Le forum ferme ses portes après 5 longues années d'existence.
Merci à vous tous de nous avoir suivi et qui sait, à bientôt sur d'autres forums ♥

Partagez|

Scène de crime... Le meurtre d'un tueur en série... [ tout ceux qui veulent être sur cette affaire. ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Scène de crime... Le meurtre d'un tueur en série... [ tout ceux qui veulent être sur cette affaire. ] Mer 23 Oct 2013 - 19:00

Tout était prêt, tout était la, tout était préparé, je veux dire, les baches étaient correctement installé contre le mur, le plafond, et le sol, j'avais plaçé une petite caméra sur une table de nuit, de l'appartement ou je me trouve actuellement, appartement que j'ai louer pour la nuit sous le nom de Jack Sutton. A la récéption, au moment de louer cette appartement, j'avais mis des lunettes, de soleil noir, une casquette, normal, la visière plaçé de façon a ce qu'on ne puisse pas voir mon visage. Un simple t-shirt noir, un jeans marron, des chaussures normal, et me voila dans la peau de monsieur tout le monde. J'attendais, j'attendais, qu'est que j'attendais ? A vrais dire, j'attend mon... Mon rendez vous, j'attendais patiemment dans cette appartement ayant était arranger à ma façon.

Les yeux rivés dans la pendule, je réfléchissais en même temps à ce que j'allais lui faire subir. Je portais des gants en latex noir, un t-shirt noir, un pantalon noir style militaire, et j'attendais... La personne que j'attendais, c'est Paul Benler, un riche héritier de la fortune de son père, le genre de personne, gaté de l'enfance a la mort. Ce qu'il a fait ? Tuer des gens n'étant pas assez élever au niveau du rang social, il voulait créer un monde remplie uniquement de personne aisé, apparemment cette idée la observer pendant très longtemps puisqu'il c'est décidé a passer a l'acte, il en ai a sa troisième victime, il travaille dans des associations pour aider ces personnes la. Je me suis fais passer pour une de ces personnes, afin de lui faire croire que j'étais devenue sa proie. Il ma dit qu'il passerait a mon logement pour me donnait de quoi me nourrir, c'est pour sa que j'ai louer ce logement.

J'imagine la joie qu'il aura en découvrant, que la proie ce transformera rapidement en chasseur, étant perdu dans mes pensés, j'entendis de façon soudaine la sonnette du logement, j'alla ouvrir et je vis avec stupeur ce démon, m'arborant un sourire d'ange, avec un sac de nourriture. Je le laissa entrais, en lui adressant moi aussi mon plus beau sourire, et referma la porte, doucement, en fermant tout les verrous...


" Au faite Dexter, tu savais que... "

Le pauvre n'eu même pas le temps de finir sa phrase, d'un geste étant éxécuter de façon barbare, je lui avais encastrer violemment un pied de biche, au visage, il tomba donc, a mes pieds, un sourire ce déssina doucement, sur mon visage, je riva longtemps mes yeux, sur son corp, évanouis, arborant un sourire vraiment fière, et j'avais de quoi l'être.

Plusieurs minutes plus tard.

J'étais la, debout, les bras croisé, tandis que Paul Benler, ma victime, avait les poignets accrocher au plafond, ce qui le suspendu a quelques centimètres du vide. J'avais une blouse blanche, qui recouvrait tout mon corp, et une visière devant le visage pour me protéger des projections sanguine, une ceinture que je tenais fortement a ma main, je fixais de mes yeux, mystérieux, ce type, en m'amusant de la peur qu'il était en train de ressentir a ce moment même, plus je l'observais, et plus je me sentais puissant, ce sentiment de domination, c'est si... Extraordinaire... Une énorme vague d'émotion me parcouru tout le corp a la vus de ce spectacle. La caméra était démarrer, filmant toute la scène, et confortablement je m'assaya sur une chaise, afin de me trouvais juste en face de ma proie.

