Le forum ferme ses portes après 5 longues années d'existence.
Merci à vous tous de nous avoir suivi et qui sait, à bientôt sur d'autres forums ♥

Partagez|

Anniversaire de Phoebe et... petite surprise [PV : Delphine Moore Emia et Peyton Grace]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
 Gabriel Solis 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 686
▌Date d'inscription : 02/07/2014


MessageSujet: Anniversaire de Phoebe et... petite surprise [PV : Delphine Moore Emia et Peyton Grace] Dim 13 Juil 2014 - 16:15

Delphine et ma petite amie Peyton sont parties faire quelques courses pour faire une surprise de taille à Phoebe. De mon côté j'ai discuté avec Peyton pour savoir ce qui ferait plaisir à la fillette. Je lui ai proposé de lui offrir une parure fantaisie, car la petite était déjà coquette et se pointait partout avec des bijoux de son âge. J'ai donc été dans une bijouterie où j'ai pris un collier et un bracelet dorés avec des petits cœurs dorés. Je vais même vous avouer que j'en ai aussi profité pour acheter un autre bijou mais ça je ne vous dis pas lequel, c'est une surprise.

Cela fait des années qu'elle et moi nous sommes vus : Notre première rencontre date de la fameuse finale d'US Open, où j'ai vu une fillette se faire maltraiter par des membres de sa famille (il a fallu être présent pour voir jusqu'à quel niveau d'acharnement les coups pleuvaient sur la petite) et où j'ai gagné à coups rageurs. A cette époque, j'ignorais que j'allais croiser une autre jeune femme et une petite et mignonne petite fille : Peyton Grace et sa fille Phoebe. La fillette était très timide et n'a pas voulu se laisser approcher par un inconnu. Peyton, elle, a vu l'état de la petite et l'a vue se jeter sur moi à grands coups de sanglots. Elle a vu que j'étais révolté et dépité par ce que j'ai vu et a pris la relève quelques temps après en coffrant les parents de la petite. Rien depuis ne laissait présager que nous allons nous revoir de plus en plus souvent : aux tournois d'US Open, puis à Miami où j'ai vécu. Peyton a connu et a été pendant très peu de temps en couple avec un certain Nate, mais ce dernier a subitement disparu. Phoebe, qui l'a considéré comme un père, s'est sentie trahie et n'a plus voulu voir sa mère enchaîner avec un autre homme. Cet homme, c'est moi-même. Quand je suis allé voir Peyton quelques mois après le départ de Nate, j'ai rencontré une fillette totalement froide et sèche avec moi. Peyton l'a disputée et s'est excusée au nom de la petite. J'ai bien sûr accepté ces excuses. Cette tension née à cause d'un départ d'un homme a duré quelques petits mois puis a progressivement cessé d'exister. Phoebe a accepté la nouvelle situation et j'ai pu entrer dans sa vie aussi.  Depuis quelques mois, elle m'appelle "Papa". Ce rôle qui devait revenir à un certain "Mike" puis à ce "Nate" a été accepté par moi.  Voilà pour la petite histoire.

Je reviens donc à nos moutons. Aujourd'hui Peyton, Delphine et moi fêtons l'anniversaire de Phoebe. Comme je la garde chez moi, on a convenu qu'on le fêtera ici-même. Alors que je prépare les bougies et finalise le repas, Phoebe vient me voir et me demande d'une petite voix :

(Phoebe) - Dis Papa ?

(Moi) - Oui ma puce ?

(Phoebe) - Est-ce que tu voudrais jouer avec moi ?

(Moi) - Je finis juste un truc et je viens ma puce. D'accord ?

(Phoebe) - D'accord ! Merci Papa !

Elle vient me faire un câlin puis voyant ce que je suis en train de faire, elle me propose son aide. Je souris, m'accroupis et lui dis doucement :

- Non ça ira. Je te remercie mon cœur mais c'est ta journée.

Je lui fais un petit clin d'oeil complice et ajoute :

- D'ailleurs c'est pratiquement terminé, il ne suffira juste que je le fasse chauffer tout à l'heure. J'en ai montre en main pour trois minutes ma puce.

