Le forum ferme ses portes après 5 longues années d'existence.
Merci à vous tous de nous avoir suivi et qui sait, à bientôt sur d'autres forums ♥

Partagez|

Un peu de douceur dans ce monde de brutes [Jack Hotchner]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Un peu de douceur dans ce monde de brutes [Jack Hotchner] Jeu 27 Juin 2013 - 19:23

Après quelques semaines passées à Quantico, Gabrielle avait commencé à trouver ses marques. Les retrouver avait été complètement exclu puisque sa ville natale avait bien changé depuis son départ. Bien sûr, elle reconnaissait souvent des coins où elle avait traîné avec Evey, quelques bars où elles avaient dansé pendant des nuits entières. Même la vieille bibliothèque où elles avaient longuement révisé pour leurs examens était restée en place. Mais le reste s’était bien modernisé en huit ans et cela l’avait légèrement attristée. Malheureusement, le temps ne s’était pas arrêté à Quantico, et tous ceux qu’elle connaissait avaient vieilli sans elle. Elle se sentait comme étrangère ici, elle ne reconnaissait plus rien. Elle s’était donc réfugiée dans cette vieille bibliothèque, pour le plaisir de se balader à travers des étagères remplies de livres et de revivre un semblant du bon vieux temps. C’était justement là que la petite blonde avait fait une nouvelle rencontre. Alors qu’elle errait parmi les rayons, son regard s’était figé sur les tables de travail qui étaient placée dans un coin de la bibliothèque. C’était à l’une de ses tables, pendant leur période de révisions qu’Evey avait effleuré sa main pour la première fois. Avec toute la tendresse du monde dans les yeux, elles s’étaient avoué en silence ce que leur cœur se retenait de crier depuis toutes ses années. Sentimentale, Gabrielle en avait eu les larmes aux yeux et n’avait cessé de penser à cet instant jusqu’à ce qu’elle percute quelqu’un. Elle était rentrée dans une femme un peu plus âgée qu’elle et s’était aussitôt répandue en excuses devant elle, honteuse d’être si maladroite. La jeune femme s’appelait Jessica Brooks et elle s’était attendrie en voyant la petite blonde troublée, les larmes aux yeux. Elle lui avait proposé d’aller boire un café ensemble et elles avaient fait connaissance. Après de longues heures de discussion, elles avaient fini par échanger leur numéro de téléphone et s’étaient même appelées dans les jours qui suivirent.

Et voilà qu’aujourd’hui, Gabrielle avait de nouveau reçu un appel de Jessica. La jeune femme lui proposait de passer chez elle pour passer un bon moment. Par la même occasion, elle lui présenterait son neveu : Jack. Elle lui avait également demandé si cela ne la dérangeait pas de le garder une petite demi-heure car elle avait besoin de s’absenter un moment pour aller en ville. Gabrielle n’y avait pas vu d’inconvénient car elle aimait les enfants et si Jessica lui faisait assez confiance pour lui confier son neveu, c’était qu’elle le méritait. Elle se rendit donc à l’adresse indiquée et sonna à la porte. Elle avait pris soin d’acheter un beau bouquet de fleur pour Jessica ainsi qu’un petit paquet de bonbons colorés pour Jack. Elle aimait beaucoup les enfants, elle espérait plaire au petit garçon et pouvoir jouer avec lui toute la journée. Elle s’était toujours sentie plus proche d’eux que des adultes, probablement parce que son enfance traumatisé ne lui avait jamais vraiment permis de grandir... On lui avait dit que Jack était un petit garçon renfermé sur lui-même, qu’il était souvent triste. Cela avait ému la jeune femme car elle s’était un peu retrouvée en lui. Elle espérait simplement que ce n’était pas parce qu’un adulte lui faisait du mal. Se retrouver à son âge comme un animal traqué dans sa propre maison, elle ne le souhaitait à personne. Personne ne devrait connaître ça.