" Alors Paul, tu n'as pas quelques chose a m'avouer ? "

L'homme commença a paniquer, il avait du scotch sur la bouche, pour ne pas qu'il alerte toute l'habitation, il gesticula dans tout les sens, sans pouvoir sortir le moindre bruit, j'en profita alors pour lui asséner un énorme coup de ceinture sur le dos, le pauvre, il était marquer, je continua a me déchainer sur ce pauvre homme, tout en me sentant immortelle, je lui asséna d'horrible coup de ceinture tout en l'insultant. Quand j'eu fini de m'amusé, je replaça ma ceinture dans ma valise, et me saisissa d'une hache, avec une lame tranchante, et brillante, enfin, plus pour longtemps...

" Bon... Il est tant d'en finir paul... "

J'en profita alors, pour lui asséner un énorme coup, au niveau de l'épaule droite, l'homme ceda sur le coup et passa en ces lieux, ces derniers instants de vie... Cela m'exciter, de le voir ce vider abondamment de son sang, c'étais si... Intéressant... Excitant... Ce pouvoir... Cette domination que j'ai exercer sur lui... C'étais divin... Ce moment... Cette instant de gloire... J'aurais voulus le garder précieusement...

Plusieurs heures plus tard.

Le corp de la victime, a était envoyez a la police, dans un sac poubelle, la victime avait les bras, et les jambes, bien découpé, au niveau de chaque articulation, et dans ce sac poubelle, une pochette ce trouva a l'intérieur, montrant que Paul avait, déjà était commis, plusieurs meurtre avant de ce faire tuer... Tant qu'a moi, je suis rentrais chez moi, en ayant bien nettoyer l'appartement que j'avais louer, et en ayant jeter les baches ayant servis pour tuer dans un containaire a poubelle... En rentrant chez moi j'avais immédiatement revisionner le meurtre que j'avais commis et que j'avais filmer sur ma caméra...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Delphine Moore Emia 
Special Agent (SA)




• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 2814
▌Date d'inscription : 21/04/2012
▌Métier : Employée dans une crèche mais rêve de montée sa propre crèche pour échapper à la violence de son actuel patronne.
▌Avatar : Selena Gomez - Bazzart © (Kit) & Sevnol © (Gif profil)


MessageSujet: Re: Scène de crime... Le meurtre d'un tueur en série... [ tout ceux qui veulent être sur cette affaire. ] Ven 25 Oct 2013 - 17:42

Delphine n'allait pas très bien aujourd'hui, cet aprés-midi elle avait reçu un appel anonyme lui donnant rendez vous  à une adresse et lui demandant de venir seule sans Elodie. Elle n'avait pas dormis de la nuit, comment cette personne connaissait-elle Elodie, et son existence ? Elle faisait les cents pas chez elle entre le salon et la chambre de la petite puce qui dormait à point fermer. Et si c'était la mère biologique de celle-ci qui voulait lui rendre des comptes pour récupérer Elodie ? Delphine en avait les larmes aux yeux mais une chose est sur, si c'était elle, elle ne la laisserais même pas approcher la petite, même si c'était biologiquement la sienne. Elle n'avait qu'a pas l'abandonner de la sorte. Les heures passaient, lentement, entendant les tics tacs de la pendule du couloir. La jeune brune marcha lentement, sans faire de bruit jusqu'au salon et alla se mettre devant la fenêtre, regardant la ville endormie, plonger dans un noir sinistre entre coupé des lumières des lampadaires de la rue, et encore ceux qui marche convenablement. Elle resta ainsi de longues heures, a regarder le peu de passant qui marchaient sur les troitoirs, certains bourrés rentrant tard de soirées pas mal arrosée et certains qui promenait simplement leur chiens, à moitié plongée encore dans leur sommeil. Delphine se mit doucement à bailler et eut pour envie de s'allonger sur le canapé mais tout d'un coup son téléphone se mit à sonner. Elle courru le prendre et vit le numéro, encore un numéro inconnu comme le premier. Pour ne pas laisser sonner trop longtemps et pour ne pas réveiller Elodie, elle décrocha.


