Le forum ferme ses portes après 5 longues années d'existence.
Merci à vous tous de nous avoir suivi et qui sait, à bientôt sur d'autres forums ♥

Partagez|

Role inversé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Role inversé Jeu 17 Jan 2013 - 4:02


~Role inversé.~


La salle d'interrogatoire du FBI est bien triste, les murs grisonnant, aucune fenêtre, un tableau marron ou sont accroché a l'aide de punaise divers postits. Une table grise et 2 chaise, la pièce était sombre, et l'ambiance n'étais pas au rendez vous. Pour ma part je pense que cette pièce n'inspire pas confiance, elle ne donne vraiment pas envie de ce confier. Un peu de couleur n'aurait surement pas fait de mal, mais bon, cette pièce est comme moi, ennuyeuse a mourir. C'est pour sa que je serais capable d'y rester des heures si il le fallait, un vrais paradis pour le démon que je suis. Mais aujourd'hui est un jour vraiment unique, l'acheminement d'un travail intensif consistant a faire condamner un innocent a ma place est sur le point de fonctionner. J'aurais voulus faire condamner quelqu'un d'autre mais Jack était la cible parfaite et je n'ai pas pus résister.

Jack était assis sur la chaise de la salle d'interrogatoire a répondre au question d'un amateur, un abrutis posant des questions qui sont vide d'intérêt, je devina tout de suite que cette agent était un collègue de Jack et qu'il ne voulait pas l'enterrer. Autrement dis, Jack s'en tira bien, je contempler l'interrogatoire au coté du supérieur de Jack. Je le voyais agacé, légèrement plus agacé que d'habitude. Jack était son meilleur élément et je peu comprendre qu'il le soit, mais le destin de Jack est entre mes mains, je souris et regarda son supérieur.

-Monsieur, je sais qu'interroger les suspects ne rentre pas dans mes fonctions mais pouvez vous faire une exception ? J'ai réellement envie d'essayer, juste une fois.

Le supérieur me regarda d'un air stupéfait et fini par me répondre d'un ton moqueur.

"Vous êtes sure de pouvoir le faire ? Enfin, d'habitude vous êtes avec les morts, la vous serez avec une personne vivante."

Les blagues sur les médecins légiste j'en voyais défiler plain depuis que j'étais ici, mais je le prenais a la rigolade, cette remarque me fit sourire d'ailleurs.

-Bah avec tout ce qu'il a sur le dos on peut dire que Sutton est mort.
Dis-je en rigolant.

Moi aussi je tenta de m'intégré et je tenta a mon tour une blague, mais Jack étant un agent respecté je sentis tout de suite le mécontentement de son supérieur. Il me lança un regard remplie de haine, moi qui voulait me montrer sympathique on peut dire que c'étais raté.

"Dexter, vos blagues de mauvais goût tâcher de les garder a la maison la prochaine fois."

Je hocha la tête en simulant un sourire sincère, en réalité la seul envie que j'avais a ce moment la était de lui coller mon poing a la figure. Soudain, je changea de pièce, je me retrouva dans une pièce toute rouge. Tout était flou mais je parvenais a distingué quelques élément du décors. J'étais dans une pièce isoler, avec une table, et sur cette table il y'avait un homme. Je m'approcha doucement de l'homme et par ma plus grande stupeur je vis que cette homme était le supérieur de Jack. Je ressentis un profond plaisir, il était dénudé, attaché a l'aide d'un ruban jaune, et ces yeux avaient était retiré et il saignait abondamment a l'endroit ou ce trouvait ces orbites. C'est ce que je voulais au plus profond de mon âme, tuer cette être méprisant et lui retiré les yeux, filmer cette scène avec ma caméra, afin d'être acteur et spectateur de sa mort. Je baignais dans le bonheur, puis une voix me ramena a la raison.

"Dexter ! Dexter !"

Je hocha rapidement la tête, c'étais mon supérieur, mon regard était vide d'expression et j'avais la tête ailleurs. Il l'avait bien remarqué d'ailleurs mais peut importe. Je voulais absolument interroger Jack, lui prouver que j'étais bien plus fort que lui, tout d'abord parce que c'est la vérité et en second parce que j'ai un besoin irréversible de tout contrôler et cette situation m'amusa énormément. Je me frotta le front tout en regardant la vitre permettant d'assister a l’interrogatoire.

-Je suis désolé j'étais ailleurs, écoutez, je vous promet de faire attention. Svp, j'ai toujours voulus interroger un suspect.

"Cessez de le comparé a un suspect, il est des notre je vous signal. Et puis vous n'êtes pas assez qualifié pour un interrogatoire."

Je sentis que convaincre son supérieur n'allait pas être chose facile, et je me retrouva vraiment pris au dépourvus. Je me mis assis sur une chaise ce trouvant derrière moi, je posa la jambe gauche contre ma cuisse droite et fronça les sourcils et regarda Jack et son collègue, ils avaient plus l'air de s'amuser que de faire un interrogatoire. Je retourna mon regard vers le supérieur de Jack.

-Pas assez qualifié ? Vous rigolez ? Mais regardez les ! Vous pensez vraiment que votre collègue est plus qualifié que moi ?

Je sentis que je l'agacer mais malheureusement j'avais raison, l'agent interrogeant Jack était incompétent.

"Bon, d'accord, mais pas longtemps."

Je hocha la tête pour dire oui en souriant, le supérieur de Jack ouvris la porte de l'interrogatoire et regarda l'agent interrogeant Jack.

"Monsieur Kent, sortez !"

L'agent s'éxecuta, une fois l'agent partis le supérieur me regarda et me fit signe de rentrer. J'écouta a mon tour les ordres du chef et pénétra dans la salle d'intérrogatoire, le chef referma derrière moi me laissant seul avec Jack. Je souria et manqua d'éclaté de rire, j'avais enfin réussis. Cela était si satisfaisant, je plongea mon regard dans ceux de Jack, je me nourrissais entièrement de sa rage. Je m'approcha vers la chaise et agrippa le dos de la chaise en maintenant la posture d'un homme étant sure de lui.

-Jack, avant toute chose sachez que je ne suis pas la pour vous jugez.

Je jouais plutôt bien le jeu et j'étais très sure de moi, je fis le tour de la chaise et fini par m’asseoir dessus, je regarda Jack droit dans les yeux en n'affichant aucune compréhension sur mon visage, ni culpabilité, ni colère, ni joie, rien, j'étais vide, mais a l'intérieur j'étais comme un enfant devant Jack. J'avais plain de question que je voulais lui poser mais je devais commencer par respecter la procédure habituel.

-Jack, comme vous le savez je suis obligé de vous demandez ou vous étiez durant le jour ou...

Je marqua un temps d'arrêt et fini par poursuivre en souriant.

-Ou vous étiez durant le jour ou ce pauvre homme innocent c'est fait massacré de sang froid ?

Je voulais le poussé a bout, accroître sa colère en idolâtrant le violeur que j'ai tuer de sang froid. J'étais fière de ma performance, mais je ne le montrer pas, je garder cette air sérieux mais toute fois amuseur. Sachant le passé de Jack je fini par poursuivre l'interrogatoire sur le même sujet.

-Vous pensiez vraiment que cette homme mériter de mourir ?

Je regarda la vitre, je ne voyais pas le chef mais je savais qu'il nous observa et j'afficha un sourire enjoué ainsi qu'un clin d'oeil afin de lui montrer que je contrôler parfaitement la situation, je replongea mon regard dans ceux de Jack et lui dis-je d'un ton sérieux.

