Le forum ferme ses portes après 5 longues années d'existence.
Merci à vous tous de nous avoir suivi et qui sait, à bientôt sur d'autres forums ♥

Partagez|

Je t'aiderai à porter ce fardeau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Je t'aiderai à porter ce fardeau Jeu 3 Jan 2013 - 22:54

Ce mercredi matin-là, au lieu de prendre l’habituel chemin qui la menait au FBI, Gillian partit un peu plus tard de chez elle en direction du parc de Quantico. Pas de retard ni d’enfant à récupérer, non, elle y allait pour son premier rendez-vous de la journée. Cela semblait étrange pour elle, elle n’y avait jamais mis les pieds. Mais elle eut un léger pincement au cœur lorsqu’elle pensa qu’elle aurait pu y emmener sa petite Sophie si l’orphelinat ne lui avait pas repris sa petite fille si tôt. Mais elle s’interdit de penser à ces moments tristes de sa vie pour se focaliser sur la raison de sa venue. L’assistante sociale de l’école de Quantico lui avait donné rendez-vous à dix heures pour lui présenter son nouveau patient. Il s’appelait Lucas James Wilder, avait quatre ans, et avait vu ses parents mourir assassinés sous ses yeux. Le petit bonhomme avait besoin d’un suivi et d’un soutien psychologique pour traverser cette épreuve et la surmonter. Gillian avait accepté l’affaire car elle savait particulièrement bien s’y prendre avec les enfants. Elle était déterminée à aider ce petit bonhomme qui avait déjà trop souffert pour son âge.

Comme la jeune femme était en avance, elle s’assit sur un banc un peu à l’écart et regarda des enfants jouer sur un toboggan. Ils devaient avoir entre quatre et cinq ans, tout comme Lucas, mais ils n’avaient pas vécu de cauchemar semblable au sien. A cet âge-là, qui donc peut imaginer qu’un meurtrier puisse défoncer la porte de sa maison pour venir assassiner sauvagement son papa et sa maman ? Qui peut concevoir de vivre sans eux ? Personne… Lucas, lui, devait s’endormir chaque soir avec des visions d’horreur, de sombres pensées qui tournoyaient dans sa tête. A cet âge-là, le seul problème auquel on peut faire face, c’est comment remonter le toboggan par l’endroit qui sert à le descendre. La vie était terriblement injuste.

Elle aperçut soudain une femme qui tenait un petit garçon par la main et qui semblait chercher quelqu’un. Certaine que c’était l’assistante sociale qui lui avait donné rendez-vous par téléphone, Gillian se leva et s’avança dans sa direction.

- Bonjour, vous devez être madame Simmons ? Je suis le docteur Foster, enchantée.

Son interlocutrice lui adressa un sourire, puis confirma en lui serrant la main. La psychologue baissa ensuite le regard vers le petit garçon et lui sourit.

- Bonjour, je m’appelle Gillian. Et toi, comment tu t’appelles ?

La jeune femme connaissait déjà son prénom, mais ce qu’elle voulait, c’était l’intégrer à la conversation. L’inciter à parler pour faire connaissance et commencer à lui accorder sa confiance.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Je t'aiderai à porter ce fardeau Sam 5 Jan 2013 - 15:47

    # Comme tout les mercredis habituelles, normalement le petit garçon se réveille vers huit heures trente du matin comme tout les autres compagnon de l’orphelinat afin de prendre sont petit déjeune, puis se laver, s'habiller puis elle jouer toute la journée. Enfin sa c'est un journée habituelle. Or se mercredi si, le petit Lucas avait rendez- vous avec une psychologue, bien sûr le petit garçon ne savait pas exactement se qu'était une psychologue. Mais il était obligée d'aller voir cette dame, l’assistante social lui avait dit que c'était une dame très gentil et que le petit Lucas ne devait pas avoir peur d'elle. Bien oui depuis la mort de ses parents Lucas, n'aimait pas voir de nouvelle personne, enfin des personnes qu'il n'avait jamais vu, et le petit garçon prenez très vite peur. La nuit il faisait des cauchemars, toute les nuits il revivait cette journée ou tout avait très bien commencer avec ces deux parents, et puis cette homme et rentré dans leurs maison et a tuer ses deux parents. Toute les nuits il revoit ses parents allonger part terre. . . MORT . . . et il voit cet homme revenir a l’orphelinat pour le tuer lui aussi . . .