  • - Allo ?

    - Changement de plan, ramène toi maintenant !

    - Maais...

    - Pas de mais ! Magne toi et sans Elodie sinon elle meurt ! Bip Bip Bip...


Delphine se mit à paniquée. Comment allait-elle faire ? Elle ne pouvait pas laisser Elodie toute seule comme ça !  Lentement elle marcha en direction de la chambre de la petite et la pris dans ses bras doucement les larmes aux yeux. Elle lui mit une petit couverture sur elle et lui mit sur son ventre, doudou et sa tétine dans la bouche. Pas le choix, elle devait la conduire chez Noléne quoi qu'il arrive. Elle sortie de chez elle doucement, ayant honte de réveillée son amie en pleine nuit. Elle toqua à la porte plusieurs fois avant que Noléne ne se lève et vienne ouvrir le regard encore bien endormie. Delphine la regarda, une lueur de panique et de honte dans le regard. Elle lui expliqua qu'elle devait s'absenter quelques heures et demanda gentilement à son amie de lui la garder pour le reste de la nuit et qu'elle serait prête à la payer pour sa si il le fallait. Noléne commença à s'inquiéter et finit par prendre Elodie dans les bras qui dormait toujours et à rasurer son amie, lui disant qu'elle veillerait sur elle. N'osant pas demander à sa meilleure amie ou elle allait, elle rentra chez elle inquiéte et deposa Elodie dans le parc de sa fille pour qu'elle finisse la nuit. Delphine descendit en courant les marches des escaliers et rejoignit sa voiture au plus vite dans le parking et partit en vitesse à l'adresse donner cet après midi par la personne qui trafiquait sa voix au téléphone.

Après plus qu'une demi heure de trajet, elle arrivea enfn à destination, une demeure assez spatieux. Elle coupa le moteur de sa voiture et descendit lentement, regardant la demeure de haut en bas, gauche à droit, cherchant la prescence de quelqu'un au moins. Elle ne vit rien... Lentement elle fit un premier pas vers les grands et longs escaliers qui mène à la porte d'entrée. Un autre pas, puis encore un autre. Un vent glacial frappa le visage de Delphine qui se mit à frisonner de froid et de peur de surcrois. Elle se trouva maintenant devant les marches, les monta une à une avant de pousser doucement la porte d'entrée qui se mit à crincer fortement. Delphine avait de plus en plus peur, en se croirait presque dans un film d'horreur. A l'interieur de l'habitation, aucune lumière, pas d'interrupteur dans l'entrée. Delphine s'aventura un peu plus loin. Une petite lumière régnait dans se qui devait être le salon. Delphine se dirigea vers la lumière lentement et vit une petite lampe à huile qu'on utilisait dans le temps, poser sur une petite table. Delphine s'arrêta et regarda tout autour, personne, l'endroit semblait desert. Mais que faisait-elle là ? Delphine reporta son attention sur la lampe et vit que tout près, sur la table se trouvait une lettre avec son nom et prénom marquer dessus. Son sang ne fit qu'un tour, elle s'approcha rapidement de la table et pris la lettre entre ses mains, déchirant l'enveloppe et ouvrant le paper plié en deux qui se trouvait à l'intérieur.

Lettre trouvée sur la table a écrit:

A Delphine Moore
Chère Delphine,

Je sais tout de toi, alors que toi tu ne sais rien de moi. J'ai beaucoup appris sur toi depuis que je suis avecton pire cauchemar comme tu l'appelle si bien. Bientôt on se rencontrera, bientôt tu verras enfin ma connaissance et bientôt tu endurera la douleur que j'ai endurer à cause de toi. Je récupererais mon bien quoi qu'il arrive et tu ne pourras rien contre ça, je suis bien plus forte que toi, sache le. Tout n'est pas l'oeuvre du destin mais la notre.

