Le forum ferme ses portes après 5 longues années d'existence.
Merci à vous tous de nous avoir suivi et qui sait, à bientôt sur d'autres forums ♥

Partagez|

Franchise, beau gosse et révélation [Marwan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Franchise, beau gosse et révélation [Marwan] Jeu 23 Mai 2013 - 0:25



Marwan St-John - Marilyn I. Baker


Trop c'est trop ! Marilyn ne pouvait plus voir les quatre murs de son appartement. Il ne fallait jamais mélanger son chez soi et son lieu professionnel. Bon certes, la blondinette se devait à même à se déplacer pour certains évènements : baptême, mariage, fête d'anniversaire, etc... Et par la suite, revenir chez elle pour retravailler un peu tout ça et bosser un peu sur son site... Et c'était bien pratique en même temps, elle n'avait pas d'autres trajets … Mais il y avait des jours où elle créait des projets au coin de son studio et ça commence bien un peu à la soûler. Il lui faudrait une galerie, un bureau... une enseigne !!! Et elle allait arriver à avoir sa galerie avec une économie et une reconnaissance mais ça prenait du temps. Beaucoup de temps. Elle n'en était pas vraiment mécontente de son chemin parcouru … mais c'était très long.

Sur ce, en cette matinée, après s'être levée un peu tôt pour une fois, elle aimait bien traîner parfois dans ce même café habituel, surtout quand elle n'avait pas de rendez-vous – Et au passage si on la cherchait et si on la connaissait, on savait où la trouver. Et ce lieu, c'était le café où elle avait retrouvé pour la première fois d'un hasard son cousin, Nolan, quand elle avait emménagé dans cette ville dans le but de le rejoindre... Ayant changé de nom, elle n'avait su le retrouver au premier abord mais aujourd'hui, ce n'était plus un souci. Bref ceci dit, selon elle, le brouhaha, que ça vive, ça donnait une atmosphère... plutôt chaleureuse, lui évitant la solitude. C'était sûrement ça, elle détestait le calme et la solitude … Et on ne pouvait pas dire aussi que le barman n'était pas aussi pour quelque chose !! Désormais, ils étaient bien potes !!! Et celui-ci lui avait même acheté des clichés afin de les utiliser en déco !! Si ce n'était pas un coup de pouce pour se faire un nom, ça !!!

Rentrant dans le café, elle se fit saluer par quelques habitués qui la reconnaissaient d'entrée par son look rock'n'roll mais surtout par son sourire chaleureux qui ne la quittait jamais. Elle avait toujours sa p'tite place au coin du bar, elle s'assit et se fit alors accueillir par son barman préféré.

Hey ma jolie ! Comme d'hab ?

Salut Joe ! Comme d'hab !!


Evidement, elle ne pouvait pas travailler sans un café très corsé... Et sur ce, elle sortit son pc pour le mettre sur le comptoir, l'allumer et pouvait donc commencer son petit travail habituel... Et en ce moment même, elle travaillait pour une famille qui lui demandait régulièrement des services. La première fois, c'était lors d'une fête d'anniversaire pour enfants. Ayant aimé son travail et son professionnalisme, on l'avait rappelé pour un mariage dans la famille et dernièrement, pour une naissance... Et la famille en voulait faire un album. En parallèle, il fallait aussi qu'elle mette son site à jour et qu'elle change de design, donc ça lui faisait un sacré boulot pour la journée... Concentrée, elle ne vit pas de suite que Joe lui avait servi discrètement son café.

Merci Joe...
fit-elle quand elle prit la tasse, sans lever des yeux de son pc et l'amena à ses lèvres.

Plaisir … Quoi de neuf ma belle ? Ajouta-t-il pour lui faire la conversation.

Marilyn leva les yeux cette fois-ci et le vit en train d'essuyer un verre et de le ranger au-dessus de lui.

Je suis en train de mettre à jour mon site … Quand il faut, il faut !

Evidement, ce n'était pas forcément la partie qui lui plaisait le plus dans son travail comme elle préférait largement le contact social avec les gens, c'était bien plus intéressant.