Je l'attire contre moi et l'embrasse avant de la laisser partir en direction du jardin. Il y a une piscine qui est couverte et fermée à clef. J'ai toujours la clef sur moi juste au cas où. D'ailleurs si Phoebe veut se baigner, elle n'aura qu'à me demander d'ouvrir.

((HS : J'espère que cette intro vous plaît les filles sinon je la modifie. Je me suis permise d'ailleurs de faire intervenir Phoebe à titre exceptionnel. D'ailleurs je tiens à préciser qu'il n'y a pas d'ordre de passage fixé, je vous laisse donc poster dans l'ordre que vous voulez mais après il va falloir essayer de s'y tenir. Wink))




En attendant la réouverture du forum et le retour de Peyton...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Anniversaire de Phoebe et... petite surprise [PV : Delphine Moore Emia et Peyton Grace] Dim 27 Juil 2014 - 11:24



   
Delphine, Phoebe, Gabriel & Peyton

This is my real family.

   
Une déception amoureuse. Encore une. Celle-ci avait été plus difficile à digérer car j'avais côtoyé un criminel qui m'aimait en retour. Nathaël Weiss. Un criminel du feu, un professionnel si je pouvais m'exprimer ainsi. Il avait débarqué dans ma vie comme une fleur alors que j'attendais, justement mon ex-fiancé. Ce dernier voulait discuter de l'avenir de Phoebe. Jusque là, je n'avais pas eu besoin de lui pour le visualiser mais si je pouvais donner à ma fille la chance de connaître son père, je ne pouvais pas le refuser. Néanmoins, Mike s'était désisté sans même m'en tenir informer, le bougre. Sa boite à messagerie devait être sympathique le lendemain matin à moins qu'il n'avait pas daigné écouter mes petits messages. Nate était arrivée avant que je n'avais décidé de quitter ce lieu lugubre. On avait discuté et j'avais très vite comprit qu'il n'était pas net mais terriblement séduisant avec ce petit quelque chose de mystère qui m'intriguait. Mon défaut professionnel m'avait tellement mis de bâton dans les roues dans ma vie personnelle que j'avais décidé de le mettre de côté, pour cette fois. Ce fut des moments tellement bons, passionnels et il avait même rencontré ma fille, Phoebe. Très attachant et cette dernière, désireuse d'avoir un papa, l'avait très vite adopté, plus rapidement que je ne l'aurai cru.

Notre relation n'avait pas commencé comme dans les contes, non. Alors qu'il avait bien pris soin de m'appâter avec un baiser digne d'un dieu grec, il était revenu le lendemain, sur mon lieu de travail et avait interrompu un entretien très important. Je n'avais pas réussi à dire non à son regard de braise qui, sans me voiler la face, me faisait fondre. Il m'avait confié ses problèmes de famille, ses craintes et ses envies de meurtre. Jusque là, je n'avais pas cru un seul instant qu'il passerait à l'acte. Cependant, il me demanda de prendre l'affaire moi-même et l'entrain qu'il m'avait communiqué m'avait titillé. L'enquête avait été trop vite classé, je me devais de reprendre cette affaire et aussi parce qu'il m'avait promis quelque chose en retour : qu'on allait se revoir.

Quelques mois plus tard, on était ensemble. Je m'étais donnée à lui comme jamais je ne m'étais donnée auparavant. L'amour était là et je n'avais jamais vu ma fille aussi heureuse d'avoir un papa. Les souvenirs d'eux entrain de jouer, de faire l'avion, le brigand et le policier, jouer à la poupé... Bref, ma vie était devenue un véritable conte finalement...

Tout était devenu compliqué quand je lui avais dit qu'il n'y avait rien à faire. Aucune preuve, même celle où j'avais retourné ciel et terre pour en démasquer une, ne pouvait corroborer avec ce qu'il avançait. Son cousin n'avait pas été assassiné, l'affaire serait classé dans le département des accidents domestiques. Nate avait peu à peu changé. Il s'absentait de plus en plus et même si je n'avais pas fait le rapprochement tout de suite, les incendies meurtriers s'enchainaient dans la ville de Quantico sans jamais trouvé le criminel. Quant à moi, je ne pouvais pas imaginer une seule minute que c'était l'homme qui me tourmentait et m'enlaçait chaque nuits pour me rassurer sur ses sentiments.

