Le forum ferme ses portes après 5 longues années d'existence.
Merci à vous tous de nous avoir suivi et qui sait, à bientôt sur d'autres forums ♥

Partagez|

Une après-midi avec Délinda.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Une après-midi avec Délinda. Dim 17 Mar 2013 - 15:51

Cela fait plusieurs mois que j'ai fait la rencontre de Kelly et de surtout de sa fille Délinda. Et cela m'a apporté beaucoup de choses.. Enfin, plutôt rapporté beaucoup de choses que j'avais perdu depuis la mort de ma mère, il y a presque trois ans. Je ne sais pas dire combien de ces choses ont été retrouvées mais en tout cas, ça m'aide beaucoup malgré tout! Je ne m'en plains pas du tout au contraire!

Lorsque Kelly me demande de tenir sa fille ne serait-ce pour que quelques heures, cela ne me dérange pas du tout. J’adore la tenir que ce soit chez moi, soit chez sa mère.

Aujourd'hui, Délinda vient faire une escale chez moi pour toute une après-midi. Je lui avais préparé deux-trois jouets dans le salon pour qu'elle puisse jouer. Mais je sais que son passe-temps favori est de dessiner. Donc je n'oublie pas mes crayons de couleurs, mes marqueurs et des feuilles blanches.

Je vérifie si ma petite surprise était toujours là où je l'avais mise la veille au soir. Oui, elle est là et je suis sûre que mon petit ange et démon va l'adorer jusqu'à le manger.

A peine, avoir posé mes fesses dans le canapé que la sonnette retentit. Je regarde ma montre swatch rouge que Sam m'a offerte, il y a quelques jours; il est 14h00 quasi-pile. Kelly m'avait dit 14h00, c'est 14h00! Je souris et je me relève pour leur ouvrir.

La mère et la fille souriaient lorsque j'ai ouvert la porte. Je leur offre un grand sourire en guise d'accueil.

'' Salut Délinda! Comment vas-tu aujourd'hui?

Elle me répond tout avec le sourire et salue sa maman qui ne devait pas trop traîner pour ne pas arriver en retard à son rendez-vous professionnel. Je fais entrer Délinda après avoir fait signe avec elle à sa mère déjà dans la voiture.

Délinda, habituée à la maison, dépose ses affaires là où elle met d'habitude. Oui, même si je lui prépare des activités, elle amène toujours avec elle des choses de chez elle qu'elle laisse quelques fois chez moi. Ses affaires avaient un endroit spécial rien que pour eux.

'' Alors? L'école, ça va et ton papa? Il va bien? ''

C'est vrai qu'elle me parle de son papa que je n'ai jamais vu en temps réel mais il avait l'air d'être un bon père pour mon petit ange...

Après avoir eu sa réponse, je lui propose pleins de choses, regarder un dessin animé, faire du coloriage, jouer au ballon dans le jardin, jouer à ses propres jeux inventés, ...

'' Bref, tu peux choisir ce que tu veux faire. ''


[HS J'espère que ça te plaira et que ce n'est pas trop long...]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Une après-midi avec Délinda. Dim 17 Mar 2013 - 17:52

Confortablement installée dans ton rehausseur, tu regardes le paysage défiler. La radio diffuse une musique entrainante, que ta maman chante en même temps, pourtant toi tu es enfermées dans tes pensées de petite fille. Des idées futiles et innocentes te traversent l’esprit, tandis que devant tes yeux ébahis, les maisons et les visages défilent à grande vitesse.

Aujourd’hui, ta maman n’a pas d’autre choix que de te confier à Brooklyn. Ce n’est pas quelque chose de mal en soit. Tu aimes beaucoup Brooklyn. Un peu comme une grande sœur. Elle s’occupe bien de toi et elle est très gentille. Mais aujourd’hui, tu aurais bien aimé rester avec ta maman. Mais tu ne peux pas. Encore cause de son travail.

Après un trajet assez long, vous arrivez enfin chez ta nounou. Kelly sort de la voiture pour venir te détacher. Elle te tire de ton siège, attrape ton sac à dos –rose, bien évidement-, puis s’approche de la grande maison, toi dans ses bras. Le pouce dans la bouche, tu regarde avec de grands yeux avides la belle maison. Ce n’est pas la première fois que tu viens, mais tu es toujours aussi impressionnée par l’extérieur.