Si tu veux, j'ai mon cousin Patrick qui est dans le Web-design. En ce moment, il est sur Quantico. Je peux te donner ses coordonnées si t'as besoin de conseil …

Marilyn fit une moue, en réflexion. Pas qu'elle ne pouvait pas se débrouiller mais qui savait si elle n'allait pas apprendre des trucs. Elle haussa les épaules, se disant pourquoi pas … Elle discuta un peu avec Joe avant qu'il parte ailleurs pour faire son boulot, la laissant aussi faire le sien.

Au bout de quelques instants, Marilyn prit une pause et s'étira... Et son regard balaya la pièce... Peut-être même qu'elle avait des photos à prendre … Elle croisa le regard d'un type qu'elle voyait souvent, qui lui fit d'ailleurs signe, puis y'avait toujours ce petit nain chauve pas très social accoudé au comptoir, mais son attention fut d'un coup retenu par un mec au loin... L'air pensif ou concentré, plutôt bosseur sur quelque chose... Etudiant ? Il avait avoir son âge, autour de 25 ans. Physiquement, il n'était pas forcément musclé mais il n'était pas non plus super maigre, c'était loin d'être désagréable à regarder... Il était plutôt brun, un visage angélique mais une de ces ptains de paires d'yeux...

Joe ?
Souffla-t-elle au barman près d'elle.

Celui-ci leva un sourcil, s'interrogeant.

C'est qui lui ? Continua-t-elle en lui faisant un signe de tête.

Il regarda la direction qu'elle montrait puis en guise de réponse, il haussa les épaules. Il n'en avait aucune idée.

Tu me surveilles ça, s'teup ! Demanda-t-elle.

Evidement, elle ne voulait pas se faire voler son matériel mais elle était plutôt « connue » ici et respectée pour ne pas se faire piquer son matériel mais savait-on jamais... Et comme une léopard chassant sa proie, elle passa une main dans sa masse de cheveux blond légèrement coloré de rose et de vert, elle se leva du tabouret et s'approcha de la table de ce type. Plus elle s'approchait, et plus elle confirmait : quel beau gosse ! Etant elle-même habillé d'un jean troué de partout, et d'un haut moulant la mettant en valeurs, ça allait, elle n'avait pas besoin de douter de son côté séduction... et d'un sourire habituel mais plutôt charmeur.

Salut, je peux me joindre à toi ?


Et presque sans vraiment attendre une quelconque réponse, elle s'assit face à lui, comme si elle lui forçait la main et qu'il n'avait pas le choix.

Je me présente, j'suis Marilyn !

Elle ne se doutait en aucun cas qu'elle avait en face d'elle un apprenti profiler... Bon, dans ce cas-là, en cette matinée, si elle savait, elle serait bien de bonne humeur pour se faire analyser. Mais il n'y avait pas tellement de choses à voir à part qu'avec son côté rock'n'roll et sa folie extraordinaire, qu'elle se fichait des regards des autres, qu'elle était culottée et qu'elle avait surtout une magnifique joie de vivre.

Je suis photographe. J'ai pas pu m'en empêcher ... mais quel excellent modèle tu ferais ..
.


Allez, franco en plus d'un tutoiement... C'était Marilyn tout craché mais elle y allait au moins droit au but... Au moins!! Et de cela, on pouvait ressentir sa sincérité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Franchise, beau gosse et révélation [Marwan] Lun 3 Juin 2013 - 15:07

Cette journée avait pourtant pas trop mal commencer, mais comment dire que c'était pas la peine de le faire comprendre au gens ? Marwan était sortie, il avait décider d'aller travailler ses dossiers ailleurs que chez lui, chose que Gillian lui avait conseiller, histoire de se changer les idées. Le jeune homme avait donc prit son sac en bandoulière, il y avait mis son rapport de stage, ses livres, son casque pour la musique, sa trousse, et deux trois autres trucs qui pourrait lui servir. Puis il était sortie, non sans faire une dernière caresses à Stiles son yuskis. Puis il était monter sur sa moto et avait filer dans la ville. Il avait finit par trouver un petit bar sympas, le genre de bar qu'il cherchait avant, quand il jouait encore en publique. Il y entra après avoir garer sa moto. Il n'y avait pas trop de monde, c'était parfait, peu de gens le regarderait, sauf si c'était tous des habituer, mais il fallait bien qu'il passe par la. Alors il prit son courage à deux mains et y entra. Ses yeux bleus capturèrent l'attention général. Ses cheveux mi long ébouriffer lui donnait un style d'étudiant. Et pour couronner le tout sa belle gueule faisait tourner la plus part des visages féminins. Il se disait que c'était bon signe, après tout Gillian lui avait dit qu'il devait recommencer à voir des gens, des femmes surtout, histoire de continuer d'avancer.