Seulement, un jour. J'en avais trop sur le cœur et j'avais demandé à Delphine de me garder la petite. Nate n'était pas au courant, il pensait que j'étais tranquillement à la maison lorsqu'il m'avait appelé. Après avoir déposé ma fille chez sa tata, j'avais mis en route le traceur que j'avais mise en place dans son téléphone. Lorsque j'arrivais, il était déjà trop tard. L'homme qui avait tué son cousin était coincée dans les flammes. Le temps que j'appelais les pompiers, l'immeuble était pratiquement une ruine.

Je me souviendrai toujours de ce moment où je l'ai vu sortir de nulle part, ses yeux brillants par l'immeuble en flamme juste derrière moi et ses mots : « Tu n'aurais pas du venir, je n'ai plus le choix maintenant... » Il était vide, ses yeux n'étaient plus que folie. Il s'était approché de moi comme le meurtrier qu'il avait toujours été, sortant une lame de sa poche, ses yeux s'embuaient en pensant au projet qu'il avait pour moi : « Qu'est-ce que tu attends ? Lui avais-je dit. Regardes-toi, tu n'es qu'un lâche. Tu pleurs... » « -La ferme !! » Il m'avait hurlé dessus et il leva la main sur moi, j'avais sortie mon arme et lui avait tiré dans l'épaule. Je m'étais agenouillée près de lui en attendant les secours et la police.

Ces mauvais souvenirs me revenaient souvent en cauchemar. J'avais assisté à son jugement qui était : accusation pour une demi vingtaine d'incendies criminelles, agression à un magistrat et pour meurtre avec préméditation. Il n'avait pas remis en question ses accusations et il avait même avoué. La seule chose qu'il avait dit avant de partir en me regardant : « Je ne cesserai jamais de t'aimer, Peyton mais fait attention, entre la haine et l'amour, il n'y a qu'un pas... » Il était devenu fou. Une menace ? Certainement mais je n'avais pas tenu à suivre son délire alors je n'avais rien ajouté, le laissant partir, c'était à moi de pleurer désormais.


Ma vie avait reprit, Phoebe avait très mal prit la disparition soudaine de son père adoptif et m'en avait voulu pendant un moment. Heureusement, je m'étais accordée une petite semaine de repos compensateur pour m'occuper de ma fille. Delphine m'avait soutenu lorsque Phoebe m'en faisait baver de tout les couleurs. Quelques mois plus tard, je m'étais rendue à un US Open. Encore une fois, mon travail m'avait mis devant le fait accomplis. Je n'avais rien vu de la scène mais le résultat final m'avait convaincu. Une petite fille pleurant dans les bras d'un champion de Tennis, enragé et essoufflé pour avoir défendu l'enfant. Phoebe était avec moi, la scène l'avait tout autant choqué. Quelques minutes plus tard, j'avais appelé la Brigade des Mineurs et ils avaient embarqué les parents et la petite fille pour la mettre en lieu sûr. Les coups sur la pauvre petite étaient flagrant et comme l'habitude de tout citoyen, personne n'avait agit à l'exception de Gabriel Solis. La personne que j'étais venue voir jouer son set.
J'avais, par chance et par défaut professionnel, donné ma carte pour rester en contact avec le témoin. J'avais réussi à persuader de me confier l'affaire et le jugement. Nous nous étions d'abord revu dans un cadre solennel puis à Miami où Gabriel vivait auparavant. Comme je l'avais prévu, Phoebe avait rejeté Gabriel, lui disant clairement qu'il serait encore capable de disparaitre comme son père. Bien sûr, elle faisait référence à Nate.

