Le forum ferme ses portes après 5 longues années d'existence.
Merci à vous tous de nous avoir suivi et qui sait, à bientôt sur d'autres forums ♥

Partagez|

Edward Z. O'Callaghan ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n’a pas été qu’un rêve.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Edward Z. O'Callaghan ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n’a pas été qu’un rêve. Jeu 18 Avr 2013 - 21:37


FBI CONFIDENTIAL FILE N° 00328 00 00


Edward Z. O'Callaghan
feat. Ryan Gosling



« Identitfy card; state of Virginia »

N° D'IDENTIFICATION • Vous sera donné par un administrateur

SEXE • féminin masculin
NOM • O'Callaghan
PRENOM(S) • Edward Zacharia Johann William Duncan
ÂGE • 33 ans
DATE • 20.01.1980 ; 04:59 am
LIEU • Sakastoon, Canada
NATIONALITE(S) • Américain d'origines canadiennes et lituaniennes
ETAT CIVIL • Célibataire
EMPLOI • Aucun emploi excepté quelques mises en scène pour approcher ses victimes.
SPECIALISATION(S) • Mets ta spécialisation ici (FACULTATIF mais OBLIGATOIRE pour Profilers)
ETUDE(S) • Etudes de médecine
VILLE • Quantico (Etats-Unis d'Amérique)

HABITATION • Villa - Maison - Appartement - Loft - Studio
GROUPE • Unsub


200*320100*100


« Dossier médical »

Talleyrand a écrit:
Ne dites jamais du mal de vous ; vos amis en diront toujours assez.
PROFIL PSYCHOLOGIQUE ◮ Edward O'Callaghan est quelqu'un de diablement intelligent et qui a une capacité d'analyse extraordinaire. Il est très froid avec les autres hommes et les regarde tous d'un air supérieur. Il voit chacun d'eux comme inférieur à lui quoiqu'il arrive. Ce fait n'a pas empêché Edward d'avoir de l'empathie pour certaines personnes qui deviennent par conséquent ses points faibles. Il est très dangereux mais veillera à ne faire aucun mal à ces personnes-là. Il a tendance à pêcher par excès de confiance, ce qui a permis de le piéger et de l'arrêter. Il voue une haine viscérale à tous ceux qui font que la société va mal et qu'elle est corrompue. Il considère la majorité de ses crimes comme des actes utiles pour l'intérêt général et y satisfait, par la même occasion, une certaine curiosité scientifique. Il aime étudier les réactions du corps humain à diverses expériences. Comme ces expériences varient, il n'a pas de modus operandi excepté l'utilisation régulière d'armes blanches. Cet homme est quelqu'un de très malin qui arrive à anticiper les actions de ses ennemis dès qu'il le peut mais sa confiance excessive l'amène à commettre des erreurs de temps en temps.

CONDITION PHYSIQUE ◮ Edward O'Callaghan est quelqu'un de plutôt grand mais d'assez svelte. On l'a souvent qualifié d'être glissant comme une anguille car il arrive à se faufiler presque partout. C'est un homme de type caucasien au teint assez clair. Il a les yeux bleu et les cheveux blonds. Pour ce qui est de ses goûts vestimentaires, il est très classique. Il aime beaucoup les chemises accompagnées de vestes ou de blazers très variés mais jamais dans des couleurs très voyantes. Il porte assez régulièrement des lunettes de soleil pour dissimuler son regard aux yeux de la foule. Il arrive, malgré tout, à prendre une identité en s'habillant de manière à ce qu'on ne le reconnaisse pas. Il a un vrai don pour le déguisement et pour endosser une autre identité, c'est un véritable caméléon. Il donne toujours cette impression d'être quelqu'un de très calme, qui ne s'énerve jamais. Si on en croit les filles, il est plutôt beau garçon et sait attirer l'attention sur sa personne. Il a un physique neutre et un air de simplicité qui font qu'il se démarque du lot.