A très vite Delphine, rève bien de moi !
La copine de ton pire cauchemar..
Les larmes montaient aux yeux de Delphine. Elle laissa tomber la lettre sur le sol avant de s'éffondrer à genoux sur le sol en prenant sa tête entre ses mains en pleurant. Tout était calme et silencieux à part les bruit que produisait Delphine en pleurant. Tout d'un coup, elle entendit des bruits de pas et la voix d'un homme qui avait l'air de parler seul. Delphine se leva et se dirigea vers la source de cette voix. Cela avait l'air de venir d'un appartement en haut. L'habitation semblait séparer en plusieurs appartement avec un pièce centrale, là ou se trouvait Delphine au début. Delphine monta doucement les marches, sans faire trop de bruit et vit une porte entre ouverte, laissant entrevoir une pièce bachée du sol au plafond. Delphine poussa très faiblement la porte et vit un homme attachée au plafond par les poignets. Delphine fit quelques pas et se cacha derrière un meuble baché. Delphine trembla, mais que faisait-elle dans cette pièce ? Pourquoi n'était-elle pas partie ? Lentement elle pencha sa tête sur le côté, posant ses mains sous la bache pour se tenir au meuble derrière lequel elle était cachée. Faisant pas attention qu'en faisant ainsi elle laissait ses empruntes sur les lieux. Delphine écouta les paroles de l'homme sans trop comprendre, ne pouvant pas le reconnaitre car il était completement recouvert d'une blouse. Elle regarda la scène apeurer sans pouvoir faire quelques chose pour venir en aide à ce pauvre homme. Elle sursauta à chaque coup de ceinture donner par l'homme en blouse sur l'autre, retenant des bruits de peur. Elle avait peur et mal pour le pauvre homme, elle avait peur de ce qui pouvait se passer ensuite. L'homme arrêta les coups de ceintures, marcha vers une sorte de valise et y sorti une hache. Delphine mit une main devant sa bouche paniquée et des larmes lui coula le long de ses joues. Elle voulu contacté quelqu'un mais elle n'avait pas de réseaux ici. Quand elle releva la tête de son téléphone, elle vit l'homme abattre l'hache avec violence sur l'épaule droite. Delphine mit sa main sur sa bouche pour masquer un cris de terreur et voyait le regard de l'homme devenir vide d'un coup. Il était mort et se vidait de tout son sang. C'était juste horrible à voir en faite. Delphine en eut envie de vomir mais se retiens pour pas se faire repérer. Son teint devient pâle, très pâle en faite. Elle eut envie de partir en courant mais elle ne pouvait pas, risquant de se faire voir et de se faire tuer possiblement.

Mais le calvère du pauvre homme ne semblait pas être fini. L'homme en blousse se mit à lui couper les bras et les jambes à chaque articulation. Delphine ne se sentait pas très bien. Elle ne regardait plus et resta cacher derrière le meuble quand elle vit une ombre se rapprocher. Elle regarda doucement et vit l'homme en blouse se rapprocher de la porte avec le corps dans les bras. Delphine reconnu le visage de Dexter et elle fut choquée. Se reculant pour se cacher encore plus et sa vue. Elle profita que Dexter soit occupée à sortir le corps pour sortir de sa cachette et aller se cacher dans une autre pièce en attendant qu'il s'en aille définitivement d'ici. Delphine marcha vers la porte et posa sa main sur le bois de celle-ci laissant encore une fois son emprunte dans la pièce sans le vouloir et regarda si Dexter était encore là. Elle eut le temps de courir se cacher dans la pièce d'en face avant que Dexter ne revienne et retire les baches comme si de rien n'était et de partir enfin définitivement. Delphine était completement traumatisée par ce qu'elle venait de voir. Elle courrut en direction des toilettes de l'appartement pour vomir laissant encore une fois ses empruntes partout. Elle se mit à courir, elle devait partir d'ici, elle n'en pouvait plus de cet endroit. Elle courut en direction des escaliers tout en pleurant de panique. Mais d'un coup, une marche en bois céda et Delphine tomba dans les escaliers laissant des petites taches de sang après s'être un peu ouvert la tête, égratiner le genoux et saignant du nez. Elle se releva et continua de partir vers la sortie et rejoindre sa voiture pour partir à toute vitesse de cette endroit horrible. Elle eut toujours en tête chaque moment qui se produit dans la pièce et c'est là qu'elle se rappela qu'elle avait oublier la lettre mais ce ne fut pas pour autant qu'elle retourna la chercher. Elle retourna chez elle, paniquer et traumatisée n'osant pas sortir de sa voiture durant tout le reste de la nuit.


Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. Ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, notre fin nous réunira. Mais à la fin n'arrive un putain d'hiver. ▵ ©️endlesslove.
hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-tree-hill-oth.fr1.co/
avatar
 Jack Sutton 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 977
▌Date d'inscription : 10/06/2012
▌Métier : Agent FBI spécialiste en explosifs// Chef intérim
▌Avatar : Keanu Reeves


MessageSujet: Re: Scène de crime... Le meurtre d'un tueur en série... [ tout ceux qui veulent être sur cette affaire. ] Lun 28 Oct 2013 - 6:32

Des coups toqué à la porte et j'ouvris à peine un œil. Chrystal c'était réveillée il y a quelques heures pour son boire de la nuit et comme à mon habitude je me levai pour le lui donner. Pendant longtemps je l'ai bercé jusqu'à ce que ses petits yeux se ferment et encore je la regardai dormir un long moment avant que ma douce vienne me chercher un petit sourire aux lèvres. Je posai donc ma petite princesse et allai me recoucher lové contre ma belle. Alors quand Nolène revint endormie et toute engourdie de sommeil avec un bébé dans les bras je me levai sur un coude pour reprendre ma position de "papa de nuit" mais aussitôt elle me prévint que c'était Elodie. Je fronçai les sourcils à l'explication vague que Delphine avait fournie et jetai un œil au cadran. Où pouvait-elle aller à cette heure? Je préparai le parc pour la petite et nous la couchâmes avant de nous-même regagner notre lit pour une nuit réparatrice. au matin je me levai avec les babillements des petites et l'odeur de café qui flottait dans l'air. Un saut sous la douche, un rasage de près et me voila frais et dispo pour mes petites femmes de la maison. Elodie était une belle petite fille dégourdie et souriante de ce fait elle me tendit les bras et je la pris avec joie.

- Mais dis donc il semblerait que maman tarde ce matin! Pas grave on va prendre bien soin de toi et tantôt nous...

La sonnerie de mon téléphone retentit à travers les bruits du matin. En grognant je répondis et je fus figé de stupeur. Un meurtre pas très loin dans le quartier aisé de la ville avait été commis et on demandait à ce que je m'y rende illico. Je répondis en soupirant et refermai mon portable, c'est chiant parfois être un agent du FBI mais c'était mon métier alors je devais m'y rendre.

- Alors ça sera pour plus tard la balade. Je fais vite ma belle.

Un dernier bisous et je filai mettre mon uniforme et dévalai les escaliers de l'immeuble en fouillant mes poches pour trouver mes clés de voiture. Aussitôt dehors je fonçai vers ma voiture l'adrénaline se déversant dans mes veines. J'étais déjà près à exploser la gueule à ce criminel en puissance. Je repérai ma voiture rapidement mais en me rendant je vis celle de Delphine... et elle dedans. Elle foutait quoi là? Je m'approchai doucement de sa voiture et la vis le regard fixe et vide. Putin mais il lui arrivais quoi? Je toquai à sa fenêtre et ouvrit lentement la portière.

- Delphine? Ça va? Qu'est-ce qui se passe? Elo t'attends en-haut...

État de choc mais pourquoi? Qu'avait-elle vu pour qu'elle soit aussi immobile qu'une statue de sel? Je posai lentement ma main sur son bras, pour ne pas l'effrayer surtout, et la regardai attentivement.

