Le forum ferme ses portes après 5 longues années d'existence.
Merci à vous tous de nous avoir suivi et qui sait, à bientôt sur d'autres forums ♥

Partagez|

Le grain de sel de trop [Gillian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Le grain de sel de trop [Gillian] Jeu 23 Mai 2013 - 17:21

Bottes, veste sur le dos, sac-à-main à l'épaule, Ashlee sortait du boulot. La journée était loin d'être finie mais étant de matinée, en ayant fini son service à 15h de l'après-midi, au moins, elle pouvait profiter de sa famille le reste du temps.
Tout en se dirigeant vers chez elle, dans ses pensées, elle se savait Elyne en sécurité chez elle auprès de son père. Celui-ci était venu exprès de New-York lorsque la petite avait été hospitalisée. La leucémie l'avait touchée et une greffe de moelle-osseuse avait été urgente. Aujourd'hui, la petite Elyne s'en était sortie, elle avait accepté la greffe et ne semblait pas rechuter pour le moment et Dwayne, le grand-daddy qu'il était aujourd'hui profitait de son séjour pour être présent et s'en occuper. Elle se mit à sourire tout en sachant qu'elle allait les retrouver. Ca faisait un moment qu'elle ne s'était pas retrouvée avec son propre père en tête à tête, et puis avec Elyne... Il ne manquerait plus que son cousin, Lucas, pour compléter le tableau mais quand le boulot appelle... Dommage ! Au fond, Ash ne savait pas pourquoi mais elle sentait que son pere avait déjà tout préparé et qu'elle n'aurait rien à faire lorsqu'elle aura mis pied chez elle : les courses, le menage … et surtout : les crêpes. Elyne devait déjà se régaler.
Puis tout en passant devant un kiosque à journaux, Ash' s'arrêta un instant. En jetant un p'tit coup d'oeil, il y avait bien un magasine qui ressortait du lot : il concernait le mariage, les robes de mariés, etc... Et c'était bien les choses qui lui faisaient envie : étant fiancé à Théodore, elle voulait une magnifique et unique robe de marié pour ce merveilleux jour... donc elle cherchait quelques petites idées intéressantes. D'ailleurs, Théodore lui manquait en ce moment même. Elle savait qu'elle n'allait pas le voir avant le lendemain soir. Etant barman, ils avaient parfois des horaires décalés, ce n'était pas si simple mais ils arrivaient à trouver des moments en commun pour les passer ensemble..
En tournant les pages, il y avait quelques robes intéressantes. L'une ressemblait à celle d'une princesse, la seconde restait plutôt simple... C'était plutôt la simplicité qu'Ash rechercherait.. Mais ceci dit, ce magasine lui serait sans doute utile quand elle verra la couturière. Elle donna quelques pièces au vendeur et s'arrêta d'un coup de respirer. Pourquoi ? Elle cligna des yeux avant de se ressaisir. La jeune femme venait tout juste d'assister à une de ses hallucinations : elle crut voir d'un coup Marwan...
Elle se secoua un instant la tête pour chasser tout ça de son esprit... Il fallait croire que le retour de Marwan l'avait chamboulé, mais surtout ces derniers temps... Depuis qu'il avait appris l'existence d'Elyne, il voulait à tout prix rentrer dans la vie de cette petite : chose qu'elle avait craint et qu'elle ne pouvait accepter... Il était parti quatre ans auparavant, la laissant seule et aujourd'hui, elle avait tout rebâti, s'était reconstruite et grâce à l'aide de Théodore. Ce dernier avait vu Elyne naître et grandir. Il était comme son père, et il l'était à ses yeux... Était-ce compréhensible de ne pas vouloir détruire tout ça ? Certes, Elyne ayant été malade et ayant besoin d'urgence d'une greffe, Marwan avait été compatible et une chance qu'il accepte de sauver la petite alors qu'il ne la connaissait ni d'Adam, ni d'Eve ? Il n'avait pas remis en question la parole de Lucas quand il fut venu à lui pour lui demander de sauver Elyne et Marwan avait foncé tête baissé... Ashlee lui en était reconnaissante - même s'il fallait avouer qu'elle avait espéré une autre solution à la place de recourir à Marwan - mais était-ce suffisant pour lui pardonner et lui permettre tout ceci ? Ce droit ? Etait-elle trop dure ? Elle voulait tout simplement le bien pour sa fille. C'était tout. Et elle n'avait pas à se justifier.
Quand elle voulut reprendre son chemin, elle faillit rentrer dans une personne et fit dans un petit sourire plutôt chaleureux :

Excusez-moi !