A PREVENIR EN CAS D'URGENCE Zeleski, Alicja L.(amie d'enfance et de toujours) Edward connaît Alicja depuis sa plus tendre enfance. Il y a toujours eu un accord implicite entre eux qui les rendaient fondamentalement différents et fondamentalement proches à la fois. Edward n'a jamais réussi à définir sa relation avec Alicja mais jamais il ne lui est venu à l'esprit de lui faire du mal. Elle demeure au centre de ses pensées et de ses préoccupations. Ils se sont déjà liés charnellement et se sont fait confiance pendant un moment mais la direction qu'a choisi Edward a sûrement rendu Alicja très méfiante à son égard. Edward semble s'amuser de cette situation.

Petrowski, Anya(Ancienne amie) Edward et Anya se rencontrèrent grâce à Alicja Zeleski. Ils s'entendirent assez bien au début mais Edward demeurait quelqu'un d'assez distant et d'incompréhensible. Elle fut apparemment surprise quand elle apprit les crimes commis par Edward O'Callaguan. Elle lui rendit visite une seule fois en prison pour l'interroger sur son comportement mais il ne répondit rien a part un court extrait d'Allan Poe " Et le Corbeau dit : Jamais plus ! ".




« Dossier professionnel »

William James a écrit:
La différence entre un homme bon et un homme mauvais ne se voit que par le choix de sa cause
CASIER JUDICIAIRE ◮ Liste des victimes d'Edward O'Callaghan :
- Helena O'Callaghan (victime supposée) : Retrouvée gelée dans la neige avec des traces de strangulation. Elle semblerait avoir été tuée par un jeune d'environ 17 ans vu la taille des mains.
- Hassan Zeleski (victime supposée) : Mort dans un incendie apparemment accidentel mais dès qu'Edward parle de cet événement, ses propos deviennent sibyllins. Ce meurtre aurait été commis pour punir ce père qui aurait battu sa fille selon Edward.
- Dr Ernst Morgan (victime supposée) : Mort carbonisé dans un four crématoire de la morgue de Washington en décembre 2002. Il aurait été assommé puis poussé à l'intérieur avec un autre cadavre. Ses deux seuls collègues de nuit étaient Edward O'Callaguan et Jade Soseki. Ils avaient toutes les raisons de détester leur supérieur étant donné qu'il vendait de la morphine illégalement. Rien de concluant n'a été trouvé.
- Zack Hemfield : Mort d'un coup de dague dans le ventre qui lui a détruit la rate et lui a ouvert les intestins en janvier 2003. O'Callaghan parvint à s'échapper et redoubla d'intelligence pour se trouver une autre identité. Comme toujours, il avait agi sans complice.
- Mutt Huston : Jeune garçon de 19 ans retrouvé ouvert avec la peau dépliée comme pour une dissection. Plusieurs organes ont été amochés tels que le foie, les reins et un poumon qui était manquant. La mort a été lente et douloureuse et Edward semble s'être amusé à tester bon nombre de réactions du corps. L'homme ne sentit aucune douleur sous l'effet de la drogue au début mais il mourut sur le chemin de l'hôpital.
- James Morisson : Directeur de l'université de New York. Il est assassiné dans son sommeil par Edward O'Callaghan qui lui ouvre littéralement le corps à coups de couteau du ventre jusqu'à la gorge. Ce meurtre permettra son arrestation par les forces de l'ordre.
- Dr Jonathan Sirkis : Mort étranglé dans la cellule d'Edward O'Callaghan en 2013 après avoir réussi à obtenir une confession du prisonnier. Aucune note ni enregistrement de cette discussion ne fut retrouvée et des mesures de sécurité furent prises pour éviter que ce genre d'incident ne se reproduise.

Edward Z. O'Callaghan est actuellement en prison et n'a fait aucune autre victime depuis la mort de l'imprudent docteur.