Il prit place à une table dans un coin, au fond, il commanda un soda et sortie de son sac son casque, il le mit sur ses oreilles, et l'accrocha ensuite à son portable. Il chercha de la musique et après avoir choisit, il l'enclencha. Puis il ouvrit ses bouquins et se mit à peaufiner ses notes. Il ne parlait pas, et ne portait aucun regard aux autres. Son étude était porter sur les délinquants sexuels et il était dans la partie concernant les pédophiles, sa spécialité, sans même qu'il l'ait réellement choisit. Il était en train d'écrire et était à fond dans ce qu'il fit lorsque son soda arriva. Il releva à peine la tête, il était à fond dans ce qu'il faisait. Par la suite, quelques minutes plus tard, une autre personne vint s'asseoir devant lui. Il ne réalisa pas sur le coup, c'est quand il vit que l'ombre ne partait pas qu'il redressa le museau. Prêt à montrer les crocs, il se rendit compte que la jeune femme lui parlait. Alors par politesse, il retira son casque et fit ensuite :

"Excusez moi, mais j'ai pas entendue votre question..."

Bon visiblement elle lui demandait si elle pouvait s'asseoir car c'était ce qu'elle était en train de faire. Il ne comprit pas trop d'ailleurs, il regarda autour de lui pensant à une blague d'un autre agent, mais non, il n'y avait personne qu'il connaissait. Il était méfiant ? Oh oui et pas qu'un peu. Par la suite , la jeune femme avait l'air totalement allumé, mais dans le bon sens bien entendue, le genre de fille que Marwan aime bien regarder et admirer, car ce genre de fille lui redonne toujours le sourire. Son côté culotté en revanche, était moins fun selon le jeune homme. Il lui dit :

"Heu...Marwan. Enfin je m'appelle Marwan."

Il ne comprenait pas du tout ce qui se passait, la situation semblait tellement irréaliste. C'était comme si ce bout de femme était envoyer dans ce bar pour le faire sortir de ses révisions et pour faire réellement ce que Gillian lui avait dit de faire : rencontrer des gens.

"Merci. C'est gentil, mais je suis pas photogénique."


C'était surtout qu'il aimait pas ça, il en avait eut tellement étant petit des photos qu'il aurait préféré ne pas avoir à faire que maintenant poser pour quelqu'un était devenue un supplice. Alors pour une jeune femme même avec une telle joie de vivre, c'était pas spécialement ce qu'il voulait. Il finit par lui dire :

"Cela vous arrive souvent de venir à la table d'un parfait inconnue ?"

ELle était franche? Tant mieux, lui aussi. Enfin presque. Il lui avait demander ça par pur curiosité. Il coupa d'ailleurs la musique de son téléphone, et referma son cahier, histoire qu'elle ne tombe pas sur des photos plutôt choquante. Il n'avait pas réaliser que dans un lieux public des gens pouvaient tomber la dessus. Il décida donc de prolongé cette opportunité de se faire de nouvelles connaissances, il prit son courage à deux mains et dit :

"Vous voulez boire quelques choses ? Vous avez pas l'air d'être quelqu'un qui reste sans rien faire, donc je pense que si vous êtes là c'est pour parler, donc autant le faire autour d'un verre, non ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Franchise, beau gosse et révélation [Marwan] Dim 16 Juin 2013 - 21:35