Ta maman te laisse appuyer sur la sonnette, puis te fait un bisou, ce qui te redonne le sourire. Brooklyn arrive et vous ouvre la porte, le même sourire que toi collé aux lèvres. «
Salut Délinda! Comment vas-tu aujourd'hui? » te demande-t-elle. Tu lui réponds de ta petite voix enfantine :

« -Ca va bien. »

Ta maman te repose à terre, puis discute un peu avec la jeune femme. La plus âgée prends congé, et vous la regarder reprendre la route, lui adressant de grands signes en guise d’au revoir. Puis tu t’engouffres dans la demeure où tu vas rester tout l’après-midi. Si tu pouvais avoir l’air intimidée à l’extérieur, tu reprends bien vite tes aises. Sans attendre, tu enlèves tes chaussures, poses ton sac à dos à l’entrée, puis vas rejoindre Brooklyn qui te pose de nouvelles questions. Tu attends quelques secondes, comme si tu réfléchissais à la réponse.

« -Oui ça va. On a appris de nouvelles chansons à l’école. Et papa va bien aussi… Il m’aide à retenir les paroles, parce que tu sais, c’est difficile les chansons ! »

Tu attends les réactions de Brooklyn, si avenante à chaque fois que tu es avec elle. Puis elle te propose des activités. Tu repères tout de suite les feuilles et les crayons de couleurs sur la table basse du salon. Un sourire malicieux, une étincelle dans les yeux, tu lances :

« -Euh… Tu peux dessiner des licornes avec moi ? »


Dernière édition par Délinda M. Moore le Dim 7 Avr 2013 - 11:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Une après-midi avec Délinda. Dim 17 Mar 2013 - 19:54

Délinda était généralement de bonne humeur et ce n'est pas aujourd'hui que ça allait être le contraire. Cette petite, rien qu'elle, peut me faire sortir de mes tracas pendant les heures où je la fréquentais. Je me demande même si ce sont tous les jeunes enfants qui ont ce même effet thérapeutiques ou c'est dans la nature de mon petit monstre adoré ou bien les deux? Bref, ce soir je ferai deux-trois recherches sur Internet sur ce sujet.

A présent, place au dessin et coloriage! Moi aussi, petite, j'adorais faire des dessins avec ma mère. Tout plein! Je crois même que j'ai encore le carton remplis de feuilles de papier dans le grenier. Tiens encore une chose à faire ce soir!

Si ça continue, je devrais me faire un pense-bête et le garder sur moi tout le temps pour noter tout ce que j'ai envie de faire plus tard dans la journée.

Délinda m'apprend que son père va bien lui aussi et qu'à l'école, elle avait appris de nouvelles chansons mais que c'était assez dur de les retenir et que justement son papa l'aide beaucoup à les mémoriser.
Je lui souris grandement tandis qu'elle parlait avant de prendre la parole.

'' C'est vrai que c'est chouette d'apprendre les chansons à l'école et encore plus chouette si ton papa t'aide à les retenir ! ''

J'aime beaucoup parler des pères des autres parce qu'ils sont bien meilleurs que le mien très très souvent absent et si on ne peut pas dire tout le temps absent. Enfin bref, je préfère me faire l'idée qu'au moins, il n'y a que moi qui en souffre et pas d'autres. Après tout, je ne voudrai franchement pas que mon père revienne dans ma vie comme avant... Que dira-t-il en voyant que j'ai un trèèès grand ami qui est fils de profiler décédé? Il m'a toujours interdit de rester avec des garçons... Pourtant entre Sam et moi, c'est venu ainsi... bon...par notre agression mais ça aurait pu en rester là... Ben, non. Et plusieurs semaines plus tard, nous voilà meilleurs amis!

Délinda sort de mes pensées lorsqu'elle me propose de dessiner avec elle, des licornes. Je lui souris en posant mes poings sur mes hanches.

'' Comment as-tu su que ce sont mes animaux préférés? Bien-sûr que je veux bien t'aider à les dessiner?! ''

Je vais m'asseoir auprès d'elle dans le salon, à terre. Ben oui, elle était dans le canapé et elle savait dessiner convenablement sur la table basse du salon mais moi, un peu trop grande, je dois m'asseoir sur le tapis déposé sur le sol.