PARCOURS PROFESSIONNEL ◮ C’est le 20 janvier 1980 que je suis né à Sakastoon. Rien ne me prédestinait à devenir un criminel redouté mais la vie est ainsi faite. Rien ne me prédestinait non plus à croupir dans cette cellule malgré tout ce que vous pouvez croire docteur. Ou en étions-nous ? Ah oui, je vois le jour à Sakastoon au Canada par une matinée très froide selon ma mère. Mon père s’appelait Julius O’Callaghan, il était canadien. Il avait rencontré ma mère dans l’une de ses nombreuses virées nocturnes, il est tombé amoureux de cette jeune femme lituanienne du nom de Mischa Grentz. Vous devinez la suite, ils se sont marié par une belle journée ensoleillée et eurent beaucoup d’enfants. Comment ? Vous pensez que je me moque de vous ? Loin de moi une telle idée, je compte vous parler honnêtement docteur. La jeune femme fit une fausse couche la première fois, c’est ainsi que décéda celle qui aurait dû être ma grande sœur. Je suis né un an après ce drame, le couple semblait avoir envie d’élever un enfant mais j’ai été une déception pour la famille O’Callaghan. Ils désiraient bien sûr avoir une fille mais ils allaient devoir faire avec ce qu’ils avaient. Je grandis à Sakastoon, ce fut une enfance heureuse. Je ne manquais de rien et mes parents ont quand même fini par m’aimer. C’est dans cette ville que je rencontrais la charmante Alicja, on n’avait que quatre ans à l’époque mais nous nous sommes vite liés d’amitié. Une amitié franche et loin de tous les préjugés que les autres pouvaient avoir. J’en ai entendu des tas de rumeurs à ce sujet, on disait de moi que j’aurais été un de ses frères cachés pratiquant une liaison incestueuse avec elle. Vous auriez cru à ce genre d’histoire docteur ? Bien sûr que non, j’oublie que vous n’avez aucune imagination. Je préfère conclure sur une phrase des plus mièvres cette partie de mon histoire, nous étions meilleurs amis.
Pendant ce temps, mes parents ont eu la charmante idée de mettre un autre enfant au monde. Une fille cette fois-ci et qui allait concentrer toute leur attention. Je me suis senti un peu oublié jusqu’au jour où la petite fille est morte de froid ensevelie sous la neige dans le jardin familial. Vous n’imaginez sûrement pas comment cette mort a fait souffrir mes parents, je n’existais presque plus pour eux et devenait un objet inintéressant qui allait devoir bientôt se débrouiller seul. C’était en 1997, je commençais à préparer mes études de médecine pour m’assurer un futur correct. N’ayant plus de petite sœur, mes parents surveillaient un peu plus mes études. C’est étrange à dire mais elle a disparu comme un objet indigne d’intérêt, une anecdote. Revenons à la charmante Licha, nous étions resté amis pendant tout ce temps. Il y avait toujours cette opposition entre nous, ce fait qu’elle préférait la littérature et la philosophie aux sciences exactes de la vie. Cela nous a occasionné quelques disputes et quelques désaccords mais ça a toujours eu l’attrait d’un jeu à mes yeux.
Un soir alors que je la raccompagnais chez elle pour lui éviter de faire le chemin toute seule jusqu’à la villa de ses parents, nous avons assisté à l’incendie de la résidence des Zeleski. Il y avait ce bruit qui courrait comme quoi Hassan Zeleski était un ivrogne qui battait sa fille mais le peu de fois où j’en ai parlé avec Licha, elle a tout nié. Si c’était vrai, cet incendie n’avait été qu’un juste retour des choses et servait l’intérêt général. Cet homme ne manquerait sûrement à personne. Je fus légèrement étonné par la rage subite d’Alicja, elle fut sûrement choquée par mon silence mais il était inutile que je lui réponde à ce moment. Elle me connaissait assez pour voir le message qui passait à travers ce regard. Elle me frappa au début comme je ne décidais pas de la lâcher, j’avais décidé de lui servir de défouloir à ce moment précis. Elle avait perdu son père et la plupart de ses repères. Elle finit par se lier purement à moi, vous ne voulez pas que je vous fasse un dessin docteur ? Evitons de tomber bien sûr dans le voyeurisme vicieux propre à votre profession. Je lui fis la proposition de partir aux Etats-Unis, le pays de tous les possibles. De tout reprendre à zéro. J’ai été interrogé, peu avant notre départ, à l’aide des fameux détecteurs de mensonge mais les enquêteurs n’ont rien trouvé de concluant. A vrai dire, il semblait que je n’ai eu aucune réaction à ce fameux test. Nous partîmes sans prévenir personne en direction de la capitale de ce grand pays.
