Le forum ferme ses portes après 5 longues années d'existence.
Merci à vous tous de nous avoir suivi et qui sait, à bientôt sur d'autres forums ♥

Partagez|

Soirée pyjama Party

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
 Noléne Wattford 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 1623
▌Date d'inscription : 01/07/2012
▌Avatar : Bethany Joy Lenz


MessageSujet: Soirée pyjama Party Mar 18 Déc 2012 - 20:56

Maintenant cela fait 5 semaines que ce petit être vivant grandi en moi, j’ai le cœur un peu plus léger maintenant que je les avouer à Jack. C’est le cœur léger que j’entame cette journée, aujourd’hui je devais passer au bureau pour un rapport et ce soir moi et ma meilleure amie Delphine devons ce voir pour une sorte de pyjama partie. Enfin pas comme quand on était adolescente rien à voir, une soirée entre fille à parler toute les deux, de mecs, de layette pour mon futur baby, de prénom aussi, l’opinion de Delphine compte beaucoup pour moi. Cette jeune fille à été la première a me parler quand je suis arrivé normale puisque l’on est voisine. Enfin normale non, elle aurait pu être la voisine super chiante, qui t’oblige à ne pas faire de bruit après 18h du soir ou à faire gaffe quand je rentre tard le soir à ne pas la réveiller. Non Delphine elle est pas du tout comme ça, c’est tout le contraire, une jeune fille adorable, qua la vie n’as pas épargner.

Alors ma journée se passa bien, j’arriva à mon bureau pour remplir les rapports que je devais terminer. Je vis de loin Jack toujours plonger dans son travail, après une réunion avec mes collègues je repris mes clés de voiture et reparti chez moi vers 18H. Arrivée à mon appart je n’avais pas un grand chemin à faire pour voir Delphine puisque c’est ma voisine de palier. J’entra dans ma douche et posa mes mains sur mon ventre qui n’est pas encore tout à fait bien arrondi mais disons que comme je le sais pour moi il a grossi mon petit bedon. Je pris quelques minutes dans la cabine pour me relaxer sous l’eau chaude et en sortie ensuite. Je m’habille d’un simple jogging noir et d’un maillot type marcel noir aussi. Je pris tout ce que j’avais acheté pour cette soirée comme des chips, cacahuète, des brochette de fruit frais etc.. J’avais pensé au dessert bien sûr moi la grande mangeuse, j’ai pensé à une bonne fondu au chocolat, j’en salive déjà d’avance. Je sorti de chez moi les mains charger et frappa quelques coups chez Delphine et entra .

- Coucou Delphine c’est Moi j’apporte de quoi manger pour ce soir !!

Je déposa tout sur sa table basse du salon et attendit de la voir arriver.


Dernière édition par Noléne Wattford le Mer 19 Déc 2012 - 21:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Delphine Moore Emia 
Special Agent (SA)




• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 2814
▌Date d'inscription : 21/04/2012
▌Métier : Employée dans une crèche mais rêve de montée sa propre crèche pour échapper à la violence de son actuel patronne.
▌Avatar : Selena Gomez - Bazzart © (Kit) & Sevnol © (Gif profil)


MessageSujet: Re: Soirée pyjama Party Mer 19 Déc 2012 - 19:56

Delphine avait une journée chargée, voire même très chargée aujourd'hui d'ailleurs. Entre sa matinée de boulot, la réunion avec sa patronne, son rendez vous médicale à l'hopital et enfin, le meilleure pour la fin, la soirée avec sa meilleure amie Noléne. C'est d'ailleurs grace à ça qu'elle a trouver la force de se lever ce matin, elle allait enfin pouvoir profiter de Nolène car avec leur emplois du temps c'est pas toujours simple de se voir à vrai dire. Si Delphine aurait eut le choix, elle ne serait pas aller au boulot aujourd'hui, en même temps qui voudrait aller travailler au près d'une patronne qui ne garde pas son calme et qui maltraite physiquement et moralement ses employée ? C'est exagérer quand même mais la patronne de Delphine est exactement comme ça.

Delphine avait du mal a ouvrir les yeux ce matin, elle avait pas beaucoup dormit cette nuit à vrai dire et quand son réveil sonna ce matin elle aurait préférer rester au lit à vrai dire. Elle éteignit rapidement le réveil pour empêcher tout risque de réveiller sa voisine de pallier, Nolène qui devait forcement dormir à cet heure-ci. Delphine passa une main sur son visage et ses cheveux en baillant et posa son regard sur le réveil : 5h02. Elle soupira et se leva doucement avant d'avancer en mode zombie jusque dans la cuisine où elle mit en route la cafetière. Elle eut le temps d'aller pousser l'interrupteur pour ainsi pouvoir allumer la lumière dans la pièce et elle eut même le temps d'ouvrir lentement les vollets avant que son café soit prêt. Elle prit sa tasse doucement et la garda longtemps entre ses mains comme pour se réchauffer les mains et regarda par la fenetre en buvant lentement. Elle resta debout, immobile et fini son café en quelques minutes. Delphine déposa sa tasse dans l'évier et avança dans le salon et attrapa son IPod sur la table basse et le mit dans l'enceinte spéciale et mit de la musique mais pas trop forte. Le son devait être à 10 voire 15 grand max. La jeune brune bailla un peu avant de se rendre dans la salle de bain pour aller prendre sa douche. Au moment ou elle entra dans la douche, la musique ♫"Party Shaker"♫ se fit entendre. Un bon moyen de bien se reveillée avec une bonne douche bien chaude. Elle resta de longues minutes à laisser couler l'eau chaude sur sa peau en restant pensive. Delphine se décida enfin à sortir et attrapa sa serviette pour se secher les cheveux avant de se l'entourer autour d'elle. La musique qui passait maintenant est celle d'Evanescence ♫"Bring Me To LIfe"♫ une musique qui avait une lourde signification pour elle. Elle se secha les cheveux au seche-cheveux et se les lissa ensuite tout en ayant les larmes au yeux avec la musique. Elle sortit lentement de la salle de bain quand la musique changea, elle s'attendait à une musique joyeuse et entrainant mais en faite pas du tout, c'est encore une musique à lourde signification pour Delphine, de la même chanteuse ♫"My Immortal"♫. Elle resta debout devant la porte de la salle de bain sans rien dire e restant immobile. Pleins de mauvais souvenirs lui revient à l'esprit. Mais après quelques secondes, elle soupira et se rendit dans sa chambre. Delphine lança la serviette humide sur son lit qu'elle n'avait pas encore refait d'ailleurs, elle se trouna et alla ouvrir son armoire et regarda ce qu'elle avait dans sa garde-robe. Elle sortit un slim noir qu'elle revetit avec une ceinture argenté avec quelques chaines derrière. Avec sa elle mit un t-shirt blanc un peu ample avec des dentelles aux extremités de celui-ci. Elle mit par dessus celui-ci une petite ceinture en cuir marron pour qu'il soit un peu moins ample. Question accessoires, Delphine ouvrit sa boite à bijou et mit le collier ou dessus il y avait le pendentif qui avait appartenue à sa defunte mère. Elle mit à son poignet droit le bracelet qui appartient à sa soeur, comment le sait-on ? Parce-qu'il y a gravé "Kelly" dessus. Elle mit également une montre que lui avait offert sa mère de substitution et une bague que lui avait payer Kylian pour se faire pardonner de leur première dispute. Elle referma son armoire et se regarda dans le miroir pour remettre sa coiffure en ordre et pour le maquiller légèrement. Elle se mit à chanter une partie de la chanson qui passait toujours mais qui était bientôt terminer, elle avait chanter cette partie a l'enterrement de ses parents et quand elle se mit a le rechanter, elle eut tout de suite les larmes aux yeux.


Citation :
♫ I've tried so hard to tell myself that you're gone
But though you're still with me
I've been alone all along ♫

Elle sortit ensuite de sa chambre pour aller mettre ses bottines marrons et attraper sa veste, son sac à main, ses clés de chez elle et de voiture et enfin son IPod. Elle jetta un dernier coup d'oeil à l'horloge de la cuisine : 6h15. Elle n'était pas en retard, c'est parfait. Elle sortit doucement de chez elle en faisant le moins de bruit possible et mit sa veste sur elle à ce moment là, une veste marron foncée, interieur fourré pour ne pas avoir froid en période hivernale. Elle descendit doucement les escaliers a pas de loup pour ne reveillée personne et ne pas se faire engueuler quand elle rentre le soirs par les vieux qui ont été réveiller par le bruit de ses talons dans les escaliers. Ils ont que ça a faire les vieux en hivers franchement. Une fois dehors, elle avança doucement vers sa voiture en levant la tête vers le ciel pour voir les flocons de neige tomber et lui toucher le visage. Une fois dans sa voiture, elle relit son IPod à son lecteur radio et mit de la musique pour passer le temps pendant le trajet. Pendant le trajet, elle réfléchissait à ce qu'elle allait acheter ce soir pour la soirée avec Noléne, elle était très impasiente et rien que de repenser à ça, elle eut un sourire qui lui fleurit sur le visage.

La matinée se passa plutôt bien, même très bien devrais-je dire. Elle n'était pas venu depuis environs deux semaines et ça lui avait manquer et sa présence avait manquer au petits qu'elle garde également. Les trois petits de la lachèrent pas de la matinée. Ce qui ne dérangeait pas Delphine vut qu'elle adorait les enfants, elle avait eut du mal d'ailleurs de ne pas être venue pendant deux semaines mais après avoir failli mourrir d'une crise cardiaque, son medecin lui a conseiller de prendre deux semaines de congés alors pas le choix. Les trois petits que la jeune brune gardent sont vraiment adorable. Le petit Ethan agé de 2 ans est un petit garçon au cheveux blonds et au fort caractère, un peu aventurier sur les bords. C'est lui qui c'est échapé de la crèche il y a deux semaines mais qui a été rapporter par un agent du FBI Jack Sutton qui passait heureusement par là a se moment. Cet mésaventure à d'ailleurs causer de nombreux problême à la jeune brune.

Spoiler:
 

Il y a aussi Sharleen, une petite fillette de 13 mois. Elle est adorable et très caline, toujours dans les jambes de Delphine d'ailleurs. C'est une petite brunette au yeux bleu.

Spoiler:
 

La petite dernière, Elodie, une petite puce de 4 mois. Delphine est très attachée a elle et ferait tout pour qu'elle vive heureuse. A à peine 4 mois, elle n'a pas eut une enfance facile. Sa mère a refuser de s'occuper d'elle et est partie à l'étranger, son père est décédé suite à une mauvaise chute à son lieu de travail et elle se retourve seule, élévée par sa grand mère de 80 ans. C'est femme à quand même un courage extraordinaire mais la force ne suit plus, c'est pour celà qu'elle l'enmene très tôt le matin à la crèche et vient la chercher très tard. Delphine a déjà parler avec elle et elle lui a même donner son numéros de téléphone au cas ou elle voudrait un coups de main ou si il se passait quelques chose. Delphine a déjà accueillie Elodie quelques nuits chez elle quand la vielle femme avait besoin de se reposer elle aussi.

Spoiler:
 

14h30, leur de la réunion approchait à grand pas et Delphine n'était pas très à l'aise à vrai dire. Sa patronne l'attendait dans son bureau et il y avait plusieurs personnes d'autres crèches qui étaient là eut aussi, peut être d'autres patrons qui sait.. Delphine entra doucement et la réunion dura environs 2h. Ils parlèrent des soucis qui y avait eut entre Delphine et la patronne en question et celle-ci a du faire un long monologue pour s'excuser de ses gestes envers elle. A vrai dire, Delphine en avait rien a faire de ses excuses, elles n'effaçaient rien à ce qui c'était passer alors a quoi bon. Delphine en avait vraiment marre et elle finit par sortir en claquant la porte.

Les routes étaient enneigés maintenant mais Delphine avait l'habitude de conduire dans ses conditions, elle arriva avec 15 minutes de retard à son rendez vous à l'hopital. Heureusement son medecin lui dit que tout allait bien mais du côté de la liste d'attente de greffe il n'y avait pas de changement et disons que sa ne rassurait pas du tout Delphine ce qui était normal quand même. Elle remercia son medecin et s'en alla. Elle regarda sa montre 17h44, elle avait encore le temps d'aller faire les cources pour la soirée de ce soir. Elle savait déjà tout ce qui lui fallait, ce qu'elle allait cuisiner aussi, il manquait plus qu'a acheter ce qu'il fallait. Delphine se rendit donc a la supérette toute contente et acheta tout les ingredients qui lui manquait. Elle se doutait que Noléne allait apporter des trucs et alors ? Delphine a organiser tout ça et elle ne voualit pas que sa meilleure amie meurt de faim non plus, ça ne se fait pas. Elle rentra chez elle vers 18h10 et fit plusieurs aller et retour pour déchargée sa voiture. Pas le temps d'aller se laver, même si elle ne sentait pas la sueur de toute façon, elle se mit direct en cuisine et prépara le repas de la soirée gardant toujours son portable près d'elle au cas ou il y aurait un probleme avec la petite Elodie.

Elle avait quasiment fini de tout préparer quand elle entendit quelqu'un toquer à la porte, elle s'apprétait à aller répondre quand elle entendit la voix de sa meilleure amie.


Delphine | Entre ma belle, je fini un truc et j'arrive. Tu sais tu n'étais pas obliger mais en même temps je m'en doutait un peu que tu allais apporter quelques trucs

En effet, elle finissait de verser la sauce dans le plat et le mettre ensuite dans le four, comment ç ail ne manqua plus qu'a réchauffer un peu et hoop tout est près. Elle se lava rapidement les mains et attrapa la boite de chocolat qu'elle avait acheter a la supérette pour sa meilleure amie. Elle se rendit dans le salon en cachant la boite derrière son dos.

Delphine | Noly-chouuuuuuuuuuuuuu ! Alors prête pour cette soirée entre filles ? J'oubliais le principal déjà, comment va tu ma belle ? Elle laissa le temps à son amie de répondre, gardant les mains dans le dos avec un sourire au lèvres. Delphine | Quelle main ?

Delphine était tellement contente de pouvoir enfin passer une soirée avec sa meilleure amie, depuis le temps qu'elle ne s'était pas organiser ça en plus.

(HRP : Whouuuuuua j'étais inspirer ^^ Beaucoup de ligne pour rien dire mdr' mais bon j'espère que ma réponse te plairas Very Happy)


Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. Ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, notre fin nous réunira. Mais à la fin n'arrive un putain d'hiver. ▵ ©️endlesslove.
hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-tree-hill-oth.fr1.co/
avatar
 Noléne Wattford 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 1623
▌Date d'inscription : 01/07/2012
▌Avatar : Bethany Joy Lenz


MessageSujet: Re: Soirée pyjama Party Mer 19 Déc 2012 - 20:54

Après que j’eus déposer tout ce qui m’encombra les bras je vis Delphine arriver les mains derrière son dos «  humm je sens la surprise à plein nez «  Cette fille elle est trop géniale, toujours de bonne humeur, et ces une sensation qui s’attrape très vite. Quand on la voit le sourire apparait naturellement sur nos visage, ces comme ça.. Alors quand je la vis arrivé j’avais le sourire au visage comme une banane.


Delphine | Noly-chouuuuuuuuuuuuuu ! Alors prête pour cette soirée entre filles ? J'oubliais le principal déjà, comment va tu ma belle ? Quelle main ?