[vraiment désolé, je suis pas très douée pour commencer les posts...]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Un peu de douceur dans ce monde de brutes [Jack Hotchner] Jeu 27 Juin 2013 - 20:01

Aujourd'hui mon père est parti bosser comme d'habitude au BAU et il m'a laissé chez ma tante Jessica. Une heure ou deux plus tard il a rappelé ma tata pour lui dire qu'il partait dans un autre Etat enquêter sur un meurtre horrible. Ma gorge se serre souvent quand il part car je ne sais jamais véritablement s'il va revenir me chercher. Comme c'est en plus le weekend et je n'ai pas cours du tout. Je pourrai regarder les concours de chevaux, me promener... Sauf que Jessica a invité une dame que je ne connais pas du tout, une dénommée Gabrielle Rivers.

- Tu verras mon choux, elle est très gentille et elle adore les enfants. Tu lui plairas sans doute.

Je ne suis pas sûr de lui plaire mais bon admettons ce point-là, que ferai-je avec elle ? Pas grand chose à vrai dire. Je demande à ma tante :

- Où l'as-tu connue Tata ?

Elle me sourit et me répond :

- A la bibliothèque de Quantico mon choux !

Je fais une grimace digne des films d'horreur car je déteste quand elle m'appelle "mon choux" ! Cela me fait penser au légume et je ne l'aime pas. Je suis dans mes pensées quand elle me dit qu'elle ne va pas tarder. Je soupire et va devant la télé pour me changer les idées puis planifie ma journée. Ce que je ne savais pas, c'est que je vais me lier à cette femme au point de l'appeler "Maman... 3". Pourquoi vais-je l'appeler ainsi ? Je vais vous répondre rapidement même si cela me fend le coeur : j'ai perdu ma mère il y a bien des années puis ma belle-mère Natasha Williams récemment. J'ai également perdu une Tata, qui est une proche amie de mon père, son nom est Natasha Newmann. Deux femmes charmantes mortes assassinées ! Terrible comme nouvelle ! Je sens mes larmes monter aux yeux rien qu'à ses pensées.

Bref ! J'espère que cette Mademoiselle Rivers ne fume pas car on risque d'avoir quelques complications.

Toujours plongé dans mes pensées, je n'entends pas la sonnerie de la porte ni ma tante qui ouvre et qui s'écrit :

- Hhhhhhhééééé !!! Bonjour Gabrielle ?! Entre donc ! Ooooooooh merci il ne fallait pas Gabrielle ?!

A peine qu'elle est entrée avec cette dame que je la regarde et vois une jeune femme. Je lui lance un simple :

- Bonjour M'dame !

Et j'entends ma tante faire les présentations puis elle me dit qu'elle doit s'absenter pendant quelques minutes, m'embrasse en m'appelant une nouvelle fois : "Mon choux !". Je déteste cette appellation ! Je déteste ! Tata Jessica s'en va en me demandant d'être sage.


Pas de souci ! je trouve que tu te débrouilles très bien ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Un peu de douceur dans ce monde de brutes [Jack Hotchner] Sam 29 Juin 2013 - 14:47

Jessica ouvrit la porte à Gabrielle avec un sourire radieux. Elle la fit entrer et découvrir l’appartement pour la première fois. Mais la jeune femme n’eut pas le temps de s’attarder sur la décoration que déjà, elle lui présentait son neveu. Celui-ci l’observait de loin et la salua de façon polie, mais Gabrielle y trouva une note de timidité. C’était naturel après tout, il ne connaissait pas cette femme qui allait le garder pendant une petite heure. Gaby connaissait cette méfiance, et elle était bien décidée à ne pas l’approcher de trop près tant qu’il ne se sentirait pas en confiance.
Rapidement, Jessica alla embrasser son neveu et glissa un petit mot de remerciement à Gabrielle au passage. Tout se passa si vite que bientôt, ils ne furent que tous les deux dans l’appartement. Plantés au milieu du salon, à s’observer timidement. Ce fut Gabrielle qui brisa le silence, histoire de détendre l’atmosphère.