-Comment expliquez vous le comportement très bizarre que vous aviez eu sur la scène de crime ?







Dernière édition par Dexter Rader le Ven 18 Jan 2013 - 1:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Jack Sutton 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 977
▌Date d'inscription : 10/06/2012
▌Métier : Agent FBI spécialiste en explosifs// Chef intérim
▌Avatar : Keanu Reeves


MessageSujet: Re: Role inversé Jeu 17 Jan 2013 - 5:04

J'étais assis à mon bureau à faire du travail de bureaucratie, job emmerdante pour moi qui aime le terrain! Enfin je fus convoqué en salle d'interrogatoire et je dois dire que ça ne m'inspira pas pas confiance. J'allais rarement interrogé les suspects alors je me demandais bien ce qu'ils me voulaient. C'est rendu là que j'écoutai les directives des agents. Le meurtre de l’entrepôt, bordel et moi qui croyait que tout était réglé. Tout ça à cause d'une adresse IP, la mienne il va sans dire, qui a été piraté. Bien sûr mes collègues les plus proches savaient que j'étais incapable d'un tel geste mais il fallait que je convainque pas mes collègues mais tout le bureau du FBI. J'arrivais donc en salle d'interrogatoire et pris place et répondit aux questions de l'agent en face de moi.

C'était pathétique de le voir m'interroger en fait. IL était jeune, inexpérimenté et surtout l'allure de "bad cop" qu'il tentait d'avoir me fit retenir de rire. Je répondis à ses questions avec la plus grande ouverture mais il faut avouer que ce jeune agent était mal à l'aise d'être là et d'interroger un collègue dont la réputation n'était plus à faire. En effet je riais mais plutôt de la stupidité des questions. Pourquoi il m'avait mis avec une jeunot qui arrivais à peine à me voir comme suspect? Quoique je comprenais tout à fait sa position. Enfin la porte s'ouvrit sur le supérieur de Lucy et donna quelque directives au nouvel arrivant et l'agent quitta la salle pour laisser place à.... Non merde! Pas lui! Puis depuis quand les légistes interrogeaient?? Je lançai un bref coup d’œil à mon supérieur qui me servit un regard dur avant de fermer la porte. IL me fixa et je vis dans ses yeux danser la lueur de la satisfaction. En fait je crois que s'il ne se retenait pas il danserait de joie comme un gamin.

Je haussai un sourcil et émit un rire étouffé quand il me dit qu'il n'était pas là pour me juger. Ben oui et puis quoi encore connard? T'a tout fait pour me piéger! T'a tout fait pour que ma vie soit un enfer! À cet instant je ne sus pas comment je faisait pour rester assis là à le regarder. Dans ma tête je m'imaginai plusieurs tactiques pour lui foutre la raclée de sa vie. Je le vis commencer à me poser une question mais se fut surtout le ton d'arrêt et l'entière jubilation qui me fit pincer les lèvres. Il était dos à la vitre sans tain donc mes supérieurs ne le voyaient pas, donc conclusion je devrais faire plus attention.

- J'étais chez-moi à regarder un film. Avant je revenais de l'hôpital où... je fis un pause ne voulant pas mettre Lili là-dedans, où j'ai été voir une jeune femme mal en point

Il enchaîna la question à savoir si cet homme méritait de mourir. Oui il le méritait mais je ne pouvais le dire ici c'était mon badge et mon job en jeu. Si je ne répondais pas tout jouerais contre moi puis je lui avais dit en privé...oui c'est ça nous étions seuls! donc il ne pouvait le prouver.

- Personne ne mérite une telle mort monsieur Rader aussi malfaiteur soit-il, même si plusieurs d'entre nous pensent le contraire il n'en reste pas moins que personne ne mérite ça

Et vlan connard! Tu croyais vraiment que j'aillais te répondre " Oui il le méritait, oui je dis bravo à cet homme de génie?" Non mais tu me prends pour qui. Je l'avais dans la mire depuis ce meurtre. Je savais qu'il l'avait fait, je savais que c'était lui mais il me manquait des preuves pour le prouver. Mais je l'avais à l'oeil le moindre faux pas et il pourrissait dans une prison! IL se réjouissant de m'avoir à lui tout seul dans une pièce pendant que moi je ramais pour garder mon job et mon badge. Putin mais ma vie c'était du gros n'importe quoi depuis un moment!!

- Mon comportement? Et vous faites référence à quoi exactement? Le fait d'avoir vu un homme se faire défoncer le crâne à coup de batte de baseball? J'avoue j'ai pas eu la mine dégouté comme certains mais quand on vois des corps exploser ça c'est rien. J'en ai ramasser des bout de cadavres éparpillés partout. À côté de mes bombes c'est du travail d'amateur monsieur Rader

Je fis une pause et levai mon regard vers lui avec un léger sourire satisfait. Je savais que dire que son travail était amateur le déstabiliserait, enfin pas longtemps juste le temps que je m'en réjouisse. Oui je sais je joue un jeu dangereux mais s'il voulait se payer ma tête je veux en faire autant.

- Sinon pour le reste ce faire accusé à tort d'un crime qu'on a pas commis ça fait sortir n'importe qui de ses gonds non? C'est vrai se faire pirater son adresse et ensuite ce faire dire qu'on a tuer un homme de sang froid... Je ne connaît personne que ça laisse de marbre monsieur Rader. Personne

Je plantai mes yeux dans les sien car si personne avait noté que notre gentil légiste avait resté froid, distant et surtout d'une indifférence totale envers cet homme c'est qu'il étaient tous nuls car moi je l'avais vu, je l'avais senti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Role inversé Ven 18 Jan 2013 - 2:42


~Role inversé.~


Jack était serin, il répondait a mes questions de façon calme et reposé, ça en devenait presque barbant a la fin. J'inspira un grand coup, j'ouvris le dossier ce trouvant a coté de moi et fit mine de m'intéresser a ce dossier. Après avoir feuilleté et examiné les photo je referma le dossier et le décala sur le rebord de la table. Je posa mes coudes contre la table et serra mes mains en faisant semblant d'être embarrasser pour Jack. Je rigola sans me cacher au moment ou Jack déclara ce travail comme étant du travail d'amateur.

-En utilisant une bombe tout les bombardiers auraient était sur la liste des principal suspect, il est évident que vous ne vouliez pas attiré l'intention sur vous Jack.

Je le défia du regard, la seul preuve que j'avais contre lui ? Son adresse ip, son manque d'alibi et son attitude intrigante et mystérieuse sur la scène de crime. Il m'en fallait plus, je le savais, il était sure de pouvoir s'en sortir a l'aide d'un avocat. Mais je resta confiant, toujours dos a la vitre je sortis des photo du violeur s'étant fait tuer, je les étalais sur la table. Je fixa Jack du regard et lui fis un clin d'oeil bien significatif accompagné d'un sourire mesquin afin de lui montré qui était le plus fort. Mettre un terme au doute de Jack, afin que lui et moi puisse ce battre avec les mêmes armes.

-Vous voulez savoir ce que je pense de vous ? Je pense que vous êtes quelqu'un de perdue.

En parlant je n'afficha aucune expression sur mon visage, mais je baissa la tête et continua mon discours.

-Dans votre tête, un labyrinthe de tourment vous empêche de devenir vous même.