La vie était tellement active dans cette ville que j’ai fini par ne presque plus voir Licha. Elle s’est construit une vie et je suis sûr que vous savez ce qu’elle est devenue maintenant. Moi, je travaillais en tant que consultant à la morgue de Washington. C’est le seul employeur qui a répondu présent en recevant mon cv. En 2002, un des supérieurs de la morgue vendait illégalement des quantités incroyables de morphine pour qu’elles soient consommées en tant que drogue mais le danger était terrible pour les futurs consommateurs. De plus, ledit docteur menaçait de me faire virer se moquant également de mon petit accent étranger. C’est par une nuit de décembre 2002 que le brave homme fut tué, son corps s’est malencontreusement trouvé dans un four crématoire encore en marche. La police n’a pas su dire qui l’a tué et j’ai encore subi l’éternelle routine des interrogatoires ne menant à rien. Je continuais à étudier le corps humain à la morgue, tout en m’exerçant à mon seul loisir le dessin. Vous comprenez maintenant pourquoi il y a tout ces dessins dans ma cellule docteur ? J’exerce ma mémoire en redessinant ce qui a fait ma vie. Regardez cette maison paisible sous la neige qui fut celle de ma famille et ce visage criant de terreur, c’est celui du docteur. Il a bonne mine comme ça, n’est-ce pas ?
J’appris qu’un homme avait insulté Licha dernièrement et souhaitait lui attirer des ennuis. Je décidais finalement de rendre une visite à ce brave monsieur mais il ne m’écouta pas parler. Il sortit une arme à feu qu’il pointa dans ma direction et avait appelé la police. Je me suis donc empressé de le désarmer mais ma dague lui transperça finalement la rate et lui ouvrit les intestins ce qui provoqua sa lente agonie. Je m’étais penché au dessus du corps tout en retirant doucement la lame et veillant à ce qu’il meure lentement en voyant le monde qui l’entoure devenir flou. Une voix familière arriva derrière moi, devinez qui c’était docteur. Dites le moi. Oh je sais que vous avez tous les documents sur moi sous les yeux, je sais que vous n’ignorez rien de tout cela. L’homme mort s’appelait Zack Hemfield, c’est bien cela ? Revenons à la voix féminine qui m’ordonnait de lever les mains en l’air et de me retourner. Je m’étais retourné et constatait avec amusement la surprise de Licha qui avait fait son chemin dans la police. Elle ne semblait pas contente de me voir ici mais je n’allais sûrement pas en rajouter. Je l’ai fixé pendant un moment jusqu’à ce que de l’agitation me permette de disparaître. Elle ne dit pas à ses collègues que j’étais le responsable, la nouvelle fut un choc pour elle mais c’est l’homme qui m’a mis en joue avec une arme à feu. C’était accidentel. Je retrouvais Licha une dernière fois dans un bar des bas-quartiers, il était inutile de parler. On avait tout deux compris quelle serait l’issue de cette histoire.
Je fis plusieurs petits jobs pour me faire oublier pendant trois ans. Je fus professeur de sciences à l’université de New York pendant quelques mois. J’ai dû la quitter car pour améliorer le travail de la classe, je m’étais chargé de disséquer l’un de ces élèves perturbateurs qui ne faisait que plomber les résultats de la classe. Vous n’imaginez même pas tout ce qu’on peut faire avec de la drogue pour donner un cours de dissection à la personne qui est disséquée. J’ai réussi à fuir l’établissement à l’aide d’une fausse barbe et de lunettes de soleil. Je reconnus un visage familier, celui de Licha à l’entrée de l’établissement. Elle avait été bien renseignée on dirait. Je la saluais brièvement à l’entrée avant en passant ma main dans ses cheveux avant de disparaître à l’extérieur. Je finis par lire dans le journal que la police avait retrouvé l’élève encore conscient mais qu’il n’avait pas survécu au trajet jusqu’à l’hôpital. Il lui manquait quand même un poumon, c’est plus difficile pour respirer. Je devais effacer tout soupçon sur ma personne et il ne restait plus que le directeur de cette université qui savait que je souhaitais donner des cours de dissection en guise d’heure de retenue à l’élève.
C’est par un soir d’avril 2005 que je me mettais en marche vers la maison du directeur. J’entrais dans la maison par la porte arrière et me faufilait doucement dans la chambre où dormait le vieux croûton. Je le saisis à la gorge et lui enfonça un couteau dans le ventre. Je faisais doucement remonter la lame jusqu’à sa gorge. Mes vêtements étaient tâchés de sang mais au moins, j’avais fait disparaître un individu gênant tout en découvrant jusqu’où cet homme pouvait souffrir avant de trépasser. En descendant dans le salon de la maison, nos destins se croisèrent à nouveau. Elle était encore la et elle semblait bien décidée à m’arrêter cette fois-ci. Je m’étais approché d’elle cette fois-ci pour lui faire encore un au revoir avant de m’échapper. Un peu de tendresse pour conclure cette nuit de frivolités. Elle profita de cette proximité pour m’attacher, le jeu était donc fini ? J’étais officiellement arrêté et maintenant je croupis ici depuis huit ans. L’imagination et la mémoire sont les seules choses qu’il me reste. Licha me rend visite de temps en temps, charmante attention comme vous pouvez le penser.
Très bien, je pense que ceci vous suffira docteur. Maintenant c’est à votre tour d’honorer votre promesse et de me donner le livre que vous avez à la main. Demandez au gardien d’ouvrir, il me surveillera pendant que vous me donnerez ce bouquin. Faites-moi confiance.