    Il était au environs de neuf heures trente quand l’assistante social et le petit Lucas sont sortit de l’orphelinat pour se rendre au Parc, celle-ci avait rendez vous avec Mme Gillian Foster qui était la psychologue. Un fois que l’assistante social et Mme Foster eu échanger leurs banalité, la dame se présentât au petit Lucas en lui disant qu'elle s'appeler Gillian. Puis elle demanda au petit garçon comment il s'appeler.

    Alors celui-ci se cacha derrière l’assistante social, part peurs. Puis quelques seconde plus tard il pencha sa tête pour regarder la jeune femme et lui dit : #

    " Je. . . Je m'appel Lucas. "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Je t'aiderai à porter ce fardeau Dim 6 Jan 2013 - 20:21

Son nouveau patient était un joli petit garçon blond. Ses yeux pétillaient même si on décelait une certaine tristesse en eux. Lorsque Gillian s’adressa à lui, il se cacha derrière l’assistante sociale. C’était un réflexe naturel, il ne la connaissait pas et avait assisté au meurtre de ses parents, rien n’était plus normal que de se méfier des inconnus. D’un ton incertain, il lui révéla son prénom, la tête penchée sur le côté pour mieux observer sa réaction. La jeune femme sut dès cet instant qu’elle allait devoir user de beaucoup de patience pour gagner sa confiance, mais ce n’était pas un problème pour elle. Elle se baissa pour se mettre à la hauteur du petit garçon.

- Toi et moi, on va se voir toutes les semaines pour parler un peu. On pourra parler de tes cauchemars, de ce qui te préoccupe, et on essayera de trouver une solution pour arrêter ça. Qu’est-ce que tu en dis ?

L’assistante sociale qui accompagnait Lucas lui avait transmis le dossier complet du meurtre de ses parents ainsi qu’un rapport sur le comportement du petit ces derniers temps. Il était soucieux, renfermé sur lui-même et se réveillait en sursaut toutes les nuits, en proie à de terribles cauchemars. Il ne voulait pas en parler au personnel de l’orphelinat, alors l’assistante sociale avait pensé qu’il se confierait plus facilement à une personne venant de l’extérieur. Elle avait également choisi Gillian parce que la psychologue travaillait pour le FBI et qu’elle avait l’habitude de s’occuper de victimes d’agressions, témoins de meurtres et autres. Effectivement, elle avait mis toutes les chances de son côté pour que le petit garçon s’ouvre enfin à quelqu’un… mais il était aussi possible qu’il ne veuille pas lui parler. Si le courant passait mal, l’orphelinat n’aurait qu’à trouver un autre psychologue. Cependant, la jeune femme ne désespérait pas car jusqu’ici tous les enfants qu’elle avait reçus en thérapie s’étaient attachés à elle. Et malheureusement, elle avait plus ou moins l’âge de la maman de Lucas…

- Tu veux qu’on aille à la balançoire ou tu préfères t’installer sur un banc ?

Comme la jeune femme n’était pas dans son bureau, elle ne disposait pas de crayons de couleur ou de jouets pour que l’enfant se sente à l’aise et prêt à discuter. Elle lui proposa donc de jouer un peu avec lui sur cette aire de jeux afin d’engager la conversation. L’assistante sociale, qui observait la scène sans rien dire, adressa un sourire à Gillian. Elle avait confiance en elle, elle était prête à lui laisser ce petit bout de chou en thérapie. Elle avait tenu à rester avec lui pour la première heure pour le rassurer, mais à en juger son expression, la psychologue comprit qu’elle lui laissait le champ libre avec lui. La confiance de l’orphelinat était élémentaire à cette thérapie, et Gillian ne voulait pas les avoir sur le dos pour lui dicter sa conduite. Mais l’attitude de l’assistante sociale la soulagea, l’établissement semblait assez souple de ce point de vue-là.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 BAU 
Supervisory Special Agent (SSA)




• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 259
▌Date d'inscription : 12/12/2010

MessageSujet: Re: Je t'aiderai à porter ce fardeau Sam 22 Juin 2013 - 23:19

RP archivé, si vous souhaitez le continuer merci de contacter un administrateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 Contenu sponsorisé 





• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Je t'aiderai à porter ce fardeau

Revenir en haut Aller en bas

Je t'aiderai à porter ce fardeau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» pilatus pc6 turbo porter 1/72
» [INFO ou INTOX] Porter les applications iProut sur WinMo
» Déporter le signal sans fil
» La montre que vous allez porter en ce Vendredi 20 !!!
» pilatus pc6 turbo porter 1/72 classic plane
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Criminal Minds :: Divers :: RP terminés (ou abandonnés)-