Je parlais mais j'étais ailleurs, étant dos a la vitre les collègues de Jack ne le remarqua pas mais Jack pouvait le voir, mon regard était rivé vers un endroit de la table et je m'imagina dans un immense couloir, sur chaque rangée de ce couloir était entreposé diverse porte et au dessus de ces portes il y'avait une plaque en or avec en gravure le nom de toute mes proies. Je les reconnus tous, je déambulais dans cette immense couloir en regardant un par un les noms sur les plaques en or. Une fois sortis de mes pensés je redressa la tête et fixa Jack.

-Vous vous sentez investie d'une mission Jack, cette petite fille, tout les jours vous la regardiez souffrir, et vous ne pouvez rien faire. Après sa mort vous vous en êtes voulus a jamais de l'avoir laisser mourir dans ces conditions, depuis une rage a naquit en vous, une rage que vous utilisez afin de rendre justice vous même.

Je sentais que Jack était agacé, ce faire interroger par un simple légiste de cette façon la alors que l'on est un agent respecté peut être énervant, je veux bien le comprendre, mais quoi qu'il dise le seul a tiré les ficelles c'est moi. Je suis l'acteur d'une immense mise en scène. A la fois réalisateur, comédiens, acteur, présentateur, je m'amuse a jouer a sa.

-Jack, je vous comprend, j'ai moi même était victime d'une addiction. Et je peu vous dire que, sortir ce que l'on a dans le ventre est beaucoup plus apaisant, on ce sent libre après avoir vider son sac, l'on ce sent beaucoup plus léger.

Je voulais toucher le systèmes nerveux de Jack, l'énerver au plus haut point. Le pousser a bout, lui montré que sous ma carapace de fer ce trouve un ignoble monstre étant capable d'envoyer un innocent en prison juste pour ne pas ce retrouver derrière les barreaux.





Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Jack Sutton 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 977
▌Date d'inscription : 10/06/2012
▌Métier : Agent FBI spécialiste en explosifs// Chef intérim
▌Avatar : Keanu Reeves


MessageSujet: Re: Role inversé Ven 18 Jan 2013 - 5:52

Il me défiai, il me poussait dans un coin pour m'empêcher de me sauver, il jouait avec moi comme un chat avec une souris. IL me croyait bête au point où je me laisserais faire? Non non monsieur le malade, tu veux m'avoir? Comment on dit déjà... Ah! Oui! "Catch me if you can" (Attrape-moi si tu peux). Il ne sembla pas désarçonné tant que ça de ma pique sur son travail mais la réplique qu'il me servit me prouva le contraire. Je l'avais touché dans son ego puisqu'il me renvoya une pique tout aussi pointue. Je lui souris machinalement.

- Mouais c'est ça agent.... Ah! Non excusez-moi vous n'êtes que le légiste.


Reprends ta place mon grand tu joue avec les grands pas avec des gamins. Je savais que je jouais à jeu très dangereux avec lui. Je ne le sous-estimait pas au contraire, il était un adversaire redoutable mais je ne me laisserais pas faire sachant ceci. J'avais toujours été téméraire, j'avais toujours été casse-cou alors je ne vois pas pourquoi ça changerais maintenant. Il enchaîna avec ce qu'il pensait de moi le tout teinté d'un sourire mesquin pendant que je restai de marbre. IL étala les photos sur la table, vieille tactique pour déstabiliser un suspect mais moi j'étais un agent. Je connaissais tout les truc pourri pour faire parler un suspect.

- Perdu? Intéressant...

IL enchaîna ensuite sur le fait que dans ma tête j'avais un labyrinthe qui m'empêchait d'être moi-même mais il semblait perdu dans ses pensées, comme s'il se parlait à lui-même au lieu de moi. Je relevai les yeux vers la vitre en haussant un sourcil mais reprit vite le contact quand il releva son regard vers moi. Il parla et ses mots me firent pincer les lèvres de colère, mon regard devint aussi noir que les enfers et je me retenais à grand peine pour ne pas lui foutre mon poing sur la gueule. Comment il savait lui d'abord? J'avais garder la présence de Lili presque secrète! Bon oui les papiers d'adoption était visible pour n'importe quel crack de l'informatique.

- Je vous interdis...

Cependant il m'ignora et continua quand même je pouvais presque sentir mon grand patron se redresser intéressé là. N'importe qui aurait agi comme moi non? La mort de ma Lili était encore fraîche et vive mais tolérable. Son violeur, heureusement pour lui, c'était donné la mort aux côté de Lili ainsi il me garantissait de ne pas aller chez-lui et lui foutre une balle dans le crâne.

- TA GUEULE!

Boss: - Agent Sutton calmez-vous et répondez

Petit grésillement qui me fit serrer les dents et relever le regard noir de colère mélanger à la douleur de la perte d'une jeune femme admirable. avant que je retourne à Dexter... ce salopard se réjouissais bien de ma réaction! Je baissai le regard vers les photos en me mordant la langue et tentant de calmer l'envie folle de lui faire payer tout ce qu'il m'avait fait depuis des semaines, Cependant je ne fis rien, et remontai mon regard vers lui déterminé à le faire couler avec moi s'il le fallait.

- Jamais je ne ferais un telle chose sur quelqu'un aussi forte soit l'envie. Je ne suis pas en "mission" comme tu dis, je me sens pas aussi perdu que tu le dis. Puis quelle preuves est-ce que t'as monsieur le légiste? Mon adresse piraté? Ça n'importe quel imbécile peut faire ça. Comme n'importe quel couillon peut commettre un meurtre aussi horrible.

Je poussai les photos d'un coup de la main et certaines trouvèrent le chemin du sol. C'était pas impressionnant comme geste car certains suspect avait déjà balancé un dossier complet sur un mur. Mais faute de pouvoir le tabasser je me résignai à ça!

- Oh puis si vous croyez m'énerver ou même m’écœurer avec ses photos Je tiens à vous dire que j'ai vu bien pire dans ma carrière. je pris une photo où on voyait clairement le crâne défoncé à la batte, C'est du travail d'amateur, de gamin. C'est n'importe quoi n'importe quel junkie dans la rue aurait pu faire ça. Tiens ça me fait pensé c'est peut-être ça le travail d'un junkie cherchant une dose d'héroïne.

Je le fixai encore une fois trop content de lui dire que son meurtre qu'il essayait de me mettre sur le dos était l'oeuvre de juvéniles et de petits brigands inexpérimentés, donc du gros n'importe quoi. Pas l'oeuvre d'un policier qui aurait prit le temps de peaufiner tout les aspect du meurtre pour éviter de se faire prendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Role inversé Sam 19 Jan 2013 - 3:32


~Role inversé.~


Jack était vraiment doué, mais malheureusement pour lui je l'étais encore plus. Il fallait que je parvienne a récolté un échantillons de son adn afin de le faire correspondre sur les armes du crime. J'ai intentionnellement oublié d'examiner les armes du crime de sorte a ce que je puisse déposé l'adn de Jack sur ces objets avant de rédiger mon rapport. Il fallait que je porte le coup final, un tel coup qu'il lui aurait été impossible de s'en relevait. Je voulais qu'il paye a ma place, c'est pour cela que pour ce type je ne m'en était pas tenue a mon rituel quotidien. Je voulais tester mes aptitudes a la survie, voir jusqu’où j'étais prêt a aller pour me protéger. J'ai intentionnellement fait en sorte que ce meurtre ressemble a un crime d'amateur dans le but que tout les légistes soient écarté de la liste des suspects. J'ai ensuite fait semblant de tuer ce type sous le coup de l'impulsivité en multipliant consciemment des erreurs.