Après beaucoup de travail sur soi, Phoebe avait réussi à l'accepter et un ans plus tard, elle l'avait appelé d'elle même : «Papa !» Cela avait été dur mais Gabriel avait su se faire présent et indispensable dans notre famille malgré ses tournois et ses entrainements. On pensait tous la même chose, un renouveau, un vrai enfin.
De mon côté, Gabriel avait été obligé de recoller les pots cassés que Nate avaient laissé en partant. L'expérience vécue m'avait endurcit et ma carapace aussi. Cependant, la sécurité et l'amour qu'il me portait, m'avaient fait changer ma vision. Il était tout ce qu'il y avait de normal si on ne prenait pas en compte la foule de fille complètement dingue de lui et de la presse qui me suivait partout désormais. Notre relation avait très vite eu l'impacte que Gabriel voulait éviter. Il avait peur que tout ce tapage médiatique nous éloigne mais sa franchise m'avait conforté dans l'idée qu'il en valait la peine.

Au jour d'aujourd'hui, c'était LA journée de Phoebe. Gabriel avait eu l'idée de fêter l'anniversaire de ma fille chez lui. Pendant qu'on allait chercher cadeaux et autres invités, Gabriel préparait le gâteau tout en s'occupant de Phoebe. Il avait insisté, il avait même pris des jours de congés pour assister à ce jour. Delphine m'avait accompagné et nous tournions dans les magasins. Nous ne savions pas du tout ce qu'il pourrait lui faire plaisir tellement mon petit ami la pourrissait.

« Je ne sais pas, Del, c'est... compliqué. »
Elle m'avait demandé si, plus tard, je comptais dire la vérité à Phoebe quant à la raison de la disparition soudaine de Nate. J'en avais dit que la moitié à Gabriel pour ne pas l'effrayer. Seulement, qu'il avait disparu. Le même discours que j'avais tenu à Phoebe pour éviter les confusions. Seule Delphine était au courant de toute l'affaire.
«Gabriel n'est au courant que la moitié de l'affaire. Je n'avais pas envie qu'il s'inquiète encore plus. Tu le connais...»
Nous rigolons et changeant de rayon pour s'éloigner d'une femme qui s'approchait de nous.
« Je pense qu'il est bientôt temps que je dises toute la vérité à Gabriel mais pour Phoebe, je suis plus que certaine que pour son bien, l'ignorer est la meilleure solution. D'autant qu'elle semble accepter Gabriel et sincèrement, je veux que ça reste comme ça. Plus tard, Nate ne sera qu'un souvenir flou de son passé et Gabriel est un futur rassurant... D'ailleurs, tu savais qu'il l'avait initié avec une petite raquette...?» Je demande, mi amusée. Je pris le bras de Delphine pour l'entrainer ailleurs sans voir ce qu'il y avait sur les rayons. Dans les yeux de ma fille de cœur, je voyais qu'elle se doutait que quelque chose n'allait pas : «Quoi ?! Je vais bien...» Mais pas dupe, je lui sortis une lettre venant de Nate bourré de menaces, d'insultes et de propos salaces. «Il devient complètement fou, Del... C'est atroce, j'en ai des dizaines comme ça ! Elles ne sont pas toutes comme ça. Les premières étaient comme des excuses, des propositions d'avenir mais étant donné que je ne lui répondais pas, il a commencé à en écrire des comme ça. Encore plus depuis le tapage médiatique...»

   
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Delphine Moore Emia 
Special Agent (SA)




• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 2814
▌Date d'inscription : 21/04/2012
▌Métier : Employée dans une crèche mais rêve de montée sa propre crèche pour échapper à la violence de son actuel patronne.
▌Avatar : Selena Gomez - Bazzart © (Kit) & Sevnol © (Gif profil)


MessageSujet: Re: Anniversaire de Phoebe et... petite surprise [PV : Delphine Moore Emia et Peyton Grace] Sam 2 Aoû 2014 - 19:18



Anniversaire de Phoebe et... petite surprise.