- Tu n’aimes pas quand elle t’appelle comme ça ?

Elle avait dit cela avec un petit sourire en coin. Elle avait remarqué la grimace du petit garçon lorsque Jessica l’avait appelé « mon chou ». Il semblait déjà avoir un peu de caractère, c’était amusant de voir sa petite bouille renfrognée. La jeune femme fit quelques pas en avant pour voir sa réaction, et surtout si inconsciemment, il l’acceptait dans sa demeure. Elle sortit le sachet de bonbons de son sac à main et le lui tendit avec un sourire.

- Je m’appelle Gabrielle. Tiens, j’ai apporté ça pour toi. Je sais que ta tante est gourmande alors ne la laisse pas te les piquer tous !

D’un petit clin d’œil complice, elle l’invita à prendre le petit sac en plastique. Elle le sentait encore un peu sur la défensive, mais c’était normal. Jessica lui avait raconté la triste histoire du petit Jack qui avait perdu uns par uns des êtres très chers. Son père travaillant pour le BAU, il n’avait pas le plaisir de le voir autant qu’il voulait. Il passait des week-end mornes et tristes, regrettant de ne pas pouvoir jouer avec lui ou simplement de lui raconter ses journées d’écoles. Gabrielle savait ce que ça faisait, d’être délaissé par ceux qu’elle aimait. Même si ses parents avaient peu quitté le domicile familial pendant son enfance, leur tempérament violent les avait complètement éloignés émotionnellement.

- Tu n’as rien à craindre avec moi, Jack. Tu peux me faire confiance, tu sais.

Oh, comme elle aurait aimé qu’un adulte lui dise cela sans arrière-pensée ni mauvaises intentions…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Un peu de douceur dans ce monde de brutes [Jack Hotchner] Sam 29 Juin 2013 - 15:26

Je fulmine de rage car ma tante sait parfaitement que je déteste qu'elle m'appelle ainsi. Je tremble de rage de la tête aux pieds. Je ferme les yeux quelques minutes après son départ histoire de me calmer. Au bout d'une minute à peine cette Mademoiselle Rivers s'adresse à moi :

Gabrielle Rivers a écrit:
- Tu n’aimes pas quand elle t’appelle comme ça ?

Je fais une méga grimace et lui dit :

- Je déteste ça oui !

J'aurais voulu que cette brave dame me fiche la paix et qu'elle me laisse faire ce que j'ai à faire. Bon j'ai fini depuis belles lurettes mes devoirs et ma tante m'a plusieurs fois fait réciter mes leçons. Je pouvais donc faire ce que je voulais de ma journée. Seulement voilà, Mademoiselle me dit :

Gabrielle Rivers a écrit:
- Je m’appelle Gabrielle. Tiens, j’ai apporté ça pour toi. Je sais que ta tante est gourmande alors ne la laisse pas te les piquer tous !

Elle me tend des bonbons et pas n'importe lesquels !!! Ceux que je préfère !!! Je lui dis :

- Merci Madame !

Je prends le sachet, le regarde longuement avant de l'ouvrir et de lui proposer ces bonbons. Je lui demande au passage :

- Comment saviez-vous que j'adore ces bonbons ? Vous avez posé une question à ma tante ?

Je lui souris enfin et la rassure sur un point :

- Ne vous vous en faites pas Madame ! Ces bonbons seront bien gardés avec moi !

Puis je me sers après qu'elle ait pris un bonbon quand elle me dit :

Gabrielle Rivers a écrit:
- Tu n’as rien à craindre avec moi, Jack. Tu peux me faire confiance, tu sais.