Pas des erreurs pouvant m'incriminer, je ne prendrais jamais un tel risque. Mais des erreurs futile comme assommer la victime de façon barbare, tuer cette victime de façon impulsive, afin de maquiller cette scène de crime. Je crée mon propre film, j'en suis le réalisateur et Jack l'acteur principal. Ce qui m'agaça prodigieusement c'est que je n'avais toujours pas l'accord pour prélever l'adn de Jack, car selon les imbéciles travaillant au FBI ce n'est pas assez sérieux pour que je puisse avoir cette autorisation. Mais tôt ou tard j'aurais ces fameuses emprunte, que ce soit légalement, ou illégalement. Personne ne m'arrêtera, car je suis le meilleur, en revanche, Jack est sur le point d'apprendre a ces dépends la réel motivation des psychopathe dans mon genre. Tout contrôler, dans le fond, l'on recherche tous cette sensation de pouvoir inouïs, certain ce trouverons des prétextes. L'argent, la vengeance, ou même les guerres civil. En réalité l'être humain a toujours était fasciner par sa et ce depuis la nuit des temps.

Moi ? Je ne suis que leur reflet, orchestrant mes meurtres comme une cérémonie, une pièce de théâtre, tout d'abord je retiens enfermer une de mes victimes dans ma cage, ensuite j'en attrape une autre et l'attache a une table ce trouvant juste en face de la cage. Ensuite je prête ma caméra a la victime étant enfermer dans cette cage et la force a filmer en lui donnant de l'espoir. Je lui fais croire qu'en me filmant en train de tuer cette pourriture il aura une chance de pouvoir s'échapper, mais c'est faux, ensuite je retire prodigieusement les yeux de ma victime et je fini par la tuer en lui enfonçant mon couteau dans le torse. Je récupère ensuite ma caméra et recommence la même chose sauf que la personne ce faisant tuer sera la personne ayant filmer mon ancien meurtre. Barbare, innovent, cruel, je le sais, tel est ma nature, je suis le Bourreau de Quantico.

Tuer ces êtres abominables ayant la même façon de pensé me procure un énorme plaisir. Jack ? Il était comme moi, enfin, dans sa façon d'être. Lui aussi il enlace ces démons, et ce permet même une petite danse avec eux lorsque le moment s'y présente. C'est une énorme bombe a retardement, ce qu'il a vécue avec Lili la marquer a jamais, il ne sera plus le même a présent. C'est devenue un mannequin sans vie, enchaînant les coups et les problèmes s'écroulant sur lui tel une comète venue du ciel.

-Jack, vous et moi avons énormément de point commun. C'est pour sa que j'ai insisté pour pouvoir vous interrogez.

Mes phrases semblaient signifier que j'étais de son coté cependant le sourire que j'afficha en regardant Jack démontra le contraire, je ramassa les photo tomber au sol et les remis a l'intérieur du dossier.

-Sincèrement, je vous crois incapable de faire une tel chose Jack. Je crois en votre innocence cependant, tout porte a croire que vous êtes coupable.

Je joignis mes mains et continua de fixer Jack, il était déterminé a ne pas flancher, mais allait t'il céder face a mon petit cinéma ? Léonardo Dicaprio n'a qu'a bien ce tenir, ce n'est pas pour rien si l'on dit que les tueurs en série sont les meilleurs acteur. Je mériterais presque un oscar pour cette performance disons hors du commun. Il ne me manquait plus qu'une chose pour faire tomber Jack.

-Jack, je vous le demande en tant qu'amis, donner moi l'autorisation de vous prélevez un échantillons de votre adn. C'est la seul chose qu'il me manque pour pouvoir montrer a tout le monde que vous êtes innocent.

Après avoir dis cette phrase mon esprit s'en alla ailleurs, je me vis dans une pièce sombre, les murs était peint en noir argenté. Il y'avait une cage et une table présente dans cette salle, sur cette table il y'avait Jack qui était attaché et ne pouvait plus rien faire, et dans cette cage il y'avait mon père, enfermer, en train de me filmer avec ma caméra. Il avait les cheveux chatin en ébat, cette chemise rouge, son jeans bleue et ces vielles chaussures, toujours la même dégaine avec ces mêmes vêtements tout poussiéreux. Même son odeur insupportable était au rendez vous, j'avais un couteau a la main prêt a tuer Jack et mon père filma toute la scène en jubilant comme un fou dans sa cage.

"Dexter, tue le..."
Me dit-il doucement en tenant la caméra bien droite et bien axé sur moi et Jack.

-Pourquoi t'es la ?
Lui répliquais-je instinctivement en serrant le couteau de toute mes forces.

"Pour toi..."
Me répondis t'il en me lançant un regard et un sourire amuseur.

-Mais je t'ai tué !!!
Lui répondis-je en m'énervant.

"Hahaha ! Je faisais le mort Dexter. Je serais toujours en toi.
Me dis t'il en rigolant.

-Pourquoi tu fais sa connard !
Lui dis-je en hurlant.

"Parce que je t'aimes Dexter."

-Tu m'as jamais aimer enfoiré.


"Regarde ces photo de plus prêt, n'avons nous pas l'air heureux tout les 2 ?"

Je tourna la tête, et je vis des photo de moi et mon père adoptif posé contre les rebords d'un mur, je baissa la tête vers Jack puis regarda de nouveau mon père adoptif.

-Je peux pas le tuer...
Lui dis-je en posant le couteau a coté du bras de Jack.

"Tu refuses de le tuer ? Pourtant tu ruines sa vie, qu'elle différence y'a t'il ?"

Je m'immobilisa, je commença a revenir dans le monde réel et a fixer Jack. Je refuse de le tuer, car cela ne rentre pas dans mes principes et pourtant je suis en train de ruiner sa vie. J'étais perdue, ne sachant plus quoi faire, je ne pouvais pas l'envoyer en prison, je ne pouvais pas ruiner sa vie. J'ai juré de ne plus jamais m'en prendre au innocent, je me suis égaré, j'ai voulus jouer avec lui, ces sentiments qu'il a eu envers Lili, son boulot, et sa propre vie.

-Je...

Je ne savais plus quoi dire, j'allais clairement paraître ridicule si d'un seul coup j'abandonna la partie. Et ce changement soudain risquerais fort d'intrigué Jack mais tant pis. Je pris le risque.

-Oublie ces prélèvements d'ADN, je n'ai plus envie de jouer.

La seul chose qui aurait put mettre Jack en danger était ces prélèvements d'ADN, en lui déclarant ne plus avoir envie de jouer je voulais lui faire comprendre que je ne voulais plus lui pourrir la vie, que j'allais le laisser en paix. Même si en faisant sa j'agrandissais les soupçons que Jack avait sur moi je ne pouvais pas l'envoyer en prison. En faisant sa je serais exactement comme mon père, et je ne veux pas lui ressembler...





Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Jack Sutton 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 977
▌Date d'inscription : 10/06/2012
▌Métier : Agent FBI spécialiste en explosifs// Chef intérim
▌Avatar : Keanu Reeves


MessageSujet: Re: Role inversé Sam 19 Jan 2013 - 6:08

DERRIÈRE LA VITRE

Agent: - Vous croyez qu'il est pus faire ça?

Boss: - Sutton? Non je crois pas mais il ne faut jamais sous-estimer un être humain jeune homme.