Je lui en dessine une en guise de modèle et juste après je lui propose:

'' Est-ce que tu voudrais quelque chose à boire? Ou bien tu as apporté quelque chose de chez toi ? ''
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Une après-midi avec Délinda. Dim 7 Avr 2013 - 12:30

Les licornes… êtres imaginaires et sublimes qui ont toujours eu le don d’envoûter les petites filles comme toi. Les petites filles qui ont encore la possibilité de rêver, celles qui veulent devenir des princesses et qui s’immergent dans un monde totalement merveilleux, où des animaux banals dotés de parole côtoient des créatures mythiques et mystérieuses… Où des chansons douces planent sans cesse dans l’air, des chansons envoûtantes qui bercent les enfants. Des chansons comme celles que tu apprends à l’école. Tu es ravie de constater que Brooklyn aussi trouve difficile d’apprendre des chansons, car certains de tes camarades ont tendance à se moquer de toi, ce qui te vexe profondément.

Enfin bon, ce n’est pas grave. Car pour l’instant, tu es avec ta super Baby-sitter, qui comme toi adore les licornes. C’est même son animal préféré ! Quelle chance que vous partagiez ce point commun ! Tu accueilles donc sa déclaration avec enthousiasme. Tu joints tes mains derrière ton dos, commences à te dandiner et à gesticuler, un sourire aux lèvres qui ne les a pas quitté depuis que tu es arrivé.

Tu suis donc l’adolescente dans le salon, où tu t’assoies sur le canapé. Elle te rapproche la table basse pour que tu puisses y dessiner correctement, puis s’assoies à tes côtés, sur le sol. Ainsi, tu la dépasse d’une tête, et tu te sens grande, puissante. Tu redresses donc bien les épaules, pour montrer que tu es plus grande qu’elle, et rit d’un de ces rires chaleureux que savent si bien faire les enfants. Puis, la regardant dessiner une licorne sur sa feuille, tu t’affales sur le dossier, croisant les jambes comme le font les Dames à la télé, et redresses les mains comme les jeune filles maniérées. Dans cette posture, qui aurait pu paraître grossière sur une adulte, tu ressembles à une vraie princesse de conte de fée.

Une fois fini son modèle, Brooklyn se redresse et te le montre. Tu t’avances donc pour l’observer plus en détail.. Aussitôt tes yeux s’agrandissent comme des boules de billards, et tu t’exclames, toute excitées
:

« Ouwah ! C‘est beau , puis la regardant, tu continues : Tu dessines trop trop bien ! »

Puis tu te mets au travail : attrapant une feuille et un crayon de couleur -devinez de quelle couleur, pour une licorne- et t’appliques à reproduire le corps du cheval. Tu commences par la tête, une bosse pour faire le museau, puis une autre pour faire les oreilles. Tu lui fais une longue corne, choisissant cette fois du bleu pour changer un peu, puis ré-attaquant avec le rose, tu dessines son encolure, et ses flancs. Puis fière de toi, tu t’accordes une courte pose pour écouter la nounou.

« Est-ce que tu voudrais quelque chose à boire? Ou bien tu as apporté quelque chose de chez toi ? »

A boire ? Hum… Oui, ce serait bien. Un petit rafraîchissement pour sa majesté Délinda. Tu la regardes le plus sérieusement du monde, et déclare d’une voix haut perchée :

« -Oui s’il vous plait. Un sirop de Fraise. »

Puis tu te replonges sur ton dessin, t’appliquant soigneusement à faire les pattes. Une fois que tu as fini les contours, tu prends du violet et colorie l’intérieur, en dépassant un peu de partout. Tu fais quelques fleurs et de l‘herbe, pour que ta Licorne puisse les manger, puis dessines deux Demoiselles : Brooklyn et toi. La première a de longs cheveux blonds -comme Raiponse- et la seconde, plus petite, porte un diadème. Tu dessines ensuite le ciel, une simple bande bleue sur le rebord de la feuille, avec un rond jaune pour le soleil.

Fini ! Ton chef-d’œuvre est fini ! Sourire béat, éclat de rire, tu descends du canapé, et cours rejoindre Brooklyn dans la cuisine où elle est partit préparer les boissons
.

« Regardes, regardes ! Tu as vu ? C’est nous deux avec un licorne ! »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Une après-midi avec Délinda. Dim 7 Avr 2013 - 17:07

Cette gosse était vraiment sacrée. Elle avait franchement le don de me redonner le sourire. Même si à présent, j'avais un ami en qui je peux compter de sa propre personne; Sam. Je crois bel et bien qu'il a droit à ma confiance. Je lui dois au moins bien ça! Il m'a sauvé la vie d'une agression qui aurait pu tourner à un drame qui nous aurait détruit tous les deux.