Et ce, c'était sans savoir que c'était une personne « proche » du jeune homme qu'elle avait cru voir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Le grain de sel de trop [Gillian] Sam 1 Juin 2013 - 19:20

Ce jour-là, Gillian était de repos. Cette semaine suivait celle où elle était allé faire un tour en prison avec Marwan pour rencontrer ses parents adoptifs, et cet affrontement les avait lessivés tous les deux. La jeune femme avait donc choisi de poser ses congés et d’en profiter pour récupérer un peu. Entre ça et le cauchemar que traversait Juliet, sa demi-sœur, ses nuits étaient devenues de longues heures d’insomnie. Elle avait pensé que franchir cette étape avec Marwan arrangerait les choses. Certes, son patient avait réussi à tourner la page et en était sorti plus fort… Mais Gillian n’avait pas retrouvé le sommeil pour autant : ses terreurs nocturnes étaient entièrement liées à sa sœur qu’elle le veuille ou non. La pauvre Juliet était dans la tourmente la plus totale depuis que deux voleurs s’étaient introduits chez elle, l’avaient violée et avaient tué son mari. Plongée dans le coma, elle n’avait même pas pu assister aux funérailles d’Elliot… Gillian s’en était occupée et avait été présente pour elle lorsqu’elle s’était réveillée. Elle s’était chargée de lui trouver un nouvel appartement et de faire le déménagement. Mais la jeune femme craignait à présent qu’elle ne se donne la mort car elle sombrait dans une terrible dépression et voulait rejoindre son mari là où il était. Ainsi, Gillian ne pouvait vivre tranquille, dès qu’elle fermait les yeux, elle assistait en rêve au suicide de sa sœur. Pour finir, elle devait également s’occuper de Sam, l’adolescent qu’elle venait tout juste d’adopter. Lui non plus n’avait pas eu une vie facile : ses deux parents avaient été assassinés et le tueur n’avait jamais été retrouvé. Le jeune garçon connaissait son identité, mais cela n’avait pas aidé les autorités à lui mettre la main dessus. Il vivait donc en permanence sur ses gardes, de peur que le meurtrier ne lui tombe dessus pour finir ce qu’il avait commencé. Et Gillian en était morte d’inquiétude. En fin de compte, tous ces problèmes faisaient que la jeune femme était très fatiguée et tendue en ce moment. Elle avait besoin de prendre l’air et de se changer les idées même si ce n’était pas toujours facile. Elle était donc allée faire quelques achats en ville, pour elle mais aussi pour Juliet car sa jeune sœur avait encore du mal à sortir de chez elle. Le monde la terrorisait désormais, et elle allait devoir se battre contre sa propre peur pour s’en sortir.

Elle marchait en direction d’un petit supermarché pour trouver de quoi remplir le frigo de sa sœur. Elle contourna un kiosque à journaux pour y entrer sans vraiment faire attention aux passants autour d’elle. C’est alors qu’elle percuta de plein fouet une jeune femme qui venait dans le sens inverse. Celle-ci s’excusa en lui lançant un joli sourire et Gillian en fit autant.

- C’est moi qui m’excuse, je ne regardais pas où j’allais !

En la regardant mieux, la psychologue lui trouva un air familier. Ces boucles brunes ne lui étaient pas inconnues, où l’avait-elle croisée ? Elle chercha dans ses souvenirs pour retrouver une ancienne patiente, mais elle doutait qu’il s’agisse de cela. Elle avait tout de même une bonne mémoire en ce qui concernait ceux qui venaient la consulter. Pourtant, elle aurait juré que ce visage avait un rapport avec ses thérapies. Elle réfléchit un peu plus intensément et soudain, la lumière se fit : c’était Ashlee, l’ex-petite-amie de Marwan et la mère de son enfant.

