard. Elle n’aimait pas être en retard et préférait largement être présente à l’avance que d’arriver cinq minutes avant le rendez-vous. Heureusement, de là où elle habitait, le bar n’était pas trop loin de son appartement et elle allait y être en cinq minutes à pieds.

Arrivée devant le bar, elle y entra et essayait de retrouver son amie. Elle se mettait sur la pointe des pieds et regardait partout. Les vendredis soirs, il y avait toujours du monde dans ce bar. Sam regarda au niveau d’une table et vit de dos une blonde aux cheveux qui lui arrivaient juste un peu en dessous des épaules. C’était forcément elle, Sonya Weber. Sonya, dire qu’il y avait encore quelques mois, Samantha ne savait pas être dans la même pièce qu’elle et maintenant, elles allaient prendre un verre ensemble. Si on lui avait dit que ce moment se produirait, la rouquine ne l’aurait jamais cru. Elle s’approcha de la table et se mit face à Sonya.

Mon Dieu, je suis vraiment désolée pour le retard, je suis sortie du travail il y a juste un peu plus d’une demi-heure.

Samantha fit la bise à Sonya et toutes les deux s’assirent à leur place. La jeune femme rousse sourit à Sonya. Une chose était sûre, c’est qu’elles allaient passer une bonne soirée toutes les deux.

Alors comment vas-tu depuis tout ce temps ? On ne s’est pas vu depuis un moment déjà. Depuis l’affaire sur les prostituées il me semble, ça doit faire trois ou quatre mois.

Avec leur travail, il était assez rare pour elles de se voir mais dès qu’elles avaient du temps libre, elle n’hésitait pas à aller boire un verre. Elles le faisaient également à la fin de chaque enquête sur lesquelles elles travaillaient ensemble. C’était une sorte de tradition désormais. Elles se croisaient également de temps en temps dans la rue car elles habitent toutes les deux la même ville : New York.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Sonya Weber 
Supervisory Special Agent (SSA)




• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 73
▌Date d'inscription : 01/01/2014
▌Métier : Agent en infiltration.
▌Avatar : Diane Kruger.
« Si tu confies au vent tes secrets, ne te plains pas s'il les révèle aux arbres. »

MessageSujet: Re: Parce que les vendredis soirs, c'est sortie entre amies et boissons à volonté ! Mar 2 Sep 2014 - 0:11





parce que les vendredis soirs, c'est sortie entres amies et boissons à volonté.
Sonya attendait son amie, l’air grave et fatiguée. Elle se ressassait dans sa tête tous les derniers évènements de sa vie, ses dernières infiltrations et tout se bousculait dans un tas de pensées toutes emmêlées les unes aux autres. Elle soupira de désespoir. Elle avait quelque chose à annoncer à Samantha, et ça n’était pas simple pour elle. Elle avait peur de la réaction de son amie, et elle avait peur tout court de ce qu’il allait se passer par la suite. Que devait-elle faire à ça ?

L’heure tournait, doucement. Elle avait l’impression que depuis quelques jours, le temps ralentissait comme s’il se vengeait sur les erreurs qu’elle avait faites, en lui faisant perdre la tête à force d’y penser. Elle soupira et leva les yeux. Vingt heures. Son amie n’était pas encore là, et Sonya ne s’en étonna pas. Sam sortait toujours très tard du travail, tout comme la jeune blondinette qui elle ne travaillait pas de la même manière mais qui avait tout autant de travail qu’elle. Ces derniers jours, son patron ne l’avait pas mise sur des missions d’infiltration. Son état le préoccupant, il n’avait pas voulu risquer l’état de santé de son agent et l’avait mise sur le côté, ce qui faisait qu’elle pouvait quitter le travail beaucoup plus tôt qu’à l’habitude et faisait qu’elle était étonnamment en avance, comparé aux autres fois où elle était allée boire un verre avec Sam.