Mais le passé est le passé. À présent, je m'amuse avec Délinda à dessiner des licornes. Donc ce n'est pas le moment de penser à des choses pas très joyeuses lorsque nous sommes entrain de passer un bon moment et surtout avec un enfant en bas âge.

Comme convenu, je lui dessine un croquis d'une licorne. Je la fais simple mais avec application. Je regarde, à la fin, mon chef d’œuvre avant de donner à Délinda le dessin pour qu'elle puisse s'aider avec pour créer de belles licornes avec le crayon de couleur...rose.

Mais avant de commencer dessiner, elle poussa un cri d'excitation avec des yeux ronds comme la Lune. Elle me félicite du modèle en m'annonçant que je dessinais très bien. Malgré tout, je suis un peu flattée.

'' Merci beaucoup. Mais j'espère que tu vas en faire une plus belle que la mienne, hein?! Je sais très bien que tu sais en faire de magnifiques. ''

Et directement après, Délinda commence à dessiner au crayon rose la forme de la licorne. Lorsqu'elle eut l'animal, je lui demande si elle voulait quelque chose à boire. Je sais que dessiner, à cet âge, demande de l'énergie. Donc un verre d'eau lui ferait le plus grand bien.
Elle me répond, très poliment soi-disant passant, qu'elle voudrait un verre d'eau avec du sirop de fraise. Délinda a de la chance, j'en ai racheté ce matin, justement en pensant à elle.

'' C'est noté, princesse! Je vais te chercher ça dans la cuisine. ''

Elle me fait un signe de la tête pour m'approuver et elle se rattaque sur sa feuille blanche mais qui commence à être débordée de couleurs diverses.
Lorsque j'arrive dans la cuisine, je reçois un texto. Mon Gsm a vibré dans ma poche de mon jeans. Mais avant de le lire, je prends la bouteille d'eau de 2 Litres dans le réfrigérateur, la bouteille de sirop de fraise dans l'armoire spécialisée pour ça et je prends deux verres. Posés sur la table de travail, je prends dans ma main mon Gsm.
Sans surprise, c'était Sam mais j'en étais bien contente. Il me demande si ça me tentait d'aller faire un tour au centre-ville demain après-midi. Je souris à ce message. Je lui réponds volontiers et pas même une minute d'attente, il me précise qu'il viendrai me chercher chez moi pour 13.30.

Je remets mon Gsm dans ma poche et je remplis les verres d'eau et de sirop de fraise. J'allais repartir pour le salon quand je vois Délinda revenir, dessin à la main et un grand sourire sur les lèvres.
Elle me précise que c'était nous deux avec une licorne. Je lui souris à pleine dents.

'' Il est magnifique ton dessin! Encore plus beau que le mien! Tu deviens une sacrée artiste, toi?! ''

Après cela, nous prenons nos verres remplis et allons de nouveau dans le salon avec beaucoup de prudence pour ne pas faire tomber des gouttes de boisson par terre...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Une après-midi avec Délinda. Dim 7 Avr 2013 - 20:58

Quoi de plus formidable que de voir une enfant joyeuse ? Voir un sourire béat sur leurs faces d’ange vaut mieux que tous les trésors du monde. Les entendre rire, les savoirs heureux et en sécurité… Voilà tout ce dont à besoin une mère. Et Brooklyn se débrouille à merveille, déclenchant chez Délinda une avalanche de rires et de sourires.

En entendant ta nounou te flatter de la sorte, tu sens ton égo doubler de volume. Dessiner encore mieux qu’elle ? C’était un mensonge, bien évidement, mais les enfants son naïfs et simplets. Alors sans te poser de question, tu acceptes le compliment, gonflant le torse, et lui réponds du tac au tac
:

« Oui, plus tard, je ferais plein de dessins, et je te les donnerai tous ! »

Puis, reposant ton dessin sur la table de travail, tu rectifies :

« Et à maman et Mathias aussi. »

Voilà, c’était dis.
Brooklyn te donne ton verre de sirop, que tu attrapes à deux mains, précieusement, avec autant de prudence que si elle t’offrait le graal. Le contacte froid du verre te fait frissonner et tu crispes tes petits doigts potelés autour du gobelet pour ne pas le lâcher. Tu souffles dessus, comme pour le réchauffer. Mais ça ne marche pas aussi bien que pour refroidir tes aliments.