- Je crois vous reconnaître… Ne seriez-vous pas Ashlee ? Je suis la psychologue de Marwan.

Boulette ou pas, si c’était vraiment Ashlee, la jeune femme voulait lui parler de Marwan, même si c’était douloureux. Pour la convaincre de le laisser voir sa fille de temps en temps, c’est tout, il en avait tellement besoin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Le grain de sel de trop [Gillian] Jeu 6 Juin 2013 - 15:12

Il était peut-être temps de se ressaisir. Certes, l'incident était sans gravité, cela avait seulement pour effet d'aplatir le magasine qu'elle venait tout juste d'acheter contre elle. On ne pouvait pas dire que les bousculades n'arrivaient pas fréquemment tous les jours, mais qu'importait, Ashlee semblait être chanceuse de ne pas être tombée sur quelqu'un doté d'un tempérament explosif ou susceptible. Au contraire, elle avait l'air plutôt sympathique. Après s'être toutes les deux excusées, Ashlee lui fit un sourire puis, elle ne fit plus attention, car évidement dans la normalité des choses, la vie reprenait son cours. Ashlee chercha à faire de la place dans son sac à main - qui avait allure texan, ses origines - afin d'insérer son magasine, s'attendant à ce que l'inconnue qu'elle avait bousculée reprenne sa route ! Mais il semblerait que la jeune femme la connaissait, chose tout à fait plausible... Même si en redonnant son attention à cette femme, cette dernière ne lui disait pour l'instant rien du tout mais qui savait si elles ne s'étaient déjà pas croisées à l'hôpital, ou dans un autre organisme. Ashlee fronça les sourcils, essayant de mettre un prénom sur son visage. C'était déstabilisant de savoir qu'une personne connaissait votre prénom et vous pas.

Euh .. excusez-moi mais je ne vous replace pas...


Ah oui, maintenant tout s'expliquait. Elle comprenait désormais pourquoi cette femme la connaissait, et non elle. Le monde était petit, hein ? Pour qu'elle puisse croiser la psychologue de Marwan par hasard : le Docteur F.. quelque chose ! Ashlee se rappelait que Marwan le lui avait déjà mentionné une fois mais elle ne l'avait pas retenu... A ce moment-là, ils étaient tous les deux à l'hôpital lorsqu'Elyne avait été hospitalisé et Ashlee était en état d'inquiétude extrême. Et en ce moment présent, tout ce qu'elle put finalement lâcher spontanément, ce ne fut qu'un simple « Oh » de surprise, ne s'attendant pas à une telle rencontre, avant de reprendre :

La psychologue de Marwan ?


Ashlee était surprise qu'il lui fallut un temps mais avant tout, ne serait-ce pas pour engager la conversation. Et ce, peut-être pour plusieurs raisons : la première étant que ça faisait tout de même un drôle d'effet de voir qu'une personne connaisse votre vie – et d'ailleurs qu'en savait-elle au juste – alors que vous-même, vous ne la connaissez ni d'Adam, ni d'Eve... et puis... oui, ça attirait bien sûr la curiosité. Et Ashlee ne voulut pas paraître impolie, c'était bien une chose qui ne lui ressemblait absolument pas. Elle lui fit alors dans un sourire :

Enchantée...Ashlee Nelson... Mais... vous semblez déjà le savoir …

Si Marwan lui avait parlé d'elle déjà, et sûrement plus que ça pour savoir à quoi elle pouvait ressembler. Mais même si ça avait une tournure étrange dans tout ça, Ashlee n'avait pas à en vouloir à la psychologue puisqu'elle faisait son boulot auprès de Marwan. Après, ça ne changeait pas la colère qu'elle pouvait ressentir envers cet homme qu'elle avait jadis aimé et c'était avant tout son problème.

[J'espère que ça ira ... !]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Le grain de sel de trop [Gillian] Jeu 13 Juin 2013 - 18:05

(C’est parfait Wink )



La jeune femme en face de Gillian chercha un moment dans ses souvenirs qui elle était. Mais la psychologue dévoila rapidement son identité pour ne pas la laisser tourner en rond : elle ne l’avait jamais vue, impossible donc de se rappeler qui elle était. Elle lui tendit la main pour la serrer et se présenta.