Une proie. Voilà ce qu'il en était. Ce jeune homme n'avait rien demandé et voilà que Marilyn lui tombe dessus par enchantement. Mais elle avait surtout l'œil d'un faucon et savait repéré les bonnes choses, croyez-le ! Elle émit un demi-sourire quand il remarqua sa présence, sortant de son propre monde... Il n'avait pas entendu sa question, elle fit un signe signifiant que ce n'était pas grave et s'installait déjà, comme si elle était chez elle. Oui, la jeune femme était sans gêne. Mais au moins, le jeune homme semblait largement ouvert à la conversation car au moins, il se présentait et ne l'envoyait pas balader. Il semblait déjà peu sûr de lui, ou peut-être plutôt surpris. Ça, Marilyn en avait l'habitude. Marwan, s'appelait-il donc ! Pas sûr qu'elle s'en souvienne. En fait, tout dépendait de ce qu'elle en ferait. Soit elle en faisait un modèle photographique ou soit il passait... à la trappe. Il fallait dire qu'il avait une sacrée bonne gueule qui lui plaisait beaucoup et des yeux … et des yeux parfait pour ses photographies... Ou soit vraiment, en parlant de trappe, elle sous-entendait bien qu'elle le bouffait, si vous voyez où elle voulait en venir. Il était magnifique et l'attirait. S'il était célibataire, c'était du gâchis mais une aubaine pour elle, et la jeune femme en était certaine qu'elle en ferait des jalouses. Et elles n'avaient qu'à mettre le grappin avant elle, car Marilyn ne se gênait jamais pour ne rien regretter, pensant un jour ou l'autre, qu'elle trouverait la chaussure à son pied.
D'ailleurs, quand elle lui proposait d'être modèle photographique, ce n'était pas pour faire un compliment, c'était qu'elle le pensait sérieusement ! Et face à sa réponse, elle se demandait si c'était pour esquiver tout ça – parce que bien sûr, c'était une belle manière pour prendre la fuite et refuser gentiment – ou soit, il se foutait vraiment de sa gueule ! Il ne pouvait pas nier le charme qu'il dégageait... Un homme s'apercevait bien des effets qu'il pouvait bien faire à la gente féminine. Mais Marilyn n'insista pas pour le moment, mais comptez sur elle pour revenir à la charge tel un taureau car quand elle avait une idée dans la tête, elle ne l'avait pas ailleurs !!! Elle était aussi têtue qu'une mule.
Malgré tout, Marilyn avait l'impression d'avoir su attirer toute son attention, car il ferma ce qu'il faisait, ce qu'elle n'avait guère pris le temps de regarder, car obnubilée par les yeux de cet homme. Elle était loin d'imaginer qu'il était en train d'étudier minutieusement sur des cas de sévices sexuels, etc, etc... Mais peu importait, quand il lui demandait si ça lui arrivait souvent de s'asseoir à une table d'un inconnu, la blondinette se contenta seulement d'une mimique un peu enfantine, tout en haussant les épaules – ce qui pouvait signifier assez souvent comme elle n'était pas vraiment timide - avant d'esquisser un sourire...
Mais... tu ne m'es plus inconnu désormais ! Je sais maintenant comment tu t'appelles, répondit-elle malicieuse.
La photographe avait bien l'impression qu'il se mettait des barrières, comme méfiant, depuis le départ. Cependant, il était ouvert à la discussion. Il fallait bien sentir « oui pour la disccussion » mais que tout dépendait du sujet sinon c'était un peu comme un terrain glissant. La première preuve était de fuir sa proposition pour la photographie – compréhensible lorsque c'était proposé par une inconnue mais de là à dire « je ne suis pas photogénique » … ce n'était qu'une excuse ! - la deuxieme preuve était sa petite question comme s'il ne se faisait pas régulièrement draguer, comme s'il était quelqu'un de pas très social... Et puis il la vouvoyait, ce qui créait encore une légère distance.
Mais dans tous les cas, elle avait gagné son challenge. D'un côté, comment la jeter ? C'était une fille adorable, n'est-ce pas ? Le fait d'aller en but en blanc avait plus ou moins toujours payé et à vrai dire, il fallait être aveugle pour ne pas voir son jeu ! Ca se voyait comme un nez en plein milieu de la figure qu'elle venait là pour discuter et pour faire plus ample connaissance... Elle était fière que ce jeune Marwan prenne le devant.
Effectivement... répondit-elle en souriant, quand il l'avait assez bien cernée, et sur ce, elle proposa : Un café ?
Vu l'heure qu'il était, elle n'allait pas proposer un Whisky. Fêtes alcoolisées oui mais devenir alcoolique non. Elle pouvait très bien se passer d'alcool et le café passait mieux en ce moment de la journée. A vrai dire, c'était à se demander si, au contraire de l'alcool, elle pouvait vraiment se passer de la caféine ? Tout comme la nicotine, ces deux choses-là en étaient les reines ! Bref, en fonction de ce qu'il allait répondre, ne bougeant pas de sa chaise, Marilyn se tourna en direction du comptoir où Joe s'occupait à reservir un café à un client :
Joe ! Siffla-t-elle.
Et ouais, c'était un peu la classe de bien connaître les employés, n'est-ce pas ? Joe prit alors en compte sa commande et pendant que celle-ci se préparait, Marilyn redonna son attention à ce très cher jeune homme.
Dis-moi, Marwan continua-t-elle en le tutoyant... qu'est-ce que tu fais dans la vie ? A première vue, tu me parais être un étudiant …
Et en plus d'avoir son âge... donc ça devait être des études longues comme … ?
Des études en Droit ? Essaya-t-elle de deviner... ou Medecine !!! … Je me trompe ?

