Le forum ferme ses portes après 5 longues années d'existence.
Merci à vous tous de nous avoir suivi et qui sait, à bientôt sur d'autres forums ♥

Partagez|

Tu es la seul qui peut m'aider [Silvia&John]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Tu es la seul qui peut m'aider [Silvia&John] Mer 10 Avr 2013 - 10:43

John avait rendez vous avec les pire crapule de leur espèce, il ne les connaissait pas encore bien mais ils avait prévue de passer un accord, le lieu? Une foret comme les autres bien que mal fréquenter surtout à cette heure de la nuit. Il partit donc pour la foret, une fois la bah il rencontra un groupe d'homme, un gang qui avait pour l’intension de voler une banque? John voulait sa part du marcher alors il se mirent à discuter, ils leur manquer un conducteur pour les aider à s'enfuir une fois le braquage terminer, une affaire bien juteuse jusqu'à qu'ils annonce la banque en question. C'était la banque ou travailler Silvia, John resta froid, il décida qu'il n'aller pas les aider en fin de compte mais plutôt de les faire arrêter. Hors de question de la mêlée à tout cela. il avait entendu que c'était la banque de l'un d'entre eux et qu'il aller faire les repérages dans la semaine. john racla sa voix pour s'adresser à eux.

"-Je suis désolés mais je vais devoir refuser votre offre pour cette fois."

C'était une façon détourner de se retirer de l'affaire mais une fois cette réunion fini il compte les mettre sur écoute pour les arrêter mais son plan tourna mal avant qu'il s'en rente compte il avait une arme sur la tempe, ils n'avaient pas apprécier son refus. John regretta de ne pas avoir pris son arme sur ce coup mais si ils le voyait avec sa aurait tourner plus mal que maintenant. John se fit frapper au crane puis tabasser jusqu'à être laisser pour mort. A son réveil Ils n'était plus la, John essaya de se relever mais en vain il avait trop mal, son corps était remplis d’hématome, il état avait même des marque de coupure, ses vêtement était déchirer tenant à peine sur lui, son épaule s'était déboiter pendant qu'ils s'acharner sur lui. il sentait qu'il aller encore perdre connaissance alors il se dépêcha de prendre son téléphone pour passer un appel, par chance Silvia répondit.

"-Je sais qu'il est tard... désolés de te réveiller mais... J'ai... besoin de ton aide... je suis... dans la foret... pas loin de chez toi..."

Sa voix était faible, il était à court de force, il perdu connaissance avant même avoir eu le temps de raccrocher.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Tu es la seul qui peut m'aider [Silvia&John] Jeu 11 Avr 2013 - 16:47



Il était passé 1h du matin, et Silvia s’apprêtait à aller se coucher après une journée des plus banales à la banque.
Ce n'était pas le travail le plus exaltant qu'elle ait pu faire, mais au moins celui là lui permettait de vivre et de faire ses petites affaires à l'abri de tout les regards et surtout de ses patrons. Que ses patrons apprennent ce qu'elle faisait et s'en était finie de sa carrière. Et surtout elle passerait pas mal d'années derrière les barreaux. Donc aussi était telle des plus discrètes.
Bref, après sa journée des plus barbantes à la banque, elle avait rejoint son petit frère dans un bar pas loin de son campus. Elle aimait ce genre de fin de journée quand elle retrouvait son frère. C'était leur petit moment à eux. Ils parlaient de tout et de rien et surtout se racontait les derniers ragots du moment. Parce que oui, Silvia connaissait la plupart des amis de son frère, certains même mieux que d'autre.
Et très vite, ils passaient au sujet le plus important, la vie amoureuse. En ce moment son frère craqué pour une fille qui était dans l'un de ses cours et avec qui il s'entendait plutôt bien, mais il ne savait pas comment s'y prendre pour la draguer et surtout pour lui faire comprendre qu'elle lui plaisait beaucoup.
Silvia lui donna plus ou moins de conseils en fonction d'elle. Ce qui marchait ou pas sur les femmes et surtout ce qu'il fallait absolument évité. L'avantage qu'il avait c'était qu'il trainait ensemble de temps en temps donc l'approche directe n'était plus à faire. Mais il fallait juste qu'il se lance. Peut être en lui préparant un diner romantique.
Mateusz voulait également savoir comment ça se passait du côté de Silvia, mais elle passa bien vite la question. En ce moment il ne se passait pas grand chose. Et surtout rien d'important donc rien à dire. Elle préférait parler de lui.
Après le bar ils étaient rentré tranquillement chez eux pour commander des pizzas et se faire une petite soirée télé.