Agent: - Oui mais... Avec sa réaction de tout à l'heure.

Boss: - Jeune homme, douteriez-vous d'un collègue respecté au FBI qui est d'autant plus une sommité en explosifs?

Agent: Euh.. ben...

Boss: - L'agent Sutton a fait face a plusieurs situations déplorables dans un cours laps de temps. Comme il est sous la supervision de l'agent Evans j'ai son rapport ici même. La perte de la jeune fille qu'il a adopté vous ferais vous aussi sortir de vos gonds, en plus d'être le suspect numéro 1 dans une affaire de meurtre. J'imagine que tout ceci suffirait à faire exploser n'importe qui n'est-ce pas jeune homme?

Agent: - Oui je suppose...



Il trouve que nous avons des points en communs? C'est vrai que nous travaillons tout deux au FBI mais ici s'arrête les point communs selon moi. Jamais je ne tuerais pas plaisir ou par vengeance même si l'envie est forte, je suis plutôt du côté des gentils, du côté de la loi et de l'ordre. Pas du côté de la noirceur, du sang et du chaos non je suis un homme bien et respectable pas comme ce connard devant moi! Je le toisai durement car malgré son ton doucereux son visage et son sourire était synonyme de provocation. Je fis seulement un rire de mépris. Oui je le méprisais cette petite ordure! Il m'étais aussi nécessaire dans ma vie qu'un cancer.

Il enchaîna ensuite en me disant qu'il me croyait incapable de faire ça, que pour lui j'étais non-coupable et tout le baratin habituel qu'on utilise pour faire baisser la garde. Cependant si je savais bien une chose c'est bien de ne jamais baissé ma garde avec lui, toujours être alerte. J'aimais pas me sentir pris en souricière avec un maniaque dégénéré qui contrôle, ou plutôt pourri ma vie depuis des semaines. Lucy peinait à me faire tenir tranquille dans mon bureau tellement j'étais avare d'aller sur le terrain. Alors pour me défouler j'allais en salle de tir et vidais des cartouche de balles.

- Je suis innocent....

Je le dis avec une fermeté et un ton plus que glacial. Je me retenais je ne sais comment pour ne pas lui éclater la tête sur la table de métal. Oui bien avec le big boss derrière on se calmait vite aussi. Cependant il coupa vite mon envie en me demandant de donner mon accord pour lui donner mon ADN. À cet instant j'éclatai de rire, au moins ça relâchais la tension depuis le début de cet interrogatoire. Je repris contenance en le regardant avec cette lueur de défi dans les yeux.

- Si vous avez un mandat pas de problème sinon bien allez en chercher un. Je ne vous le donnerais pas de mon plein gré c'est sûr.

Je le regardai longuement et toujours avec cet air de défi dans les yeux. Comme je ne pouvais faire autrement de toute façon. Pendant de longues minutes il me fixa sans me voir il semblait perdu dans ses pensées, loin de moi et de cette salle d'interrogatoire. à un moment je le lâchai du regard et fixai la vitre en haussant un sourcil. Ils devaient certainement se dire se qu'il foutait. Soudain il revint parmi nous et me dit Qu'il n'avait plus envie de jouer et d'oublier les prélèvements d'ADN. Pendant quelques secondes je restai muet, interdit.

- Tu me dis quoi là? T'a plus envie de jouer? Putin mais tu foutais quoi là?! Tu te la jouais agent du FBI??!!! Tu viens de me faire PERDRE MON TEMPS BORDEL!

Je me levai et allai couper de son de l'interphone de la salle d'interrogatoire et verrouillai la porte. Oui bien il allais débarquer ici en me voyant faire et comme il n'avait plus de son, pas de preuves. Je me penchai sur la table et le regardais durement.

- Tu fais quoi là Dexter? Tu fous ma vie en l'air pendant des semaines et là tu te rétracte? Tu vas aller dire que c'est toi qui a fait ça? Non.. té beaucoup plus malin que ça n'est-ce pas?

Je le fixai durement, j'en avais vu des criminels, des barges et des illuminés de la religion mais je dois avouer qu'ils n'arrive pas à la cheville de Dexter. Il est intelligent, sournois et surtout dangereux. Très dangereux. Je me mis en tête de fouiller partout dans sa vie, de faire de sa vie un enfer comme il l'a fait pour moi.

- Tu sais que je sais que c'est toi qui l'a tué seulement, heureusement pour toi, je manque de preuves pour te coincer. Mais comme on est que nous deux, pourquoi moi? Pourquoi vouloir à tout prix me foutre en taule?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Role inversé Mer 23 Jan 2013 - 5:00


~Role inversé.~


Jack, sa réaction me surpris quand je lui annonça voulant arrêter de jouer, elle me fit même sourire. Il était énervé de savoir que cette interrogatoire n'étais qu'un vulgaire jeu pour moi et il avait de quoi l'être. Mon attitude fus vraiment malsaine, j'adore jouer avec les mots, dirent des choses que seul mes proies connaissant mon secret son capable de comprendre le véritable sens. Je m'en amuse énormément, savoir que ma proie sait que je sais ce qu'elle sait ce que je suis sans pouvoir rien faire est très excitant. J'adore savoir que Jack ce débat comme un beau diable pour retiré ces chaines le cadenassant de sa liberté. Jack est quelqu'un de très intelligent mais son impulsivité est son plus grand défaut. Je vais jouer la dessus, j'éclata de rire quand il s'énerva.

- J'ai toujours voulus interroger un suspect, car je trouve sa très intéressent, je vois cela comme une partie d'échec. Je suis l'équipe des noirs, tandis que toi l'équipe des blancs, et chacun notre tour tentons d'avoir un tour d'avance sur l'autre en utilisant diverse méthode.

Jack ce leva et coupa l'interphone en verrouillant la porte, il ce dirigea violemment vers moi et me demanda ce que je faisais.

- Ce que je fais ? Je joue, mais il semblerait que le jeu est en train de ramer, a cause d'un problème de programmation. J'ai joué en utilisant une manette comportant des boutons différent de ceux que j'ai l'habitude de manipuler et je me rend compte que je préférais l'ancienne manette si tu vois ce que je veux dire.

Jack commença a ce demandé pourquoi je m'en pris a lui, cependant, je ne fus même pas sure d'avoir la réponse a cette question.

-Qui d'autre aurait pus tenir un tel rôle ? Tu es la cible idéal, car malgré ta réputation tu restes quelqu'un de faible et désemparé, je voulais voir si j'étais capable de m'en prendre a des personnes auquel j'ai pas l'habitude de m'en prendre. Tu ne fais pas partie de ces personnes la, Jack, je te donne une chance de t'en sortir. Saisis la, ou meurt...





Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Jack Sutton 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 977
▌Date d'inscription : 10/06/2012
▌Métier : Agent FBI spécialiste en explosifs// Chef intérim
▌Avatar : Keanu Reeves


MessageSujet: Re: Role inversé Mer 23 Jan 2013 - 6:55

- Tu joues... Pourquoi le demander hein? T'a rien de mieux à faire que de me pourrir la vie et déranger les agents là?Mais visiblement t'en a rien à foutre tant que tu trouve le moyen de me foutre en dedans c'est ça?