- Je suis le docteur Gillian Foster.

Lorsqu’Ashlee réalisa à qui elle avait affaire, la surprise apparut sur son visage. Effectivement, c’était troublant de se retrouver face à quelqu’un qui en savait beaucoup sur elle sans l’avoir jamais rencontrée. A vrai dire, Gillian n’avait rien eu à demander, c’était Marwan qui lui en parlait de lui-même en thérapie. Il lui avait même montré plusieurs photos d’eux qu’il avait gardées après leur séparation. Voilà pourquoi elle avait immédiatement reconnu la jeune fille.

Une ombre était passée sur le visage d’Ashlee lorsqu’elle avait mentionné Marwan. Bien sûr, la rupture avait été difficile pour les deux, et c’était avec amertume qu’elle repensait à celui qu’elle avait aimé. Malgré tout, leurs destins étaient liés à jamais quoi qu’ils en pensent car une petite fille était née de cet amour. Une petite fille qui n’avait jamais eu la chance de voir son papa.

- Marwan m’a beaucoup parlé de vous… En bien, bien sûr. Et de votre fille aussi.

Elle s’était empressée de rectifier pour ne pas qu’Ashlee croie qu’il lui en voulait. L’objectif était d’arriver à recoller les morceaux et que chacun vive heureux. Peu importait qui était en tort dans cette histoire, il fallait qu’Elyne puisse connaître ses deux parents et passer du temps avec eux même s’ils ne vivaient plus ensemble. Pour Gillian, c’était primordial. Ayant vécu dans une famille heureuse, elle ne voulait pas que la fillette passe à côté de cette chance. Les parents de la psychologue avaient divorcé assez tôt, mais elle n’avait jamais manqué ni de son père ni de sa mère car pour son bien, ils avaient fait en sorte d’alterner régulièrement la garde et qu’elle ne manque jamais d’amour. Cela avait été également le cas pour sa demi-sœur, et elles avaient pu grandir heureuses. Après tout, personne n’était à l’abri d’une séparation.

La jeune femme voulut prendre des nouvelles de la petite fille. Marwan lui avait parlé de l’opération qu’elle avait subie. Mais la petite ignorait encore que le donneur de la greffe était son père.


- Comment va-t-elle ? Est-ce qu’elle s’est remise de son opération ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Le grain de sel de trop [Gillian] Dim 30 Juin 2013 - 23:20

Voilà. C'était ça : le docteur Foster, et même précisément Gillian pour prénom. Mais ceci dit, maintenant de savoir comment la psychologue s'appelait ne la soulageait pas forcément... et ne changerait en rien du tout. Même le fait que Marwan et elle aient pu alors parler d'elle … Ça pouvait être gênant. Très gênant.

Beaucoup ?


C'était peut-être spontané mais Ashlee finit par répondre avec un sourire. Oui, humour quand tu nous tiens. Ce n'était pas ce qui permettait de tenir ? En tout cas, autant faire passer tout ça comme de l'humour et comme si tout allait bien, n'est-ce pas ? Comme déjà dit, ça pouvait être très bizarroïde de rencontrer quelqu'un qui semblait savoir beaucoup de choses.

La vie était comme la théorie des dominos... Chaque pièce tombait les unes contre les autres et ça continuait, faisant son chemin. Ashlee avait l'impression que tout s'était accumulé et accéléré en si peu de temps. Tout avait bien sûr commencé quand Ashlee tomba nez-à-nez avec Marwan à l'hôpital lorsque celui-ci s'était blessé au poignet... le moment ultime où elle lui avait jeté sa haine à la figure... Puis … de nouveaux croisements jusqu'à la vérité éclate, lorsqu'Elyne tombe malade, Marwan apprend alors au passage qu'il est père... il veut participer à la vie d'Elyne soudainement et du côté de Théodore, son fiancé, lui demande en mariage et veut adopter Elyne en même temps. Tout se bousculait si précipitamment. Et voilà que dans la rue, et avec tout un hasard, elle tombe nez-à-nez avec cette psychologue. Plus rien n'allait la surprendre à force... et rien n'avait vraiment de sens, s'il y en avaitvraiment un.