Maintenant Silvia avait enfilé son pyjama. Rien de très glamour juste un pantalon un peu large et un petit tee shirt. Elle s'apprêtait à se mettre sous la couverture pour bouquiner un petit peu avant de s'endormir quand son téléphone sonna.
A une heure aussi tardive elle se demanda qui pouvait bien lui téléphoner. La réponse lui serait donner seulement si elle consentait à prendre son téléphone.
A sa grande surprise c'était John qui l’appelait. Pourquoi ? Et surtout à cette heure. Elle avait un mauvais pressentiment. Elle décrocha et d'une répondit d'une voix faible et inquiète.

John ça va ?

Elle avait à peine eu le temps d'articuler ces 3 petits mots, que Silvia entendit la voix de John. Elle était saccadé comme si il avait du mal à respirer et surtout elle était très faible. Et ce qu'il venait de lui dire n'était pas pour la rassurer.
Sans perdre de temps, elle raccrocha et ne prit la peine que de mettre un pull au dessus de son pyjama ainsi que ses baskets. Pour ne pas que son frère s'inquiète elle gueula dans la maison à la recherche de ses clés.

Mateusz, je sort. Je dois régler un problème. Garde ton téléphone près de toi au cas ou. Je t'expliques plus tard

Son frère était sortie de sa chambre pour avoir plus d'explication mais il n'a eu le temps de placer un mot que Silvia avait déjà claqué la porte de leurs studio pour aller retrouver John.
D'après ce qu'il lui avait dit au téléphone, il était dans le bois à côté de chez elle. Malheureusement un bois c'est très vaste et elle ne savait pas où commencer ses recherches. Aussi la seule idée qu'elle trouva, ce fut de téléphone à John dans l'espoir que la sonnerie de son téléphone lui indique dans quel direction chercher. A cet heure la forêt était relativement silencieuse et peu de gens y trainer.
Par un coup de chance énorme la sonnerie se fit entendre. Faiblement d'abord, mais plus Silvia se rapprocher et plus elle l'entendait nettement.
Et c'est là qu'elle trouva John allongé par terre et dans un état des plus déplorable. Elle était sous le choc, pour elle John était intouchable. Il était un mur de pierre que rien de pouvait détruire. Et le voir dans cet était était tout simplement insoutenable.

Oh mon dieu John !!!

Elle s'était précipité à ses côtés. Il était inconscient. Elle se mit à genou par terre et tant bien que mal installa la tête de John sur ses genoux pour essayer de le bouger le moins possible pour en pas aggraver ses blessures.
Elle lui donna des petites tapes sur le visage pour qu'il se réveiller. Elle n'osait envisageait le pire. Il respirait, mais tellement faiblement que Silvia ne savait pas quoi faire.

S'il te plait John, réveille toi, je t'en supplie ouvre les yeux

Silvia était dans un tel état de nerf, qu'elle ne s'était pas aperçue que John venait enfin d'ouvrir les yeux.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Tu es la seul qui peut m'aider [Silvia&John] Lun 15 Avr 2013 - 19:16