- Tu veux venir voir Nolène?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Adriano Leonneti 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 132
▌Date d'inscription : 07/10/2013


MessageSujet: Re: Scène de crime... Le meurtre d'un tueur en série... [ tout ceux qui veulent être sur cette affaire. ] Lun 28 Oct 2013 - 9:30

Adriano s'apprêta à partir, il ouvra le tiroir de son bureau le premier sur la droite pour être précis pour y sortir son arme et la mettre derrière son dos, il referma le tiroir d'un coup sec. Il enleva sa veste du dossier de sa chaise et la posa sur son avant bras et rentra sa chaise en dessous du bureau. Il ferma sa lampe de bureau qui était allumé, il était en train de lire le rapport de sa dernière enquête avant de la donner à ses supérieures. Un homme en uniforme de police, vint en vitesse dans le bureau d'Adriano, on avait l'impression que toute ses forces venait de quitter son corps, le teint pâle et livide il était aussi blanc qu'un cachet d'aspirine. Il se posa la main sur le bâti de l'entré du bureau, se pliant légèrement pour reprendre son souffle. Adriano s'approcha lentement l'air perplexe vers lui se demandant ce qui ce passé.

- Alors jeune homme que vous arrives t-il ?
- Monsieur..on...a.. balbutia t-il en essayant de chercher de l'air dans l'atmosphére.
- Ecoutez prenez lentement votre respiration, calmez vous et parler moi calmement
- Nous avons reçu un sac contenant...des membres d'un homme Lui répondit le bleu

A cette révélation, Adriano comprit alors que le jeune homme tout juste sorti de l'école de police venait de découvrir pour la première fois le cadavre d'un homme démembrer. Adriano posa calmement sa main sur l'épaule du jeune homme et l'invita à prendre place sur une chaise, il fit signe à un autre autre homme du commissariat et lui demanda de garder le jeune à l'oeil au cas où il tournerait de l'oeil. Adriano ce rappela son premier meurtre, il était comme ce jeune diplômer, au bord du vomissement. Il descendit à la morgue là où le sac plastique contenant notre victime avait était déposé. Arriver à la morgue, Adriano demanda alors de voir le cadavre. Aucune indication ne permettait à nos policier de trouver le lieu du crime. Juste des photos, des photos de victime de notre victime. Adriano demanda au medecin légiste de faire l'autopsie immédiatement, il nous fallait des indice sur le lieu où il avait été démembrer. En attendant que le médecin met en place le cadavre comme un puzzle, il téléphona à la nourrice pour la prévenir qu'il ne rentrerai pas de la nuit. Elle comprit et raccrocha en lui disant qu'il ne devait pas s'inquiétait pour théo. Après avoir raccrocher, Adriano entra de nouveau dans cette pièce sombre et humide.

Au petit matin

Adriano venait de passer la nuit à la morgue, avec le temps la vu d'un cadavre ouvert à plusieurs endroit ne lui fit plus rien. Il écouta attentivement le médecin lui disant que la personne ayant fait ça avait très bien couper les membres de notre victime. Ils les avaient sectionner aux articulations comme un pantin que l'on déboîter ses bras et autres. Ses vêtement avaient était emballer dans le sac plastique, tout avait été envoyer pour analyse et donner à l'expert médico-légal spécialiste en trajectoire de sang. Adriano parti alors aux nouvelles. Il entra au bureau scientifique des traces de sang et vit l'homme qui pouvait faire parler les taches de sang, il se racla la gorge pour faire savoir sa présence et s'avança vers lui.

- Bonjour, je suis l'agent léonneti vous avez des réponses à me fournir ?

Adriano attendit que le spécialiste lui répondit et qu'il allait lui donner de précieux indice pour retrouver la première scène de crime. Quand soudain son téléphone sonna, Adriano s'excusa auprès de lui et répondit " Agent Léonneti" " Monsieur une personne nous à téléphoner, un membre du personnel d'un Hotel, une de leur chambre et maculer de sang. " très bien merci de m'avoir averti je m'y rend tout de suite" puis il raccrocha.