- J’ai une grande nouvelle à t’annonce ma Delphine. Euh..la droite

Je joignis les mains devant moi, comme pour prier mais là c’était plutôt parce que je savais que j’allais avoir un petit cadeau. Et moi qui n’est rien pour elle, faudra que je pense à lui acheter un jolie cadeau demain faut que je le note sur un pense bête pour pas l’oublier. Quand je vis la boite de chocolat j'avais les larmes au yeux tellement j'avais envie d'en manger depuis 3 jours. De là où j'étais je sentis la bonne odeur du repas que Del avait préparé, et dans l'état que je suis enc e moment manger et ma priorité. Je sortis mon Iphone de ma poche, je chercha dans mes photos, l'echographie de mon bébé pour lui annoncer ma grossesse je savais déjà qu'elle allait jouer un énorme rôle dans la vie de mon futur enfant, elle va être la marraine. Ah voilà la photo de mon echo pour la confirmation d'un foetus dans mon ventre, j'étais toute suréxité de lui montrer mais en même temps je voulais la faire languir un peu.

- Mercii ma Delphine pour les chocolats mes préférés en plus. J'ai quelque chose à te montrer qui va te réjouir. Dis-je avec un grand sourire.

Spoiler:
 
Ba oui en ce moment j'étais de bonne humeur, tout s'arrager dans ma vie, ma relation avec Jack s'améliore avec cette nouvelle, et puis il était content c'est tout ce que je retiens. Je m'aprocha d'elle et lui montra la photo j'attendis sa réaction positif je l'espere car e dois lui demander si elle veut bien être sa marraine, même si je n'ais pas demander à Jack, après tout c'est moi qui le porte et qui va le mettre au monde alors euh hein.. Alors pour fêter la nouvelle j'avais ramenné une bonne bouteille de ....jus d'orange car j'ai pas le droit d'alcool et Del non plus avec sa maladie...Mais bon ne parlons pas de ça, ce soir on ne doit pas déprimer mais plutot faire la fête. J'ouvris la bouteille et en versa deux coupes et fit tchin avec Delphine, une bonne soirée en perspective...

J'ouvris les paquets de chips et cacahuète et pris de grosse poignet comme une morfalou qui n'as pas manger pendant des jours. Des chips nature et moutarde mais préfére sans oublier les bons chocolats de Delphine que je mangea à pleine dents je lui en proposa un bien sûr

- T'en veux une ? Allez sert toi hein!! ce soir c'est notre soirée on fait ce que l'on veux et on mange ce que l'on veux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Delphine Moore Emia 
Special Agent (SA)




• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 2814
▌Date d'inscription : 21/04/2012
▌Métier : Employée dans une crèche mais rêve de montée sa propre crèche pour échapper à la violence de son actuel patronne.
▌Avatar : Selena Gomez - Bazzart © (Kit) & Sevnol © (Gif profil)


MessageSujet: Re: Soirée pyjama Party Mer 19 Déc 2012 - 21:49

Delphine était toute contente de pouvoir enfin passer une soirée avec sa meilleure amie. Elle avança doucement en direction du salon ou attendait Noléne. Elle avait derrière son dos, la boite de chocolat qu'elle lui avait acheter. Elle savait qu'elle aimait le chocolat mais elle savait pas si elle aimait bien ceux-là par contre. Mais bon tant pis, au pire elle ira les changer. Delphine s'approcha de sa meilleure amie, elle voulut la prendre dans ses bras mais elle aurait trouver la surprise sinon et ça aurait été bête. C'est quand même le sourire aux lèvres qu'elle demanda à Noléne comment elle allait et si elle était prête pour la soirée. Elle attendit un peu, sourit suite à la réponse et aussi un peu impatiente de connaitre la bonne nouvelle. Elle avait quand même un peu peur de ce que ça pouvait être mais ne le fit pas voir pour autant.

Delphine | Et c'est quoi la bonne nouvelle, je veux tout savoir maintenant ! Elle tendit la main droite doucement toujours en souriant Delphine | Gagneeeer ! Voila ta surprise, j'espère que ça te plait au moins ?

Elle lui tendit la boite de chocolat, son sourire n'avait pas disparut de son visage. Elle regarda sa meilleure amie droit dans les yeux, passant une main dans ses cheveux pour les remettre un peu mieux car avec la cuisine et tout les mesaventures de la journée, sa coiffure devait être horrible. Quand Delphine vit les larmes qui montaient au yeux de Noléne, elle sourit et la prit doucement dans ses bras avant de se décoller doucement. Rien que de l'avoir prit contre elle comme ça, elle se rappela qu'elles ne s'étaient pas vu depuis quelques semaines déjà et que les calins comme celui là remontait à longtemps. Delphine est une personne très caline, probablement parce que après ses 10 ans, elle n'avait jamais vraiment eut de calins de sa famille et de ses proches, à la fois car elle avait peur de leur réaction, du regard des autres mais encore de les perdres ou autres. Mais avec le temps elle a finit par s'y faire et prendre ses amis et sa famille plus facilement dans les bras, sauf sa soeur jumelle ou c'est encore un peu compliquée en faite mais bon passons.

Delphine | Je suis contente que ça te plaise dans se cas ma belle. J'ai longuement hésiter avant de les prendres en plus tout a l'heure, je ne savais pas trop quoi choisir et puis après avoir fait plusieurs fois le tour des rayons, j'ai finis par revenir sur mes pas et prend cette magnifique boite de chocolat pour la plus merveille des meilleures amies ! Une chose qui va me réjouir ? J'ai trop hâte de voir ça alors ! Fais voir ..

Elle la regarda chercher quelques choses dans son téléphone. Delphine était curieuse et essayait de voir de loin sans se faire reperer. Oui je sais c'est pas bien et de toute façon elle le sait aussi, ne vous inquitez pas pour celà. Elle sourit la voyant s'approcher pour lui montrer l'image en question. Delphine prit son téléphone dans les mains et eut un moment de réflexion, elle se demandait si c'était une blague ou non. Elle regardait l'image de haut en bas, de long en large, de travers. Le sourire qui naissait sur son visage devenait de plus en plus marquer comme si elle venait de trouver la réponse à un probleme. Oui vous aller me dire, on dirait la réaction d'une blonde mais bon elle est encore jeune Delphine laisser là la pauvre enfant. Elle regarda son amie avec des yeux pétillants et le sourire encore plus grand aux lèvres.

Delphine | Tu es enceinte ? ... Non c'est vrai ?.. Mais c'est magnifiiiiiiiique ça. Ma Noly-chouuuuu maman mais c'est trop cool ça ! Félicitation ma belle. Tu le sais depuis combien de temps ? Et tu es enceinte de combien exactement ? Whouuuuuuuua mais c'est magnifiquue il faut fêter ça ma belle ! Je vais chercher des verres j'arriveuuuh !

Delphine se mit a courrir, enfin courrir c'est une image : Delphine ne peut pas courrir en réalité avec son coeur, en direction de la cuisine pour attraper deux verre à pied et en tendit un à Noléne une fois revenue dans le salon. Elle était tellement contente pour elle qu'elle aurait sauter de joie mais ça fait un peu gamin vous ne trouvez pas ? Mais bon Delphine n'a pas eut d'enfance a proprement parler alors ça peut se comprendre. Elle se mit a sautiller de joie en disant "C'est trop mignooooon". Noléne ouvrit une bouteille de jus d'orange et remplis les deux coupes, Delphine en prit une et fit Tchin Tchin avec sa meilleure amie. Une fois qu'elles eut but une première gorgée, Delphine posa son verre sur la table basse et prit sa meilleure amie dans les bras en étant tellement contente pour elle. Delphine était sur qu'elle ferait une bonne maman de toute façon alors il n'y avait pas d'inquietude à se faire à ce sujet.

Delphine rigola en la voyant prendre une grosse poignée de chips. On avait trop l'impression qu'elle avait pas manger de toute la journée. La jeune brune s'approcha doucement et en prit deux dans la main pour commencer.


Delphine | Oui je veux bien ! Oh ne t'inquiete pas, je ne vais pas me laisser mourrir de faim ma belle, c'est pas mon genre, enfin pas en cette période. Je sens que ç ava être une magnifique soirée en perspective, elle commence déjà super bien en plus. Et puis une soirée en tre meilleures amies ne peut que être super et bien se passée de toute façon !

Delphine mangea doucement ses chips, quand elle entendit son portable sonner. Elle s'excusa au près de Noléne et alla dans la cuisine chercher son portable et regarder ce que c'était. Un nouveau message. Delphine dévérouilla son téléphone et lut son message en marchant doucement en direction du salon pour rejoindre Noléne. Elle n'avait pas finit de le lire qu'elle releva la tête pour s'adresser à Noléne.

Delphine | Tu peux t'asseoir ma belle, tu ne payeras pas plus chère ! Et puis tu seras mieux assise que debout pour le futur bébé !

Delphine replongea la tête sur son portable en souriant mais en une fraction de secondes, son sourire disparut. Ce message était un message de la grand mère d'Elodie qui était paniquée car la petite pleurait et qu'elle n'arrivait pas à se calme. Elle lui dit à la fin que si vraiment ça continuait, elle n'aurait pas le choix de venir lui apporter. Delphine passa une main dans ses cheveux nerveusement en posant son portable sur le meuble. Ne sait pas quoi faire, n'ose pas en parler à Noléne...


Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. Ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, notre fin nous réunira. Mais à la fin n'arrive un putain d'hiver. ▵ ©️endlesslove.
hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-tree-hill-oth.fr1.co/
avatar
 Noléne Wattford 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 1623
▌Date d'inscription : 01/07/2012
▌Avatar : Bethany Joy Lenz


MessageSujet: Re: Soirée pyjama Party Ven 21 Déc 2012 - 19:28

Quand j'ai vu la tête de Delphine quand je lui ai montré la photo, franchement j'étais aux anges. L'avis de delphine compte énormement pour moi, d'ailleurs elle à été la première à ma dire que ma relation avec Jack n'allait pas être simple, et ça à été le cas. Ha... ma Delphine, elle est ma meilleure amie, je sais que je peux tout lui, dire, lui parler de tout et n'importe quoi. Elle me proposa d'aller m'assoire avec une phrase rigolote comme d'habitude. Je m'affala comme une masse dans le canapé, les pieds fatigués par la marche de la journée, en même temps marcher ça fait du bien mais pas aux pieds. Je ferma les yeux quelques instant ce canapé est un pur bonheur, tellement moelleux, plus moelleux que le mien déjà, le mien est très dur, il faut que je pense à en acheter un autre. Je vis que Delphine était un peu mal à l'aise pourquoi ? J'espere que ce n'est pas de ma faute au moins. Elle a un tic quand elle est nerveuse, elle se passe la main dans les cheveux, un gestes simple mais très vite repérable.

- Qu'est ce qui ce passe ma chérie ?

Là voir comme ça sans un sourire sur les lèvres, ça me rend moi même nerveuse. J'ai toujours de la voir avec un sourire, toujours joyeuse, elle profite toujours de la vie à fond. Elle fait aussi un travail super intéréssant, elle travaille dans une garderie, et d'ailleurs c'est elle qui garderai mon bébé et puis ce sera elle aussi la marraine, elle va jouer un rôle très important dans la vie de ma fille ou de mon fils. A cause de mon travail, il peut m'arriver un accident à n'importe quel moment et ce sera a Delphine de s'en occuper car j'ai une confiance aveugle en elle. Je m'approcha d'elle et posa ma main sur la sienne. Je bus un peu de mon jus de fruit et pris quelques chips parce que oui j'ai faim, mais bon j'ai faim du matin au soir alors..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Delphine Moore Emia 
Special Agent (SA)




• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 2814
▌Date d'inscription : 21/04/2012
▌Métier : Employée dans une crèche mais rêve de montée sa propre crèche pour échapper à la violence de son actuel patronne.
▌Avatar : Selena Gomez - Bazzart © (Kit) & Sevnol © (Gif profil)


MessageSujet: Re: Soirée pyjama Party Sam 22 Déc 2012 - 11:19

Delphine était perdue. Elle n'avait jamais parler de cette petite puce à Noléne et elle avait peur que si elle lui en parle elle se mette en colère car elle ne lui a rien dit plus tôt. Mais d'un autre côté elle avait envie d'avoir la petite Elodie au près d'elle, elle ne supporte pas qu'elle pleure et même à la crèche c'est comme ça. Surtout que cette petite pleure très peu, généralement un bébé ça pleure en quasi permanance pour ainsi pouvoir s'exprimer, et bien Elodie non, elle préfère gazouiller que pleurer. Mais quand elle pleure c'est très significatif, soit quelques chose ne va pas : qu'elle est malade ou qu'elle a mal, ou sinon c'est qu'elle ne se sent pas a l'aise avec la personne avec qui est elle et elle a donc peur. Delphine avait peur sur le coup, et si elle était malade, comment allait-elle faire ? La jeune brune passa une main dans ses cheveux nerveusement et soupira en essayant de trouver une solution rasionnelle à tout ça mais bon plus facile à dire qu'a faire. Oui Delphine a une reaction assez particulière quand il s'agit d'Elodie mais en même temps elle a eut une discution au près de la grand mère de la jeune fille, au sujet de son adoption mais c'est quelques chose de très long. Cela se fera peut être un jour. La jeune brune avait perdue son sourire et il ne reapparaitra pas tant qu'elle ne sait pas ce qui se passe. Quand elle entendit la voix de Noléne, elle ne savait plus ou se mettre.

Delphine | Disons que c'est assez compliquer à expliquer.. mais s'il te plait m'engueule pas.. je sais bien que j'aurais dû t'en parler plus tôt mais j'en avait pas la force de peur de ta réaction

Delphine avait les larmes au yeux et regarda le sol en faisant graquer ses falenges. Elle avait entendu Noléne se lever et quand celle-ci lui posa doucement la main sur la sienne. Elle leva doucement les yeux vers elle, essayant de masquer ses larmes mais bon Noléne connaisait Delphine et elle allait surement s'en apercevoir. Elle se tourna, attrapa doucement son téléphone portable et le dévérouilla. Elle ouvrit la boite de message et mit le dernière message de la grand mère d'Elodie en pleine écran. Elle lui tendit en lui expliquant lentement de quoi il s'agissait. Dans sa voix on pouvait entre un stress immense.

Spoiler:
 
THANKS XO MONSTER

Delphine | Comme tu le sais, je garde plusieurs enfants à la crèche dont une petite de 4 mois qui ne prénomme Elodie. Elle n'a pas eut une vie facile malrés son jeune age. Sa mère est partie vivre à l'étranger avec son amant en ayant refuser la garde de la petite. C'est donc le père qui en avait la garde avant l'accident qui c'est porduit il y a trois semaines de ça. Il a fait une grave chute à son travail et il n'a pas survecu... Maintenant c'est la grand mère de celle-ci qui s'en occupe mais elle est âgée de 80 ans et ne sait plus trop quoi faire pour s'occuper pleinement d'un petit bébé. Oui je sais c'est farfelue...

Delphine marqua une pause, déjà pour reprendre son souffle et se calmer doucement en cherchant je ne sais quoi dans le regard de Noléne qui lui donnerait la force de continuer son récit. Elle reprit son portable doucement après que sa meilleure amie est lu le message et le posa doucement sur le meuble ou il était déjà. Elle se tourna et attrapa la photo de la petite, qui est quand même plus grande que sur le téléphone alors elle pourrait mieux la voir, et la tendit doucement a son amie en avalant sa salive.