Et puis de fil en aiguille, elle saurait peut-être s'il est célibataire ... Et si ça ne venait pas, elle ne pourra sans doute pas s'empêcher de lui poser la question. Comme d'habitude, elle ne se retiendrait pas. Elle était bien incapable de garder ses questions pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Franchise, beau gosse et révélation [Marwan] Dim 23 Juin 2013 - 20:40

Venir dans un bar pour travailler il devait bien admettre que ce n'était pas la meilleure idée qu'il avait eut jusqu'à aujourd'hui. Elle était encore plus débile que ce fameux pacte d'il y a 4 ans. Quoi que à bien y réfléchir, ce n'était peut être pas la pire de ces idées. Il devait maintenant penser à autres choses, car maintenant sa vie était repartie à zéro, certes il avait encore des problèmes personnelles, mais qui n'en avait pas ? En dehors de ça, il n'avait plus de cauchemars, et sa vie active était bien remplit. Il était à deux doigts de passer profiler et c'était d'ailleurs pour ça qu'il relisait ses notes, et enfin pour finir il lui restait seulement à se faire des amies, filles ou garçons, et là il était surement bien partie pour s'en faire une, en espérant qu'elle ne veuille pas plus. Il ne pouvait pas se mentir, il savait pertinemment qu'il était bel homme, mais il devait également admettre qu'il ne supportait pas cette idée. La jeune femme devant lui n'arrêtait pas de le regarder et il savait que ce regard insistant finirait par le mettre mal à l'aise, mais il devait faire un effort. Alors il lui proposa de boire un truc. Elle accepta et commander un café. Il arqua un sourcil et fit :

"Cela se voit tant que ça que je bois que du café en ce moment ?"

C'était sortie plus vite que ce qu'il aurait aimer, mais bon maintenant que c'était dit, il ne pouvait pas revenir en arrière. Etrangement le fait que la jeune femme soit franche avec lui, le décoinçait, il lisait dans son jeux, et cela ne lui faisait pas peur, il n'avait pas besoin d'être sur la défensive et cela lui allait parfaitement. Il continua de parler avec la jeune femme. Il écouta la jeune femme lui demander ce qu'il faisait dans la vie. Il sourit et la laissa parler, puis il fit dès qu'elle ait terminer :

"En effet je suis dans le droit. Disons que je suis dans la police. Enfin j'aime pas trop en parler. Et toi tu fais quoi ?"

Il était presque sur qu'elle était dans la photographie, sinon elle ne lui en aurait pas parler avant. Les gens faisait souvent connaissance en parlant d'un sujet qu'ils connaissaient par coeur, donc par conséquent, étant donner qu'elle lui avait parler de photo dès le début il en conclut que c'était son domaine de prédilection. Mais avant il voulait pas paraître trop...profiler comme il disait souvent. Alors il préférait la laisser parler. Et puis elle avait l'air tellement vive qu'il préférait la laisser aller à son rythme à elle. Et puis conclure une discussion rapidement, lorsqu'elle est agréable ce n'était pas non plus ce qu'il recherchait. Le café arriva, et Marwan remercia le serveur. Puis il fit à la jeune femme :

"Vous ne commandez rien ?"