La journée de John s'était plutôt bien passé, travail normal et un peut de papier à remplir, comme d'habitude. A croire qu'ils auraient inventer ça pour nous emmerde. Une fois la journée passé il partit chercher sa fille à son école puis passa la soirée avec elle, une fois coucher. John pris ses affaire et ferma la porte à clef, direction la foret. Une fois arriver John discuta un bon moment avec eux c'est quand il se désista que les jeune gens eurent des comportement agressif, John avait baisser sa garde rien qu'un instant, mais c'était un instant de trop, une arme sur le nez il ne pouvait rien faire surtout à cause du fait qu'il n'ai pas la sienne, à peine il eu le temps de soupirer qu'ils étaient déjà tous en train de le tabasser, il aurait pu se défendre mais avec une arme sous le nez qui veut dire tu essaye quoi que ce soit t'est mort, il décida d'encaisser les coups. au bout de quelque instant il se retrouvait inconscient quasi dévêtu, il ne s'était pas que contenter de le tabasser il prirent aussi ses clef de voiture ses fringue et sa montre. Pas tout ses vêtement non plus juste sa veste et ses chaussure, ils aurait bien pris son pantalon et son t shirt si ils n'avait pas était abimer pendant le passage à tabac, il avait pris la peine de retirer la veste de John avant le passage à tabac. Heureusement ils on laisser son téléphone, John en à d'ailleurs profita pour appeler Silvia quand il était encore conscient, par chance elle répondit et John eu le temps de dire tout ce qu'elle devait savoir avant de tomber dans les pommes.

alors qu'il jongler entre le conscient et l'inconscient il entendu une voix, il reconnu Silvia mais n'arriver pas à reprendre connaissance il entendez les bruits mais son corps ne répondait plus. Elle lui donna des claques puis elle le demanda d'ouvrir les yeux, John tenta tant bien que mal et il arriva enfin à ouvrir ses yeux.

"-Je crois... avoir reçus assez... de coup pour le moment."

Il se mis à rire et ressentit aussitôt une douleur a l'estomac. il regarda autour de lui, et il était encore dans la foret mais cette fois il y avait quelqu'un avec lui et pas pour le tabasser. John avais la tête sur ses genou. il se mis à sourire puis repris la parole.

"-Désolés... De t'appeler si tard... Je me suis vraiment fait avoir cette fois hmm..."

il regarda dans quel état il était. Un t shirt déchirer de partout et recouvert de terre, quand au pantalon n'en parlons même pas. il en manque une partie et l'autre et déchirer en plein de bandelette il n'en porterais pas que sa serait presque la même chose. De multiple hématome, quelque coupure fait au cuter mais aucune fracture juste son épaule gauche qui est déboiter.

"-J'aurais besoin de... ton aide... tu te met face à moi... et tu tire d'un coup sec... sur mon bras..."

John savait que sa aller faire mal mais il aller devoir surmonter ça si il ne veut pas qu'il y ait enquête et qu'il puisse régler toute cette histoire lui même.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Tu es la seul qui peut m'aider [Silvia&John] Jeu 18 Avr 2013 - 12:03



Que John l'appelle au bout milieu de la nuit était le comble de la surprise pour Silvia mais qu'en plus il lui demande de venir était encore plus surprenant. Du coup cela l'inquiétait énormément. Qu'est ce qui avait bien pu se passer. Sur la route pour aller rejoindre John dans la forêt, Silvia c'était poser mille et une questions sur le pourquoi du comment.
La réponse ne tarda pas à venir à elle quand elle trouva John dans un état pitoyable avec des multiples blessures. Elle savait que le corps humain contenait 5 litres de sang, mais elle ne pensait pas qu'un jour elle verra un homme couvert de sang.

Elle ne savait pas comment faire pour que John reprenne conscience, et la seule chose qui lui vint en tête était de lui donner des petites claques. Apparemment cela avait bien fonctionné et e fait que John puisse pouvoir faire de l'humour à cet instant précis la rassura mais pas totalement quand même. Elle était vraiment inquiète pour lui et surtout elle aimerait savoir comment et pourquoi il s'était retrouvé dans cet état, mais elle n'osait pas lui demander. Pas qu'il pourrait lui faire quoi que ce soit avec ses blessures mais le fait est qu'elle le respectait bien trop pour lui poser la moindre question. A la rigueur si besoin était, il lui parlerait de lui-même.