Je n'ai pas fini de manger mon bonbon que cette phrase m'interpelle aussitôt. Je fronce les sourcils, baisse le bonbon de ma bouche et la regarde d'un air plus qu'interrogatif et soupçonneux : que voulait-elle me dire par là ? Je secoue violemment la tête pour éclaircir mes idées et finis par lui demander :

- Pourquoi me dites-vous ça Madame ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Un peu de douceur dans ce monde de brutes [Jack Hotchner] Mar 9 Juil 2013 - 19:20

Pendant les premières minutes, le petit garçon garda un regard soupçonneux sur Gabrielle. Mais sa méfiance s’évapora très vite lorsqu’elle lui tendit le paquet de bonbons. Rien de tel pour gagner le cœur d’un enfant ! C’étaient ses préférés visiblement, la jeune femme avait vu juste. Elle s’était longuement attardée devant l’étal de friandises avant de faire son choix. Elle avait décidé de prendre les plus colorés et les plus appétissants. Au cas où il n’aimerait pas ça, elle avait volontairement exclu ceux qui étaient acides et piquants. Le résultat était plutôt réjouissant vu le regard illuminé de l’enfant. Il lui demanda même comment elle avait su que c’étaient ses favoris.

- Je ne le savais pas ! J’ai juste essayé de choisir de mon mieux ! C’était pas facile, tu sais, il y avait tellement de choix qu’on ne savait plus où regarder !

Avec un joli sourire, elle le remercia en prenant l’un des bonbons qu’il lui tendait. Ce petit était attendrissant et d’une politesse qu’on trouvait rarement chez les petits garnements à notre époque, elle appréciait cela. Cela dit, elle se trouvait trop jeune pour être vouvoyée et appelée « Madame », surtout par un enfant.

- Appelle-moi Gabrielle, tu n’es pas obligé de me dire vous et de m’appeler madame. C’est pour les grandes personnes ça !

La jeune femme prit place sur le canapé pour être à sa hauteur (bien qu’elle ne fut pas si grande que ça). Le petit garçon la regardait d’un air étrange, avait-il senti qu’ils appartenaient tous deux au même monde ? Celui des enfants qui avaient terriblement souffert avant même de devenir adultes ? Malheureusement, c’était le cas. Mais Gabrielle n’aimait pas étaler son douloureux passé, elle ne voulait pas qu’on s’apitoie sur son sort ou qu’on la plaigne. Le sujet mettait les gens terriblement mal à l’aise en plus, elle n’aimait pas plomber l’ambiance. Son enfance passée sous silence, personne ne se doutait de la quantité de coups qu’elle avait reçus et ainsi, personne ne faisait de favoritisme à son égard. Elle préférait ça. Seule Evey connaissait son secret, et grâce à Dieu, elle avait su réagir intelligemment. La jolie brune l’avait toujours aimée et traitée avec la plus grande douceur, mais elle n’en avait jamais fait des tonnes. Elle ne mâchait pas non plus ses mots quand elle se disputait avec elle, et elle ne la traitait pas comme si elle avait été faite de cristal. C’était pour ça qu’elle l’avait aimée, et qu’elle n’en avait jamais parlé à personne d’autre, même pas à Jessica. Elle choisit donc de répondre à Jack en évitant le sujet.

- Et bien… Ça se voit que tu es méfiant avec les inconnus, et c’est normal. Mais je ne veux pas que tu aies peur ou que tu sois sur la défensive avec moi, tu comprends ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Un peu de douceur dans ce monde de brutes [Jack Hotchner] Mer 10 Juil 2013 - 13:06

Elle me dit qu'elle ne savait pas pour les bonbons, qu'elle a choisis par hasard mais je soupçonne ma tante de lui en avoir parlé un jour comme ça. Je me tais toujours et elle me demande de ne pas l'appeler Madame ni de la vouvoyer, mais j'en ai besoin. Le vouvoiement n'est pas un acte de mépris juste une marque de respect, quant à "Madame" je continuerai à l'appeler ainsi car je ne la connais pas. Je ne sais pas à quoi m'en tenir même si ma Tata lui fait confiance. Enfin elle me répond en déviant le sujet, je n'aime pas ça du tout, j'ai le sentiment qu'elle me cache quelque chose :

Citation :
- Et bien… Ça se voit que tu es méfiant avec les inconnus, et c’est normal. Mais je ne veux pas que tu aies peur ou que tu sois sur la défensive avec moi, tu comprends ?

