Le forum ferme ses portes après 5 longues années d'existence.
Merci à vous tous de nous avoir suivi et qui sait, à bientôt sur d'autres forums ♥

Partagez|

UN peu de reconfort..( PV Gabrel Pulsbery )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
 Noléne Wattford 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 1623
▌Date d'inscription : 01/07/2012
▌Avatar : Bethany Joy Lenz


MessageSujet: UN peu de reconfort..( PV Gabrel Pulsbery ) Lun 25 Mar 2013 - 20:35

Encore un matin où je dois trouver la force de me lever, c’est dur mais je dois penser à ce petit être qui vit en moi et à qui je donnerai la vie dans quelques mois. Je n’avais pas l’envie d’aller travailler d’affronter tous ces regards tourner vers moi. Ces gens qui font genre « on est la pour toi » alors que tout le monde s’en fou . Il faut quand même que je retourne travailler un jour ou l’autre, il faut que je leur montre que je ne suis pas faible mais forte. C’est la tête pleine de souvenir que je posa un pied à terre puis le second et me dirigea vers ma salle de bain. La première chose que je fais quand je me lève, c’est de m’habiller de prendre une bonne douche longue et chaude avant bien sûr. En sortant de ma cabine de douche je regarda mon ventre dans le miroir et posa une main instinctivement dessus. Mon ventre s’arrondissais de plus en plus chaque jour. J’enfila ensuite un maillot large et un jean simple. C’est aujourd’hui que je retourne bosser depuis la morte subite de ma mère. C’est avec un pas lent que je me dirigea vers ma voiture et mis le contact pour partir. Une boule au ventre commença à se former dans mon estomac, c’est comme le premier jour de la rentré a l’école on ne sais pas à quoi s’attendre.

Au bout de plusieurs minute je me retrouva en bas du bâtiment fédéral. Je voulais faire demi tour mais quelque chose m’en empêcher. J’entra lentement dans le hall et fit un sourire timide à la standardiste puis attendis l’ascenseur avec impatience. A chaque fois que je croise le regard de quelqu’un j’ai comme l’impression qu’ils me dévisagent, c’est comme ci j’étais un monstre et je ne sais pas pourquoi. Peut-être le fait que je suis enceinte d’un collègue peut-être certain pense que je les fait exprès pour que Jack se remet avec moi mais c’est faux archi faux. Je n’ai jamais demander à Jack de revenir bien au contraire il fait sa vie de son côté et moi du mien. Un bruit se fit retentir dans le hall l’ascenseur venait d’arriver au rez-de-chaussée j’entra et hésité à appuyer sur mon étage. Puis après quelques seconde et quand les porte de l’ascenseur se ferma j’appuyer sur un bouton. Je me rendis non pas à mon bureau mais à la morgue. Là bas se trouve mon meilleur ami Gabriel, avec lui je me sens comment dire…apaisée, comprise, rassurée… Il s’est trouvé les mots juste pour me remonter le moral et vice versa. Entre lui et moi c’est une belle amitié même si je ressens plus que de l’amitié envers lui j’ai un peu peur que ce ne soit pas réciproque et que notre amitié se finisse, alors je préfère me taire.

J’entra dans son repère une pièce froide dans tous les sens du terme, les murs sont de couleur blanche et la température à l’intérieur bien plus basse que celle de mon bureau. C’est normal il faut une certaine température pour garder les corps des victimes intact. J’ouvris les portes et déposa mon sac à main à côté d’un bureau. Gabriel n’était visiblement pas encore arrivé ou alors il était caché quelque part je décida alors de l’attendre le visage triste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: UN peu de reconfort..( PV Gabrel Pulsbery ) Mar 26 Mar 2013 - 1:23

Je crois que le pire lorsque le matin montre le bout de son nez est le fait que le calme et l'oubli apportés par le sommeil se termine brutalement lorsque le réveil se met à sonner pour nous tirer de notre torpeur. Je me trouvais dans cette état d'esprit lorsque je fus obligé d'ouvrir les yeux sur le plafond blanc sable de ma chambre à couché. Depuis la mort de ma femme, je n'étais vraiment le meilleur ami du matin, car pendant l'espace de deux ou trois secondes j'ai la sensation que mon épouse se trouve toujours dans la villa, mais cela n'était qu'un doux rêve ou un brutal cauchemar. Je ne savais pas vraiment comment je devais prendre cela.