Spoiler:
 

Elle avait le coeur qui battait fortement dans sa poitrine tellement elle avait peur de la réaction de sa meilleure amie. Elle soupira avant de continuer.

Delphine | J'ai longuement parler avec Liliane, la grand mère de la petite. ET je lui est dit que si il y avait le moindre probleme, elle pouvait me l'enmener quand elle voulait. J'ai déjà accueillie Elodie plusieurs nuit ici.. Mais tu n'as pas du t'en appercevoir... J'osais pas t'en parler.. Je suis désoler... Depuis quelques jours, je suis en train de voir avec la grand mère et les services sociaux pour savoir si une adoption est possible et si oui, j'aurais la garde complete d'Elodie. Même si ça seras quand même long à se réaliser...

Delphine avait envie de pleurer en ce moment, elle avait enfin tout avouer à sa meilleure amie mais avait peur de sa réaction. C'est quand même horrible comme sensation.

Citation :
DU COTE DE LA PETITE
Liliane, n'arrivait plus à la calmer et elle décida de la conduire chez Delphine. Elle posa doucement Elodie dans son siege et la mit dans la voiture. Sur le trajet la petite s'était endormie doucement après avoir pleurer pendant de longues heures. Elles arrivèrent enfin devant l'immeuble de Delphine et Liliane prit les affaires de la petite et la pousette. Une fois arriver en haut, grace à l'assenceur, pas un bruit. Elodie continuait de dormir paisiblement

Delphine était toujours devant sa meilleure amie, attendant une quelconque réaction de sa part quand elle entendit la sonnette de la porte...


Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. Ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, notre fin nous réunira. Mais à la fin n'arrive un putain d'hiver. ▵ ©️endlesslove.
hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-tree-hill-oth.fr1.co/
avatar
 Noléne Wattford 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 1623
▌Date d'inscription : 01/07/2012
▌Avatar : Bethany Joy Lenz


MessageSujet: Re: Soirée pyjama Party Mer 26 Déc 2012 - 14:38

Je n'ai jamais vu Delphine aussi bouleverser qu'à cet instant. Ces yeux se remplissait de larmes, ce qui me bouleversa moi aussi, je tenais fermement ses mains dans les miennes, et l'insista à me parler de ce qui la tracasser. Elle prit son portable entre ses mains et fouilla à l'interieur j'attendis avec impatience ce qu'elle voulait me montrer et là elle me montra une photo d'une petite fille de 4 mois avec le message qu'elle venait d'avoir. Cette petite fille est l'une des filles que Del garde, elle à une magnifique petite bouille cette petite. Delphine me raconta l'histoire de la fillette et ça me bouleversa cette petite qui a, à peine quatre mois vient de perdre sa famille, une mére qui n'as fait que la mettre au monde et qui est parti faire sa vie sans ce magnifique bébé, et un père qui vien de décédé. Les larmes me montèrent aux yeux j'arriva à peine a retenir mon émotions pour répondre à Delphine.

- Oh la pauvre choupette...Cette vieille dame à quand même du courage, à son âge s'occuper d'un enfant de cette âge...Sa me révolte moi la mère qui fait un enfant et qui s'en va après sans aucune nouvelle...

Non mais c'est vrai quoi, cette femme se fait faire un goss eet hop après l'accouchement elle se tire avec le premier venu, c'est révoltant, surtout pour cette petite qui n'as rien demander à personne, elle demande jusque que l'on l'aime et que l'on s'occupe convenablement d'elle. Quand Delphine continua son récit, et qu'elle me dit qu'elle était entrain de faire le nécessaire pour adopter cette enfant c'est bizarre mais je m'en douter. Delphine à le coeur sur la main et elle est prête à aider n'importe qui. Sa me fait chaud au coeur d'avoir une amie comme elle, je sais que pour mon enfant elle sera la marraine parfaite, mais faut qu'elle accepte avant.

- C'est bizarre ma belle mais je me douter que tu allais dire ça. Ne t'en fais pas je ne suis pas du tout faché que tu ne m'en ai pas parler. Tu sais quoi cette petite va avoir beaucoup de chance de t'avoir comme maman, si tu as besoin de quoi que ce soit tu sais que tu peux compter sur moi.

Maintenant c'est à mon tour d'être sincére avec elle, si un jour il viendrai à m'arriver quelque chose ce sera à elle de s'occuper de mon bébé je ne sais pas si elle va accepter d'être la marraine alors qu'elle aussi va avoir un enfant..Je me leva doucement et fit quelques pas dans l'appartement et regarda mon téléphone pour savoir si Jack aurait demander des nouvelles on ne sais jamais.

- Delphine...Voilà je voulais te demander quelque chose mais si tu ne veux pas ce n'est pas grave d'accord ? Voilà tu sais que je fais un métier plutôt dangereux et que chaque jour je risque de ne pas rentrer chez moi. Je voulais savoir si tu accepterai d'être la marraine de mon enfant car j'ai totalement confiance en toi et que si un jour il venait m'arriver malheur je sais qu'avec toi mon enfant sera très heureux et ne manquera jamais de rien, et puis Jack...Enfin tu vois quoi c'est le père mais c'est assez compliquer en ce moment. Je ne sais pas si il s'interessera à cet enfant il dit que oui mais bon tu sais les hommes...Sa change d'avis comme de chemise.

J'attendis patiemment la réponse de mon amie, les larmes coula sur mes joue, je les sécha d'un revers de main ,c ette soirée doit être une soirée détente à manger et regarder plein de film pas à pleurer et à sangloter sur mon avenir..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Delphine Moore Emia 
Special Agent (SA)




• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 2814
▌Date d'inscription : 21/04/2012
▌Métier : Employée dans une crèche mais rêve de montée sa propre crèche pour échapper à la violence de son actuel patronne.
▌Avatar : Selena Gomez - Bazzart © (Kit) & Sevnol © (Gif profil)


MessageSujet: Re: Soirée pyjama Party Mer 2 Jan 2013 - 1:35

Delphine ne savait vraiment plus quoi faire. Elle espèrait un jour avoir la garde de cette petite puce pour ainsi permettre à sa grand mère de pouvoir se reposer plus souvent mais une chose est sur c'est qu'elle restera présente dans la vie d'Elodie. Delphine ne voulait pas que cette petite vive sans elle, elle sait très bien à qu'elle point c'est dur. La jeune brune était boulversée et avait peur de la réaction de son amie, elle aurait dû lui en parler bien plus tôt. Et si elle se mettait en colère ? Delphine avait envie de pleurer. Elle sentait les mains de Noléne lui serrer les siennes comme pour l'inciter à tout lui dévoiler. C'est ce qu'elle fit, non sans mal.

Elle lui montra le message qu'elle venait de recevoir de la grand-mère de la petite et commença a lui raconter son histoire. Le fait qu'elle est perdue ses parents, comme elle, qu'elle soit élever par sa grand-mère, la seule qui lui reste mais qu'elle est fatiguée car elle est agée de 80 ans. Delphine avait la tête baisser. Elle ne voulait pas voir la réaction de son amie, et si elle était en colère ? Et si elle avait envie de la frapper ? Oui Delphine avait été traumatisé par son agression et avait peur que cela recommence, même si elle savait que Noléne lui ferait jamais de mal, son corps lui réagissait autrement. C'est l'intensité de la voix de Noléne qui fit relever la tête à Delphine, elle eut envie de se blottir contre elle mais son corps refusait. Elle n'arrivait même pas a la regarder dans les yeux, c'est ça le plus pire, ne pas pouvoir regarder sa meilleure amie dans les yeux.


Delphine | Si un jour je la retrouve, elle aura affaire à moi, je peux te le garantir ! Mais c'est impensable de faire ça et c'est pas parce qu'elle est jeune qu'elle ne comprend pas, elle comprend et elle se posera des questions plus tard, et il est hors de question que je lui dise que sa mère est partie comme ça sans elle, je sais à qu'elle point c'est dur de perdre ses deux parents à la fois et également le reste de sa famille durant la même période et je refuse qu'elle souffre cette petite. Je ferai tout pour elle et je ne veux pas qu'elle pleure parce que sa mère biologique est une lache.

Mais bon c'est la vie que voulez vous, des lâches il y en a partout. D'accord on peut trouver l'excuse d'être jeune ou d'être pas prête mais une fois qu'on a prit la décision de garder l'enfant, on ne l'abandonne pas comme un simple objet avec lequel on ne veut plus jouer. Un enfant à besoin d'amour pour grandir et non de vivre dans le malheur. Delphine savait ce que c'était, d'accord elle n'avait pas perdue ses parents si tôt mais elle a quand même passer 8 ans de sa vie à vivre dans une famille de cinglés qui la traitait comme un chien et qui la maltraitait. Elle en gardait encore les cicatrises et les garderaient probablement pour toujours. Celle la plus visible est celle sur son avant bras droit : son père adoptif l'avait cerrer tellement fort et tellement longtemps quand il était énerver et sous l'emprise de l'alcool que ses doigt, la marque de ses doigts est rester incruster dans l'avant bras de Delphine. Tellement qu'on croirait que c'est récent alors que ça date de plus de 5 ans. Voila la raison pourquoi Delphine refuse qu'Elodie aille en famille d'accueil. Elle ne veut pas qu'elle souffre comme elle a souffert.

Delphine continua de raconter l'histoire de la petite à sa meilleure amie. Elle lui annonça qu'elle était en train de faire le necéssaire pour l'adopter mais ça n'allait pas être simple du tout, les papiers sont longs à remplir et les démarches très difficiles mais bon on est sur de bonnes voix et ne perdont pas espoir. Delphine s'arrêta, elle avait assez blablater sur se sujet. La réponse de Noléne la rassura un peu mais elle avait toujours une énorme boule au ventre, déjà parce qu'elle avait de gros soucis de santé qui s'aggravait et deuxièmement le fait qu'Elodie pleurait en se moment et qu'elle ne l'avait pas près d'elle pour essayer de comprendre ce qu'elle avait.


Delphine | Tu sais que je t'adore toi ? Tu es vraiment adorable et toujours là pour les autres. J'aurais dût t'en parler plus tôt, je suis vraiment désolé mais le boulot, je ne voulais pas te déranger et surtout pour te parler de ça, tu aurais eut autres chose à faire mais vu que là on est que toute les deux sans le soucis du travail et bien j'ai trouver bon de te le dire surtout que maintenant je sais que tu pourras m'aider si besoin est et si.... Non rien oublie...

Si elle mourait. Oui c'est vrai mais bon elle ne voulait pas inquieter sa meilleure amie alors elle ne voulait pas lui en faire part, enfin pas maintenant.. C'est probleme de santé ne font que s'aggraver depuis son agression et la liste d'attente de greffe n'a pas vraiment bouger depuis. Oui Delphine vit constamment dans la peur de mourrir mais essaie de garder le sourire, d'ailleurs d'habitude elle sourit tout le temps en précence de Noléne pour ne pas l'inquieter à ce sujet.

Delphine regarda Noléne, elle avait l'air songueuse et mal à l'aise. Elle marcha un peu et regarda son téléphone avait de revenir vers Delphine et prendre la parole les larmes au yeux. Delphine lui prit doucement la main et l'écouta. Marraine ! Marraine. Ce mot raisonnait dans la tête de Delphine. Noléne lui proposait d'être la marraine de son enfant. Delphine eut un léger sourire mais qui disparut très vite quand Noléne lui rappela qu'elle pouvait mourrir à cause de son travail. Il était hors de question qu'elle meurt. Delphine ne s'en remettrait pas de toute façon. Elle avait les larmes aux yeux et voyant sa meilleurs amie pleurer lui fit vraiment encore plus mal au coeur. Elle porta une main sur la joue de Noléne et lui essuya ses larmes en lui répondant.


Delphine | Moi la marraine ? Whouuuuuaaa ! Moi ? Tu es sur que tu ne te trompe pas de personne ? Whouuua mais j'en serais ravie, c'est... c'est... magnifique ! J'espère être à la hauteur. Mais c'est pas parce que j'accepte que ça te donne le droit de mourrir, tu n'as pas le droit de nous faire ça. Et puis ce bébé te donneras la force de revenir en vie tout les jours. Tu ne peux pas mourrir Noléne, tu m'entend ? Pas toi... On ne peut pas être deux dans se cas... Mais j'en dit pas plus, je t'en parlerais plus tard sinon l'atmosphère va être glaciale. Aller on arrête de pleurer et on sourit. Mais tu sais, Jack si il te dit qu'il sera là pour le bébé, il le sera. Oui les hommes changent souvent d'avis mais Jack est tellement paternel que tu ne peux pas penser ça, il sera toujours la pour le bébé, même si ça ne va pas fort entre vous. Je sais ce que je dis, fait moi confiance ma belle

Delphine posa doucement la main sur le ventre de son amie avant de la serrer dans ses bras. Elle aussi avait les larmes au yeux, même plus que ça, elle pleurait. Elle ne voulait pas que ça meilleure amie meurt, c'était impensable et inimaginable. Oui Delphine est sensible et rien que le fait que Noléne lui est dit ça, elle s'imagine le pire. Mais bon elle finit par se reprendre même si elle aurait préférer aller s'enfermer dans sa chambre et aller pleurer à cette instant.

Mais la sonnette vient pertuber le silence pesant qui c'était installer. Delphine essaya de secher ses larmes au maximun et s'excusa au près de Noléne avant d'aller ouvrir. C'était Liliane et la petite Elodie. Delphine fut surprise sur le coup et inquiete en voyant les larmes sur les joue de la grand mère. Elle était a bout de force et avait besoin de repos. Les deux femmes discutèrent un peu avant que la grand-mère donne le sac de la petite à Delphine et s'en aille après avoir déposer un bisous sur le front de la petite fille. Delphine referma la porte et le bruit réveilla Elodie mais qui se calma vite ayant reconnue Delphine. La jeune brune, encore retourner par ce qui c'était dit entre les deux femme, la prit dans les bras en lui retirant son manteau, laissant apparait un petite robe robe avec des motifs pleurit. Elle avança doucement en direction de Noléne avec la petite dans les bras.


Delphine | Et bien... Voilà la petite puce. Bon j'aurais préférée te la présenter dans d'autre circonstence.. j'espère que ça ne va pas gacher notre soirée au moins !

Le point possitif c'était que plus personne ne pleurait c'est déjà bien. Maintenant espérons que ça ne dérange pas Noléne la présence de la petite Elodie.


Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. Ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, notre fin nous réunira. Mais à la fin n'arrive un putain d'hiver. ▵ ©️endlesslove.
hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-tree-hill-oth.fr1.co/
avatar
 Noléne Wattford 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 1623
▌Date d'inscription : 01/07/2012
▌Avatar : Bethany Joy Lenz


MessageSujet: Re: Soirée pyjama Party Mer 2 Jan 2013 - 17:18

La réponse de Delphine me fit chaud au cœur, je savais que je pouvais compter sur elle. Savoir que si un jour il m’arrivai malheur, Delphine serai là pour mon enfant. On était là toute les deux à se regarder les yeux humide à se réconforter mutuellement. Un petit moment d’émotion on va dire, c’est comme ça avec Delphine elle à le cœur sensible au sens propre comme au sens figurer. Malheureusement cette jeune demoiselle aussi douce que gentille et fragile du cœur et à chaque fois que Delphine lui dit qu’elle a rendez vous à l’hôpital je stress comme une folle et, je suis toujours scotché à mon portable pour avoir des nouvelles. D’ailleurs sur mon fond d’écran de téléphone j’ai moi et Delphine toute les deux entrain de sourire comme entrain de faire les folles. Franchement je sais pas ce que je ferai sans elle, l’idée de la perdre…Enfin bref ne n’y pensons pas maintenant..Non enfaite jamais Delphine est pour moi ma petite sœur et l’idée que l’on soit séparé me donne des frissons. Ne n’en parlons plus…

Spoiler:
 

J’entendis taper à la porte Delphine alla ouvrir, de la où j’étais je n’entendis que des murmures, Delphine parla avec une autre dame, pour patienter je pris le programme télé en main et le feuilleta pour voir ce qui été diffusé ce soir aux chaines. Ba il n’y a pas grand-chose que des films de rediffusion, c’est pas grave j’ai quelques DVD chez moi au pire j’irais en chercher. J’entendis quelques minutes plus tard la porte se claquer et le bruit des pas de Delphine qui arriva de nouveau dans le salon. Je retourna la tête vers elle et déposa le magasine sur la table basse du salon, elle avait dans les bruit un bébé de 4 mois environs, les yeux d’un bleu enfaite des yeux trop craquant, avec sa petite bouille et ses petites mains . J’avança vers eux en faisant un large sourire à la petite.

- J’imagine que c’est la petite Elodie !! Bonjour demoiselle, oh tu sais que tu es vraiment très belle !! Mais oui tes belle!!

Toute en lui caressant la joue avec ma main droite et avec l’autre je lui tenu la main. Sa me fait penser que dans quelques mois, moi aussi j’aurai un bébé dans les bras, un enfant que je chérirai chaque jour de ma vie. Je lui tendit les bras pour l’accueillir contre moi, elle était un peu retissant au début mais à finit par venir . Je la fit sauter légèrement en même temps que moi pour l’amuser un peu. J’alla m’assoir sur le canapé avec la petite sur les genoux. Je regarda Delphine

- C’est une petite fille extraordinaire et vraiment très mignonne. Je suis sûr que tu sera une très bonne maman Delphine, cette petite fleur à beaucoup de chance d’avoir atterri ici. Bon alors qu’Est-ce que l’on fait maintenant ?

Je regarda Elodie en lui souriant et en lui faisant quelques chatouilles sur le ventre pour la faire rire un peu. Peut-être que je vais la rendre à Delphine et que je vais la garder un peu, non je rigole cette petite va falloir qu’elle aille dormir. L’odeur du bon petit plat que Del à fait ressortais de la cuisine pour arriver dans le salon j’ai en l’eau à la bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Delphine Moore Emia 
Special Agent (SA)




• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 2814
▌Date d'inscription : 21/04/2012
▌Métier : Employée dans une crèche mais rêve de montée sa propre crèche pour échapper à la violence de son actuel patronne.
▌Avatar : Selena Gomez - Bazzart © (Kit) & Sevnol © (Gif profil)


MessageSujet: Re: Soirée pyjama Party Jeu 21 Fév 2013 - 8:51

Elles étaient toutes les deux, debout l'une en face de l'autre à se réconforter. Delphine avait vraiment l'esprit chambouler ces derniers temps, déjà a cause de ses soucis de santé, la petite Élodie qui arrivait dans sa vie et maintenant cette future filleule, la jeune brune avait très peur de ne pas être à la hauteur, elle avait peur, peur de s'attacher à ce petit être, elle prend déjà le risque de s'attacher à Élodie. Pourquoi pour elle c'est un risque ? Tout simplement à cause de sa santé, quand les médecin vous dit que votre pronostic vital est engagée et qu'il vous reste moins de deux ans à vivre si tout va bien, et bien ça fait très mal et vous ne pouvez rien faire face à ça, sauf avoir une greffe mais bon il faut déjà trouver un donneur et un donneur susceptible de vous donner son cœur ne se trouve pas à tout les coin de rues non plus. Elle sait très bien qu'elle finira par partir, elle n'est pas si dupe que ça notre chère brune. Elle y pense chaque jour et encore plus quand elle est au près de son entourage. Elle ne veux pas qu'il souffre, elle ne veux pas qu'ils pleurent, c'est même hors de question. La chose la plus dure pour elle c'est qu'elle ne veux pas qu'Élodie connaisse son existence si elle venait à mourir, elle ne veut pas gâcher la petite vie qui maintenant est sans soucis de la petite Élodie. Elle sait qu'elle sera en sécurité avec son grand père et avec Noléne mais bon quand on adopte une petite, qu'on s'occupe d'elle comme si elle était votre propre fille et que au final si il vous arrive malheur vous ne voulez pas qu'elle sache que vous avez exister.. et bien ça fait très mal au cœur.

Oui elle avait accepter d'être la marraine, même si elle avait très peur. Pourquoi ? Pour ne pas faire de la peine à son amie et pour lui prouver qu'elle serait la pour elle quoi qu'il arrive mais bon.. oublions... Delphine était quand même heureuse, c'était la première fois qu'on lui proposait d'être marraine et ça lui plaisait, enfin pour le moment, car à vrai dire elle ne sait pas ce qu'il faut faire. Bon elle ne devrait pas avoir trop de mal pour s'occuper du bébé, travaillant à la crèche elle a eut une formation pour ça. Mais c'est plus dans le comportement et les moments de stress : Si elle n'était pas à la hauteur de son rôle ? Si elle s'en occupait pas bien parce que justement elle était sa filleule ? Que serait le comportement de Noléne quand Delphine s'occupera d'elle ? Pleins de questions qui la fit encore plus stresser à vrai dire.

Elle alla se blottir contre son amie, à la fois contente et angoissée pour pleins de choses quand tout d'un coup on toqua à la porte. Delphine s'excusa au près de son amie et s'avance doucement vers la porte. A la porte, la grand mère d'Élodie, en larme, qui n'en pouvait plus. En même temps une femme de 80 ans qui s'occupe d'un petit bébé de 4 mois jours et nuits sans l'aide de personne à beaucoup de courage mais il est vrai que quand on en peut plus on en peut plus, ce qui est le cas maintenant. Delphine discuta longuement avec elle afin de la rassurer et regarda la petite qui s'était endormie. La grand mère partie complètement exténuer sous les conseils de Delphine qui lui dit de se reposer et qu'elle la garderait le temps qu'il faudrait, que se soit une soirée ou plusieurs, de toute façon elle avait ce qu'il fallait pour se petit ange au yeux d'azur. Elle fit doucement rentrer la poussette dans la demeure et quand elle dit au revoir à la grand mère en refermant la porte, la petite commençait à ouvrir ses yeux et légèrement gazouiller pour lui montrer qu'elle est là.


Delphine | Coucou petit trésor !

Delphine la prit doucement dans ses bras ce qui fit sourire la petite, une fois qu'elle lui est retirer son manteau et son petit bonnet, Delphine avança avec Élodie dans les bras en direction du salon ou se trouvait Noléne. La jeune femme ayant entendue les bruits de pas et les petits gazouillis, se leva doucement du canapé et avançait vers eux. La jeune brune sourit, gardant toujours Élodie dans les bras qui regardait Noléne ne comprenant pas qui c'était.

Delphine | Ne t'inquiète pas, elle est souvent comme ça avec les gens qu'elle ne connait pas encore mais elle est vraiment adorable. Un fort caractère, un peu comme moi mais tellement mignonne tu verrais ça !

Élodie regarda Noléne et ne la lâchait plus du regard, quand cette femme lui posa la main sur la joue et l'autre lui prenant la main, elle tourna la tête vers Delphine. La jeune brune la regarda faire et sourit, une réaction d'enfant c'est rien de grave, tant qu'elle ne se mettait pas à pleurer tout allait bien n'est-ce- pas ? Mais Élodie commença à gazouille en regardant Noléne et quand elle lui tendit les bras, même si elle fut hésitante au début, elle alla dans ses bras avec un grand sourire. Delphine les regarda faire avec un grand sourire au départ, qui disparaissait petit à petit, pleins de souvenir revenait à la surface les voyant ainsi, des souvenirs douleurs ou encore des images du futur qui n'arrivera peut être pas. C'est la voix de Noléne qui la fit revenir sur terre, elle n'avait même pas remarquer qu'elle s'était installée sur le canapé avec la petite.

Delphine | Ne parlons pas trop vite.. On ne sait pas ce qui peux arriver, je suis peut être la pire chose qu'elle est eut dans sa petite vie qui sait mais une chose est sur, je ne laisserais personne lui faire du mal, je ne veux pas qu'elle endure ce que j'ai endurer moi étant plus jeune... Tu peux encore la garder dans tes bras un peu, le temps qu'elle se réhabitue à ici, elle ne s'endormira pas avant un certains temps. Ce qu'on fait ? Moi je m'occupe du repas et toi tu reste ici à cajoler la petite Élodie, tu en meurt d'envie !

Élodie se mit à rire au chatouille que lui faisait Noléne. Son rire résonnait dans toute la pièce, ce qui fit légèrement sourire Delphine qui partit en direction de la cuisine continuant d'avoir de triste souvenirs, elle regarda autour d'elle et voyant que Noléne restait bien confortablement installer sur le canapé, la jeune brune pleura en silence et tout doucement, en cuisinant le peu qu'il reste à cuisiner.


Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. Ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, notre fin nous réunira. Mais à la fin n'arrive un putain d'hiver. ▵ ©️endlesslove.
hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-tree-hill-oth.fr1.co/
avatar
 Noléne Wattford 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 1623
▌Date d'inscription : 01/07/2012
▌Avatar : Bethany Joy Lenz


MessageSujet: Re: Soirée pyjama Party Dim 10 Mar 2013 - 16:48

Il est vrai que l’on ne sais pas de quoi est fait le lendemain, une chose est sûr c’est que je ne laisserai pas Delphine mourir, je pris pour elle chaque soir pour qu’elle trouve enfin un cœur neuf, un cœur qui lui permettra de reste avec nous pour l’éternité. J’attendis que Delphine pars dans la cuisine finir de faire la cuisine, Je m’installa confortablement dans le canapé avec la petite Elodie et je ne put m’empêcher de penser à ma maman, à celle qui m’as donner la vie, celle a qui ont lui a voler la sienne. Cela fait maintenant 15 jours qu’elle m’as quitter, je fais celle qui surmonte ça mais en au plus profond de moi je suis brisée en mille morceaux. Il n'y a aucune magie dans ce monde, plus depuis quelques jours. Je ne peux pas m'empêcher de penser à quel point les choses peuvent être fragiles et qu'on peut tout perdre, une personne aimé en claquant des doigts et de ne plus la voir du jour au lendemain, c'est triste. Comment peut-on se remettre d'une telle disparition ? C'est trop dur. On est censé continuer à vivre comme si de rien n'était, on doit faire avec c'est vraiment n'importe quoi, comme s'il suffisait d'être triste le temps que les fleurs se fanent et quand suite tout redevient comme avant, on se remet à rire, on se rappelle le bon vieux temps, je n'ai aucune envie de me remettre à rire, quand j'y pense, j'espère bien ne plus avoir à rire ou à entendre des blagues de toute ma vie et le bon vieux temps n'est pas ce que l'on croit il n'est pas bon, il est simplement vieux et résolu. Je fais tout pour me convaincre de continuer à être heureuse mais ça ne fonctionne vraiment pas et quand j'essaye de changer les choses et de me rappeler que ça fait quand on est heureux, je n'y arrive pas, je ne ressens aucune joie, aucune satisfaction, je suis paralysé.

J’essaie de reste forte et solide pour montrer aux autres que tout va bien qu’ils ne doivent pas s’en faire pour moi mais c’est dur très dur. Il faut aussi que je pense à ce bébé qui grandit en moi, il faut que j’arrive à reprendre le dessus mais c’est dur très dur je pense même que cela est impossible. Des personnes disent que la vie continu, certes elle continu, il y a en qui arrive à ce remettre de ça et d’autres n’y arrive pas, moi je fais partie de ce qu’ils n’y arrivent pas. Ma mère était tout pour moi elle était là seule qui croyait vraiment en mes capacités, je savais que je pouvait l’appeler tout les soirs pour lui parler de tout et de rien maintenant je tombe sur son répondeur et ça c’est triste. Alors je lui laisse un message espérant à chaque instant qu’elle l’entende, j’espère même qu’un jour qu’elle réponde à son portable et qu’elle me dit que tout va bien, qu’elle est heureuse là où elle est et qu’il ne faut as que je m’en fasse mais ça je ne le saurait jamais. J’essaye de ne pas verser de larmes car j’en ai déjà bien verser mais mon cœur n’en reste pas moins meurtri. Quand Del revint dans le salon je chassa toutes ses idées noirs de ma tête et me força à sourire car c’est ça que je fais me forcer à chaque instant de la journée, me force a rire, à me lever, a sortir, à parler. Je ne m’étais pas rendu compte que la petite Elodie c’était endormie dans mes bras sa tête contre ma poitrine, je me leva lentement pour pas la réveiller et alla la remettre dans son transat pour qu’elle puisse se reposer un peu. Je regarda Delphine

- Tu as besoin d’aide en cuisine ?

M’occuper l’esprit c’Est-ce que je fais toute la journée. J’essaie de me plonger au maximum dans le travaille pour éviter de penser. J’entend mes collègues parlaient derrière moi, ils disent que je fais des comédies, mais ce n’est pas de ma faute a moi si eux n’aime pas leur parent moi je les aimait si eux sont content si l’un de leur parent décède alors c’est leur problème pas le mien. Je m’installa sur une chaise de son salon et attendit que Del vienne me rejoindre

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Delphine Moore Emia 
Special Agent (SA)




• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 2814
▌Date d'inscription : 21/04/2012
▌Métier : Employée dans une crèche mais rêve de montée sa propre crèche pour échapper à la violence de son actuel patronne.
▌Avatar : Selena Gomez - Bazzart © (Kit) & Sevnol © (Gif profil)


MessageSujet: Re: Soirée pyjama Party Ven 22 Mar 2013 - 23:21

Delphine resta dans la cuisine, les larmes lui montaient aux yeux de plus en plus sans qu'elle y puisse quoi que se soit. De mauvais souvenirs remontaient ainsi que du futur proche et lointain qui n'arriverait peut être jamais à vrai dire. Que se soit son enlèvement, le meurtre de ses parents, l'annonce de sa malformation cardiaque, tout y passait mais le pire c'était les éléments de son futur. C'est pour ça qu'elle essayait de ne pas s'attacher aux gens, que se soit adultes ou enfants.. Mais elle n'avait pas le choix à vrai dire, ça lui brisait le cœur à chaque fois qu'elle y repensait. Elle savait qu'elle allait mourir si elle n'avait pas cette greffe et depuis 15 ans rien n'avance.. Ses jours sont compter et ça personnes d'autres qu'elle le sais, elle ne veut pas rendre triste ses proches en leurs annonçant ça. C'est pour cela qu'elle eut un moment de réflexion avant d'accepter d'être la marraine du futur bébé de sa meilleure amie mais elle ne voulait pas s'attacher à cet enfant, elle ne voulait pas que ce bébé sache qui elle est et que plus tard il pleure car elle n'est plus de ce monde. C'est la même chose pour la petite Elodie. A chaque fois qu'elle la regarde elle y pense et ne peut pas faire autrement de toute façon. Ce petit être qu'elle avait adopter, cette petite princesse, ce retrouvera peut être bientôt sans Delphine et ça ce fut quelques chose que Delphine eut beaucoup de mal à assumer. C'est pour cela que si il lui arrive quelque chose, elle veut que Jack et Noléne s'occupe d'elle en ne lui disant pas qu'elle avait exister ainsi elle ne la connaîtrait pas et ne pleurerait pas en pensant à cette jeune femme qui l'a adopter pour la protéger de certaines familles qui adopte des enfants pour leur faire du mal, les faire souffrir. Pour Delphine c'était complètement hors de question que Elodie subisse la même chose qu'elle il y a quelques années. Elle avait déjà perdue ses parents biologiques, elle ne voulait pas que sa vie soit un pur cauchemar comme la sienne, enfin une bonne partie de la sienne car maintenant avec ses proches à ses côtés Delphine va beaucoup mieux mais cela ne change rien à vrai dire. Ses proches allaient être triste quand elle partirais et ça c'était dur pour Delphine, très très dure.