Cependant, même si Ashlee garda son sourire de femme forte, elle ne devait laisser transparaître ses émotions, notamment son amertume. La jeune infirmière était bien du genre émotive et à être entière mais là, elle ne voulait se laisser surprendre.

Ma fille va bien... Je vous remercie.


C'était plutôt sympa de demander les nouvelles de la petite... Soit, cette psychologue n'était pas au courant, soit au contraire, n'était-ce qu'une question de politesse... Est-ce qu'elle s'en préoccupait véritablement à cette histoire ? Si c'était le cas, alors quel lien elle avait avec Marwan ? Car ceci dit, étant dans le médical, - et pas besoin d'être dans ce milieu – pour comprendre ce qu'était le secret professionnel … Alors était-ce à demander pourquoi Gillian prenait du temps à parler avec elle ? Ashlee avait toujours tendance à chercher la petite bête un peu partout, juste histoire de tout savoir... et surtout ne pas perdre le contrôle de la situation.

Juste à croiser cette psychologue, Ashlee devait avouer que sa première pensée qui lui avait traversé l'esprit était de dire « bye bye » et de prendre ses jambes à son cou... Serait-ce normal de refuser tout lien qui concerne Marwan et de prendre la fuite, n'est-ce pas ? Mais il fallait croire que le hasard de la vie faisait des choses qu'on ne contrôlait pas … Oui, car on n'allait pas dire que cette psy avait réellement fait exprès de la bousculer n'est-ce pas ? Ashlee n'était pas encore à ce stade de la paranoïa si ? et ce moment était d'ailleurs l'occasion pour Ashlee de faire sa petite enquête et fouiner un petit peu puisqu'elle avait justement cette chance de croiser par hasard cette personne en question... cette personne qui avait réussi à faire parler Marwan ; certes, à cette Foster, c'était son métier et était une personne impartiale dans cette histoire... Quatre ans auparavant, Marwan était loin du genre à se confier et surtout à elle, Ashlee... et ce qui avait déjà créé pas mal de problèmes dans leur relation... Mais en même temps, de faire son « enquête », Ashlee ne voulait pas se faire passer pour quelqu'un qui tenait encore à Marwan. Il fallait croire que Lucas, son cousin flic, l'influençait pas mal sous cette forme de curiosité.

Il vous le dira sans doute de lui-même bientôt …


Non, Ashlee n'était pas en train de tâter le terrain, du genre, si Marwan n'allait pas reprendre rendez-vous très bientôt, qui savait ! Car tout en sachant qu'elle est passée il y avait de cela quelques jours chez Marwan, ça montrait qu'il ne lui avait pas parlé à sa psy depuis un moment. Et oui, bien sûr, Ashlee était passée le voir avant tout pour le remercier de ce qu'il avait et pour,le rassurer sur l'état de santé de leur fille et ainsi pour lui dire qu'elle allait se marier … Il fallait que tout aille bien dans sa conscience et pour mettre un « terme » à tout ça... car il fallait avouer qu'il n'y avait pas la place pour deux pères. Elyne en avait déjà un et c'était Théodore, celui qui avait toujours été présent...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Le grain de sel de trop [Gillian] Ven 9 Aoû 2013 - 22:07

[Vraiment désolée pour le retard...]


Après s’être présentée, la psychologue sentit comme un malaise entre Ashlee et elle. La jeune femme n’était pas tranquille à l’idée de savoir que Marwan se confiait à elle. A vrai dire, le docteur Foster ne savait pas grand-chose d’elle. Seulement qu’elle avait été le grand amour du jeune profiler, la mère de son enfant et qu’elle vivait désormais avec un autre. Marwan était prêt à tout pour revoir sa fille, surtout après l’épisode de la greffe, et c’était légitime. Gillian concevait que la jeune femme ne veuille plus entendre parler de lui car les sentiments ne se contrôlent pas. Cela dit, elle trouvait un peu dur le fait qu’elle ne veuille pas qu’il revoie Elyne. Mais la psychologue se gardait bien de donner son avis, elle n’était pas là pour ça. Elle s’empressa donc de rassurer Ashlee.