Je finis par prendre le dessus sur cette sensation avant de me rendre dans la salle de bain qui se trouvait dans ma propre chambre, mais cella n'était pas un point unique puisque les quatre chambre de la villa avaient leurs propres salle de bain. Je pris une douche avant d'enfiler un sweat de couleur noir et un pantalon de couleur beige, se n'était pas la grande classe vestimentaire, mais s'était se que je mettais pour aller travailler à la morgue et cela n'avait strictement rien à voir avec se que je mettais sur moi lorsque je sortais en dehors de mon travail.

Une fois au bureau, je pris le temps de saluer les personnes que je trouvais sur mon chemin, mais je ne me rendis pas tout de suite à mon bureau où m'attendais le dossier que je traitais en ce moment. Je préférais d'abord prendre le temps d'aller me prendre un café latté non sucré pour que je puisse le boire en lisant l'avancé du dossier. Il faut dire que pour le moment je n'avais pas vraiment de corps à examiner, mais je voulais être près lorsque cela se produira et pour se faire, je devais connaitre les éléments principaux de l'enquête. Après être sortie de l'ascenseur à l'étage de la morgue, la fraîcheur qui régnait à cet étage me fis du bien, car j'avais du mal à m'adapter au température plus élevé des étages supérieurs.

Je me stoppa sur le pas de mon bureau, car je fus surpris de voir que Noléne se trouvais assise devant mon bureau. Je fus surpris car je ne m'attendais pas à la voir ici, mais je dois avouer que sa visite me faisais plaisir, car il ne fallait pas oublier qu'elle était ma meilleure amie et que depuis la mort de ma femme, elle est celle qui était le plus présent pour moi et je crois que depuis quelques temps maintenant, je ressentais pour elle bien plus que de la simple amitié, mais je ne savais pas vraiment ce que cela signifiait alors pour le moment je préférais taire mon ressenti. Je me contentais juste de prendre la parole :


- Bonjour Noléne, tu aurais du me prévenir, je t'aurais pris un café également.

C'était une phrase un peu bateau, mais je savais que je devais tout simplement rester moi tout comme elle l'avait fait pour moi dans le passée. Je la regardais silencieux pendant que je fis le tour de mon bureau pour m'asseoir sur mon fauteuil et faire face à Noléne. Elle ne semblait pas au mieux de sa forme et j'avais l'intention de la laisser aborder par elle même le sujet. Je me contentais donc d'attendre en la fixant et en gardant le silence.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Noléne Wattford 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 1623
▌Date d'inscription : 01/07/2012
▌Avatar : Bethany Joy Lenz


MessageSujet: Re: UN peu de reconfort..( PV Gabrel Pulsbery ) Mar 26 Mar 2013 - 17:07

J‘étais assise à contempler mes mains, a faire gambader mon esprit. Je savais qu’en venant ici, je serai réconforter et requinquer pour la journée. Gabriel sais ce que sait de perdre quelqu’un que l’on aime, il a perdu sa femme il a quelque temps. Pendant le congé que j’avais pris je ne l’avais pas vu parce que Jack avait passé ses journées avec moi malgré qu’il soit avec Lucy, d’ailleurs je l’en remercie sans lui je n’aurais pas réussi a surmonter cette pente si raide. Je n’en suis qu’a la moitié de cette fichu pente et je sais qu’auprès de Gabriel j’arriverai a être au sommet. Il venait d’arriver un gobelet de la cafétéria d’en bas à la main, il avait l’air d’être encore chaud de la fumé sortait du bec. A chaque fois que je le vois je souris instinctivement, il me dit alors qu’il m’aurait pris un café si il était au courant de ma venu. Je pense qu’il ne se rappeler plus de mon état à savoir d’être enceinte et que le café et déconseillé, cela quelques temps qu‘il ne m‘a pas vu avec tous ces événements et mon ventre a grossi depuis . Il s’installa à son bureau et fit face à lui je me leva