Puis Brooklyn passe en première pour retourner dans le salon. Tu la suis, marchant lentement dans son sillage. Tu ne quittes pas ta boisson des yeux, comme si l’intensité de ton regard empêchait le liquide rosé de s’échapper. Ou disons plutôt comme si tu étais hypnotisée par la couleur rose et sucrée du sirop. La fraise, c’est bon. La fraise, c’est sucré et gourmand. La fraise, c’est pour les princesses. Comme toi !

C’est en pensant à ce genre de choses que tu arrives au salon, sans avoir fait tomber une seule goutte de sirop. Fière de toi, tu te rassois sur le canapé. C’est fou comme une après-midi chez Brooklyn permet à son égo de grossir.

Tu bois une grosse gorgée rose, et repose le verre délicatement sur la table basse. Délicatement voulant dire sur ce coup la gauchement et avec un grand bruit sourd causé par le verre à l’arrivée. Mais pas de fracas.

Tu regardes donc l’adolescente avec des yeux de biches et dis d’une petite voix
:

« Oops, désolée. »

Puis, reprenant l’air de rien, tu lances :

« Dis, tu veux jouer au papa et à la maman ? »

Non parce que… Dessiner c’est amusant, mais y’a des limites.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Une après-midi avec Délinda. Sam 13 Avr 2013 - 13:07

Jeune d'apparence mais pas si jeune que ça dans sa tête. Je m'explique. Délinda avait plus de cinq ans dans sa tête pour beaucoup de choses. C'était la preuve qu'elle grandissait avec épanouissement. Et j'aidais cet épanouissement a bien se développer qu'il ne soit pas de croissance trop lente ou trop rapide. Moi, c'est ce que j'ai eu cette croissance rapide. Et avec cela, je n'ai pas vraiment pu profiter pleinement de mon enfance. Et surtout l'adolescence avec la mort prématurée de Maman.

Bref, c'était pour dire qu'elle savait qu'il ne fallait pas renverser de la boisson sur le sol. Preuve qu'elle a été bien élevée, soi disant passant, je ne doute point de l'éducation de son père et de sa mère. Une bonne éducation donne aussi la preuve d'un bon épanouissement chez l'enfant. Je l'ai lu quelque part dans un magasine lorsque je suis allée chez le dentiste et où il y avait plus d'une heure d'attente.

Délinda m'assure que plus tard, elle en ferait tout plein de dessins pour moi. Malgré tout, j'en ai été touchée. Lorsqu'on s'occupe de petits enfants comme Délinda et que nous même n'avons jamais eu de petit frère ou petit sœur, c'est dur de ne pas prendre attention à ce que les petits enfants nous racontent. Parce qu'on dit très souvent: '' La vérité sort de la bouche des enfants. ''

Elle me précise aussi pour Mathias et sa maman avec le sourire. Je le lui rends et nous nous dirigeons vers la table du salon. Délinda m'amusait à fixer son verre de cette sorte. C'était trop mignon à voir quand elle s'applique pour n'en pas faire tomber à terre.

Arrivées à bon port au salon, sur le canapé, je bois un peu de grenadine en même temps que ma petite princesse préférée. Mais la différence est qu'elle but presque la moitié de son verre d'une seule traite. Heureusement que je lui ai demandé si elle avait soif, elle allait être quasi-déshydratée.
Lorsque Délinda dépose son verre avec un grand bruit mais avec sans accident, elle me regarde l'air désolée. Je lui souris en passant ma main dans ses cheveux blonds comme les miens.

'' Ce n'est rien, ma grande, ça arrive à tout le monde de faire beaucoup de bruit avec cette table basse. ''

Quand vient mon tour de déposer mon verre, je fais presque autant de bruit que Délinda, il y a quelques instants. Nous rigolons un peu.

'' Tu vois, même moi, je n'ai pas faire moins de bruits. ''

Puis je vois que Délinda en avait un peu marre des dessins alors elle me propose de jouer au papa et à la maman.

'' Très bien, alors, tu fais qui? Le papa ou la maman ou le bébé? ''

Mon rôle? Délinda pouvait me donner le rôle qu'elle voulait. De toute façon, nous étions ici pour s'amuser et rien d'autres.
Revenir en haut Aller en bas

 Contenu sponsorisé 





• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Une après-midi avec Délinda.

Revenir en haut Aller en bas

Une après-midi avec Délinda.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Amber sur M6 cet après midi
» Après midi dansant oriental samedi 30 mai 2009
» Petit repas sympa hier après midi
» Petite série de l'après-midi
» Petit Dessin de l'après midi....
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Criminal Minds :: Divers :: RP terminés (ou abandonnés)-