Il ne savait pas si elle avait déjà commander un truc ou non. En revanche ce qu'il savait c'était que le barman ne l'avait pas lâcher du regard, comme si il surveillait que Marwan ne soit pas un de ces tarés. Le jeune homme lui lança un regard à la fois franc, directe et froid en même temps. Il ne supportait pas qu'on le dévisage comme ça. Il finit par déclarer à la jeune femme :

"Cet homme tient à vous, il ne me lâche pas du regard, a croire que je suis un de ces détraqués ! Ecouter, j'ai rien contre vous, mais j'aime pas spécialement qu'on me considère comme ces gens là. Je sais très bien de quoi ils sont capable, alors vous pouvez dire à votre amie, que si je voulais vous faire du mal, je ne me serais pas assis dans ce genre de bar, que je vous aurais attendue à la sortie, que je vous aurait suivit et que seulement là je m'en serais prit à vous. Enfin c'est ce qu'ils font d'habitude."

Malheureusement il venait de se vendre un peu sans s'en rendre compte. Il voulait bien discuter avec elle, mais pas sous le regard agressif de son protecteur. Il savait ce que c'était que de ce sentir comme une proie et l'homme pouvait être tranquille ce n'était pas l'intention de Marwan de prendre la jeune femme en proie.

[ hs : désolé du retard en espérant que cela te plaise :/ ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Franchise, beau gosse et révélation [Marwan] Mar 25 Juin 2013 - 21:46

Marilyn sentit qu'elle avait fait une bonne pêche. Il fallait avouer qu'elle avait un peu le flair pour ça. Cette jeune femme ne pouvait pas rester en place, elle était toujours en train de sortir... Il fallait vraiment qu'elle aille vers les gens et qu'elle sympathise... Obligé de faire des rencontres pour émerveiller sa journée... et de se tourner les pouces ne lui ressemblait absolument pas. Et il fallait croire que la jeune femme n'allait pas du tout regretter cette rencontre. D'ailleurs, elle lui semblait qu'elle avait réussi à mettre plus ou moins à l'aise son interlocuteur pour qu'il ait cette spontanéité... Une spontanéité enfantine, innocente et sincère... Bien sûr, ça serait bien possible que ce soit ne serait-ce que de l'humour. Marilyn était sociable, franche et avait un humour incroyable, ce qui était des atouts fortement appréciés et qui servaient bien pour que les gens viennent vers vous ou pour accepter de discuter avec.

Et ce n'est pas ce que les gens boivent généralement le matin ? Répliqua-t-elle dans un sourire pour le taquiner.

Et ce n'était pas le but de ce lieu ? Bref, aussi, il fallait dire que, le matin, certains étaient plus sur le thé, un chocolat chaud ou un jus d'orange … mais en général, ne serait-ce pas le café pour une personne plus ou moins normal ? A moins que ce type en ce moment était plutôt préoccupé qu'il n'en dormait plus les nuits... Si cette hypothèse était vrai, Marilyn ne dirait pas « non » s'il voulait occupé ses nuits d'une façon quelconque... Mais Marilyn sentait qu'elle pouvait rêver, mais bref, en tout cas, rien ne l'empêcherait de fantasmer un petit peu. Ceci dit, ce bougre ne semblait pas aimer parler de lui, ce qui ne dérangeait absolument pas la blondinette qui avait l'habitude. Elle comprenait que certaines personnes soient timides au premier abord mais qu'au fil de la conversation et du temps, ça finissait toujours par aller mieux. Elle n'allait pas le forcer, surtout qu'il ne se fermait pas et ne l'envoyait pas balader... Mais ceci dit, elle avait vu juste : il était dans le droit en quelque sorte puisqu'il était dans la police. Cela faisait plutôt sourire la jeune femme … Elle avait l'impression qu'elle avait pratiquement le don de s'en attirer... Pas parce qu'elle pensait à Jack, par exemple avec qui elle avait une relation particulière ou même son voisin Dominic... Tous deux étaient des agents du FBI.. Et la façon dont Marwan formulait sa phrase, son instinct lui disait que ça devrait être aussi un truc dans le genre pour lui aussi... Mais elle ne dirait rien... Un jour ou l'autre, si Marilyn revoyait son cousin Nolan, elle se promit de lui dire qu'elle était un radar à flic. Rien que cette pensée la fit rire... En tout cas, évidement, dans une conversation, quand l'un était un peu timide, ça pouvait se recentrer sur l'autre, le timide – ou le méfiant même – avait toujours tendance à tâter le terrain avant de se sentir réellement en confiance... Et même sans être timide, quand on faisait connaissance, normal qu'il fallait parler un peu de soi. Qu'est-ce qu'elle faisait, elle ? Bien sûr, elle va vous répondre :

Comme je te l'ai déjà dit tout à l'heure, je suis photographe. Je suis à mon propre compte … Je suis ouverte à toute type d'évènements : mariage, baptême et tout le tralala, tu vois le genre ? Mon rêve le plus cher serait d'avoir ma propre galerie d'art... Mais je crois dur comme fer que j'arriverais...