Je suis pas sure que se soit le meilleur moment pour faire de l'humour John

Des larmes coulaient toutes seules sur ses joues et certainement sur John aussi, tellement le voir dans cet état la rendait folle et surtout l'inquiétait.
Jamais, même pas l'espace d'une seconde elle avait imaginé qu'on puisse lui faire ça. Il était toujours tellement fort et tellement sur de lui. Elle le voyait comme un roque que rien ne pouvait atteindre ni détruire. Mais force de constater que John n'était qu'un homme comme un autre et par un super héros.

C'est pas grave. Mais bon dieu John qu'est ce qui s'est passé ?

Deux personnes se disputaient en elle. D'un côté celle qui voulait à tout prix savoir comment Silvia avait pu retrouver John dans cet état, qui lui avait fait ça et surtout pourquoi. Et l'autre côté qui n'avait pas vraiment envie de savoir. Après tout cela regardait John et uniquement John. Qui était-elle pour prétendre vouloir tout connaître de lui.
Mais il est vrai que c'est elle qui l'avait appelé donc ce coup de téléphone en pleine nuit lui donnait les pleins droits pour connaître la vérité. Mais dans tous les cas, s'il ne voulait pas en parler ou alors à moitié elle ne le forcerait pas.
Le pauvre avait déjà eu une soirée assez éprouvante et ce n'est pas Silvia qui allait en rajouter une couche. Surtout qu'elle était prête à tout pour John, enfin presque, mais ce qu'il venait de lui demander ce n'était pas possible. Il avait complètement perdu pour lui demande une telle chose.

Non mais ça va pas. Je peux pas faire ça. Je suis peut être canon mais je suis pas infirmière et encore moins médecin. On a dû te cogner trop fort à la tête pour que tu me demandes ça.

Lui remettre l'épaule en place ? Non c'était hors de question. Silvia n'avait aucune qualification pour ça. Elle avait voulu être drôle en se comparant à une infirmière canon, mais c'était surtout ironique. Elle savait que pour X raisons John ne voudrait pas aller à l'hôpital, pour qu'on ne lui pose pas de question gênante. Parce que avec toutes ses coupures on pouvait difficilement croire qu'il était simplement tombé dans l'escalier. Mais de là à lui demander à elle, Silvia ce n'était pas possible. Elle ne s'en sentait pas capable et surtout qu'est-ce qui se passerait si elle louper son coup ? Si elle faisait qu'empirer les choses ?
Cette demande de John la mettait dans tous ses états et elle n'arrivait plus à réfléchir ni à penser correctement.

Cherche une solution Silvia, réfléchie, réfléchie...

Silvia s'était relevé pour faire les sangs pas. Elle se parlait à elle-même dans l'espoir de trouver une idée de génie pour soulager John et surtout pour ne pas lui remettre l'épaule en place elle-même, mais avec toute cette pression et John pas très en forme elle n'arrivait plus à réfléchir.
Cependant aucun choix logique ne s'offrait à elle. Elle se devait de le faire. Comme il lui avait demandé, elle se place devant lui et tira d'un coup sec....

Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Tu es la seul qui peut m'aider [Silvia&John] Lun 6 Mai 2013 - 13:21

Ses délinquant avait vraiment mis John dans un état pitoyable et John ne supporter pas cela il n'avait d'autre choix que de demander de l'aide et il ne voyait que Silvia pour ça. Il ne voulait pas faire appelle à qui que ce soit et encore mois à Silvia une personne aussi délicate il savait qu'elle ne supporterais pas de le voir dans un tel état mais il ne pouvait avoir confiance qu'en elle, et sa main composa le numéro de façon incontrôlable avait qu'il dise ou il était et perde connaissance. Quand John repris connaissance elle était à ses coté totalement perturbé lui donnant des claque pour le faire recouvrer connaissance, ce qui fonctionna et fit John faire de l'humour, Silvia n'était pas rassurer pour autant. Pour elle ce n'était pas le moment de faire des blagues. Elle se mis à pleurer, des larme tomber sur le visage de John. Il se redressa au même niveau que Silvia puis la pris dans son seul bras valide, la serrant juste assez fort pour la rassurer. Il lui caressa aussi les cheveux, pourquoi? Quand John caresse les cheveux de sa fille elle se sent tout de suite en sécurité, alors il c'est dit que pour Silvia çe ferait la même chose.