Tandis qu’elle attendait son amie en pensant, encore et encore à la même chose, elle se disait que c’était peut-être une mauvaise idée de lui parler de ce qui la tourmentait parce qu’elle ne voulait pas gâcher la soirée qui en perspective se passerait très bien, dans la joie et la bonne humeur. C’était décidé ! Sonya ne prendrait pas d’alcool, prétextant qu’elle travaillait très tôt le lendemain et que…non. Elle ne pouvait pas mentir à son amie parce que de une : elle ne s’en sentait pas capable et que de deux, elle ne la croirait pas si elle lui disait que tout allait bien. Elle n’eut pas le temps d’y réfléchir plus que ça que son amie apparu dans le bar et que, visiblement, elle la cherchait. Elle se leva donc pour se faire voir, sa tête blonde n’échapperait pas au regard de Samantha qui la connaissait si bien.

Elle lui fit un sourire lorsqu’elle fut à sa hauteur, lui fit la bise et s’installa avec elle à table.

« C’est pas un soucis, je m’en doutais un peu ! Dit-elle lui offrant un clin d’œil. Je ne t’en veux pas, ne t’en fait surtout pas. »

Elle regarda attentivement son amie, lui souriant. Sam n’avait pas changé. Toujours aussi rousse, et Sonya l’enviait pour sa couleur de cheveux. Elle aurait rêvé être rousse, mais la vie l’avait faite blonde et c’était ainsi.
Lorsque Sam lui demanda comment ça allait, et parla de la dernière affaire qu’elles avaient résolues, elle commença à jouer avec ses doigts et hésita sur sa réponse, nerveuse.

« Quatre mois. Murmura-t-elle un l’air ailleurs. Quatre mois et vingt jours, pour être exacte. Et oui…Ça va. Je suis un peu fatiguée…mais ça va. Et toi ? »

Elle avait parlé le plus joyeusement possible, une main glissant discrètement et inconsciemment vers son ventre comme pour protéger quelque chose qui grandissait.
FICHE PAR CENTURY SEX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Samantha Emia 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 151
▌Date d'inscription : 27/12/2010
▌Métier : Agent du FBI spécialisée dans les disparitions
▌Avatar : Poppy Montgomery


MessageSujet: Re: Parce que les vendredis soirs, c'est sortie entre amies et boissons à volonté ! Dim 5 Oct 2014 - 2:20

Parce que les vendredis soirs, c'est sortie entre amies et boissons à volonté !
sonya weber & samantha emia



Arriver en retard c’était quelque chose, mais encore fallait-il que la personne qui attendait comprenait. Heureusement pour Samantha, Sonya savait qu’avec ce boulot de dingue, être à l’heure à un rendez-vous relevait du défi, voire même de l’impossible. En s’installant, Sam sourit à Sonya, voyant qu’elle n’était pas fâchée par ce retard mais également parce que cela lui faisait plaisir de revoir son amie. En effet, quatre mois et vingt jours qu’elles ne s’étaient pas vues. Le temps passait tellement vite !

Je vois ça… Je n’aime pas dire ça et surtout à mes amis mais tu n’as pas une très belle tête ma pauvre. Tu aurais dû me le dire, on aurait décalé notre rendez-vous pour que tu te reposes un peu.

Samantha hésita un peu avant de répondre. Allait-elle bien ? Oui, la santé tout était parfait, son moral, tout allait bien également. Mais malgré qu’elle aille bien, une chose ces temps-ci la rendait mal : la solitude. Elle avait des amis, des collègues qu’elle voyait tous les jours, mais en rentrant chez elle, même le peu de temps qu’elle y restait, elle se sentait tout de même toute seule. Ce sentiment l’envahissait de plus en plus et elle pouvait à peine rester dans son appartement.

Oui ça va… Enfin tu sais, la routine quoi avec le boulot.

Samantha regarda Sonya et lui sourit, mais son sourire s’effaça assez rapidement et laissa place à de l’inquiétude. Elle ne savait pas pourquoi, mais Samantha sentait que quelque chose n’allait pas pour Sonya. Elle trouvait que son amie était assez pâle. Peut-être était-ce l’éclairage du bar ? Sonya avait déjà une peau très pâle mais à ce moment, la jeune rousse avait l’impression qu’elle était encore plus blanche que d’habitude.