PSEUDO • JanusCELEBRITE CHOISIE • Ryan Gosling AGE IRL • 17 ansMULTICOMPTE • Négatif COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM • En cherchant un forum RP de profilers sur Google NIVEAU D'ACTIVITE • NIVEAU DE RP • DEBUTANT MOYEN BON TRES BON CONNAIS-TU CRIMINAL MIND• Je connais de nom mais je n'ai jamais vraiment regardé AS-TU UNE REMARQUE/QUESTION • Pas pour le moment mais je vous ferais signe si besoin est AS-TU LU LE REGLEMENT •


RPG Criminal Minds © PrettyWoman


Dernière édition par Edward Z. O'Callaghan le Dim 21 Avr 2013 - 9:38, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Nolan Baker 
Supervisory Special Agent (SSA)




• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 2445
▌Date d'inscription : 21/02/2011
▌Métier : Chirurgien - Tueur en série psychopathe
▌Avatar : Johnny Depp - Kwikiki © Gif cartouche by Sevnol ©


MessageSujet: Re: Edward Z. O'Callaghan ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n’a pas été qu’un rêve. Ven 19 Avr 2013 - 9:50

Bonjour et bienvenue à toi sur ce forum HY Merci pour l'inscription Very Happy Rien que de voir la fiche, j'connais une miss qui va te sauter dessus siffle
SI tu as besoin de quoi que ce soit, les membres du staff seront là en cas de besoin, joignables par MP. Étant son PV, j'imagine que tu pourras harceler Alicja de messages divers et variés x)
J'te souhaites bonne chance pour continuer et terminer ta fiche. À compter de ce jour, tu disposes de deux semaines pour le faire ; soit jusqu'au 03 mai inclus. Tu peux cependant demander des délais supplémentaires (cumulables jusqu'à deux fois).
D'avance, j'te souhaite un bon jeu parmi nous, en espérant que tu t'y plaises Razz


Nolan & Marilyn

« Quand un médecin tourne mal, il devient le pire des criminels. Il a le sang-froid et la connaissance. »
© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Edward Z. O'Callaghan ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n’a pas été qu’un rêve. Ven 19 Avr 2013 - 10:33

Hier je n'ai pas eu le temps de le faire dans les règles donc je me rattrape aujourd'hui : Bienvenuuuuuuuu :3

Si tu as des questions tu sais déjà où tu peux me trouver et pis... Comme déjà dis, j'ai hâte de voir ce que tu me réserves au niveau de l'histoire CHIBI Aussi si tu as un soucis pour cocher les cases, n'hésite pas à nous le dire, quelqu'un se chargera soit de t'expliquer, soit de les cocher pour toi Wink
Euuh... Je pense avoir tout dit, tu remarqueras que j'ai une mémoire exécrable, vraiment.
Bonne continuation et bon courage pour ta fiche (et pour trouver le code, je suis vraiment vraiment désolée de l'avoir si bien planqué xD) Coeur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Aaron Hotchner 
Supervisory Special Agent (SSA)




• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 2908
▌Date d'inscription : 10/12/2010
▌Métier : Chef d'équipe au BAU
▌Avatar : Thomas Gibson


MessageSujet: Re: Edward Z. O'Callaghan ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n’a pas été qu’un rêve. Ven 19 Avr 2013 - 11:18

Bonjour et bienvenue sur le forum !