- Ne vous inquiétez pas, je ne sais pas grand-chose de votre vie. Marwan me parle souvent de vous car il vous avez et êtes encore très importante pour lui. Vous avez marqué sa vie.

Elle esquissa un sourire, mais la jeune femme n’avait pas l’air de lui faire confiance. Elle aurait voulu lui en dire plus pour la rassurer, mais le secret professionnel l’empêchait de dévoiler ce qui se disait entre elle et Marwan même s’il avait mis un terme à leurs séances de thérapie après leur passage à la prison où étaient détenus ses parents. Cette journée avait été très douloureuse pour lui car il les avait affrontés les yeux dans les yeux et avait en même temps appris que ces monstres avaient assassinés ses frères d’adoption. Mais la bataille qu’il avait menée dans cette salle d’interrogatoire n’avait pas été vaine. Il en était sorti beaucoup plus fort et avait remercié Gillian pour l’avoir soutenu dans cette épreuve. La psychologue en était sortie toute retournée, mais elle était heureuse que cette étape cruciale ait libéré son patient. C’est d’ailleurs après être sorti de cet enfer que Marwan avait décidé d’arrêter la thérapie. Le déclic s’était fait en lui et tout le poids qui avait pesé sur son cœur pendant tant d’années s’était envolé. Il ne voulait plus d’elle comme psychologue mais comme amie car la tendresse que la jeune femme donnait à ses patients l’avait profondément touché. En retour, il nourrissait une bienveillance protectrice à son égard. A la voir si frêle et entourée de criminels à longueur de journée au FBI, il lui avait proposé ses services pour éloigner notamment les délinquants sexuels. Gillian avait refusé, bien sûr, car elle ne pouvait se borner à recevoir des profilers en thérapie. Elle avait aussi besoin de travailler avec des criminels pour comprendre comment certains pouvaient envoyer de si brillants agents dans son bureau pour qu’elle les remette sur rails. Et malgré les frayeurs qu’elle se faisait parfois avec certains d’entre eux, elle aimait son travail. Cela la changeait de son travail avec le docteur Lightman, mais elle ne pouvait comparer les deux, c’était trop différent. En tout cas, l’un comme l’autre lui permettaient de faire d’incroyables rencontres, en Marwan en avait fait partie. Voilà pourquoi elle ne se résoudrait pas à l’abandonner. C’était donc tout naturellement qu’elle s’était intéressée à la santé de sa fille. Mais comme cela faisait un moment que Marwan n’était pas revenu la voir, elle avait besoin d’avoir des nouvelles. Cela dit, elle vit bien qu’Ashlee avait été surprise par sa question. Peut-être même outragée. La psychologue s’en aperçut aussitôt et s’empressa de se rattraper.

- Pardon, je ne voulais pas être indiscrète… C’est juste que Marwan arrêté la thérapie car il se sent beaucoup mieux, et comme il ne m’a pas donné de nouvelles de votre petite, j’avais envie de savoir. Ne prenez pas ça pour de la curiosité mal placée, c’était sincère, je n’ai pas voulu vous blesser.

Elle hésita à dire que le jeune homme était devenu plus proche d’elle que la majorité de ses patients. Elle ne voulait pas qu’Ashlee se fasse des idées. D’ailleurs il n’y avait rien que de l’amitié entre eux, le cœur de la psychologue était déjà pris : Greg Lightman n’était jamais sorti de sa tête, même lorsqu’elle avait emménagé à Quantico. Bien sûr, Ashlee ne pouvait pas le deviner, mais Gillian n’allait pas non plus étaler sa vie devant une parfaite inconnue pour se justifier. Elle n’avait pas à le faire.
Revenir en haut Aller en bas

 Contenu sponsorisé 





• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Le grain de sel de trop [Gillian]

Revenir en haut Aller en bas

Le grain de sel de trop [Gillian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Chuuuut, trop de bruit!!
» Café trop clair : moulin pourri ?
» Densité trop basse lors du passage en cuve secondaire
» La vie est trop courte pour lire de mauvais livres
» Surextraction: j'ai trouvé le café qui va bien
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Criminal Minds :: Divers :: RP terminés (ou abandonnés)-