"-Désolés... De te faire endurer tout ça."

Il resta un petit moment collé à elle puis la relâcha doucement avant de se tenir le bras. Silvia devait pensé que John était quelqu'un de fort un modèle pour les jeune enfin non peut-être pas un modèle, mais quelqu'un d'intouchable, et cette soirée lui montrer que même John pouvait se retrouver à terre. elle lui demanda ensuite ce qui c'était passé John serra les dent puis lui expliqua quand même.

"-J'avais rendez vous avec un groupe de personne pour organiser un braquage, pour qu'ils soit en confiance je n'ai pas pris d'arme. Mais quand j'ai appris qu'il voulait attaquer la banque ou tu travaille je leur ai dit que je me retirer de l'affaire. En réalité je compter les en empêcher mais ils ont pas apprécier du tout que je ne soit plus avec eux alors voila, une arme sur le crane et obliger de me laisser tabasser. Pour le reste tu le sait déjà."

John avait vraiment mal mais il devait faire avec, il voyait que Silvia se faisait la guerre pour savoir ce qu'elle devait faire et sa le déranger encore plus que ses blessure. John regarda autour de lui, il ne trouver rien pour lui remettre le bras en place, il était forcer de demander à Silvia, mais il lui avait déjà causé beaucoup de soucis de plus que va dire son frère quand il va voir qu'elle est recouverte du sang de John. Oui car John n'avait pas réfléchit quand il l'a serrer contre lui il avait oublier qu'il était recouvert de sang. De toute façon il ne peut pas rentrer chez lui dans cette état rien que pour sa fille. Après mur réflexion il n'avait pas d'autre choix il demanda à Silvia de remettre son bras en place. Comme il si attendez elle refusa, elle ne pouvait pas faire une chose pareil, elle disait que même si elle était canon elle n'était pas infirmière, que John à du prendre un coup trop fort sur la tête. John ne pouvait lui en vouloir c'était beaucoup demander mais il n'avait pas le choix.
Silvia se leva puis fit les cent pas, elle se parler à elle même, elle ne savait pas quoi faire. Chercher une solution? Si John avait proposer ça c'est qu'il avait déjà chercher et qu'il n'y en avait pas d'autres. au bout d'un moment elle ce plaça devant lui attrapa son bras puis tira d'un grand coup sec... La douleur était atroce ce qui fit crier un petit moment John, mais peut de temps après il aller mieux. Il se redressa tant bien que mal ne tenant debout seulement parce qu'il est appuyer contre un arbre.

"-Merci beaucoup... Je sais que ce n'est pas facile, mais il ne faut pas rester ici."

Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Tu es la seul qui peut m'aider [Silvia&John] Mar 14 Mai 2013 - 14:31



D'une part Silvia n'avait jamais John dans cet état de faiblesse et d'autre part, jamais il ne lui avait montré autant d'affection. Pas que cela gênait la jeune femme, John était quelqu'un qu'elle appréciait beaucoup même si de temps en temps il lui faisait peur, et il était également très beau mec. Mais entre eux il y avait toujours eu une certaine distance. Surement du au partenariat qu'ils avaient mis en place et également pour beaucoup d'autre raison.
Cependant, Silvia était dans un tel état de nerf et surtout d'angoisse qu'il avait su trouver les gestes pour l'apaiser quelque peu. Et à son grand étonnement ces gestes avaient été de la prendre dans ses bras – enfin son bras, l'autre étant dans un triste état – et de lui caresser les cheveux.
Cela lui rappela quand sa mère faisait la même chose avec elle quand elle était petite et qu'un cauchemar l'empêchait de dormir. Et plus tard elle avait fait ce même geste avec son frère. Touchée par temps de tendresse de la part de John, elle essuya rapidement ses larmes pour lui prouver qu'elle aussi pouvait être forte et essaya de lui offrir son plus beau sourire. A défaut d'être beau au moins était-il sincère.
John était certes grièvement blessé, mais ses jours n'étaient pas en danger et c'était bien ça le plus important.
Après cette petite pause sentimentale, il était temps de revenir aux choses sérieuses et Silvia avait demandé qui et pourquoi on lui avait fait ça. La réponse à défaut de lui plaire, lui fit très peur car peut être pas dans l'immédiat, mais dans un futur proche sa banque risquait de vivre un braquage et elle n'était pas vraiment prête pour ça.