Je ne sais pas si c’est moi, mais j’ai l’impression que tu es en train de nous couver quelque chose. Tu es toute pâle je trouve, ça va, tout va bien ?

Samantha regarda autour d’elle et aperçu un serveur non loin qui ramassait les verres sur une table voisine. Elle regarda de nouveau Sonya et eu un petit sourire complice.

Oh mais je sais ce qui pourra te remettre en forme. Un verre ça te dit ?

Comme si le serveur savait que les deux jeunes femmes allaient bientôt commander, il s’approcha de leur table, les salua et prit son bloc-note pour noter leur commande.

Un cocktail sans alcool me tenterait bien. Je prendrais un Coconut Kiss s’il vous plaît. Et toi Sonya tu vas prendre quoi ?

Heureusement que dans les bars, ils ne servaient pas que des boissons alcoolisées. Très peu de personnes le savaient, mais Samantha ne touchait plus à une seule goutte d’alcool. Faire la tournée des bars tous les soirs pendant son adolescence, elle l’avait fait, au point de rencontrer quelqu’un et de se marier après seulement quatre semaines de vie en couple. Une erreur dans sa vie qu’elle aurait aimé éviter, mais heureusement elle s’en était sortie grâce à ses amis qui la voyait sombrer dans l’alcool comme sa mère. Depuis ce jour, elle promit qu’elle ne boirait plus une goutte d’alcool. Certes, elle fut tentée à quelques reprises, mais jamais elle ne replongea et elle était plutôt fière de cette réussite. Au moins, elle ne ressemblerait jamais à sa mère qui était ivre sept jours sur sept. Samantha sourit à Sonya, attendant la réponse de son amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Sonya Weber 
Supervisory Special Agent (SSA)




• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 73
▌Date d'inscription : 01/01/2014
▌Métier : Agent en infiltration.
▌Avatar : Diane Kruger.
« Si tu confies au vent tes secrets, ne te plains pas s'il les révèle aux arbres. »

MessageSujet: Re: Parce que les vendredis soirs, c'est sortie entre amies et boissons à volonté ! Lun 16 Fév 2015 - 0:18


La jeune femme porta une main à son ventre. Elle stressait à l'idée de devoir parler de son bébé à Sam, et ce n'était pas bon pour elle. D'autant plus qu'il ou elle lui faisait savoir en bougeant dans son ventre. Elle trouvait cette sensation étrange, mais commençait à s'y habituer depuis quelques semaines. Son ventre commençait à s'arrondir et à l'aube de ses cinq mois de grossesse, elle commençait à devoir changer sa garde de robe pour des vêtements plus amples. Alors qu'elle s'était mise à caresser son ventre instinctivement, elle regarda Sam et son coeur se mit à battre à cent à l'heure. Elle ne devait pas craquer. Elle fit un sourire et dit : « Tu me vexes là, Sam. », avoua-t-elle en riant. Elle la taquinait, mais essayait à la fois de changer de sujet. Elle ne voulait pas aborder le sujet de la grossesse, elle ne voulait pas en parler parce que ça rendrait les choses réelles et elle en avait peur.

« Boulot, métro, dodo comme on dit. Non plus sérieusement, ça devient lourd...on devrait tous faire un truc pour changer notre vie et pour la rentre plus attractive. ». Sonya s'agaça toute seule. C'est vrai quoi ! Elle avait ras le bol de ces vies monotones où on se levait le matin, on prenait notre petit déjeuner, on se préparait, on allait au travail, on prenait notre pause à midi, on reprenait le travail, on rentrait le soir chez soit pour au final être seul et déprimer. Elle était lassée de ça, avait besoin de changements dans sa vie et elle allait en avoir...même si ce changement était trop brusque pour elle. Elle soupira et regarda attentivement son amie. « La routine, c'est pas pour moi. », avoua-t-elle en se détendant. « C'est fatiguant rentrer après une longue journée de travail, qui ressemble à celle qu'on a eu la veille et d'être...seul. On a beau être en bonne santé, avoir un bon moral bah...la solitude et la routine s'installe et ça détruit tout. Au final on finit avec une dépression et... ok, je me tais. ». Sonya se mit à rire, elle allait déprimer tout le monde à parler comme ça mais quand elle partait dans un sujet, il ne fallait pas la laisser aller dans tous les sens. Son rire se dissipa lorsque son amie lui demanda si elle allait bien, visiblement inquiète. Elle ne voulait pas parler de sa grossesse, elle avait peur d'en parler. Elle ne répondit pas, réfléchissant un instant puis lui offrit un sourire presque sincère.  « Tout va bien, ça doit être la lumière de la pièce. Et hum...Je vais prendre la même chose, sans alcool. ». De la part de Sonya, c'était étonnant qu'elle prenne un sans alcool. A chaque fois qu'elle voyait Sam, elle se faisait plaisir en prenant un petit verre pour décompresser et ensuite elle prenait un sans alcool. Jamais elle n'avait pris de sans alcool dès le premier verre.