Tout a déjà été dit alors je te souhaite bon courage pour ta fiche de présentation et un bon RP parmi nous, au plaisir de te lire Wink




❝ sometimes there are no words, no clever quotes to neatly sum up what’s happened that day. sometimes you do everything right, everything exactly right, and still you feel like you failed. did it need to end that way ? like i said, sometimes there are no words, no clever quotes to sum up what’s happened that day. sometimes, the day just… ends. ❞
► a. hotchner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rpg-criminal-minds.com
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Edward Z. O'Callaghan ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n’a pas été qu’un rêve. Ven 19 Avr 2013 - 11:31

bienvenu sur le forum !!
Tu fais le bonheur d'Alicja Very Happy Very Happy
En tout cas amuse toi bien parmi nous et à bientôt au détour d'un rp Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Edward Z. O'Callaghan ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n’a pas été qu’un rêve. Ven 19 Avr 2013 - 11:56

Bienvenu sur le forum et bon courage pour ta fiche !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Edward Z. O'Callaghan ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n’a pas été qu’un rêve. Ven 19 Avr 2013 - 12:39

Merci pour cet accueil ^^
Je m'efforcerais de respecter le délai qu'on m'a donné et je pense même avoir fini avant une semaine si tout va bien Wink

En effet, je viens de remarquer que ça restait pas quand je cochais, j'ai dû me planter dans la manip' ou autre-chose que je n'ai pas saisi...

Je ne vous remercierais jamais assez pour votre accueil, j'espère ne pas décevoir et bien m'amuser ici Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Aaron Hotchner 
Supervisory Special Agent (SSA)




• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 2908
▌Date d'inscription : 10/12/2010
▌Métier : Chef d'équipe au BAU
▌Avatar : Thomas Gibson


MessageSujet: Re: Edward Z. O'Callaghan ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n’a pas été qu’un rêve. Ven 19 Avr 2013 - 13:03

Pour cocher les cases, normalement tu la mention "checkbox" et juste après le guillemet tu dois mettre checked et avant le > aussi. Si vraiment tu n'y arrives pas, dis nous ce que tu veux cocher, et on te le fera Wink Je peux déjà te cocher masculin et Unsubs, comme ça tu pourras voir où placer correctement le checked.




❝ sometimes there are no words, no clever quotes to neatly sum up what’s happened that day. sometimes you do everything right, everything exactly right, and still you feel like you failed. did it need to end that way ? like i said, sometimes there are no words, no clever quotes to sum up what’s happened that day. sometimes, the day just… ends. ❞
► a. hotchner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rpg-criminal-minds.com
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Edward Z. O'Callaghan ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n’a pas été qu’un rêve. Ven 19 Avr 2013 - 13:07

Merci pour le coup de main. Je visualise mieux d'un seul coup Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Jenifer MacKenzie 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 1126
▌Date d'inscription : 06/07/2011
▌Métier : Militaire
▌Avatar : Emily Vancamp


MessageSujet: Re: Edward Z. O'Callaghan ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n’a pas été qu’un rêve. Ven 19 Avr 2013 - 13:43

Bienvenue parmi nous Smile Bonne continuation pour al suite de ta fiche et au plaisir de se croisé dans un rp's Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Derek Morgan 
Supervisory Special Agent (SSA)




• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 514
▌Date d'inscription : 11/12/2010
▌Métier : Profiler
▌Avatar : Shemar Moore


MessageSujet: Re: Edward Z. O'Callaghan ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n’a pas été qu’un rêve. Ven 19 Avr 2013 - 14:25

Bienvenue sur le forum! Amuse toi bien parmi nous Very Happy


Derek Morgan

The noir hero is a knight in blood-caked armor. He's dirty and he does his best to deny the fact that he's a hero the whole time... But he has promises to keep, and miles to go before he sleeps, and miles to go before he sleeps.F. Miller & R. Frost
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Edward Z. O'Callaghan ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n’a pas été qu’un rêve. Sam 20 Avr 2013 - 10:52

Je pense avoir quasiment terminé. J'aimerais juste qu'on me dise ce qu'on est censé mettre dans " à prévenir en cas d'urgence " et qu'on me confirme si la prison est bien à Quantico où ailleurs.