Quellle bande d'enfoirés. Si je les retrouve, il vont voir à quoi ressemble une polonaise hors d'elle.

Autant Silvia pouvait être très douce et très gentille et très rare sont les personnes qui l'ont vu énervée. Mais quand on touchait aux gens qu'elle aimait et appréciait le démon se déchainait en elle et elle pouvait être très méchante. D'ailleurs son frère savait à quoi s'en tenir. Une seule fois il l'avait vu hors d'elle et il avait eu la peur de sa vie. Son regard parlait pour elle, donc maintenant il savait ou était la limite et faisait très attention.
Mais elle était effectivement capable de retrouver ces gars et de le faire payer pour ce qu'ils avaient fait à son cher John, mais elle n'était quand même pas suicidaire pour faire ça donc bon elle se contenterait de s'énerver contre un arbre ou autre chose.

Merci d'avoir risquer ta vie pour moi...

Qu'il ai renoncé à faire partit de ce complot parce que sa banque était visée touchait Silvia plus qu'elle ne serait le dire. Mais pensait qu'il avait pris tout ses coups à cause d'elle la troublait plus que de mesure. Elle s'en voulait tout simplement. Sans elle, rien de tout ça ne serait arrivé. Elle n'arrivait pas l'exprimer pour l'instant, mais elle se sentait extrêmement coupable. Donc le fait de remettre son épaule en place était un moindre mal pour elle. Elle se faisait violence pour essayer de laisser échappé un peu de culpabilité. Même si elle savait que ça serait beaucoup plus dur que ça et qu'à un moment elle devra s'exprimer sur ça.

On passe chez moi pour nettoyer tes plaies. Et après je te ramène

Il était hors de question qu'elle le laisse rentrer dans cette état. Pour ne pas s'infecter les plaies devaient être nettoyer tout de suite et elle était persuadée que tout seul il n'y arriverait pas. Et surtout ses vêtements – et les siens suite à la séquence émotion – étaient couvert de sang. Avec un peu de chance les vêtements de son frère lui irait bien. Sinon ben elle trouverait bien quelque chose. Silvia avait de la ressource.

Et c'est non négociable. T'inquiète pas pour frère.

Connaissant John, il serait capable de refuser pour pas lui apporter d'ennui supplémentaire, mais il était hors de question qu'elle le laisse comme ça. De toute façon elle ne lui laissait pas vraiment le choix. Et surtout ce n'était pas le moment de parlementer. Pour eux partir le plus vite possible était la seule chose à faire. En espérant ne rencontrer personne sur la route qui puisse se poser des questions sur le pourquoi de tout ce sang.
Et pour ce qui était de son frère, elle trouverait bien une explications logique à tout ça. Elle ne se faisait pas vraiment de souci pour ça. Il savait être très discret et surtout ne pas poser de question. De toute façon elle savait qu'elle le trouverait sur le canapé en rentrant parce que sa sortie avait été précipité et qu'il devait surement s'inquiéter pour elle.

Appuie toi sur moi pour marcher.