Sonya soupira, retombant dans ses pensées. Elle s'en voulait de mentir à Sam, de ne pas lui avouer la vérité. Ça la rendait malade. Lorsqu'elle sentit le regard insistant de son amie, elle leva les yeux et se décida à faire le grand pas. « Je suis enceinte. », dit-elle d'une traite. « Tu te souviens de la dernière mission d'infiltration où on a coopéré ? Il y a quatre mois et vingt jours. Et bien...Je...», hésita-t-elle. « J'ai couché avec un des hommes, pour obtenir des informations. Les fameuses informations, dont tu ignorais la provenance. On s'était protégés...quand même/ Mais le soucis c'est que le préservatif a craqué et ça, je ne m'en suis pas rendu compte. J'ai...je n'ai pas eu de nausées et je pensais que je n'avais pas mes règles à cause du stress...mais j'ai fait un malaise suite à une course poursuite, il y a quelques semaines. J'ai été à l'hôpital et j'ai appris que j'étais enceinte, qu'il était trop tard pour avorter et que je devais assumer. ». Sonya baissa les yeux, les larmes pétillants aux coins de chaque oeil. « Je ne te l'ai pas dit tout de suite parce que...Parce que j'ai peur et que si je te l'avouais maintenant, ça rendait les choses plus réelles et...ça me fout la trouille. ». D'une main tremblante, elle souleva son haut. Elle commençait à avoir les marques de sa grossesse, son ventre commençant à s'arrondir. Elle en était presque à cinq mois et sentait déjà son bébé bouger. C'est lorsqu'elle le sentit contre sa peau qu'elle fondit en larmes. Fichus hormones !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Samantha Emia 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 151
▌Date d'inscription : 27/12/2010
▌Métier : Agent du FBI spécialisée dans les disparitions
▌Avatar : Poppy Montgomery


MessageSujet: Re: Parce que les vendredis soirs, c'est sortie entre amies et boissons à volonté ! Sam 21 Mar 2015 - 0:38


Sonya Weber & Samantha Emia
Parce que les vendredis soirs, c'est sortie entre amies et boissons à volonté !



Bien qu’elles se taquinaient toutes les deux, Samantha ne put s’empêcher d’être inquiète pour son amie. Elle n’avait jamais vu Sonya dans cet état, même après les affaires sur lesquelles elles avaient collaboré. Les cas d’infiltration sont loin d’être de tout repos. Peut-être que Sonya venait de rentrer d’une mission d’infiltration assez importante. C’est du moins ce que Sam espérait, mais l’air de rien, elle prendrait régulièrement des nouvelles de son amie dans les prochains jours, juste pour s’assurer que tout va bien.