- Un café dans mon état ? C’est pas très conseillé ! Lui dis-je avec un sourire et me rassis

Je le regarda émerveiller par sa beauté, j’aurais aimé qu’il soit la à l’annonce de la mort de ma mère, mais il y avait son boulot et ne pouvait pas manquer pour moi… Dans un coin de ma tête l’idée qu’il soit jaloux de Jack me traversa l’esprit mais là je me fait des idées. Je finirais très vraisemblablement seule à élever ma fille ou mon fils. Je fit le tour de la pièce des yeux, deux grandes tables blanche ce trouver au milieu avec un victime autopsier sur l’une d’elle avec une petite tablette à roulette avec les outils nécessaire dessus. Des poignées sur les murs qui renfermer des corps à rendre à la famille. Mon cœur se serra en pensant que ma maman avait été dans l’une d’elle et que c’était surement Gabriel qui l’avait autopsier enfin je pense soit lui soit ce maudit Dexter. Ma mère avait été dans l’une d’elle allongé et réfrigérée jusqu’au ce qu’elle soit mis dans un cercueil et plongé dans un trou de terre. Je reporta mes yeux luisants par l’envie de pleurer vers Gabriel. Il fallait que j’arrête de pleurer j’ais passer trois semaines a pleurer sur mon sort maintenant je dois essayer de tourner la page, on m’a conseiller de voir un psy pour la dépression mais je n’ai pas encore sauter le pas pour prendre rendez-vous.

- Je pensais que tu aurais passé à la maison mais tu as dû avoir beaucoup de boulot je suppose, les criminels ne prennent pas de vacances. Lui dis-je toujours avec un sourire aux lèvres.

Je ne voulais pas le blesser en disant ça, je savais bien qu’il était retenu par son boulot et par sa vie privée, peut-être a-t-il une copine et qu’il ne me la pas dit, ou alors en voyant Jack il n’a pas oser entrer je sais pas… Je me sentais un peu mal à l’aise d’avoir dit ça et un peu coupable je ne savais plus ou me mettre et reprit un peu gêner.

- Je suis désolé Gabriel, je ne veux pas te faire de reproche, c’est juste qu’en ce moment bein je suis pas au meilleur de ma forme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: UN peu de reconfort..( PV Gabrel Pulsbery ) Dim 31 Mar 2013 - 14:13

Comment avais je pus oublier que Noléne se trouvait enceinte? Bon, je savais que j'avais d'autres choses en tête cette semaine, car il y avait deux anniversaires qui tombaient dans les sept jours à venir. Le premier était les huit ans de mon petit homme et je savais que je ne serais pas à ses côtés, mais j'avais l'intention de me rattraper durant le week end, car je l'avais à la maison pour la première fois depuis qu'il était retourner chez ses grands parents et je ne savais pas si cela allait bien se passer. Le second anniversaire était celui de la mort de mon épouse et je savais qu'avec tout cela, je n'avais pas été le meilleur ami qui soit, mais je pense qu'avec tout cela s'était quelque chose de légitime, mais cela n'empêcha pas Noléne de m'en faire la remarque. Je lui souris afin de lui montrer que je ne lui en voulais pas avant de prendre la parole :

- J'étais occupé il est vrai, mais se n'est pas vraiment le travail. Il y a beaucoup de point personnel qui me touche cette semaine et à cause de cela je n'ai pas pus être présent pour toi comme je l'aurais souhaiter et je m'en excuse et je te promet que je me rattraperais. Sinon est-ce que tu veux un chocolat? Bon il n'est pas top, mais dans cette pièce il est important de tout faire pour se réchauffer.