- Je suis désolé mais je vais devoir y aller nous avons peut-être retrouver la scène primaire, peut-être que vous pouvez venir avec moi. La chambre et maculer de sang, peut-être que vous pourrez m'être utile là bas.

Après cet échange de mot Adriano parti en voiture et alla à l’hôtel indiquer. Le réceptionniste lui indiqua cette fameuse chambre, où effectivement du sang se trouva un peu partout, bon ce n'était pas de grande tâche mais bon peut-être qu'ils auront de la chance. Adriano demanda à voir le registre et savoir qui avait réserver cette chambre. L'homme lui montra le cahier et à sa grande surprise ce fut "JACK SUTTON". Adriano resta bouche bée cet homme Jack Sutton est l'un de ses hommes. Adriano décida de l'apeller pour qu'il puisse venir s'expliquer.

" Jack, c'est Léonneti j'ai besoin de toi à l'hotel Standford "

Adriano attenda alors dans le hall pour avoir des explications ou des éléments qui lui permettront d'arrêter un meurtrier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Delphine Moore Emia 
Special Agent (SA)




• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 2814
▌Date d'inscription : 21/04/2012
▌Métier : Employée dans une crèche mais rêve de montée sa propre crèche pour échapper à la violence de son actuel patronne.
▌Avatar : Selena Gomez - Bazzart © (Kit) & Sevnol © (Gif profil)


MessageSujet: Re: Scène de crime... Le meurtre d'un tueur en série... [ tout ceux qui veulent être sur cette affaire. ] Ven 27 Déc 2013 - 14:26

Delphine avait passer tout la nuit dans la voiture, sans dormir, sous le choc et se remémorant tout les événements de la nuit. Elle revoyait le jeune homme se faire découper en morceau devant ses yeux, tout ce sang et tout ces cris. Elle se remit à pleurer, cette scène avait été horrible pour elle. Dexter... Dexter.. Non ce n'est pas possible, ça ne pouvait pas être lui, oui elle avait vu son visage mais non, il ne pouvait pas être capable de faire une chose pareil, lui qui était sinon gentil et calme avec Delphine. Ce n'était pas possible... Mais pourtant la voix correspondait, il avait le même regard.. Delphine ferma les yeux et secoua la tête en continuant de pleurer. Et si c'était bien lui, pourquoi ne lui avait-il rien dit ? Pourquoi l'avait-elle laisser dans le mensonge comme ça ? Pour la faire plus souffrir encore ? Delphine pensait que c'était son ami et normalement les amis ça ne cache pas une si lourde et dangereuse identité si ? Delphine se sentait trahi et elle était loin de se douter qu'elle serait elle aussi accuser car par mégarde elle a laisser ses empruntes partout dans l'appartement et du sang dans les escaliers ainsi que la lettre qui lui était destiner dans la salle principale de l'hôtel.

Le soleil se leva doucement, éclairant le parking ou était garer la voiture de Delphine. La jeune femme regardait toujours devant elle, complètement perdue et traumatisée par ce qu'elle à vu. Elle n'allait pas se douter que quelqu'un allait sortir de l'immeuble et la voir. Elle était sans la propre petite bulle, ne faisant attention à rien d'autre. Lentement elle ferma les yeux et laissa tout lui remonter en mémoire, l'appel, la lettre et tout les détails du meurtre... Elle se mit à trembler, et des larmes lui coula le long des joues. Elle repensa à tout ce qui avait put lui arriver dans sa vie, tout les malheurs qu'elle avait eut, elle se dit que tout le monde était contre elle. Tout d'un coup, une ombre se rapprocha d'elle, en faite c'était tout simplement une personne qui s'approcha de la voiture et qui toqua doucement à la vitre. Delphine ouvra brusquement les yeux, sursautant et se mit à crier de peur en voyant l'ombre qu'elle n'arrivait pas encore tout à fait à distinguer car la personne était à contre jour. La personne ouvrit la portière. Delphine complètement paniquée essaya d'appeler à l'aide en appuyant sur le klaxon de sa voiture quand tout d'un coup elle entendit la voix de Jack et rapidement elle se calma et fondit en larme voulant se réfugier dans ses bras et tout lui raconter mais elle ne le fit pas, elle le laissa poser sa main sur elle et lui parler mais elle ne lui répondit pas, continuant de pleurer complètement paniquée. Elle ne voulait pas sortir, elle avait peur mais en même temps elle serait peut être plus en sécurité à l'intérieur avec des personnes pour s'occuper d'elle mais elle ne voulait pas qu'on lui pose des questions. Elle continua de pleurer, entendant un volet s'ouvrir à l'étage suite au bruit produit par le klaxon.  