Puis elle chercha quelque chose dans une de ses poches :

Je dois avoir quelque part une carte de visite...

Et elle finit par en trouver une et la tendit à Marwan :

Il y a mes coordonnées et l'adresse de mon site internet si tu veux voir tout ce que je fais et mon book … Tu pourras voir tout ce que je peux prendre en photos …les nouveaux et si je recherche actuellement un modèle ou non … Enfin, je dis ça, je ne sous-entends rien, évidement.

Ce n'était seulement qu'une proposition mais savait-on jamais, il pouvait toujours changer d'avis. Puis Joe arriva et servit Marwan... Quand le barman fut reparti, Marwan lui posa de nouveau une drôle de question qui fit sourire Marilyn.

Tu peux me tutoyer, tu sais... Je ne pense pas être aussi vieille que toi … lâcha-t-elle d'abord...

D'ailleurs, bizarre qu'il la tutoie pour savoir ce qu'elle faisait et puis... il créait toujours une petite distance, ce timide, mais Marilyn était patiente comme jamais pour ça.

Si mon café va arriver. La caféine et moi sommes de très bonnes amies... Joe s'est fait mal à la main et du coup, pour porter une tasse avec cette main, ce n'est pas une mainte affaire...

Et pourquoi il n'avait pas pensé au plateau là... Enfin, p'tête que ça lui pesait trop et puis il ne s'occupait que du comptoir en général... D'habitude, ils étaient deux pour servir et puis il fallait dire que Marilyn était un peu la chouchoute du barman. Il adorait la traiter comme une Princesse.

Par la suite, il n'y avait rien de plus qui pourrait la surprendre avec ce monologue qu'il débitait. C'était plutôt surprenant...Ce très cher Marwan semblait être très perturbé et détestait à ce qu'on le regarde de travers ou autre... qu'on puisse le considérer comme un psychopathe ou un truc dans le genre... et d'autant plus qu'il semblait s'y connaître en psychopathe... Marilyn détourna un regard vers Joe avant de se concentrer sur Marwan.

Hey, relaxes … commença-t-elle, cherchant à comprendre ce qu'il se passait réellement. Ecoutes, je crois qu'il y a un malentendu... Certes, avec Joe, on s'entend très bien et il est un peu du genre à veiller sur moi comme un frère … Je ne pense pas qu'il y ait quelque chose de mal dans tout ça...

C'était à se demander si dans le fond, ce n'était pas un traumatisme qu'avait vécu Marwan. Ca se voyait comme le nez en plein milieu de la figure. Soit il était un psychopathe à bien jouer son rôle ou soit avoir été victime et la blessure saignait encore... Généralement, dans les deux cas, on ne cherchait pas à le cacher ? Un psychopathe devait énormément bien le cacher tel un acteur mais une victime ne le cacherait pas aussi bien ? Peut-être que Marilyn se trompait mais on ne réagissait pas ainsi vivement à une telle chose … Juste parce que Joe l'avait regardé innocemment... Même si Joe était un peu une commère et aimait bien connaître ses clients.. .Enfin, c'était Marilyn qui avait lancé le débat en lui demandant qui était Marwan et s'il le connaissait...

Et surtout...il est gay .. avoua Marilyn. Et … même s'il peut te trouver à son goût, si ça peut te rassurer, il est en couple ...

Et c'était vrai ça, en plus... Et est-ce que cette déclaration changerait quelque chose ? Ou rendait plutôt la situation ridicule et qu'il n'y avait pas de quoi s'en faire ? En tout cas, Joe revint alors avec le deuxième café pour Marilyn... Cette dernière le remercia et lui fit signe de s'approcher pour qu'elle puisse lui dire deux mots à l'oreille, et ce, pour expliquer un peu le souci. Joe se redressa, regarda Marwan avec un petite sourire et s'excusa de ce malentendu mais il n'y avait rien de mal. Et après ce quiproquo, Joe revint alors à son comptoir...