« Alors là je suis entièrement d’accord avec toi ! Je ne supporte pas la routine. C’est un train de vie sécurisant mais des fois, au lieu d’aller au travail, j’aimerais juste tellement faire demi-tour et faire toutes les choses que je ne peux pas faire habituellement. Ou alors aller à l’aéroport et prendre un billet d’avion pour n’importe quel pays. Ça, ça changerait de la routine ! »

Samantha eut un léger sourire ; quand Sonya décrit ses journées, la jeune femme se reconnut dans ce qu’elle disait. Apparemment, elle n’était pas la seule à rentrer le soir chez elle et être seule. En fait, les deux femmes n’étaient pas les seules non plus. Quand Sam parlait avec ses collègues, elle se rendait compte que finalement, très peu d’agent du FBI avait quelqu’un qui les attendait le soir chez eux. Et il y en avait encore moins avec une vie de famille. Dans ce travail, bien qu’elle ne regrettait absolument pas sa place, il fallait choisir entre famille et vie professionnelle, mais souvent, Sam s’imaginait qu’en rentrant chez elle, elle allait retrouver son foyer où l’homme qu’elle aimait l’attendait patiemment. Ils auraient dîné ensemble, se seraient raconter leur journée, auraient regardé un peu la télévision et ensuite, ils auraient été dormir blottit l’un contre l’autre. C’était une autre routine, mais rien qu’en apportant une personne à ce tableau, ce serait sans aucun doute moins pénible.

« Tu vas nous faire déprimer, bien que ce soit notre vie que tu viens de décrire. »

Sam commanda un cocktail sans alcool pour elle et quand elle demanda à Sonya ce qu’elle voulait, elle répondit qu’elle voulait la même chose. C’était extrêmement rare que Sonya ne prenne pas d’alcool lors d’une de leur soirée.

« Et bien alors qu’est-ce qu’il se passe, tu es enceinte ? C’est rare que tu ne prennes pas d’alcool. »

La rouquine eu un large sourire en la taquinant mais en voyant que son amie faisait grise mine, elle ravala son sourire et posa une main sur l’épaule de la jeune femme blonde et elle la regardait plutôt inquiète. C’était une simple plaisanterie mais Sam avait vu juste. Au plus Sonya avançait dans son récit et au plus ses idées devenaient plus claires. Elle ne s’était jamais doutée de tout ce que la jeune femme avait enduré pour obtenir ses informations. Pourtant, elle lui avait bien dit que ça ne devait pas aller aussi loin, qu’il y avait toujours un autre moyen pour obtenir des informations sur ce réseau de prostitution. Samantha n’en revenait pas, elle porta ses mains sur son visage, plutôt choquée de cette révélation. Pendant de longues secondes, elle ne sut quoi dire. Elle était inquiète depuis qu’elle avait vu Sonya, mais elle ne s’attendait pas à cette véritable bombe lancée par la jeune femme. Samantha se ressaisit, elle ne s’était même pas aperçue que son amie était en larmes. La rouquine secoua la tête, se traitant intérieurement et pris son amie dans ses bras.

« Je suis désolée pour toi Sonya. Ça…Ça n’aurait jamais dû en arriver jusque-là normalement… »

Elle aurait voulu lui demander ce qu’il lui avait pris d’accepter de coucher avec ces pervers juste pour avoir des informations mais les sermons n’allaient aider en rien. Ce qui était fait est fait, et c’est désormais irréversible.

« Qu’est-ce que tu vas faire maintenant ? Enfin je veux dire, tu ne peux plus avorter, mais tu n’es pas non plus obligée de le garder. Tu as pensé à l’adoption ? »

Samantha ne pouvait imaginer la situation dans laquelle était Sonya. Savoir que le père de son bébé n’est autre qu’un homme qui paye des prostitués travaillant de force pour pouvoir coucher… Ce n’est pas un violeur mais ce n’est pas mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Sonya Weber 
Supervisory Special Agent (SSA)




• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 73
▌Date d'inscription : 01/01/2014
▌Métier : Agent en infiltration.
▌Avatar : Diane Kruger.
« Si tu confies au vent tes secrets, ne te plains pas s'il les révèle aux arbres. »

MessageSujet: Re: Parce que les vendredis soirs, c'est sortie entre amies et boissons à volonté ! Dim 10 Mai 2015 - 18:44