Delphine s'était levée tôt ce matin, elle ne fit pas de bruit pour pas déranger le sommeil de sa petite puce qui allait passer la journée chez sa tata Noléne. Ca faisait longtemps qu'elle ne l'avait pas vu en plus donc autant en profiter. Delphine regarda l'horloge de sa chambre et décida de se lever doucement en poussant lentement la couverture tout en la mettant à ses pieds. Cela faisait peut de temps qu'elle avait rencontrer quelqu'un, un homme très gentil et romantique mais bon, n'ayant pas envie de donner de faux espoir à ses proches en leur disant qu'elle était depuis très peu de temps en couple avec un agent du FBI, elle n'en avait pas encore parler mais comme leur relation avait l'air d'aller bien, elle se dit qu'elle pourrait en parler à ses proches. Elle en parlerait à Noléne quand elle lui déposerait Elodie et en parlerait à Peyton quand elle ira la rejoindre pour aller chercher des cadeaux pour l'anniversaire de Phoebe dans le centre commercial. Pour le moment elle devait se préparer sinon elle devra tout faire tout en surveillant sa fille et ça elle aime pas trop, Delphine n'aime pas laisser Elodie sans surveillance pour aller s'habiller on sait jamais il peut arriver tellement de chose alors c'est pour cela qu'elle se lave et s'habille toujours avant le réveil de la petite princesse de la maison. La jeune brune se dirigea vers son armoire en bois blanc et l'ouvrit pour faire le tour de sa garde robe et trouver qu'est ce qu'elle allait mettre aujourd'hui. Elle regarda de longues minutes pour trouver une tenue, elle en a tellement là dedans aussi. Elle finit par trouver enfin. Elle sortie lentement en souriant un short en jean foncée qu'elle mettrais accompagnée d'une ceinture marron pour le maintenir. En plus de ça, elle porterait un t-shirt moulant noir rentrer dans son short et par dessus un haut plus ample et semi-transparent blanc à pois noir. Delphine pris le tout et partie dans la salle de bain pour prendre sa douche. Elle ne passa pas plus de dix minutes sous la douche, s'étant déjà laver les cheveux la veille, elle n'a pas à le refaire ce matin donc ça économise du temps. Elle sortie de la douche et s'enroula dans une serviette en coton après s'être essuyer le visage avec. Delphine sourit doucement en se regardant dans le miroir : "Pour une fois que j'ai pas les cheveux en pétard le matin !" pensa t-elle. Comme tout les matins le même rituel : maquillage et brossage de cheveux. Elle ne se maquilla pas trop mais un peu pour ressortir son regard et ses lèvres. Elle laissa ses cheveux pendant le long de ses épaules, elle ne les attachera pas aujourd'hui ça rendra bien. Tout en gardant la serviette autour d'elle, elle se rendit dans la chambre et s'habilla tout en se regardant dans le miroir. Avec cette tenue, elle prendra ses lunettes de soleil en coeur et son échappe rose-rouge pour décorée tout ça.

Tenue de Delphine:
 

Se trouvant à son goût, elle se parfuma légèrement et alla préparer le petit déjeunez.

Pour le petit déjeunez, ça sera biberon de chocolat pour la crapule avec des pancakes. Pour Delphine un café avec une pomme et une cigarette comme tout les matins. D'ailleurs elle alla se mettre sur le balcon en attendant que sa fille l'appelle pour lui dire qu'elle était réveillée et se mit à fumer lentement en regardant le paysage, la rue et ses pietons qui se promenaient ou se rendait simplement au travail ou alors promenaient leur chiens, enfin qui faisaient leur trin trin quotidien en faite. Delphine avait presque fini sa cigarette quand sa puce l'appella en pleurant. Delphine éteint alors sa cigarette et rejoingnit sa fille dans la chambre en la prenant dans ses bras. Et se fut parti pour le moment privilégier entre mère et filles. Calins, bisous et petit déjeunez sur les genoux de maman, c'était comme ça tout les matins.