(HRPG: Désolé du retard et de ma courte réponse Sad Je ne savais pas trop quoi mettre :/ )


Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. Ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, notre fin nous réunira. Mais à la fin n'arrive un putain d'hiver. ▵ ©️endlesslove.
hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-tree-hill-oth.fr1.co/
avatar
 Jack Sutton 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 977
▌Date d'inscription : 10/06/2012
▌Métier : Agent FBI spécialiste en explosifs// Chef intérim
▌Avatar : Keanu Reeves


MessageSujet: Re: Scène de crime... Le meurtre d'un tueur en série... [ tout ceux qui veulent être sur cette affaire. ] Mar 21 Jan 2014 - 16:14

Comme j'ouvris la portière elle appuya sur le klaxon de manière frénétique et je dus la calmer quand elle se jeta dans mes bras en pleurant à chaude larmes. Je la serrai contre moi tentant de la réconforter. Son petit corps étaient secoués de sanglots et ses larmes mouillaient ma chemise blanche.

- Calme-toi allons. Viens là. Nolène va prendre soin de toi.

Je l'extirpai de la voiture quand mon portable sonna pour une deuxième fois. Là c'était mon patron qui me demandais de passer à l’hôtel Standford. Je lui promit que je partais dans quelques minutes. Un volet s'ouvrit et une tête pointait à la fenêtre me hélant si ça allait. Je dus jurer au moins trois fois que ça allait. Je montai Delphine à l'appartement et elle me suivait docilement pleurant et reniflant en marchant. Je la fis entrer et parlai rapidement à Nolène que je l'avais trouver dans sa voiture et qu'elle semblait en état de choc. Je m'éternisai pas lui promettant d'être de retour le plus rapidement possible. Dernier bisous et je dévalai les escaliers pour aller à ma voiture et direction l'hôtel.

Je fis route et arrivai devant l'hôtel. Partout des voitures de police, des vans du FBI et celle de la morgue. Je montrai mon badge à quelques reprises et montai à l'étage indiqué. En arrivant je fus stoppé d'horreur. la pièce était propre, nette pas une seule trace de sang ou infraction.

"Dexter... Il est revenu" pensas-je

Je ne sais comment je suis arrivé à une aussi rapide conclusion mais mon être entier le savait. Les experts en scène de crime fouillais les tiroirs, secouait les draps faisait aller leur pinceaux pour d'éventuel empreintes digitales. Ils ne trouveraient rien, je le savais. Je vis mon patron s'approcher de moi la mine grave.

- Désolé du retard. La famille, enfin ma fille quoi. Il se passe quoi?

Faire passer mon retard sur ma fille... que c'est pitoyable mais je ne pouvais pas dire que j'ai découvert une amie en état de choc. À ce moment si j'avais su que c'était en rapport à l'enquête je l'aurais dit tout de suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 Contenu sponsorisé 





• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Scène de crime... Le meurtre d'un tueur en série... [ tout ceux qui veulent être sur cette affaire. ]

Revenir en haut Aller en bas

Scène de crime... Le meurtre d'un tueur en série... [ tout ceux qui veulent être sur cette affaire. ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Le tueur à la cravate
» RED - Supinfocom Thriller Short Film
» "Fidelity, Bravery, Integrity," (enquete /othership)
» Pierre Conty
» Quel est la meilleur scène de meurtre dans Halloween ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Criminal Minds :: Divers :: RP terminés (ou abandonnés)-