Etant plongée dans ses pensées, elle ne se rendit pas compte tout de suite qu'elle était en train de faire une grosse boulette. Elle était en train de mélangée la crème qui était sur le feu, mais cette crème, ça faisait longtemps qu'elle était en train de déborder sur sa cuisinière et commençait à couler sur le sol de la cuisine. Cela giflait sur elle mais elle ne les sentit pas, ce qu'elle sentit, ce fut quand elle posa sa main sur le bord du plan de travail une fois revenue à elle, comme pour se tenir en équilibre. Le bord du plan de travail était recouvert d'une sorte de liquide pâte blanche former par la crème mais le seul problème c'est que c'était très chaud et qu'elle se brûla en posant sa main dessus. Elle fit un pas en arrière en lançant un léger gémissement de douleur et en regardant mes dégâts commis par son manque de concentration depuis le début. Elle s'empressa de nettoyer tout cela rapidement pour pas que Noléne voit ça si celle-ci débarque. Elle était tellement chamboulée par tout ce qui lui montaient à la tête depuis ce matin. Pourquoi ce matin ? C'est ce matin que son cardiologue lui a dit son diagnostic vitale. Il était maintenant engagée et si une greffe n'arrivait pas assez rapidement, tout serais terminer et ça personne ne pourra rien y changer. C'était très très dur pour elle.

Une fois les dégats réparés, elle sortie lentement de la cuisine, le visage légèrement pâle et les yeux rouges d'avoir pleurer mais elle ne dira rien à son amie, c'est pour cela que ne la regarda pas tout de suite. Elle avait des assietes dans les mains pour ainsi pouvoir mettre la table. Elle avait les mains tremblantes, et cela se voyait legèrement quand elle posa les assiètes une part une sur sa table et y déposa les couverts et les verres correctement. Elle revint ensuite lentement dans le salon se forçant à sourire et espérant que l'on ne puisse plus voir ses yeux rouges dut aux multiples larmes. Elle se pencha doucement vers le transat de la petite pour lui déposer un léger bisou sur le front et lui mit une légère couverture sur elle. Elle se redressa doucement en regardant Noléne en se forçant à lui sourire et lui répondit d'une petite voix.


Delphine | Euh.. Non ça ira ne t'en fait pas mais tu peux aller t'installer tranquilement à table si tu le souhaite en tout cas ma belle.

Elle cacha un maximum sa main toute rouge à cause de c'être bruler tout à l'heure. Delphine regarda son amie se lever pour aller s'asseoir sur une chaise du salon. Elle n'avait pas l'air bien du tout, elle avait l'air dans ses pensées depuis quelques temps et surtout triste. Delphine ne savait pas ce qui s'était passer, personne ne lui en avait parler à vrai dire alors normal qu'elle ne sache pas pourquoi sa meilleure amie soit comme ça. Elle s'approcha lentement d'elle et lui pris une main doucement avant de s'asseoir près d'elle doucement. Elle se rendit même pas compte qu'elle avait saisit la main de Nolene avec sa main brulée.

Delphine | Noléne.. Qu'est ce qui se passe ma belle ? Cela fait plusieurs jours que je te voit pas bien et dans tes pensées.. Tu veux m'en parler ? Tu sais tu peux tout me dire...

Delphine lui caressa doucement la main pour lui montrer qu'elle n'était pas seule et qu'elle pouvait se confier si elle voulait.


Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. Ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, notre fin nous réunira. Mais à la fin n'arrive un putain d'hiver. ▵ ©️endlesslove.
hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-tree-hill-oth.fr1.co/
avatar
 Noléne Wattford 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 1623
▌Date d'inscription : 01/07/2012
▌Avatar : Bethany Joy Lenz


MessageSujet: Re: Soirée pyjama Party Sam 15 Juin 2013 - 9:07

Je releva latête lentement essuyant quelques perles de larmes qui venaient de rouler sur mes joues. Delphine venait de me demander qu'est ce que j'avais ? Jack ne lui à même pas dit pour ma mère..je  pensais qu'il l'avait fait maintenant elle va m'en vouloir de ne pas lui en avoir parler avant. Je posa ma main contre la sienneet pris mon courage à deux mains pour le lui annonçait. 

- Del...ma mère..est dé..cédée il y a quelques jours à peine, je suis désolée de ne pas t'en avoir parler mais je pensais que Jack te l'avait dit...

J'inspira profondement, n'osant même pas la regarder droit dans les yeux, je ne voulais pas apercevoir sa deception..Elle est pour moi ma meilleure amie et je ne lui est même pas dit ce qui était entrain de ce passer dans ma vie... Peut-être que Jack attendait simplement que je trouve la force et le courage de lui dire moi même, on a pas du comprendre la même chose lui et moi mais bon je ne lui en veux pas, la seule personne à qui j'en veux c'est moi... Je me mis droite sur la chaise et fini par tourner lentement ma tête vers elle et la regarda. J'avais tellement honte de moi. 

- Je suis vraiment désolée...

Delphine venait surement de terminer le repas, une odeur très parfumer venait d'envahir le salon, mon ventre commença à crier famine, depuis la mort de ma mère je mange  à peine. D'ailleurs j'ai même perdu du poid malgrè ma grossesse. Mon medecin m'avait prevenu de faire attention et de ne pas maigrir mais je ne peux pas me forcer à manger, tout ce que je mange je l'avale par dégout. J'ai comme une grosse boule en travers la gorge qui m'opresse et qui m'empêche de manger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Delphine Moore Emia 
Special Agent (SA)




• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 2814
▌Date d'inscription : 21/04/2012
▌Métier : Employée dans une crèche mais rêve de montée sa propre crèche pour échapper à la violence de son actuel patronne.
▌Avatar : Selena Gomez - Bazzart © (Kit) & Sevnol © (Gif profil)


MessageSujet: Re: Soirée pyjama Party Mar 25 Juin 2013 - 2:58

Delphine caressait doucement la main de son amie, de sa meilleure amie. Elle avait peur pour elle, elle n'aimait pas la voire comme ça. Que ce passait-il ? Pourquoi essayait-elle de le cacher ? Est-ce si grave que ça ? Delphine ne savait vraiment plus quoi penser. Elle était près d'elle mais celle-ci ne la regardait pas, elle fuyait son regard. Mais pourquoi ? Elle n'était au courant de rien.. Tout le monde se taisait et même sa meilleure amie ne lui parlait pas. Vous trouvez ça normale ? Non.. Vous me direz, Delphine lui cache aussi des choses mais c'est pour le bien de la future maman et pas pour son simple intérêt personnel. Elle ne voulait pas lui dire qu'elle allait mourir dans moins d'un ans.

Mais la nouvelle tomba comme un coup de massue, Noléne releva la tête vers elle essuyant ses quelques larmes et posant sa main doucement sur celle de Delphine, ce qui la fit doucement gémir de douleur car c'est la main qu'elle s'est brulée en cuisinant. La future maman dévoila à Delphine la raison de sa tristesse et de son renfermement, elle venait de perdre sa mère il y a quelques jours déjà.

Delphine | Que... Quoi ?

Elle savait à quel point Noléne tenait à sa mère, elle était très proche et c'était tout pour elle. Elle lui parlait souvent d'elle et quand elle parlait d'elle, elle en avait des étoiles dans les yeux. Delphine en était sur, Noléne avait eut la meilleure maman qui soit. Delphine retira doucement sa main de celle de son amie et resta dans ses pensées les larmes aux yeux. Elle avait perdue ses parents elle aussi, elle savait à quel point cela faisait mal. La jeune brune resta un petit moment comme cela avant de reporter son regard sur sa meilleure amie ayant du mal à trouver les mots sur le coup. Elle ouvrit la bouche mais aucuns sons ne sortaient à vrai dire. Elle se leva doucement fit quelques pas. Dans le fond elle était déçu car son amie ne lui avait rien dit et elle comptait sur Jack pour lui dire. Mais pourquoi ? Elle avait peur de quoi ? Et puis Jack.. Delphine lui parlait plus depuis plusieurs semaines alors il ne risquait pas de lui avoir dit à vrai dire. Elle lui en voulait un peu c'est vrai mais elle savait bien que c'était dure d'en parler.. Elle même avait mit de nombreuses années avant de parler de ça.. Elle avait découvert les cadavres de ses parents dans leur garage quand elle revenait de l'école avec sa soeur jumelle, ils baignaient dans leur propre sang avec la gorge affreusement entaillés.. Delphine retourna la tête vers son amie et réussi à dire avec beaucoup de tristesse dans la voix.

Delphine | Pour.. Pourquoi tu ne m'a rien dit ? Je ne t'aurais pas fait de mal ni fouttu à la porte.. J'aurais peut être put essayer de t'aider... Pourquoi comptait tu sur Jack pour me dire ça ? Jack n'est plus rien pour moi.

Elle fit les cent pas dans le salon en passant une main dans ses cheveux pour essayer de comprendre. Elle se posa pleins de questions.. Mais après de longues minutes, elle retourna au près de son amie et posa une main sur son épaule doucement et l'incita à se lever doucement. Elle ne voulait pas la forcer non plus, si elle ne voulait pas c'était pas grave. Quand Noléne se mit debout, elle la fuyait toujours du regard. Delphine la prit doucement dans ses bras et lui frotta le dos en fermant doucement les yeux retenant ses larmes, elle devait se montrer forte pour soutenir son amie même si elle était très triste pour elle. Elle avait affreusement peur, peur qu'elle fasse une bétise ou autre, on ne sait jamais. Un événements pareils peut nous ravager à tel points que l'ont peut faire toutes les conneries du monde sans trop y faire attention à vrai dire. Delphine continuait de lui frotter le dos avant de se reculer doucement tenant d'une main, la main de Noléne et de l'autre lui caressant doucement la joue en lui essuyant les larmes qui coulaient. Elle lui déposa un bisou sur le front avant de prendre la parole avec une voix qui se voulait rassurante et réconfortante.

Delphine | Toute mes condoléances ma chérie. Je ne t'en veux pas de ne pas me l'avoir dit, tu n'as pas à être désolé. Je sais à quel point cela est difficile de perdre sa mère... J'ai perdu mon père et ma mère tu sais, je sais se que tu endure. Sache que je serais toujours là pour toi quoi qu'il arrive, je te protégerais et je suis sur que de là ou elle est ta mère et très fière de toi et qu'elle vieille sur toi jour et nuit. Je suis sincèrement désolé ma belle.. Tu peux pleurer tu sais, ça fait du bien de pleurer même si les gens autour de toi te dise que c'est pas ce que ta mère aurait voulu, elle comprend tu sais ta maman.. Tu as le droit de pleurer.. Cela montre que tu tenait à elle. Je ne te jugerais pas, je ne suis pas là pour ça, tu es mon amie et mon rôle est de te soutenir dans ce que tu vis en ce moment ma belle. Bientôt tu auras une petite fille dans tes bras et de là haut ta maman veillera sur elle et sur toi pour toujours. Je te le promets. Elle est fière de toi, elle l'a été avant son décès et le restera toujours.

Elle reprit doucement son amie dans ses bras la laissant pleurer contre elle si elle avait envie, elle en avait le droit et Delphine ne l'en empêcherais pas. Delphine elle n'avait pas eut de soutiens peut de temps après la mort de ses parents.. c'est pour celà qu'elle a mit tant de temps à faire son deuil. Elle ferma les yeux et se promis de tout faire pour que son amie retrouve la joie de vivre qu'elle avait même si ça prendrait du temps, elle ferait tout pour elle, elle serait toujours là pour elle. Elle restèrent l'une contre l'autre autant de temps que Noléne avait besoin, le repas pouvait attendre. Même si elle entendait le ventre de Noléne crier famine, elle ne voulait pas la forcer. Delphine passa une de ses mains dans les cheveux de son amie et lui déposa des bisous sur le front doucement. Elle la gardait contre elle et commença à la bercer doucement. Une larme coula le long de ses yeux malgré qu'elle les contenaient un maximum en elle pour ne rien montrer à son amie.

((HRP : Désolé du retard ouin Elle m'a fait pleurer cette réponse en l'écrivant va savoir pourquoi xD Snif ))


Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. Ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, notre fin nous réunira. Mais à la fin n'arrive un putain d'hiver. ▵ ©️endlesslove.
hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-tree-hill-oth.fr1.co/
avatar
 Noléne Wattford 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 1623
▌Date d'inscription : 01/07/2012
▌Avatar : Bethany Joy Lenz


MessageSujet: Re: Soirée pyjama Party Mer 10 Juil 2013 - 21:53

Delphine | Toute mes condoléances ma chérie. Je ne t'en veux pas de ne pas me l'avoir dit, tu n'as pas à être désolé. Je sais à quel point cela est difficile de perdre sa mère... J'ai perdu mon père et ma mère tu sais, je sais se que tu endure. Sache que je serais toujours là pour toi quoi qu'il arrive, je te protégerais et je suis sur que de là ou elle est ta mère et très fière de toi et qu'elle vieille sur toi jour et nuit. Je suis sincèrement désolé ma belle.. Tu peux pleurer tu sais, ça fait du bien de pleurer même si les gens autour de toi te dise que c'est pas ce que ta mère aurait voulu, elle comprend tu sais ta maman.. Tu as le droit de pleurer.. Cela montre que tu tenait à elle. Je ne te jugerais pas, je ne suis pas là pour ça, tu es mon amie et mon rôle est de te soutenir dans ce que tu vis en ce moment ma belle. Bientôt tu auras une petite fille dans tes bras et de là haut ta maman veillera sur elle et sur toi pour toujours. Je te le promets. Elle est fière de toi, elle l'a été avant son décès et le restera toujours.

- Merci Delphine, tu sais tu es comme ma petite soeur et je t'aime tellement je sais que je pourrais toujours compter sur toi, pour la petite...Heureusement que je t'ai dans ma vie..

Je me cala dans ses bras, des bras qu'elle me tendait avec plaisir. Je me laissa allé, laissant mes larmes tomber comme de l'eau tombant d'une cascade. Tout ce que Delphine evnait de dire c'était vrai, ma mère veillera toujours sur moi et ma fille, il faut aller de l'avant maintenant ne pas se laisser submerger par la tristesse mais vivre comme ma mère l'aurait voulu. Je la laissa me réconforter pendant quelques minutes avant de m'extirper de ses bras doucement et lui fit un sourire. J'essuya les quelques larmes que Del avait laisser ruisselait sur ses joues.