Le moment fut bientôt arrivée pour Delphine d'aller conduire Elodie chez Noléne pour ensuite rejoindre son amie Peyton au centre commercial. Elle n'avait encore aucune idée de cadeau mais bon avec la maman ça allait être plus facile pour en trouver. A cette âge on ne sait plus quoi acheter à une petite fille qui a déjà tout de la part de son nouveau papa. Delphine alla donc habiller Elodie et pris tout ce qu'il faut pour partir, sac à main, clés de maison et de voiture et des affaires pour Elodie au cas ou elle aurait besoin d'être changée. Une fois près, Delphine déposa la petite chez sa meilleure amie et demi-soeur et discuta un peu avant de partir. Elle lui parla de sa relation avec Adriano, l'agent du FBI, elle ne lui dit pas grand chose car leur relation venait de commencer mais au moins elle lui en avait parler et c'était déjà un grand pas en avant. Delphine resta de longue minutes avant de partir sinon elle allait se mettre en retard toute seule, elle savait que Peyton n'aurait rien dit mais bon c'est Delphine qui déteste être en retard. Sur la route pas un chat, personne pour une fois. Delphine trouva une place ou se garer dans le parking et téléphona à Peyton pour savoir ou elle se trouvait car il y avait quand même un peu de monde dans le centre commercial. Delphine sourit en voyant Peyton au loin, elle se rapprocha d'elle et la pris dans ses bras. Elles s'étaient vu il n'y a pas longtemps mais bon, ça fait toujours du bien de revoir une personne qu'on apprécie énormement.

- Tu m'as manquée tu sais ? Alors par quoi on commence ? Je te suis, c'est l'anniversaire de ta grande fille quand même !

Les deux femmes se baladaient dans les magasins, cherchant un cadeau ou une simple idée pour commencer déjà. Delphine connaissait ce qui c'était passer entre Peyton et Nate, la jeune femme lui avait tout dit. Elle avait beau être une femme merveilleuse et au grand coeur, elle était tombée sur une homme qui la faisait souffrir et Delphine n'aimait pas ça du tout. Même si Delphine ferrait tout pour Peyton, toute seule elle n'y arrivera pas en faite. Surtout que Peyton ment à sa fille à ce sujet et un jour elle finira bien par s'en rendre compte la petite et lui en voudra encore plus qu'elle lui en a voulu au moment du départ de son papa Nate. Delphine regarda son amie en lui prenant la main quand elle lui répondit que c'était compliqué de dire la vérité à la petite. Delphine lui sourit doucement pour la rassurer en quelque sorte.

- Je sais bien, mais c'est mieux pour elle, pour vous deux même que la vérité soit dite. Tu te souviens comment elle t'en voulait au moment de son départ ? Alors imagine si elle reste toute sa vie dans le mensonge, enfin pas forcement toute sa vie mais quelque année dans le mensonge et que Nate la retrouve et lui dit la vérité. Elle t'en voudra encore plus et tu te sentira mal.. Même si c'est dure Peyton et que c'est compliqué, chose que je comprend tout à fait, dit lui la vérité d'accord ? Je serais près de toi si tu veux quand tu lui dira !

Delphine suivit Peyton et l'écouta. Elle rigola avec elle quand elle lui parla de Gabriel, elle avait raison n'empêche mais en même temps Delphine trouve que les deux vont bien ensemble, ils s'aiment et ça se voit d'ailleurs. Elle allait lui répondre quand Peyton changea de rayon quand une femme s'approcha, Delphine la suivit et écouta de nouveau ce que Peyton disait, poursuivant ses précédentes paroles. Delphine sourit, d'un côté elle n'avait pas tord pour Phoebe mais Delphine avait peur qu'elle le prenne mal le jour ou elle lui dira la vérité en faite. Delphine attendit qu'elle finisse avant de lui répondre, elle ne voulait pas la couper surtout qu'elle devait en avoir gros sur le coeur.

- Oui je le connais bien et je sais qu'il sera toujours là pour toi et même si il s'inquiéte le fait que tu lui dise la vérité à ce sujet sera la meilleure des choses. Il t'aime et n'aimerait pas que tu lui cache tout ça tu sais ? C'est pas que je veux pas être la seule au courant, je veux que tu te sentes mieux, depuis quelque temps je sais que ça va pas mais tu veux rien me dire, Gabriel peut t'aider tu sais, il peut trouver les mots lui aussi, d'une autre façon peut être meilleure que ma façon pour te permettre de te sentir mieux, tu comprend ? Je veux retrouver la Peyton d'avant, la Peyton pleine de joie et de vie, pas la Peyton toute triste et qui a l'air mal dans sa peau tu vois ? Pour Phoebe je comprend ton point de vue mais pour moi je t'aurais conseillée de tout lui dire mais c'est toi qui voit je ne veux pas te forcer tu pourras lui dire plus tard, c'est pas parce qu'elle connait la vérité qu'elle ne considèrera plus Gabriel comme un père pour elle, enfin je ne sais pas si tu comprend ce que je veux t'expliquer, je ne sais pas comment exprimer le fond de ma pensée en faite... Mais en tout cas, le fait que tu veux dire la vérité à Gabriel prouve que tu veux avancer dans tout ça et cest une bonne chose ma belle !