Il n'y avait pas de mal... Vraiment.. Rassures-toi …

Elle prit la tasse de son café, souffla un peu au-dessus avant de boire une gorgée... et ajouta :

Et tu as l'air de t'y connaître en « détraqués ? »

Il fallait dire que ça attirait bien sa curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Franchise, beau gosse et révélation [Marwan] Ven 19 Juil 2013 - 11:22

La vie prenait parfois des détours impressionnant pour faire comprendre certaines choses au gens. Mais parfois, les gens qui sont confronté à ce genre de message n'arrivent pas à les lire. Par peur, par esprit de contradiction, par négligence. Marwan faisait partie de ces gens là. La vie lui offrait une opportunité énorme en terme de relation avec cette magnifique jeune femme devant lui, mais lui la seule chose qu'il voyait c'était le monde autour de lui, les regard braquer sur lui, ou du moins ceux qu'il pensait qu'ils étaient braquer sur lui, et pour finir cet homme qu'il avait la sensation qu'il le surveillait. S'en était trop et du coup Marwan perdait les pédales. Gillian lui avait dit que cela arriverait, que cela pourrait être possible, mais qu'il devait à tout prix se calmer et se dire qu'il était en sécurité. Comment être en sécurité dans ce genre d'endroit ? Bref, le jeune homme soupira lorsque la jeune femme lui avoua que le barman était gay. Cela lui rappela sa première vrai famille, à New York. Il était entrer dans un bar pour jouer de la musique et était tomber sur le barman. Et devinez quoi ? Ce barman était gay ! Il était génial ! Jack avait été le frère et le père dont Marwan avait eut besoin à cette époque, et maintenant il lui manque. Pourquoi avait-il quitter New York ?! Le jeune homme fit à la jeune femme ensuite :

"Désolé, j'ai réagit comme un parfait imbécile. J'irais m'excuser auprès de ton ami tout à l'heure. Je sais pas quoi dire en faite."

Il souriait et riait, mais le tout était nerveux. Il voulait se concentrer sur autre chose, sur le fait qu'elle était photographe et qu'elle cherchait un modèle, enfin qu'elle pourrait chercher un modèle, sur la carte qu'elle lui avait donner, sur ses doigts doux et fin, sur son visage angélique et totalement allumé d'une aura merveilleuse, il aurait aimer parler de tout cela, mais il en était incapable. Pour le moment la seule chose qu'il essais de contrôler c'était son pouls qui s'emballait. Heureusement les cafés étaient arriver, et Marwan prit une gorgé de son café. Cela lui rappela beaucoup de souvenir. Comment une goutte de café pouvait rappeler autant de chose? Il finit par entendre la question de la jeune femme, il haussa les sourcils et fit ensuite :

"Oui on peut dire ça comme ça. Disons que...heu...en faite je ne sais pas trop comment dire ça..."

Il réfléchissait à comment lui dire. Il prit une inspiration et fit :

"Je suis profiler. Et du coup je traque les détraqués. Je sais que dis comme ça c'est plutôt étrange mais voilà ce que je fais dans la vie."

Et cela lui plaisait c'était ça le pire. Il aimait attraper ces types, les foutres en taules et être sur que plus jamais ceux là ne ferront du mal. Cependant, il n'avait pas spécialement envie d'en parler, alors il fit à la jeune fille :

"Dis par hasard tu ne saurais pas où on peut jouer de la musique par ici ? Dans les bars, ou les restaurants ? Je cherche un endroit pour reprendre la musique. C'est ce que je faisais à New York."

Marwan s'ouvrait un peu. Mais l'effort qu'il faisait lui faisait mal. Il ne savait pas pourquoi se confier et parler tout simplement lui faisait aussi mal, pourtant cette jeune femme ne semblait pas mauvaise et il n'avait rien à craindre d'elle. Il devait passer au dessus de cette angoisse et de cette peur, alors il se forçait.

[HS : Désolé c'est pas terrible :/ ]
Revenir en haut Aller en bas

 Contenu sponsorisé 





• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Franchise, beau gosse et révélation [Marwan]

Revenir en haut Aller en bas

Franchise, beau gosse et révélation [Marwan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Beau gosse attitude
» Beau Gosse :)
» Avoir la beau gosse attitude
» Topic, Beau gosse
» Beau gosse de l'année 2016
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Criminal Minds :: Divers :: RP terminés (ou abandonnés)-