- Bon aller !! penssons à autre chose tu veux bien !! Si on mettait un DVD en mangeant hein ? qu'est ce que tu en pense J'ai ramenné quelques DVD si tu veux

Je pris sa main une de ses mains dans la mienne et lui deposa un bisous sur le dos de celle ci, pour la rassurer. Je me leva et alla m'assoire sur le canapé où la petite Eodie était installer dansson transat et dire que dans quelques mois moi aussi je devrais achetée tout ça. Transat lit, tabe a langer et j'en passe. Je deposa les dvd sur la table basse, et chercha lequel serait approprier pour commencer la soirée. Un film d'horreur, une comédie musicale ou alors une comédie. Peut-être par celui d'horreur comme ça au moins après on termine avec une nte joyeuse avec la comédie ou en chanson avec la comédie musicale.

Je m'installa confortablement dans le divan en mettant un coussin derrière on dos et un autre contre mon ventre et sourit a Delphine. Je m'élança pour attraper la télécommande et la deposa sur le coussin devant moi.

- Aller viens !! on va manger des chips en regardant le fim. On va se goinfrer comme pas deux !! Dis-je avec un petit sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Delphine Moore Emia 
Special Agent (SA)




• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 2814
▌Date d'inscription : 21/04/2012
▌Métier : Employée dans une crèche mais rêve de montée sa propre crèche pour échapper à la violence de son actuel patronne.
▌Avatar : Selena Gomez - Bazzart © (Kit) & Sevnol © (Gif profil)


MessageSujet: Re: Soirée pyjama Party Mer 17 Juil 2013 - 3:00

Delphine était vraiment très attristée par la nouvelle funestre que venait de lui annoncer Noléne. Elle ne connaissait pas sa mère, ou du moins elle l'avait peut être déjà vu de loin mais ne lui avait jamais vraiment parler à part les éventuels "Bonjour" quand celle-ci rendait visite à sa fille. Mais cependant Noléne lui en parlait beaucoup, elle était tout pour elle ce qui est normal de toute façon. Delphine aurait aimé pouvoir partager des trucs avec sa mère biologique mais elle était morte aussi, partie bien trop tôt elle aussi.. Elle n'avait que 28 ans.. Delphine ferma les yeux repensant à sa mère, elle se dit que dans leur famille ils devait être maudit et devait vivre des vies très courte. La mère morte à 28 ans, le père à 30 ans et Delphine.. bah si elle n'a pas sa greffe à 22 ans. Elle rouvrit les yeux et regarda son amie dans les yeux et voyant toute la tristesse que celle-ci renfermait en elle, elle essaya de la rassurer du mieux qu'elle pouvait même si.. bah elle ne savait pas trop quoi dire car a elle on de lui avait pas dit grand chose après la mort de ses parents. Mais une chose est sure, elle se promi de toujours être là pour elle, quoi qu'il arrive, tout le temps, jour et nuit si il le fallait. C'était trop dure de la voire triste et en pleine souffrance.

Même si elle avait encore un peu de mal à comprendre pourquoi elle n'était pas venu lui dire plus tôt mais bon elle n'avait rien à dire la dessus, elle devait laisser le temps à son amie de faire le point sur la situation. Doucement elle se remit doucement et regarda son amie en souriant faiblement, elle était triste pour elle mais n'osait pas le lui montrer, elle devait être forte pour aider son amie dans cette dure épreuve. Noléne releva la tête vers elle et pris la parole à son tour. Delphine pris du temps avant de lui répondre, pour être sur d'avoir une voix sans trop de sanglot en faite et pas lui montrer qu'elle est triste et qu'elle a envie de pleurer.

Delphine | De.. De rien ma belle ! Je sais Noléne, je sais.. Mais je sais pas si.. comment dire.. si je suis bien comme "petite soeur".. Moi aussi je t'aime fort, je serais toujours là pour toi quoi qu'il arrive, 24h/24 7j/7 à n'importe quel moment et à n'importe quel situation. Jamais je ne te laisserais tomber, jamais tu m'entend ? Tu pourras toujours compter sur moi tant que.. oublie on s'en fou. Tu pourras toujours compter sur moi quoi qu'il arrive. J'aime pas quand tu vas mal, ça me rend mal aussi...

Delphine la regarda dans les yeux, retenant ses propres larmes et ouvrant doucement les bras pour la serrer contre elle et la réconforter de cette manière si elle en avait besoin. Et cela ni manqua pas, la jeune femme se leva doucement et se cala dans les bras de Delphine. La jeune brune enroula les bras autour de sa meilleure amie et instinctivement, elle la berça doucement en lui déposant un bisou dans les cheveux laissant couler des larmes par inadvertance. Elle savait à quel point ça pouvait être dure pour son amie et le fait de l'entendre et de la sentir pleurer, libérée toute la peine qu'elle renfermait entre elle depuis plusieurs semaines déjà. Elle n'aimait pas la voir dans cet état, c'était un supplice. Delphine continua de serrer son amie contre elle sentant ses larmes couler sur son épaule par le biais de l'humidité qui maintenant naissait sur son épaule mais elle s'en fichait tant que son amie se vidait un peu de tout ça. Delphine ferma les yeux un long moment, laissant ses émotions l'envahir, elle voulait être présente pour son amie, pouvoir trouver les mots pour l'aider. Elle, elle n'avait pas eut tout ça elle, au lieu de ça elle a vécu un enfer durant son enfance et n'avait jamais fait son deuil et c'était toujours très douloureux pour elle, elle ne voulait pas que son amie souffre autant même si elle savait que c'était normal de pleurer la mort d'un proche et d'une mère.. Elle n'avait pas à juger car elle, elle est toujours dans le même cas en faite.

Elle ne savait pas quoi dire, pas quoi faire pour aider son amie. Doucement elle lui caressa les cheveux en reniflant pour retenir ses larmes au maximum même si ses joues étaient bien humides. Doucement Noléne s'extirpa doucement de ses bras et sourit doucement à Delphine. La jeune brune la regarda mais ne pouvait pas lui sourire, elle avait beau essayer d'être forte mais là.. Elle n'y arrivait pas. Elle regarda son amie faire, elle lui essuyait doucement les larmes qui avait humidifier ses joues, un peu pâle mais rien d'inquiétant. Delphine ne dit rien, la regarda faire en baissant la tête. Elle avait l'impression, la forte impression que son amie était plus forte qu'elle au final en faite. Elle releva lentement la tête quand son amie prie la parole mais elle réussi qu'à lui articuler ce simple mot, la voix un peu triste.

Delphine | D'accord...

Elle détourna doucement le regard et soupira un grand coup pour se calmer et penser à autre chose. Elle se sentait inutile, ne savant pas quoi dire pour l'aider. Elle retourna brusquement la tête quand Noléne lui saisit la main pour lui déposer un bisou sur le dos de celle-ci. Mais elle n'avait pas choisi la bonne main, Noléne avait saisit la main que Delphine venait de se bruler mais Delphine ne dit rien, gémissa doucement serte mais ne dit rien d'autre. Elle observa son amie faire, la suivant du regard quand celle-ci se leva pour aller s'installer sur le canapé près d'Elodie. Elle se tourna vers elle, restant debout là ou elle est sans rien dire encore boulversée. Elle l'oberva et quand celle-ci essaya d'attraper la télécommande sur la table, Delphine s'approcha à petit pas et lui tendit pour pas qu'elle fasse trop d'effort. La jeune brune tourna la tête vers elle quand elle prit la parole. Elle ne répondit pas à son sourire.

Delphine | Si tu veux... Je.. Je reviens..

Delphine mit le film que son amie avait choisi dans le lecteur DVD pour pas que Noléne est à se déplacer et Delphine parti en direction de la salle de bain laissant ses larmes recouler pendant le trajet. Elle entra dans la salle de bain et se passa de l'eau sur la main, laissant ses émotions l'envahir en cachette. Elle se mit un bandage sur la main, le serra comme il faut et elle s'assit doucement sur le rebord de la baignoire continuant de pleurer quelques minutes avant de se calmer et de ressortir les yeux légèrement rougis par les larmes. Elle revint doucement dans le salon en regardant le sol.

Delphine | Tu.. tu veux une assiette du plat que j'ai préparer ? Je te met le tout sur un plateau

Elle resta debout à mi chemin entre la cuisine et son amie attendant sa réponse. Elle laissa encore une larme couler le long de ses joues et se rapprocha d'elle pour lui déposer un bisou sur la joue doucement.


Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. Ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, notre fin nous réunira. Mais à la fin n'arrive un putain d'hiver. ▵ ©️endlesslove.
hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality ▵


Dernière édition par Delphine Moore Emia le Ven 25 Oct 2013 - 13:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-tree-hill-oth.fr1.co/
avatar
 Noléne Wattford 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 1623
▌Date d'inscription : 01/07/2012
▌Avatar : Bethany Joy Lenz


MessageSujet: Re: Soirée pyjama Party Jeu 8 Aoû 2013 - 22:14

Derrière un sourire peu ce cacher tellement de tristesse. J'essaie de ne pas montrer que mon coeur saigne, saigne autant qu'un cochon qu'on égorge. Mais je ne peux pas faire passer une mauvaise soirée à mon amie, a celle qui passe son temps à me remonter le moral alors que ça devrait être le contraire. Que ce soit moi qui l'aide alors qu'elle est gravement malade, d'ailleurs rien qu'à cette pensé je sens mon coeur faire des vagues et les larmes remonte. Je leva les yeux au ciel pour ne pas faire couler ses perles salé sur mes joues. Je voyais a la démarche de Delphine que mon annonce l'avait bouleverser. Ma mère n'aurait pas voulu que je me replis sur moi même, il faut faire son deuil s'est ce qu'elle m'a dit quand ma grand-mère est morte. A qui je faire croire que je vais bien ? Même moi je n'y crois pas. C'est avec le coeur lourd que j'engloutis quelques chips

Delphine | Tu.. tu veux une assiette du plat que j'ai préparer ? Je te met le tout sur un plateau

- Si ça te dérange pas mercii lui dis-je en la regardant avec amour

Elle s'approcha de moi pour me donner un bisou sur la joue, je lui décocha un sourire pour la rsassurer et lui pris sa main dans la mienne pour la faire assoir à coté de moi. Je garda sa main, ferma les yeux le coeur gros comme une patate. J'aurais tellement aimé avoir une soeur avec qui partager cette tristesse infinie, mais non je n'en ai pas malheureusement, mais si j'aurai pu choisir, j'aurais choisie Delphine sans hésiter. Ce petit bout de femme qui a 21 ans a tout réussi dans sa vie, un métier qu'elle aime, une petite fille qu'elle va adopter du nom d'Elodie. Elle a un probleme de santé et y lui faut un coeur pour pouvoir vivre une vie pleinement rempli jusqu'a 100 ans. Malheureusement ce jour n'ai pas encore arrivé mais il ne va pas tarder. Je continua de garder la main de Delphine et la regarda avec tristesse

- Elle n'est plus là Del...Comment je vais faire maintenant avec la petite qui va arriver je m'en sortirais pas toute seule...Et Jack...je...enfin on a....passer la nuit enssemble et depuis je ne fais que penser à ça....

C'était qu'une nuit mais elle était magique, depuis j'y pense jour et nuit c'est incroyable, son corps, ses yeux, ses mains...Je me cala dans ses bras dans la canapé repliant mes jambes dans le fauteuil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Delphine Moore Emia 
Special Agent (SA)




• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 2814
▌Date d'inscription : 21/04/2012
▌Métier : Employée dans une crèche mais rêve de montée sa propre crèche pour échapper à la violence de son actuel patronne.
▌Avatar : Selena Gomez - Bazzart © (Kit) & Sevnol © (Gif profil)


MessageSujet: Re: Soirée pyjama Party Sam 10 Aoû 2013 - 21:49

Delphine avait mal au coeur pour son amie, elle savait que c'était dur d'apprendre la mort d'un de ces parents, surtout la maman, c'est elle qui vous a porter, elle vous a nourrir alors que vous n'étiez encore que dans son ventre, elle vous as mit au monde et depuis ce jour elle était prête à donnée sa vie pour la votre, à se sacrifié pour vous permettre de manquer de rien. Une maman c'est tout pour nous, surtout nous les filles en faite, c'est la personne à qui on se confie le plus, nos petits soucis que se soit avec les garçons ou autre, et une maman est toujours là pour nous écouter, pour nous remonter le moral quand ça ne va pas, quand on a toucher le fond une maman est toujours là pour nous tendre sa main et nous aider à remonter la pente alors cette maman s'en va.. c'est comme si toute une vie s'écroulait avec elle, tout un espoir qui s'en va et qui est recouvert de terre à plusieurs mêtres sous terre. C'est une mort très très dur à accepter..

Delphine avait connu ça elle aussi et ne voulait pas que son amie fasse la même erreur qu'elle auparavant, elle voulait qu'elle se confie et non qu'elle se renferme sur elle même en gardant tout en elle et ne parlant ainsi à personne de tout ça. Delphine à mit plusieurs années avant d'en parler à quelqu'un. Delphine essaya de rassurer son amie, de la réconforter, de lui apporter son soutiens en lui parlant en toute sincérité. Lentement elle prit son amie dans les bras et la berça au rythme des pleure de la jeune femme endeuillée. Pendant qu'elle la berçait, Delphine ferma les yeux et fut prise à des monter de mauvaises pensées mais de vrai mauvaises pensées : en voyant la mise triste et tout la tristesse que Noléne cachait en elle, elle eut subitement peur que si elle partait, ça la déchire encore plus, elle ne voulait pas mourir, du moins pas maintenant, elle s'était promise de protégée son amie, de la protégée elle et sa fille. Elle n'avait pas confiance en Jack la dessus. Une larme coula le long des joues de Delphine quand tout ça lui monta à la tête. Elle rouvrit les yeux en secouant la tête et sechant ses larmes regardant son amie rejoindre le canapé et s'y asseoir essayant d'attraper la télécommande. Delphine marcha lentement vers elle, se pencha et lui attrapa en lui tendant délicatement. Elle mit le DVD dans le lecteur sous la télé à écran plat avant de s'absenter quelques minutes pour mettre un bandage sur sa main et pleurer un peu. Elle avait marre de cette maladie, elle lui faisait tout perdre.. Les minutes passaient et Delphine revint doucement au salon, regardant le sol, les yeux rougie par les larmes et le bandage à sa main droite. Elle fit des pas lent, passa le canapé et demanda à son amie si elle voulait qu'elle lui prépare son repas sur un plateau, il fallait qu'elle mange, elle en avait besoin. Delphine quand à elle n'avait pas faim. Elle regarda son amie sans même lui sourire et lui répondit.

Delphine | - D'accord ma belle, je vais aller te préparer ça tout de suite.