Je les entendaient gueuler derrière la porte mais je n'ouvrirais pas et pour m'assurer de notre "tranquillité" J'allais placer la chaise sous la poignée nous assurant ainsi un moment ensemble tout les deux. Je savais que je risquai gros mais moins que ce que Dexter voulait de moi, enfin souhaitait obtenir. Cependant il faudrait qu'il travaille dur! Je suis un battant, depuis tout petit je me battais pour mon existence ou simplement pour exister et le fait qu'il ai appuyé sur le bouton "Lili" me donnait des décharges d'adrénalines difficile à contrôler mais je ne ferais rien, et il le savait.

J'étais partagé entre l'envie de leur balancer Dexter mais faute de preuves il sera vite relâché, et lui réglé son compte moi-même mais là c'était mon job qui était en jeu. Il savait que j'étais du côté du bien et que malgré que je devais appréhender les criminels (ce qu'il était au yeux de la loi) il faisait ce que moi je ne pouvais faire dû à mon job et à ma badge. IL était brillant, il savait comment jouer avec une proie même si ce jeu présentement était nouveau pour lui. Je devais me retenir un peu pour ainsi lui éviter la satisfaction de gagner sur moi.

Il me dit ensuite que j'étais la proie rêvée! J'étais tout de même un agent avec un bonne réputation et de l'expérience derrière la cravate mais il ajouta que j'étais faible et désemparé et il voulait... Je fronçai les sourcils, il avait vraiment l'intention de me tuer là ou je rêve?? J'appuyai mes mains sur la table et le toisai longuement comme si je pouvais sonder son âme. Mais un tueur en série n'avait pas d'émotions et ça tout les agents, profilers et policiers du monde le savaient.

- Tu me fais quoi là? Une fleur? Je te connais mieux que ça Dexter... tu dois avoir un autre plan pour me foutre en taule tu ne me laisserais pas aller ainsi. Quoique je sois pas un criminel, j'ai pas de casier, je me suis jamais fait arrêter. Non y'a autre chose qui te fais stopper mais quoi?

Je le fouillai du regard. Il n'arrêterait pas comme ça, pas aussi subitement quelque chose l'avait fait changé d'avis mais quoi? Je suis un bon agent et j'arrivais vite à trouver ce qui clochait alors avec lui ça devrait pas faire exception. Qu'est-ce qui fais changer un mec à ce point? Puis un homme dans son genre est-ce que ça change vraiment? Une seule réponse était possible et ce à TOUT les hommes de la terre: un petite amie.

- Je vois... c'est ta petite amie qui t'a demander d'arrêter ou encore elle ne le sait pas. C'est ça elle ne le sait pas et elle t'en voudrais à mort si tu foutais un agent du FBI innocent derrière les barreaux. Elle doit être vachement importante pour que tu me laisse aller ainsi. Ou bien elle a un job qui permettrais de fouiller dans les moindres recoins de ta vie. Je crois que je vais aller la voir pour qu'elle m'aide à fouiller ton passé...

Je jouais avec le feu je le savais mais je voulais le faire sortir de ses gonds pour montrer à mes collègues, qui devaient être retourné derrière la vitre, comment notre cher légiste était barge et que je ne me trompais pas!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Role inversé Jeu 14 Fév 2013 - 16:02

Jack s'énerva tout en tachant de garder son sang froid, cependant son attitude devait surement laisser les personnes étant derrière la vitre perplexe et je n'aurais qu'a joué un peu de comédie pour que tout mes mensonges paraissent plus vrais que nature. Pourquoi un flic psychopathe étant sur le point de ce faire démasqué aurait bloquer la porte et coupé le son de l'interphone ? Pour menacer le type étant sur le point de l'attraper bien sure. Jack est l'acteur principal de ma pièce de théâtre, je lui est donner une dernière chance de s'en sortir, il ne l'a pas saisis, il ne va pas mourir, juste périr en prison. C'est triste qu'il paye a ma place, mais c'est son destin, puis depuis la mort de Lili, il a l'air d'être vraiment mal en point, il a de plus en plus de mal a gérer sa colère. Quand il me parla de ma petite amie cela ne me fit rien du tout, je n'avais aucune crainte, même pas une once de colère quand Jack parla d'Ava.

Je devrais être inquiet, toute personne normal le serais, mais je suis plutôt sure de moi. Je sais qu'elle n'en croira rien, plain de personne on subit une enfance affreuse et elles n'en sont pas devenue psychopathe pour autant. Je le regarda droit dans les yeux et afficha un énorme sourire, j'étais dos a la vitre, ce qui fait que les autres agents ne virent pas l'expression de mon visage.

-Jack, c'est ta faute si Lili est morte, tu dois en assumer les conséquences...


Je m'approcha doucement vers Jack jusqu'à me retrouver a quelques centimètre de lui, il était impressionnant, bien plus musclé que moi, je faisais peine a voir a ces cotés. L'atmosphère était tendue, je le regarda de bas en haut le fixa du regard. J'étais a la recherche d'une once de culpabilité dans son regard, je me nourrissais de sa peine, de sa douleur.

-Tu avais le devoir de veiller sur elle.... Le devoir ? Qu'es que je raconte, tu en avais l'obligation !


Je plaça mes mains dans mes poches et afficha un sourire malsain, je le regarda droit dans les yeux, je voulus le poussé dans ces derniers retranchement, et pour sa je savais que je n'avais qu'une chose a faire...

-De toute façon c'est pas une grosse perte, Lili était une trainée...

La j'allais de plus en plus loin dans mes propos, profitant de la porte verrouiller et du fait que les agents ne puisse pas m'entendre je le poussa a bout, dans l'espoir qu'il succombe a la colère, qu'il ce laisse envahir et s'abandonne a ce sentiment...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Jack Sutton 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 977
▌Date d'inscription : 10/06/2012
▌Métier : Agent FBI spécialiste en explosifs// Chef intérim
▌Avatar : Keanu Reeves


MessageSujet: Re: Role inversé Ven 15 Fév 2013 - 6:12

(HRP: Salaud Razz)

Il ne flancha même pas donc relation nouvelle où la dite copine ne me croirais pas mais alors là pas du tout. Mais elle devait être tout de même importante pour qu'il me propose une chose pareille. Ma curiosité fut piqué, qui était-elle? Combien importante était-elle pour qu'il lui? Mais je n'eus pas le temps de me posé plus de question car il me mit au pied du mur en me disant que j'étais responsable de la mort de Lili. Je sentis chaque muscles de mon corps se tendre tel un corde d'arc. De quel droit osait-il?

je le vis s'approcher de moi et ma seule envie fut celle de lui foutre mon poing sur la gueule. Cependant je ne fis rien que le regarder, le dévisager avec une haine à peine voilée. Je ne fis rien me contentant de le dévisager et me dire que ce serait facile de l'écraser comme une mouche. Mais il ne faut jamais sous-estimer la force de son ennemi, puis si je me fie à se que je sens en lui il est capable d'une force surhumaine pour satisfaire ses besoins. Je me contrôlai au maximum pour ne pas lui faire le plus de mal possible.

Oui la perte de Lili m'avait affligé, beaucoup même mais j'avais un évènement heureux qui s'en venait. Nolène mon ex-copine attendait un enfant de moi. MOI, Jack Sutton qui croyait que le bonheur lui était refusé, j'allais devenir papa à mon tour. La vie m'offrait une autre chance et je comptais bien la saisir. Je plantai mes yeux noirs dans le sien et de voir que la seule émotion qui l'habitai était la joie de me voir souffrir était bien présente me faisait serrer les poings. Je devais rallumer se foutu intercom, enlever la chaise pour ainsi redonner un sens, y en avait-il de toute façon, à cet interrogatoire de merde! Cependant la dernière phrase me demanda tout mon petit change pour ne pas que je lui éclate le crâne à ce p'tit con de légiste.