Avant même d'entrée dans un rayon pour voir ce qu'il y avait à l'intérieur, Peyton tira Delphine par le bras pour aller ailleurs.

- Pas si vite ma Peytoune, on a pas vu ce qu'il y avait dans le rayon !

Delphine compris très vite que ça n'allait pas, que Peyton lui cachait quelque chose. Et essaya de lui faire comprendre par le regard tout en s'arrêtant, de lui dire ce qui n'allait pas. Peyton essaya de faire croire à Delphine que tout allait bien mais Delphine savait bien qu'elle mentait comme pour la préserver ou se préserver de quelques chose de grave. Delphine n'aimait pas ça... Quand tout d'un coup Peyton sortie une lettre que Delphine pris dans les mains et ouvrit pendant que Peyton pris la parole. Delphine lit lentement la lettre et fut choquée par les paroles, les insultes et les propos salases qu'employait Nate dans cette lettre. Elle comprennait maintenant pourquoi Peyton n'allait pas bien et ne voulait en parler à personne. Delphine plia la lettre et la rendit à Peyton tout en lui prenant une main dans la sienne puis la deuxième. Elle voulait la prendre dans ses bras et lui dire que tout ira bien, mais elle préférait lui répondre d'abord avant de faire ça.

- Tu devrais en faire part à la police Peyton, c'est grave ce qu'il est en train de faire... J'ai peur qu'il te fasse du mal à toi et ta famille ma belle, parle en à la police même si il te dit de pas le faire, ne l'écoute surtout pas. Ce qu'il est en train de faire est interdit pas la loi et il doit être puni pour ça Peytoune, je te promet que je veillerais sur toi, il ne te ferra rien mais parle en, montre les à Gabriel et va porter plainte ensuite, je suis sure que Gabriel sera du même avis que moi ! Ne t'en fais pas ça va aller, on est là pour toi nous !

Delphine la prit dans ses bras et lui frotta le dos avant de lui déposer un bisou sur les cheveux et de la regarder de nouveau.

- Aller on continue les courses pour les cadeaux de la puce ? Ca va nous changer les idées et après il faut que je te parle d'un truc !

Delphine sourit, elle allait lui dire pour sa relation avec Adriano mais elle voulait que sa maman de coeur se sente un peu mieux avant. Elle lui prit la main et avança dans les rayons.




made by pandora.




((HRP : Voila ma réponse avec un peu de retard et je m'en excuse Very Happy J'espère que ma réponse ne fait pas trop Nian Nian ou Bateau --' en fait je ne savais pas comment commencer ma réponse alors j'ai blablater et je trouve que ça fait un peu bizarre mais bon ^^ J'avais toute la fin et pas le début donc il fallait bien que je trouve quelque chose xD J'espère que ça vous plaira sinon il n'y a pas de soucis je modifie ce qui va pas Razz Désolé encore Coeur ))


Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. Ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, notre fin nous réunira. Mais à la fin n'arrive un putain d'hiver. ▵ ©endlesslove.
hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-tree-hill-oth.fr1.co/
avatar
 Gabriel Solis 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 686
▌Date d'inscription : 02/07/2014


MessageSujet: Re: Anniversaire de Phoebe et... petite surprise [PV : Delphine Moore Emia et Peyton Grace] Dim 3 Aoû 2014 - 15:54