Delphine s'avança vers son amie pour lui déposer un bisou sur le joue avant d'aller lui préparer ça mais Noléne lui attrapa la main et l'entraîna à s'installer près d'elle sur le canapé. Doucement Delphine vint s'asseoir près d'elle en lui serrant la main. Elle regarda son amie qui avait l'air de se retenir de faire sortir tout ce qui la submergeait. Delphine ne dit rien, lui laissant le temps de faire le point et de parler de tout ça si elle en avait envie, elle ne voulait pas la forcer car ce n'est pas la solution et ça elle le savait. Delphine bougea lentement sa deuxième main pour la déposer sur l'épaule de sa meilleure amie et doucement elle lui frotta, descendant sa main dans le dos de son amie pour lui frotter aussi et lui faire comprendre qu'elle pouvait parler si elle le voulait ou alors pleurer, Delphine ne la jugerais pas et ça Noléne le savait. Lentement la jeune femme endeuillée tourna la tête vers Delphine avec un regard pleine de tristesse. Delphine n'aimait pas voir son amie comme ça, ça lui fit mal au cœur. Elle laissa son amie lui parler et doucement elle écarta les bras pour qu'elle vienne s'y loger si elle le voulait. Doucement Delphine prit la parole et essaya de rassurer un minimum sa meilleure amie même si cela n'était pas simple.

Delphine | - Hééé.. Noléne.. Je sais bien mais écoute moi, regarde moi. J'ai vécue ça moi aussi, peut être pas de la même façon mais j'ai connu la même chose, j'ai tout perdue moi aussi, comme toi, je me suis retrouver seule, sans mère, ni père.. personne, ma famille ne voulait plus de moi.. Alors je sais ce que tu ressent, je le sais très bien... Mais ne fiat pas la même erreur que moi, confie toi, ça fait du bien de parler, ça aide beaucoup tu sais. Je serais toujours là pour t'écouter d'accord ? Moi je n'ai jamais eut l'occasion de le faire tout de suite et j'ai d'ailleurs encore maintenant pas encore fini de faire mon deuil alors que ça fait 11 ans.. ça fera 11 ans dans un peu moins d'une semaine.. Bref.. Je sais très bien que c'est pas facile d'ouvrir son coeur, que ça fait mal tout ça mais après ça fait du bien.. Je te jure.. Je serais toujours là pour toi ma belle et tu veux savoir quelque chose ? Ta mère est toujours là, elle vit dans ton coeur et tant que tu ne cessera de penser à elle, elle vivra en toi. Jour après jour elle te protégera, elle protégera ta fille aussi.. Tu t'en sortiras très bien je te le promet et je suis sur que ta maman est d'accord avec moi de là-haut.

Delphine prit doucement la main de son amie, de sa meilleure amie et la posa doucement sur son coeur endolorie en la laissant se caler dans ses bras. Elle entoura ses bras autour d'elle avant de poursuivre.

- Je.. comment dire.. C'est mieux que tu es en mémoire une bonne image de ta mère, c'est ce qu'elle aurait voulu d'accord ? Que tu la représente sur ses plus beau jours, souriante et pleine de vie, ça va t'aider à remonter la pente tout doucement.. Moi je n'es pas eut cette chance.. Je n'es jamais raconter ça à personne, ni même à ma psychologue.. mais si ça peut t'aider à te confier, je vais me confier à toi moi aussi..

Delphine ferma les yeux doucement et inspira longuement en caressant les cheveux de son amie qui était maintenant caler dans ses bras. De son autre main, celle dont Delphine à mit un bandage pour pas que la brûlure lui fasse trop mal, elle la posa doucement sur le ventre de Noléne. Delphine mit beaucoup de temps avant de prendre la parole, c'était très difficile pour elle.

- Le jour où.. où mes parents se sont fait assassinés.. Tout le monde à cru que ma soeur et moi n'étions spas revenu de l'école quand la police avait découvert les corps.. Mais en réalité ce n'était pas le cas.. Je ne me sentais pas très bien à cause de mes soucis de santé ce jours là alors avec ma soeur nous avions décider de partir plus tôt de l'école pour aller à la maison ou ma mère qui était infirmière se serait occuper de moi.. m..mais tout ne ce passa pas comme prévu.. a quelques pas de la maison.. ma soeur et moi avions entendu des cries, des hurlements venant de chez nous, plus nous nous approchions et plus nous avions peur.. tout un coup un homme est sortie en courant de notre garage et à courir vers une camionnette noir sans plaque.. ma soeur n'a pas bouger, elle avait peur... doucement j'avançais vers le garage et là.. nos parents étaient.. étaient allongés... sur le sol.. allongés dans leur propre marre de sang..

Delphine fondit en larmes serrant son amie un peu plus fort contre elle sans lui faire mal non plus bien sur. Elle posa la tête contre la sienne, faisant ainsi couler ses larmes contre les cheveux bruns de sa meilleure amie, avant de continuer toujours en pleurant.

- Je n'es rien oser dire à la police, ils n'en savent rien... toi seule sait la vérité maintenant.. parce que j'ai confiance en toi et pour te montrer que tu peux te confier toi aussi.. tu peux tout me dire, tout ce que tu as sur le coeur ma belle.. même si je ne connaissait pas ta maman, je suis sur qu'elle ne voudrait pas que tu garde toute cette détresse en toi..

Pendant que Delphine raconta tout ça à sa meilleure amie, Noléne bougea un peu, surement pour se mettre mieux et sans le faire exprès fit tomber la télécommande ce qui mit en route la télé et le lecteur DVD en même temps. Les deux jeunes femmes ne s'en rendirent pas compte. Noléne avait choisi par commencer avec le film d'horreur. La télé ne faisait pas de bruit, ce qu'il n'alerta personne quand tout d'un coup, une femme, le visage masquer par un voile blanc, apparut et ne fit rien pendant quelques secondes avant de s'approcher de la caméra, son visage encore masquée. Les secondes passaient, Delphine avaient finit de parler mais les deux femmes ne préterent pas attention à la télé. La femme retira son voile blanc, dévoilant son visage déformer, blanc et pleins de sang avec des blessures partout. Ses yeux son tout rouge, gorgée de sang, on ne distingue même plus les pupilles tellement c'est pleins de sang. Elle faisait peur à voir quand tout d'un coup elle lança un cris perçant et la caméra fit un zoom sur ses yeux et ainsi lancer le menu du film. Delphine sursauta et émit un cri de peur tout en tournant brusquement la tête vers la télé. Elodie eut très peur elle aussi et se mit à hurler et pleurer fortement.


Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. Ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, notre fin nous réunira. Mais à la fin n'arrive un putain d'hiver. ▵ ©️endlesslove.
hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-tree-hill-oth.fr1.co/
avatar
 Noléne Wattford 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 1623
▌Date d'inscription : 01/07/2012
▌Avatar : Bethany Joy Lenz


MessageSujet: Re: Soirée pyjama Party Jeu 15 Aoû 2013 - 11:09

Delphine venait de m'ouvrir son cœur, depuis le temps qu'elle et moi nous nous connaissons, elle ne m'avais jamais parlé de ses parents, de sa famille. Je ne sais pas pourquoi elle m'en parla peut-être à cause de ce que moi je venais de perdre ou alors parce qu'elle me faisait confiance et qu'elle voulait que je sache ce que je ressens aujourd'hui car elle même avait ressentie la même chose à l'époque et peut-être même encore aujourd'hui. N'empêche cette scène avait dû être horrible pour elle, voir son père et sa mère allongé agonisant sur le sol, gisant dans leur propre sang, cette scène m'aurait littéralement rendu folle. Je la serra contre moi pour lui remonter le moral à elle aussi, nous étions deux sur le canapé et toutes les deux ont pleuraient comme des madeleines

- Qu'est ce que je ferais sans toi...

En plus d'être ma voisine, Delphine est aussi ma meilleur amie la seule en qui j'ai une confiance absolu et à qui je n'hésiterai pas une seule minute à confier ma vie et celle de ma futur fille. Je bougea légèrement pour un gros câlin collectif et comme une quiche que je suis je fis tomber la télécommande sur la moquette et la télé s'alluma et mis en route le dvd infiltrer dans l'appareil. Je n'y prêta pas attention sur le moment avant que Del ne pousse un cri et qu'Elodie se mette à pleurer toutes les larmes de son corps. Je pris la télécommande aussi vite que l'éclair et le mis sur ^pause à une scène pas trop horrible pour nos yeux et ceux de la petite. Je me leva et prit Elodie dans mes bras. La berçant pour qu'elle ce calme, je lui déposa un bisous sur le front et marcha dans la pièce pour que ces pleurs cessent.

- Va falloir que je m'entraîne, bientôt moi aussi j'aurais une petite bouille comme elle, à dorloter Lui dis-je je regarda la petite et lui parla à l'oreille. Mais ne t'en fais pas tata Noléne te fera toujours autant de cadeaux, de câlins et de bisous.

Après qu'elle fut calmer je la remis dans son parc à jouer et revint m'installer auprès de Del. Je lui sourit, après lui avoir parler je me sentais plus sereine qu'à quand je suis arrivée, elle a le don de me remonter le moral. Avec mon métier et ses risques il est important d'avoir une amie sur qui on peut compter chaque jour de sa vie et c'est amie moi je l'ai trouvée c'est elle Delphine Moore ce petit bout de femme, cette petite brune au sourire éclatant qui même quand ça va pas et bien tout va bien, elle ne laisse rien paraître c'est l'une de ses plus belle qualité. La preuve, elle va adopter cette petite fille au doux nom d'Elodie, elle n'était pas obliger d'accepter mais elle la fait, elle s'est engager pour la vie, pour sauver l'enfance de cette enfant, lui donner une bonne éducation et tout ce qu'elle aura besoin plus tard. Quand la petite fut calmer et poser dans son parc à jeu avant d'aller faire de beaux rêves et que le marchand de sable passe, j'appuya sur le bouton de lecture de la télécommande du lecteur DVD.

- Prête pour le film ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Delphine Moore Emia 
Special Agent (SA)




• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 2814
▌Date d'inscription : 21/04/2012
▌Métier : Employée dans une crèche mais rêve de montée sa propre crèche pour échapper à la violence de son actuel patronne.
▌Avatar : Selena Gomez - Bazzart © (Kit) & Sevnol © (Gif profil)


MessageSujet: Re: Soirée pyjama Party Dim 8 Sep 2013 - 21:18

Delphine continuait de pleurer, toute cette remonter de mauvais souvenir lui faisait vraiment mal. Elle avait voulu être franche pour que son amie parle aussi pour qu'elle se sente un peu mieux également. Elle n'aimait pas pleurer comme ça, elle essaya de se contenir mais les sursauts légers de son corps montrait bien les signes qu'elle essaie de se retenir et se calmer un minimum du moins. Elle se refusait intérieurement de pleurer, elle n'en avait pas le droit, son amie oui mais pas elle, elle devait être là pour lui remonter le moral et non pleurer dans ses bras comme elle est en train de le faire. Quand elle fermait les yeux, elle pouvait revoir la scène comme si elle se déroulait de nouveau devant elle. Elle revoyait le regard de sa soeur avant qu'elle se mirent à courir en direction du garage, le corps de ses parents allongés sur le sol du garage dans leur propre marre de sang qui s'aggrandie de plus en plus que le temps filent. Le teint de la jeune brune devient de plus en plus pâle, elle continuait de pleurer et tremblait. Elle serra son amie contre elle le plus fort qu'elle pouvait, enfin façon de parler, elle ne la lâchait pas, servant de seule rempart entre le monde réel et le monde composé de ses mauvais souvenirs, des souvenirs affreux qui horne son esprit. Delphine commençait à serrer de plus en plus fort le ... de Noléne plus les souvenirs lui remontaient en mémoire. Elle ne lui dirait pas tout, c'était trop dure pour elle, bien trop dure. Ses poings se serraient de plus en plus jusqu'en devenir blanc tenant entre eux l'habit qui horne le corps de son amie. Elle ne s'en rendit pas tellement compte en faite, elle était dans un autre monde, celui de ses souvenirs, des souvenirs horrible pour elle. Elle entendit les dernières paroles de ses parents, elle entendit et sentait leur dernier souffle quand elle s'allongea près d'eux. C'était dure, trop dure à supporter. Delphine continuait de pleurer, de plus en plus, rien à faire, elle avait du mal à s'arrêter, voir même elle n'y arrivait pas en faite.

Les yeux de Delphine étaient fermer, des larmes coulaient le longs de ses joues pâles laissant des traînés noirs sur leur sillage. D'un coup elle rouvrit les yeux en sursautant comme si elle était revenue à elle, relâcher de son monde des souvenirs. Elle continuait toujours de pleurer, toujours le teint pâle. Elle regarda sa meilleure amie et dessera doucement ses bras et ses poings en s'excusant du regard. La voix de sa meilleure amie, la fit revenir à elle complétement et lentement Delphine la regarda pour lui répondre doucement.

Delphine | - Et moi donc...  

Elle serra lentement son amie contre elle et lui déposa un bisou sur le haut de la tête quand celle-ci bougea pour lui faire un câlin collectif. Quand elle se mit à bouger, la télécommande qui se trouva près d'elle tomba sur le sol non loin du canapé mais en tombant, cela mit en route la télévision et le lecteur DVD et c'est ainsi que le film d'horreur se mit en route et laissant apparaitre une femme, le visage masquer par un voile blanc, ne faisant rien pendant quelques secondes avant de s'approcher de la caméra, son visage encore masquée. Les secondes passaient, la femme retira son voile blanc, dévoilant son visage déformer, blanc et pleins de sang avec des blessures partout. Ses yeux son tout rouge, gorgée de sang, on ne distingue même plus les pupilles tellement c'est pleins de sang. Elle faisait peur à voir quand tout d'un coup elle lança un cris perçant et la caméra fit un zoom sur ses yeux et ainsi lancer le menu du film. Delphine et Elodie sursautèrent et se mirent à crier de peur. Elodie pleurait et hurlaient, déversant toute les larmes de son petit corps de bambin en pleine croissance. Noléne réagit tout de suite et de manière rapide. Elle attrapa la télécommande et mit rapidement sur pause pour ainsi ne plus entendre cette voix stridente, se crie qui ressonnait encore dans la pièce malgré que le film était sur pause. Delphine avait le coeur qui battait vite et fort dans sa poitrine. Elle regarda Noléne se lever et prendre Elodie dans ses bras pour la consolée. La petite fille ne cessaient de pleurer, elle avait peur, et hurlaient encore beaucoup avant que Noléne prenne la parole à voix haute. Delphine la regarda en souriant et vit très bien qu'elle chuchottait à l'oreille d'Elodie. Delphine sourit doucement et prit la parole à son tour avec encore un peu de peur dans la voix.

Delphine | - Mais tu t'en sortira très bien ma belle, j'en suis sur et certaine, tu as ça dans la peau ma belle je te le promet ! Et ho ! Vous vous faites déjà des messes basses toutes les deux ? C'est pas gentil pour moi ça !

Delphine sourit et émit un petit rire. Les paroles de Noléne semblait calmer la petit Elodie. Delphine la regarda faire, elle savait très bien s'y prendre avec les enfants et ça la fit sourire. Elle était sure et certaines qu'elle y arriverait avec sa fille. Lentement Delphine serrait ses genoux contre elle en entourant ses bras autour tout en regardant sa meilleure amie avec Elodie qui d'ailleurs commençait à se rendormir dans ses bras. Delphine soupira lentement essayant de faire le vide dans sa tête et oublier tout ce qu'elle avait en tête, tout ses souvenirs, elle ne voulait plus y penser, du moins pas maintenant, pas ce soir en faite. Elle reporta son regard sur Noléne qui maintenant déposait Elodie dans son petit parc et reviens s'instaler sur le canapé avec la télécommande dans la main lui demandant si elle était prête pour le film. Delphine sourit.

Delphine | - Euh... Oui et toi ? Enfin pas trop en faite ! Mais bon quand faut y aller faut y aller !