Je crois que j'avais dit beaucoup de chose en une seule fois, mais je préférais cela. Je n'aimais pas trop étaler des paroles sur des heures alors qu'il était plus simple de le faire d'une manière ayant sa simplicité. Je regardais Noléne en attendant de connaitre sa réponse et de voir si j'allais devoir retourner chercher le chocolat pour Noléne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Noléne Wattford 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 1623
▌Date d'inscription : 01/07/2012
▌Avatar : Bethany Joy Lenz


MessageSujet: Re: UN peu de reconfort..( PV Gabrel Pulsbery ) Mer 3 Avr 2013 - 20:51

- J'étais occupé il est vrai, mais se n'est pas vraiment le travail. Il y a beaucoup de point personnel qui me touche cette semaine et à cause de cela je n'ai pas pus être présent pour toi comme je l'aurais souhaiter et je m'en excuse et je te promet que je me rattraperais. Sinon est-ce que tu veux un chocolat? Bon il n'est pas top, mais dans cette pièce il est important de tout faire pour se réchauffer

- Ah oui c'est l'anniversaire de ton fils je crois non ? Je marqua un temps de pause et repris euh d'accord pour un bon chocolat chaud.

C'est vrai que dans cette pièce il n'y avait que de la froidure qui exister. Aucun radiateur ne pouvait être encastrer sur ces murs, la chaleur ne ferait qu'abîmer les cadavres de ces pauvres et femmes et homme qui arrivaient dans cet endroit froid et sinistre. Personnellement jamais je n'aurais envisager de travailler ici, ni même faire ce métier. Il faut avoir le cœur bien accrocher pour pouvoir prendre un scalper et trifouiller à l'intérieur des entrailles d'un humain, mais c'est aussi grâce à eux les médecins légiste que l'on parviennent nous les inspecteurs de police à élucider les crimes les plus affreux, ils jouent un grand rôle dans chaque jours de boulot effectuer. J'attendis un peu nerveusement Gabriel qu"il reviennent avec ce fameux chocolat chaud qu'il m'avait proposer plus tôt. La première fois que ma défunte mère l'avait vu elle m'a dit de suite que ce Gabriel était un homme pour moi, qu'il serait capable d’élever ma fille à mes côtés car lui même à un enfant et il est très bien élever et très charmant comme enfant, et oui ma mère pouvait déduire tout ça à partir d'une simple photo. Qu'est ce que je donnerai pour la revoir... Mes pensées fut balayer quand Gabriel revint vers moi la tasse de chocolat à la main. Je la prit doucement entre mes mains et souffla au dessus du gobelet, il était très chaud de la fumée chocolaté en sortit.

- Merci Gabriel...Je suis désolée de venir te déranger alors que tu es en plein boulot..Je n'arrive pas à remonter la pente..lui murmurais-je

Comment faire face à une telle perte que la mort de sa mère, celle qui nous a donner la vie et qui ferait n'importe quoi leurs enfants. Je me sentais bien avec Gabriel avec Jack aussi mais cela n'est pas pareille après le dérapage que nous avons fait le soir où il est venu pour m'annoncer la mort de ma mère, une mort tragique tuée par deux braqueurs pas très malin... Gabriel savait ce que l'on pouvait ressentir quand on perd quelqu'un de très proche, il a perdu sa femme et il sais que c'est très dur de remonter la pente, il sais ce que je ressens au plus profond de moi. J'aimerai me blottir contre lui et rester comme ça pendant des heures, goûter à ses lèvres qui me tente à chaque fois que je le vois mais je me fais violence à chaque fois pour ne pas lui sauter dessus, Je me dit que Gab' est un ami et qu'il ne se passera rien avec lui, que je ne lui plait tout simplement pas. Je porta mon regard vers lui et lui fit un très beau sourire, les yeux avec une étincelle de tristesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Noléne Wattford 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 1623
▌Date d'inscription : 01/07/2012
▌Avatar : Bethany Joy Lenz


MessageSujet: Re: UN peu de reconfort..( PV Gabrel Pulsbery ) Sam 3 Aoû 2013 - 12:54

RP ABANDONNER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 Contenu sponsorisé 





• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: UN peu de reconfort..( PV Gabrel Pulsbery )

Revenir en haut Aller en bas

UN peu de reconfort..( PV Gabrel Pulsbery )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» un petit mot de reconfort
» petit reconfort
» 4 MOIS DEJA, ET VOILA LA TOUSSAINT…
» Un peu de réconfort pour toi LALYRE
» Hawaii 5.0 - La force de l'amour - Steve/Danny - G
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Criminal Minds :: Divers :: RP terminés (ou abandonnés)-