Merci d'avance pour votre aide et votre accueil, je vois presque le bout du tunnel Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Nolan Baker 
Supervisory Special Agent (SSA)




• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 2445
▌Date d'inscription : 21/02/2011
▌Métier : Chirurgien - Tueur en série psychopathe
▌Avatar : Johnny Depp - Kwikiki © Gif cartouche by Sevnol ©


MessageSujet: Re: Edward Z. O'Callaghan ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n’a pas été qu’un rêve. Sam 20 Avr 2013 - 11:08

Hello HY
Dans la partie « À prévenir en cas d'urgence » tu parles de tes liens prédéterminés, à savoir pour ton PV, ta relation avec Alicja et celle avec Anya aussi, normalement. Miss Zeleski pourra t'en dire plus, j'imagine Wink
Et effectivement, la prison se trouve à Quantico même, mon ami ^_^

On est ravis de pouvoir t'aider, en tout cas Very Happy


Nolan & Marilyn

« Quand un médecin tourne mal, il devient le pire des criminels. Il a le sang-froid et la connaissance. »
© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Edward Z. O'Callaghan ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n’a pas été qu’un rêve. Sam 20 Avr 2013 - 19:54

Je pense que j'ai fini cette fois. J'ai enfin eu les informations qu'il me manquait et j'ai complété Smile

Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Edward Z. O'Callaghan ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n’a pas été qu’un rêve. Sam 20 Avr 2013 - 22:19

Comme déjà dit par MP, personnellement, tout me va très bien (-:
Tu as sut t'approprier le personnage et faire plusieurs clins d'oeil à Hannibal Coeur
Donc moi, je donne mon feu vert à Greg pour ta validation juste avant de partir une semaine... Honey, I'll miss you Coeur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Nolan Baker 
Supervisory Special Agent (SSA)




• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 2445
▌Date d'inscription : 21/02/2011
▌Métier : Chirurgien - Tueur en série psychopathe
▌Avatar : Johnny Depp - Kwikiki © Gif cartouche by Sevnol ©


MessageSujet: Re: Edward Z. O'Callaghan ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n’a pas été qu’un rêve. Dim 21 Avr 2013 - 15:48

Hello Wink
Désolé pour le temps d'attente, mon ami. J'suis en week-end pour un anniversaire, depuis hier soir siffle Néanmoins, j'ai eu le temps de lire ta fiche, cette nuit. Et personnellement, je n'ai rien à dire dessus Razz Par conséquent, je vais te valider de ce pas HY
J'te souhaite un bon RP parmi nous. Au plaisir de te croiser en RP, camarade Very Happy

Tu peux aller créer ta fiche de liens et de sujets RP désormais Razz Je me charge du reste ^_^


Nolan & Marilyn

« Quand un médecin tourne mal, il devient le pire des criminels. Il a le sang-froid et la connaissance. »
© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Edward Z. O'Callaghan ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n’a pas été qu’un rêve. Dim 21 Avr 2013 - 15:56

Merci, je me charge de ça tout de suite Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Edward Z. O'Callaghan ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n’a pas été qu’un rêve. Dim 21 Avr 2013 - 16:33

Ryan....Gosling....?! Trop bien ! Je te réserve un lien. CHIBI

Bon courage pour ta fiche, et bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas

 Contenu sponsorisé 





• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Edward Z. O'Callaghan ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n’a pas été qu’un rêve.

Revenir en haut Aller en bas

Edward Z. O'Callaghan ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n’a pas été qu’un rêve.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Edward Z. O'Callaghan ~ Nos cicatrices ont le mérite de nous rappeler que le passé n’a pas été qu’un rêve.
» Edward aux mains d'argent
» EDWARD AUX MAINS D'ARGENT - EDWARD (MMS82)
» [Blu-Ray] Edward aux Mains d'Argent
» Edward (Twilight) ou Stefan (TVD) ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Criminal Minds :: Divers :: Candidatures refusées-