Elle avait un peu peur il est vrai comme à chaque fois qu'elle regarde un film d'horreur en faite. Elle regarda son amie et posa la tête contre son épaule et posa une main sur le ventre de son amie doucement la retirant en sentant un petit coup.


Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. Ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, notre fin nous réunira. Mais à la fin n'arrive un putain d'hiver. ▵ ©️endlesslove.
hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-tree-hill-oth.fr1.co/
avatar
 Noléne Wattford 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 1623
▌Date d'inscription : 01/07/2012
▌Avatar : Bethany Joy Lenz


MessageSujet: Re: Soirée pyjama Party Mar 24 Sep 2013 - 18:05

La scène du film m'avais fit sursauté, mon rythme cardiaque s'était accéléré, mon bébé s'en était surement rendu compte. Car elle commençait à danser la lambada dans mon ventre, je me remis sur le canapé me calant contre Delphine, elle posa sa main sur mon ventre et Chrystal posa sa main contre la paroi de mon ventre pour faire savoir à Delphine sa marraine, qu'elle savait que c'était elle. Franchement je ne regrette à aucun moment d'avoir choisi Delphine comme marraine, elle est super comme amie. Je lui sourit quand elle enleva sa main de mon ventre peut-être à t-elle était surprise. Je repris sa main et la redisposa sur mon ventre et appuya enfin sur Lecture pour que le film démarre.

Une musique au tempo qui attire notre curiosité, une musique digne de film d'horreur quoi. Le film commença par un simple trajet sur une route de campagne complètement isolée, aucune maison à l'horizon simplement des champs de blé. Une voiture, un mono-space, avec le papa la maman et leur deux enfants. Les enfants chantaient à l'arrière de la voiture, la nuit commença à tombé. Enfin la route de campagne laissant place à une route à slalome près d'une forêt vierge. Les noms et prénoms des acteurs principaux défila en bas de l'écran. La voiture tomba en panne d'essence et ils se garèrent sur le côté, le père descendit de voiture, pour aller vérifier sur le capo ce qui clocher. Un bruit sourd ce fit entendre, soudain les cris du père ce fit entendre aussi, le capo ce referme, une bête ce tenait juste là, avec l'homme dans sa gueule. Il lui déchiqueta la tête et l'envoyer valser sur le pare-brise, la mère cria mais les enfants eux dormaient à point fermer avec un sommeil lourd. Quand la tête atteignis la vitre les flaques de sang dessina le titre du film suivi d'une musique sordide " THE DEAD IS NOW "

Je cacha mes yeux avec la paume de mes mains remontant mes genoux contre ma poitrine pour m'empêcher de voir l'écran. Je bougea mes genoux avec nervosité, la peur m'envahi jusqu'à ce que ce soit enfin le jour ( pour le film ) Ce fut comme ça jusque la fin du DVD quand il fini ce fut la délivrance pour moi, je relaissa tomber mes jambes et me leva pour l'enlever du lecteur aussi sec, revoir la tête de cette femme voilée en guise de menu du film c'est assez pour moi. Je m'étira faisait ressortir mon gros ventre arrondie par la grossesse.

- Et bien c'est pas un film que je regarderais souvent ça !!

Fatiguer de me sentir inutile, je m'avança d'un pas décider dans la cuisine, pour nous préparer nos deux plateaux repas. Je pris deux assiettes creuse, j'y versa la sauce de la viande pour commencer, je coupa deux bon morceaux de viande de cinq centimètres d'épaisseur. Delphine avait fait cuire des pommes de terre alors je les écrasa pour en faire une purée délicieuse, j'y versa 5 à 10 centilitres de lait pour qu'elle soit plus onctueuse, et en déposa une bonne louche dans chaque assiette.Puis j'y déposa délicatement la viande sur la purée. Même si ce n'ai qu'une soirée entre fille, ce n'ai pas pour autant que l'on ne doit pas ce faire une belle assiette. Je pris soigneusement les deux assiette et revint dans le salon, et posa les deux repas sur la table basse.

- Regarde moi ça, ça a pas l'air hein ? On va se régaler lui dis-je avec le sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Delphine Moore Emia 
Special Agent (SA)




• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 2814
▌Date d'inscription : 21/04/2012
▌Métier : Employée dans une crèche mais rêve de montée sa propre crèche pour échapper à la violence de son actuel patronne.
▌Avatar : Selena Gomez - Bazzart © (Kit) & Sevnol © (Gif profil)


MessageSujet: Re: Soirée pyjama Party Mar 22 Oct 2013 - 12:12

Delphine était un peu mal à l'aise de mettre la main sur le ventre de son ami, elle ne l'avait jamais fait à une autre personne qu'elle même à son 17ème anniversaire. Elle sentit un petit coup, une sorte de contact contre sa main, lentement elle retira sa main un peu triste. Son fils aussi faisait ça, fils qu'elle n'avait tenu qu'une seule fois dans ses bras avant que se soit disant père adoptif ne lui enlève pour toujours. Delphine se décolla doucement de sa meilleure amie, le regard triste et le regard visant le sol. Elle sentit la main de son amie sur la sienne et la remettre au contact de son ventre. Elle s'en voulais, une seule personne était au courant : Gillian sa psychologue. Elle n'en avait jamais parler à quiconque ni même à sa meilleure amie, Noléne ne connait pas toute la vie de Delphine, Delphine lui cache beaucoup de chose.. Les unes plus dure que les autres. Elle s'en voulait beaucoup de lui cacher tout ça mais pour elle s'était trop dure.. Elle retira de nouveaux sa main quand le film commença, pour ne pas lui faire mal au cas ou elle aurait vraiment très très peur.

Delphine resta tout près de sa meilleure amie, le regard tourné vers la télé. Pour le moment tout allait bien, elle posa même la tête sur l'épaule de son amie encore une fois en regardant la scène qui se déroulait sur le petit écran devant elle. Mais dans le fond, elle sentait qu'il allait se passer quelques chose, un truc effrayant, bah oui sinon ça ne serait pas un film d'horreur vous me direz. La voiture tomba en panne en plein milieu d'une fôret, noire et dense, sans aucune maison apparente, aucune lumière non plus à part les fars de la voiture qui restait encore allumé mais pour combien de temps hein ? La portière s'ouvrit, le père de famille s'ouvrit et il alla ouvrir le capot de la voiture. On entendit du bruit nous spectateur, des bruits amplifié et des cris, comme des cris de loup au loin. Tout d'un coup, les bruits se rapprochait avec une vitesse incroyable. Et se stoppa nette. Un silence pesant régnait quand on entendit les cris de douleur du père. Delphine sursaut et serra fort la main de sa meilleure amie sans le vouloir. Elle commençait a avoir peur, très peur même. La scène était de plus en plus effrayante il faut le dire. Le capot de la voiture se ferma et la source du bruit était maintenant visible, une bête, une immense bête, une sorte de loup sur deux pattes croiser avec un dragon avec des dents equisser et tranchante comme des couteaux de cuisines. Le teint de Delphine devint pâle tout d'un coup et ne quittait pas la scène des yeux criant de peur en voyant la tête déchiqueter de l'homme attérir sur le part brise de la voiture familiale. Delphine tremblait de peur, son rythme cardiaque était irégulier ce qui n'était pas bon pour elle. Et ça n'allait pas en s'améliorant, durant toute la suite du film, ça allait de pire en pire, les scènes étaient plus violentes et horribles les uns des autres. Delphine se sentait pas très bien, avait du mal à respirer par moment, elle posa doucement la main sur sa poitrine et c'est là qu'elle se rendit compte que son coeur battait de façon très irrégulière. Elle s'inquiéta mais ne dit rien à sa meilleure amie.

Le film se finit enfin, Delphine avait une respiration sifflante et regardait l'écran que sa meilleure amie venait d'éteindre, elle n'avait même pas remarquer qu'elle s'était lever en faite. Elle entendit les paroles de son amie mais ne lui répondit pas en faite, elle resta figé sur la télé qui dans sa tête diffusait encore des images. Tout lui remontait en tête, des images de son passé, les images du film, tout pour ne pas arranger l'état dans lequel était Delphine à ce moment précis. Noléne venait de partir dans la cuisine. Delphine avait les larmes aux yeux, ayant de respirer normalement mais avait beaucoup de mal. La respiration était forte et sifflante et irrégulière comme son rythme cardiaque. Elle se sentait vraiment pas bien, des larmes de panique coulaient sur son visage et elle se laissa tomber la tête sur l'accoudoir du canapé. Elle n'avait pas la force de se lever, se sentant faible et fatiguée. Elle ne pouvait pas rester comme ça, elle essaya de parler mais sa voix était de très faible intensité.

Delphine | - No.... Nolé... ne !?  

Delphine se mit à pleurer de panique et toussa pour essayer d'allerter l'attention de sa fille ou de Noléne ce qui serait mieux en faite. Lentement elle posa une main sur sa poitrine, sentant son coeur battre de moins en moins fort dans sa poitrine. Le teint de Delphine était de plus en plus pâle et ses yeux se fermaient peut à peut comme si son cerveau mettait son corps en veille. Elle ne se rendit pas compte du retour de sa meilleure amie.


Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. Ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, notre fin nous réunira. Mais à la fin n'arrive un putain d'hiver. ▵ ©️endlesslove.
hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-tree-hill-oth.fr1.co/
avatar
 Noléne Wattford 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 1623
▌Date d'inscription : 01/07/2012
▌Avatar : Bethany Joy Lenz


MessageSujet: Re: Soirée pyjama Party Lun 10 Fév 2014 - 16:53

Après être revenu avec le plat pour manger, Delphine attira mon attention. A son visage on pouvait constaté qu'elle n'allait pas bien du tout, je posa en vitesse le plat sans trop regarder si je venais de salir la nappe que Delphine avait poser avant que j'arrive. Je m'approcha d'elle prenant ses mains dans les miennes. Je savais pas trop quoi faire à cet instant, jamais je n'avais été confronter à ce genre de crise venant d'elle, je sais qu'elle est gravement malade mais jamais je ne l'ai vu dans cet état, et le plus grave là dedans c'est que je ne sais pas du tout quoi faire pour l'aider, je suis comme impuissante. J'aida Delphine à s'installer sur le canapé. Je lui cala un coussin derrière son dos et alla à la cuisine lui versé un bon verre d'eau fraîche. Je revins dan le salon et lui apporta, je m'installa sur le canapé également et l'aida à boire une à deux gorgée.

- Tu veux que j'appelle une ambulance ?

J 'allongea Delphine sur le canapé, avec une couverture polaire sur elle, e resta près d'elle prenant sa main dans la mienne, avec un pouce sur son poignet pour sentir son pouls, il était faible très faible mais toujours existant. Je ne peux pas m'imaginer sans Delphine dans ma vie, cet être qui m'est tellement cher à mon coeur peut me quitter à tout instant comme ma mère m'a quitter. Delphine jamais je ne la perdrait même si elle est gravement malade je ne la laisserai pas me quitter. Il faut qu'elle voit ma fille grandir autant que je verrais les siens grandir. Elle aura une vie géniale, trouvera le grand amour comme moi je les trouver, aura de beaux enfants, une belle maison, une belle voiture, elle aura elle aussi le droit d'avoir un mariage de rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Delphine Moore Emia 
Special Agent (SA)




• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 2814
▌Date d'inscription : 21/04/2012
▌Métier : Employée dans une crèche mais rêve de montée sa propre crèche pour échapper à la violence de son actuel patronne.
▌Avatar : Selena Gomez - Bazzart © (Kit) & Sevnol © (Gif profil)


MessageSujet: Re: Soirée pyjama Party Sam 10 Mai 2014 - 21:22

Delphine était faible, fatiguée et avait beaucoup de mal à respirer. Son coeur battait de façon irrégulière, tantôt lent et tantôt rapide. Le film n'avait pas arranger les choses il faut dire. La jeune brune venait de réussir à mettre une nappe sur la table avant d'essayer d'aller se mettre sur le canapé mais elle commença à être à bout de force. Son coeur ralentit d'un coup et son teint devient très très pâle. Elle entendit Noléne revenir et rien qu'en la regardant, elle compris que la jeune brune n'allait pas et posa en vitesse le plat sur la table. Delphine sentait les larmes de panique l'envahir, mais pas que. Elle avait peur mais aussi honte de gacher la soirée de sa meilleure amie à cause d'une crise comme celle là. Delphine sentit les mains chaudes de Noléne se poser sur les siennes. A bout de force, elle se laissa tomber dans ses bras et sentit que sa meilleure amie l'installa doucement sur le canapé en la calant avec un coussin dans le dos. Lentement, mettant la tête en arrière, elle essaya de calmer sa crise et respirer convenablement ce qui était difficile pour elle en cet instant. Sa respiration était sifflante que ça réveilla Elodie qui se demanda ce que c'était. Noléne finit par revenir et aida Delphine à boire doucement le verre d'eau qu'elle vient de lui apporter. Elle s'en mit un peu partout mais réussi à boire un peu. Son teint était encore bien pâle. Elle sentait que Noléne s'inquiétait et ça la fit pleurer encore pleurer tout en essayant de lui répondre quand elle lui demanda si elle voulait qu'elle appelle une ambulance.

Delphine | - Non... Reste... Avec.. Moi...  

Noléne l'aida à s'allonger. Delphine se laissa faire en respirant du mieux qu'elle put. Elle se concentra sur sa respiration, elle savait qu'elle pouvait arriver à ce calmer seule mais ça lui prenait toujours un peu de temps. Les yeux de Delphine se fermirent lentement, elle sentait à peine Noléne lui mettre une couverture polaire sur elle et lui sentir son poul qui était très faible. Les temps passaient très très lentement. Delphine s'endormit doucement mais avec sa respiration, on savait qu'elle était toujours en vit. Elle était faible mais avait besoin de se reposer un peu. Les secondes passaient très lentement, les minutes encore pire..... Elodie se mit à pleurer pour essayer de réveiller sa maman car elle sentait qui se passaient quelque chose. Elle commençait à avoir faim aussi. Les pleures ne la petit s'intensifiait mais ne réveilla toujours pas Delphine.

La respiration de Delphine devient normale peut à peut après un gros quart d'heure. Noléne avait Elodie dans les bras quand Delphine ouvrit les yeux, elle devait surement lui donner à manger. Le teint de Delphine était encore un peu pâle mais moins qu'avant. Elle était encore un peu faible mais maintenant ça devrait aller. Elle se redressa lentement, restant sur le canapé. Ce n'était qu'une petite crise, ça aurait put être pire. Delphine se mit à pleurer d'un coup, surement le stresse qui redescend mais se sentant également coupable d'avoir gacher la soirée de sa meilleure amie.


Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. Ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, notre fin nous réunira. Mais à la fin n'arrive un putain d'hiver. ▵ ©️endlesslove.
hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-tree-hill-oth.fr1.co/

 Contenu sponsorisé 





• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Soirée pyjama Party

Revenir en haut Aller en bas

Soirée pyjama Party

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» La journée de Lulu (Petite blythe pyjama Party)
» Soirée pyjama :
» Soirée Pyjama BJD à la campagne [Proche Lyon] [01/06-02/06]
» Une soirée pyjama partie ? pourquoi pas ^^ [Pv: Amy & Nera]
» PYJAMA PARTY
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Criminal Minds :: Divers :: RP terminés (ou abandonnés)-