Je ne sais pas quoi répondre à cette question. Je me sens de plus en plus mal à l'aise et plutôt que de lui crier dessus, d'insister sur ma question, ce qui serait malpoli et malvenu de ma part, je préfère retourner devant la télévision et tombe sur un concours de jumping. Hickstead est présent et sur le point de commencer son parcours. Je m'assois et le regarde faire en silence. Ce cheval saute tous les obstacles sans problème et en les survolant, comme d'habitude, je retiens ma respiration dès qu'il accélère devant chacun des obstacles, enfin je me mets à crier :

- VAS-Y HICKSTEAD ?! TU PEUX LE FAIRE ?! TU VAS GAGNER ?!

Je le vois sauter le dernier obstacle avec panache et je mets debout et saute de joie :

- Super mon cheval ?! Tu as gagné mon vieux ?!


Je me mets à danser devant Gabrielle qui semble ne pas savoir ce qui se passe.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Un peu de douceur dans ce monde de brutes [Jack Hotchner] Mer 14 Aoû 2013 - 20:50

Le petit garçon lui lançait des regards pleins d’incompréhension, et peu gêné, un peu méfiant. C’était normal après tout, Gabrielle ne faisait pas partie de son entourage. Il allait devoir s’habituer à sa présence avant de lui faire pleinement confiance, mais pour elle, le temps n’était pas un problème. Lorsqu’il s’assit devant la télévision pour regarder du saut d’obstacle, la jeune femme suivit malgré elle la course du cheval qu’il semblait tant aimer. Avec amusement, elle vit Jack passer par tous les états : à la fois anxieux, puis trépignant avec une légère retenue avant de faire éclater son enthousiasme. C’était drôle de voir un petit garçon de son âge aussi passionné par les courses de chevaux, la victoire l’avait mis dans un tel état d’excitation qu’il communiquait sa joie à Gabrielle. Un sourire s’était même joliment dessiné sur ses lèvres.

- Ta tante ne m’avait pas dit que tu aimais les courses ! Ce cheval était épatant !

Une idée effleura alors l’esprit de Gaby. Une de ses connaissances appartenait à ce milieu, un parieur invétéré qu’elle avait rencontré dans un bar, un soir de solitude. Il adorait regarder ce genre de concours à la télévision, mais mieux encore, il préférait y assister en direct. La petite blonde se dit qu’il pourrait très certainement lui fournir des places qu’elle offrirait à Jack.

- Un de mes amis est exactement comme toi, il adore voir les chevaux concourir. Je pourrais lui demander une place pour toi si tu as envie de les voir en vrai, qu’est-ce que tu en dis ?

Certes, cela ne faisait que quelques minutes qu’ils se connaissaient, mais elle avait envie de faire plaisir à ce petit garçon à qui la vie n’avait pas fait de cadeau. Il avait quelque chose d’attachant, et Gaby ne demandait qu’à donner tout l’amour dont son cœur débordait.
Revenir en haut Aller en bas

 Contenu sponsorisé 





• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Un peu de douceur dans ce monde de brutes [Jack Hotchner]

Revenir en haut Aller en bas

Un peu de douceur dans ce monde de brutes [Jack Hotchner]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Un peu de douceur dans ce monde de brutes ...
» Un peu de frivolité dans ce monde de brutes!!!
» un peu de beauté dans ce monde de brutes
» Un peu de poésie dans ce monde de brutes - fil ouvert en grand
» Un peu de douceur dans ce monde de brutes
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Criminal Minds :: Divers :: RP terminés (ou abandonnés)-