« J'aimerais tellement prendre un billet à l'improviste pour partir en Irlande. ». Elle aurait bien dit la France mais la vérité était qu'elle ne voulait retourner là-bas pour rien au monde. Malgré le temps qui avait passé, elle y avait vécu des magnifiques choses comme des choses...horribles. Retourner dans ce pays serait les affronter et elle ne voulait pas, puisqu'elle n'avait jamais eu à le faire. Elle ne voulait pas non plus retourner en Allemagne. Depuis ce qu'il était arrivé en France, elle n'avait jamais donné de nouvelles à sa famille. Ils devaient la croire morte...Et pourtant, elle aurait aimé y retourner et les voir mais elle redoutait leur réaction... Donc, l'Irlande était sa troisième destination souhaitée, elle trouvait les paysages magnifiques et rêvait d'y aller un jour. « Claquer la porte au nez de tout le monde, et partir en Irlande. Ça serait cool, ça. »

Sonya écoutait attentivement ce que disait son amie et eu un petit rire, lorsque celle-ci aborda la déprime à propos de leurs vies, qu'elle venait de décrire. « On va changer de sujet, je n'ai pas envie de déprimer sur nos tristes vies ! », dit-elle avec un sourire détaché. Elle but quelques gorgées de sa boisson non alcoolisée en écoutant partiellement son amie, pensive. Elle ne releva même pas sa blague, sa gorge se nouant à cette instant. Elle ne savait pas quoi lui répondre. Elle avoua tout. Elle ne tenait plus. Elle avala à nouveau une gorgée de sa boisson, essayant de vaincre la nausée qui venait à cause de l'angoisse. Elle soupira doucement et releva la tête vers son amie, les yeux baignés de larmes. « Tu sais, de nombreuses fois j'ai été contraintes de coucher avec des hommes pour des informations. Certaines infiltrations sont très délicates et parfois, si je ne veux pas me faire prendre il vaut mieux que je les laisse faire...Je préfère ça que mourir, c'est clair et net. ». Elle soupira à nouveau, elle n'aimait pas tellement le faire mais elle était obligée parfois. « Soit l'ordre vient de mon supérieur, pour les informations ; soit c'est une décision personnelle pour survivre...et là, s'en était une à la fois de mon patron, à la fois de moi. C'était bien de trop délicat pour que je risque de me mettre en danger. »

Elle se tut, écoutant ce que Sam lui disait. Elle avait encré son regard dans le sien et quand elle aborda le sujet de l'adoption, son sang se glaça. Elle n'y avait pas pensé et elle ne voulait pas du tout le faire. « Je ne pourrais pas le faire adopter, j'aurais mauvaise conscience... Je crois que je n'aurais même pas avorté. ».Elle prit un instant pour réfléchir, fixant de nouveau sa boisson après avoir baissé le regard et avoua d'une petite voix, tremblante : « Je vais le garder, l'idée d'avoir un bébé commence à me plaire même si c'est encore bizarre pour moi...Et puis je m'y suis déjà attachée... ». Elle tourna la tête et posa son regard sur la main de Sam, délicatement posée sur son épaule. Un micro sourire apparu sur ses lèvres. Sam était vraiment l'amie idéale, toujours présente quand il le fallait. Elle reporta son regard sur sa boisson et le baissa ensuite sur son ventre, elle posa ses mains dessus et soupira. « Certes, je connais la réputation de son père mais...c'est mon bébé. »

Après un silence, elle se rendit compte de la tension qu'avait mis cette annonce dans leurs retrouvailles. Elle se prit la tête entre les mains et poussa un gémissement plaintif. « Je suis désolée, j'ai gâché notre soirée. ».


"don't let anyone break your happiness "
A falling star fell from your heart and landed in my eyes. I screamed aloud, as it tore through them, and now it's left me blind.The stars, the moon, they have all been blown out, you left me in the dark. No dawn, no day, I'm always in this twilight in the shadow of your heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 Contenu sponsorisé 





• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Parce que les vendredis soirs, c'est sortie entre amies et boissons à volonté !

Revenir en haut Aller en bas

Parce que les vendredis soirs, c'est sortie entre amies et boissons à volonté !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Petite sortie entre motard !
» Premiére sortie entre amants[Pv Ninon]
» Sortie entre potes
» Petite sortie entre frères ...
» Petite sortie entre Gaulois
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Criminal Minds :: Bar-