Pendant que la fillette file s'amuser dehors par ce magnifique temps, j'attrape mes bougies aux couleurs flashy et les compte afin de les mettre sur le gâteau : à cet âge-là les enfants adorent voir leur âge apparaître clairement. Certains parents font preuve d'économie de bougies : ils ne mettent que les bougies chiffres correspondant exactement à l'âge de leurs enfants, tandis que d'autres ne font pas d'économie en soit mais sur le long terme si. Je fais partie de la seconde catégorie. Cela a toujours été comme ça dans ma famille et c'est une tradition ancestrale si je puis m'exprimer ainsi. Il existe un autre aspect traditionnel des anniversaires, inconnu des trois personnes : le père offre une petite bricole à son enfant qui fête son anniversaire. Il la planque sur le siège de l'enfant-roi du jour sous un coussin. Bon rassurez-vous, je n'ai pas offert à Phoebe un coussin péteur mais je lui ai offert un tube de savon avec lequel elle pourra faire des bulles à n'en plus finir. Le sien étant cassé il y a une semaine, c'est l'occasion de le remplacer.

Une fois que j'ai entièrement fini de préparer le repas, la table, je me lave les mains et sors avant de voir ma petite Phoebe toute tristounette. Mon cœur se serre naturellement car je présume aisément de ce à quoi la fillette pense... c'est-à-dire à Nate, son ancien père. Jamais je ne lui ai interdit d'évoquer ce souvenir et ce n'est pas maintenant que je vais commencer à le faire. Nate, ce criminel, a parfaitement su conquérir le cœur de la petite. A présent comment l'aider à faire ce deuil ? Je ne suis au courant que d'une partie de l'affaire : Peyton m'a expliqué certaines choses mais elle n'a pas voulu aller trop dans les détails et comme j'ai eu peur de la perdre si j'avais insisté, je me suis tu et me suis contenté de ses explications. J'ai pourtant senti qu'il y avait autre chose mais j'ai préféré ne rien brusquer : un jour Peyton me dira tout, me suis-je dit à ce moment-là.

Je m'approche de ma future belle-fille et lui demande :

- Ça ne va pas ma puce ?

Je m'aperçois qu'elle est en larmes et lui parle en la prenant dans mes bras pour la consoler :

- Que t'arrive-t-il ma puce ?

Elle me répond en sanglotant :

- Je... Je... Je... Je... Je t'aime Papa mais... mon...mon... mon...

Elle n'arrive plus à continuer à parler car elle fond de plus belle en larmes. Ainsi j'ai eu raison de penser qu'elle pensait à son ancien père, aussi je l'encourage à me parler :

- Tu parles de... Nate.


Elle se dégage de mes bras, me regarde tristement, les larmes coulant le long des joues puis hoche la tête. Je prends mon paquet de mouchoirs, en prends un avant d'essuyer les yeux de ma petite. Je comprends ce qu'elle ressent mais je ne peux que lui dire ceci :

- Je suis persuadé qu'il pense encore à toi là où il est ma puce. Il doit être très fier de toi et ne souhaite pas que tu souffres de son absence.

Je n'ose aller plus loin car j'ignore ce que ce Nate fait en ce moment : est-il dans les parages ? En veut-il à Peyton de s'être éloignée de lui ? A-t-il oublié son ancienne fille de cœur ? Non ! Je ne peux penser à ça. La fillette se serre contre moi et pleure toujours autant. Je l'embrasse, la console puis regarde ma montre : Del et Peyton ne devraient plus tarder à moins qu'elles bavardent et qu'elles ne savent plus trop quoi choisir. Je pourrai les aider si elles me contactent mais je pense qu'elles ne le feront pas.
[Edit : J'espère que la suite vous plaira toujours autant. Very Happy Sinon je modifierai ce qui vous dérange. Je continue à faire agir et parler la fillette.]




En attendant la réouverture du forum et le retour de Peyton...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 Contenu sponsorisé 





• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Anniversaire de Phoebe et... petite surprise [PV : Delphine Moore Emia et Peyton Grace]

Revenir en haut Aller en bas

Anniversaire de Phoebe et... petite surprise [PV : Delphine Moore Emia et Peyton Grace]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Anniversaire de Phoebe et... petite surprise [PV : Delphine Moore Emia et Peyton Grace]
» Une petite surprise musicale
» Sally, Phoebe, bon anniversaire
» BON ANNIVERSAIRE MIMI petite souris
» attention au sequoia lodge
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Criminal Minds :: Villas :: Villa de Gabriel Solis-