Sans que je m'en rende compte ou même avant que mon cerveau me donne l'idée intelligente que je devais m'arrêter j'avais saisi Dexter par le collet et l'avais plaquer sur le mur durement. Je voulais lui faire mal, le battre jusqu'à ce que me colère finisse, jusqu'à ce que ma douleur disparaisse.

- TU PARLE PAS DE LILI COMME ÇA SALE CON!!!! COMMENT OSES-TU LA JUGER?? ELLE ÉTAIT MA RAISON DE VIVRE SALOPARD!

Je ne m'aperçut pas non plus que la chaise vola dans la pièce et les agents entrèrent en gueulant mon nom me priant de lâcher l'homme que je ne voyais plus trop enragé que j'étais. Ils étaient trois à me tenir et me tirer loin de lui. Les larmes de rage, de peine et de haine. J'étais tel un lion enragé prêt à se défendre pour sa meute.

Agent1: SUTTON! ÇA SUFFIT!!

- Lâchez-moi!!!


BOSS: - Agent Sutton! Calmez-vous! Je crois qu'une petite pause est de rigueur je crois. Sutton vous restez ici à vous calmer.

Je rageai et plus mes esprits me revenaient, plus je me rendait compte de ce que j'avais fait. Le jeu dans lequel je ne voulais pas embarqué, je l'avais fait tout seul comme un grand. Je crus voir une lueur de satisfaction dans l'oeil de Dexter mais j'étais à bout de force, et surtout les agents me surveillaient pendant qu'il s'occupaient de la crapule devant moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Role inversé Ven 22 Fév 2013 - 4:45


Dexter s'amusait avec Jack, le manipulait, le faisait aller dans son sens, s'en devenait presque trop facile. Jack est un gros bourrin sans cervelle, c'est sa qui le mène a sa perte, voila pourquoi cette bataille contre Dexter est putride, c'est comme si le justicier sanguinaire s'attaquait a un enfant. Le légiste ce montra sure de lui, toujours aussi souriant, sournois, et faisant ces coups en douces. Ce faisant passé pour le gentil rat de laboratoire geek étant a fond dans son ordinateur alors qu'en réalité, ce que tout le monde s'imagine être une énorme connerie improbable s'avère être la vérité. Jack le savait, il avait vus claire en son petit jeu, il faut dire que Dexter l'avait pas mal aidé a ouvrir les yeux, l'inculper d'une chose qu'il a pas commis en inventant des preuves. C'étais une idée que le jeune psychopathe avait prévus afin de vérifié son taux de culpabilité.

Tuer un être innocent lui est devenue impossible depuis la mort de sa femme, mais envoyer un innocent en prison... Pour l'instant, tel le sociopathe qu'est le Bourreau il a l'air de s'en foutre royalement du destin de Jack. Son taux de culpabilité touche le sol, dormant par terre et oubliant de ce réveiller afin de monter en pression. Le jeune homme alla de plus en loin dans ces propos, naviguant entre l'ironie et le mépris, s'habitant du costume du diable le temps de cette interrogatoire. A peine a t'il eu le temps de surenchérir dans ces propos qu'il vit Jack le prendre par le colle et le plaquer violemment contre le mur ce trouvant derrière lui. Il avait un regard remplie de haine, il foudroya le sociopathe du regard, Dexter n'était pas terrifier, juste impressionner, qu'allait t'il lui arrivait ? Il n'avait pas vraiment le temps de ce posé la question, les 2 autres agents réussirent enfin a entrer et immobilisèrent Jack.

Son plan avait fonctionner, l'homme au visage sournois regarda Jack dans les yeux avec une lueur de satisfaction dans l'œil. Les agents examinèrent de Dexter, s'occuper de lui avec attention, s'en était presque stupide.

Agent 1 : Dexter, vous n'avez pas trop mal quand j'appuis a ici ?

En parlant l'agent exercer une pression entre le dos de Dexter et son ventre, le jeune tueur en série voulut faire semblant d'avoir mal, mais a son plus grand étonnement il avait vraiment mal. Jack ne l'avait pas loupé, Dexter avait sous-estimé la force de son adversaire, il a apprit a ces dépends que la provocation peut s'avérer très dangereuse. Le jeune homme grimaça de douleur, il en profita aussi pour regardé le visage du jeune agent, il était sinistre, aucun sourire, les yeux dévorant de peine. Dexter dit alors d'un ton interrogatoire.

Dexter : ça n'a pas l'air d'aller...

Agent 1 : Vous inquiétez pas pour moi, ça passera...

Boss : Agent Kent ! Vous n'êtes pas en vacance ici ! Cesser de raconter votre vie et occupez vous de Rader.

Agent 1 : Très bien...

Dexter observait la scène, faisant voyager son regard sombre de l'agent Kent au Boss, le supérieur devait surement faire pression sur la jeune recrue, le menacé de le renvoyer si il ne fait pas son boulot, c'est ce que pensa Dexter, et il ne s'attarda pas la dessus. Il aurait voulut éprouvé quelques chose, prendre l'agent en culpabilité, ressentir de la colère, mais c'étais vide, il ne ressentais rien, il s'en fichait, le boss aurait très bien pus humilier ce pauvre agent devant lui et Jack, il aurait ressentit la même chose. Un océan désertique et asséché, s'en était triste, le boss s'occupa de surveiller Jack, de lui parlait, Jack étant assis en face de Dexter il l'avait a l'œil, buvais ces paroles. Dexter ce sentis vraiment observé, mais s'en fichait un peu, il regarda l'agent qui s'occupait de lui.

Dexter : Vous voulez un conseil ?

Agent 1 : Heu... Comme vous voulez monsieur Rader...

Dexter : Appelez moi Dex, vous devriez porter un masque.

Agent 1 : Comment sa ?....

Dexter : Vous croyez vraiment qu'un médecin puisse faire le boulot d'un avocat ?

Agent 1 : Heu... Non...

Dexter : Imaginez que cette salle, est un film, avec des figurants, des personnages secondaire, et des personnages principales. Si vous voulez continuez a rester dans le film, il faudra vous faire remarqué. Les bouches troue faisant office de figurant ne reste jamais longtemps dans un film.

L'agent analysa mes paroles, ils n'en fut pas le seul, le boss étant de dos ne faisait pas attention a ce que je disais. Mais Jack observa attentivement ce que je disais, s'en était déstabilisant, le boss ce retourna vers l'agent 1, il avait l'air énervé, il s'approcha de lui et le regarda de bas en haut.

Boss : Au faite agent Kent, ou es votre rapport ?

Agent : Il est..... Heu....


Dexter : Monsieur, l'imprimante ne fonctionnant plus, l'agent Kent m'a demandé de vous envoyez son rapport rédigé a l'ordinateur sur votre adresse email.

Agent 1 : Ah bon ?.... Ah oui je me souviens Razz

Boss : J'ai rien reçus monsieur Rader.

Dexter : Ah... J'ai dus envoyer le fichier a quelqu'un d'autre :S

Le boss lança a Dexter, un regard noir et remplie de haine, ce rapport devait être rudement important. L'agent le regarda et ne put s'empêcher de sourire, il était content de s'en être sortis indemne, l'agent le fixa et fini par parler a Dextera voix basse afin que le boss ne l'entende pas.

Agent 1 : Dexter... Vous avez était génial, vous êtes un vrais tueur.