Au prix d'un gros effort, elle réussi à remettre John sur pied et elle lui passe un bras autour de son cou pour qu'il puisse s'appuyer sur elle pour faire le moins d'effort possible. Le bougre n'était pas très léger pour sa frêle silhouette mais Silvia ne laissa rien paraître. Heureusement qu'elle n'habitait pas très loin.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Tu es la seul qui peut m'aider [Silvia&John] Jeu 16 Mai 2013 - 12:55

John était dans un état déplorable, en temps normal il ce serait débrouiller tout seul mais la il était obliger de demander de l'aide et Silvia était la première personne à qui il avait pensé. Et puis c'est surtout la seul personne de confiance pouvant l'aider dans un tel état, très peut sont ceux qui daignerais l'aider. Silvia était sous le choc alors John décida de la rassurer en la serrant contre lui puis en lui caressant les cheveux. La jeune femme était étonner mais toucher par cette attention, elle essuya ses larmes puis lui fit un sourire pour montrer qu'elle aller se reprendre. John expliqua ce qui lui avait mis dans une tel situation, le sang de Silvia n'avait fait qu'un tour elle était énervé et disait que si elle les trouver ils aller payer, John se mis à sourire puis répliqua.

"-Ne t'en fait pas pour eux, je vais leur faire ce qu'il aurait du faire... Il vont regretter de ne pas m'avoir achever... Ils n'auront pas le temps de mettre un seul pied dans la banque."

Sa voix était devenue froide, et l'on pouvait voir dans ses yeux qu'il avait l'intention de se venger en les tuants dans une longue et douloureuse agonie. John changer d’attitude tellement rapidement que ça en devenez troublant. Mais il était certain qu'il aller les faire payer et ce une fois remis sur pied, ce ne sera pas difficile des les faire disparaitre ce sont des gens sans attache leur absence ne manquera à personne, de plus John sait ou ils se cache et quand ils compte attaquer la banque, il devra juste agir avant qu'ils quittent leur planque. Alors que John imaginer ce qu'il aller pouvoir leur faire Silvia le remercia d'avoir risquer sa vie pour elle, John la regarda il voyait qu'elle se sentait tout de même coupable, elle devait probablement se dire que c'est de sa faite si il ce retrouve dans cette état.

"-C'est tout à fait normal, si quelqu'un touche au personne à qui je tien ils le payerons. Ne tant fait pas pour ce qu'ils mon fait ce n'est pas ta faute il est difficile de savoir ce qui ce passent dans la tête de ses dégénérer."

C'est vrai que John ne s'attendait pas du tout à que ce soit cette banque qui était viser alors il avait était imprudent en ne prenant pas son arme, de plus il ne s'attendait pas à une réaction aussi soudaine mais ce qui est fait est fait, il ne reste plus cas régler cette histoire une bonne fois pour toute. Mais d'abord il fallait soigner ses blessures, Silvia lui expliqua qu'ils allaient aller chez elle pour nettoyez ses blessure et que ce n'était pas négociable, mais John n'aimer pas beaucoup cette solution.

"-Allez chez toi si tu veut mais me ramener impossible... Je refuse que ma fille me voit dans cette état. Il va falloir trouver autre chose."


John n'avait pas fait attention en parlant, il avait oublier que Silvia n'était pas au courant qu'il avait une fille. Quel importance? Ce n'est pas comme si c'était un secret, juste qu'il n'avait aucun intérêt de le dire plus tôt. John se releva donc car ils devaient partir au plus vite, Silvia lui fit s’appuyer sur elle pour rentrez, John la remercia puis commença à avancer, jusqu'à qu'ils arrivent enfin chez elle.

Suite !
Revenir en haut Aller en bas

 Contenu sponsorisé 





• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Tu es la seul qui peut m'aider [Silvia&John]

Revenir en haut Aller en bas

Tu es la seul qui peut m'aider [Silvia&John]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Disneyland (le côté musical... qui peut m'aider?)
» Quelqu'un peut m'aider ?
» Fraisage / usinage : Qui peut m'aider? :)
» vectorisation qui peut m'aider
» Envie de se mettre à l'aquarelle, qui peut m'aider ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Criminal Minds :: Divers :: RP terminés (ou abandonnés)-