Je ne pus m'empêcher de sourire, c'est impressionnant comme c'est quelques mots dis sur un ton humoristique peuvent être si significatif, si réel, Jack écouta la conversation que j'entreprenait avec l'agent, je le fixa, et répondis-je a l'agent en offrant mon plus beau sourire a Jack.

- Je le sais, même si on me l'a rarement dit...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Jack Sutton 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 977
▌Date d'inscription : 10/06/2012
▌Métier : Agent FBI spécialiste en explosifs// Chef intérim
▌Avatar : Keanu Reeves


MessageSujet: Re: Role inversé Ven 22 Fév 2013 - 5:46

Ils arrivèrent à m'asseoir sur uen chaise droite et dure, je sais pas comment en faite. J'étais ravagé de douleur et le fait que Dexter parle ainsi de Lili m'avait fait sortir de mes gonds et là je m'enfonçais vraiment. Le patron était devant moi pou m'empêcher de m'en prendre à nouveau à ce... cet... cette pourriture? Ouais bien je connaissais pas d'autre mots pouvant le qualifier. Je m'essuyai les yeux en colère de metre montré aussi faible mais la colère et la rage grondait en moi telle une bête sauvage et sanguinaire ne demandant qu'à sortir.

Boss: - Je peux savoir ce qui vous est passé par la tête de tout couper Sutton?


Je relevais mes yeux noirs vers mon patron le foudroyant du regard. Ce qui m'avait pris??? Mais ils étaient tous aveugle ici!! On était pas au FBI bordel! Des agents chevronnés et avec de l'expérience! Y'a que moi qui vois clair ici?? Y'a que moi qui ai vu son attitude sur la scène de crime? Bordel mais à croire que je suis le seul lucide dans toute cette baraque c'était pas croyable!

- Parce que je voulais avoir une conversation avec lui à savoir ce qu'un putin de légiste fous ici! C'est quoi ce bordel!

Boss: - Sutton! Calmez-vous, vous êtes en fâcheuse position et puisqu'on a que les images, c'Est votre parole contre la sienne.

- Génial! Alors vous allez le croire lui ce... enfin lui plutôt que moi!


Je poussai un soupir et écoutai la conversation et de savoir que j'avais fait mal à Dexter me fit légèrement sourire. Bien tiens tu ressentira quelque chose pour une fois! En fait j'étais plutôt content de moi preuve que mes muscles c'était pas du gras! Mais encore là j'étais dans la crotte pas possible! Avec toutes les frasques que Lucy a dû aller débattre pour moi plus ça rien jouait en ma faveur. Néanmoins je gardais Dexter à l'oeil j'écoutais chaque mots, j'observais chaque geste. Je savais que ça le dérangeais, pas un tueur en série n'aime être observé comme une petit rat de laboratoire mais je prenais un malin plaisir à le faire.

Je venais d'entendre son "conseil" au jeune agent et aussitôt je serrai les mâchoires. Il arrivait à peine Kent et avait toute l'ambition du monde, il goberais n'importe quoi pour avancer. Ce que je comprenais à mot couvert c'Est qu'il lui disait carrément de venir prendre ma place au boulot. Je serai les mâchoires et comme Kent était trop loin je pouvais rien faire avec ce patron à la con devant moi.

Boss: - Calmez-vous Sutton sinon on va s'arranger pour vous faire tenir tranquille. Maintenant si vous me disiez ce qui c'est passé?

Je lâchai Dex un moment pour toiser mon patron. Je me levai en rogne, incapable de tenir en place déjà un des agents présent se mit en position défensive mais le patron lui fit juste un signe de la main. Je ferais rien j'étais pas assez stupide pour ça. Mais mon patron se retourna pour demander un rapport au jeune agent et aussitôt Dexter prétexta un bris d’imprimante et Kent de surenchérir. Mais la dernière phrase de Kent me figea et le regard de Dexter je le supportait sans broncher plantant mes yeux noirs dans les siens. Il fallait que je fasse quelque chose pour sortir ce jeune agent des griffes de... de ... merde j'avais même plus assez de mots pour le décrire!

- L'imprimante est en parfait état de marche patron. Sinon comment j'aurais fait pour imprimer mon rapport qu'un service de police attend depuis des semaines? dis-je en lui plantant mon dossier dans les mains

Boss: - Sutton, vous auriez pu l'imprimer....

- Regarder la date d'impression. J'ai voulu vous le donner tout à l'heure mais bon il semblerait que... certains se la joue agent du FBI.

Je plantai mon regard dans celui de Dester et celui du jeune agent, facilement impressionnable, pendant que le dit patron parcourait le dossier rapidement. Je fis un petit sourire en coin juste à penser qu'un simple rapport imprimer quelque minutes avant pouvait me sauver un peu.

- Vous savez agent Kent mentir pour arriver à ses fins n'est jamais bon. On fini toujours par se faire démasquer.

Je tournai lentement mon regard vers Dexter avec une pointe de satisfaction mais tout deux nous savions que nous étions en défi, c'était un jeu pour nous deux. Qui arriverait à coincé l'autre et là sérieusement Dexter avait jouer dur alors je devrais montrer tout aussi dur. Le patron leva les yeux vers moi et poussa un long soupir.

Boss: - Venez avec moi je veux vous parler Sutton. Kent, venez vous aussi. Rader nous revenons.

- Je.. mais...

Je le suivis sonné et arrivé derrière la vitre sans tain il posa le dossier sur la table et s'assied en me demandant ma version des faits. Je regardai rapidement le jeune agent près de moi et me lançai depuis le début sans rien oublier pas le moindre détail, le moindre mouvement. Après de longues minutes je me tus stressé et surtout mal à l'aise.

Boss: - Bien je vois. Écoutez nous avons une enquête pour meurtre et vous êtes le principal suspect je ne vous le cache pas. Attendez!, dit-il quand il me vit protester, vous savez que votre dossier est remplis de frasques diverse et ce depuis Los Angeles. cependant vous êtes un bon agent et un bon spécialiste alors nous vous demandons de coopérer avec monsieur Rader.

- C'est à dire?

Boss: Donnez-lui votre foutu ADN ainsi vous serez vite éliminer des suspect.

- Sous votre respect patron je refuse. Je sais ce qu'il est capable de faire et hors de question que ce soit LUI qui me la prenne, l'analyse et tout les truc possible.

Boss: - Je vois. Retourner là je vais voir ce que je peux faire. Kent rester ici vous avez encore beaucoup de chose à apprendre jeune homme.

Je retournai donc dans la salle d'interrogatoire m'asseoir sur ma chaise droit et dure quand un grésillement ce fit entendre.

Boss:- Monsieur Rader vous pouvez continuer, l'agent Barry restera avec vous pour éviter les effusion de testostérone.


Un agent avec nous?? Je me réjouissais déjà! Je fis un sourire poli à mon collègue et quand Dexter repris place je remontait on regard vers lui non sans une lueur de satisfaction. Allez fait ton numéro super-génie! On va voir c'est qui le plus malin maintenant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 Contenu sponsorisé 





• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Role inversé

Revenir en haut Aller en bas

Role inversé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Role inversé
» Si les rôles étaient inversés .....
» Bouton Troupes à Pied - relief inversé
» Pâte feuilletée croustillante inversée
» Macro avec objectif inversé, bonnettes, ou bagues allonges
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Criminal Minds :: Divers :: RP terminés (ou abandonnés)-