Le forum ferme ses portes après 5 longues années d'existence.
Merci à vous tous de nous avoir suivi et qui sait, à bientôt sur d'autres forums ♥

Partagez|

Les vérités se disent pas toujours au bon endroit (Nolène)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
 Jack Sutton 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 977
▌Date d'inscription : 10/06/2012
▌Métier : Agent FBI spécialiste en explosifs// Chef intérim
▌Avatar : Keanu Reeves


MessageSujet: Les vérités se disent pas toujours au bon endroit (Nolène) Sam 8 Déc 2012 - 21:23

Rien dans ma vie n'allaient en ce moment. D'abord tout débuta avec la rupture de Nolène que j'adorais mais que pour mon bien j'évitais le plus possible. Ensuite la joie de pouvoir adopter une jeune fille pour finalement qu'elle soit retrouvée par son ravisseur et tué, ensuite une prise d'otage ou Nolène et Dominic furent pris. Vraiment j'avais connu des jours meilleurs. C'était pathétique de voir que ma vie ne valait pas plus que de la merde! Me mère c'était fait une joie d'avoir une petite fille mais encore une fois vint un moment où elle vint me voir et me consola me rassurant que ma vie n'était pas aussi merdique que je le croyais. Ouais et puis quoi encore? Non vraiment je n'étais pas doué pour être heureux! Mais malgré tout j'avais Mathias, Delphine et encore pleins d'autre amis autour de moi pour m'épauler et me regarder chialer comme une gamine.

Cependant comme à chaque fois qu'un coup dur m'arrive je me plongeai dans mon boulot. Des dossiers j'en ai régler à la vitesse de l'éclair, dans les enquêtes j'étais sage professionnel. Même Lucy semblait inquiète de mon état mais je la rassurais comme seul un coeur meurtri peut le faire. C'est à dire sèchement et surtout le plus bête possible. Là on était tranquille alors que j'avais un trop plein d'émotions en moi. J'attachai mon arme et me dirigeai vers la salle de tir. Rien de mieux que de s'imaginer qu'on tuait un horde de criminel et que tout finissait en bain de sang.

Je mis mon casque protecteur et les lunettes et chargeai mon arme à plein. Je mis une cible le plus loin possible et visai. Je vidai mon chargeur, le remplissait à nouveau pour mieux le vider. Trois fois comme ça déversant ma rage, ma peine à travers les balles. Je m'arrêtai un moment pour recharger mon arme loin d'avoir fini d'expier mes émotions diverses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Noléne Wattford 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 1623
▌Date d'inscription : 01/07/2012
▌Avatar : Bethany Joy Lenz


MessageSujet: Re: Les vérités se disent pas toujours au bon endroit (Nolène) Sam 8 Déc 2012 - 21:44

Ces derniers temps tout aller de travers, la prise d'otage avec Dominic, ma rupture avec Jack...Et puis aussi le fait que je sois enceinte...Je l'ai apprit il y a quelques jours à peine et bien sûr le père n'est autre que Jack. Ma mère était devenue folle quand elle a su qu'elle allait être grand-mère, mais triste à l'idée que j'allais l'élevé seule. Bein oui je vais pas me remettre avec Jack juste parce que je suis enceinte, même si j'aurais aimer que l'on l'éleve ensemble. Bon maintenant il faut que je l'annonce a Jack, car il est le principal concerner dans cette histoire. Quand j'ai appris que j'étais enceinte, j'étais aux anges l'idée d'avoir un être qui va grandir en moi me redonna un peu le sourire, et puis c'est une belle chose cette grossesse cela me donne un but dans ma vie le ou la rendre heureuse et lui donner tout l'amour possible et une vie stable malgrè mon travail. J'avais déjà tout prévu, ma mère s'en occuperai au début puis j'engageré une nourrice et enfin il ou elle ira à la créche et eà l'école ect...

Je pris ma veste mes clefs de voiture et parti au bureau du FBI pour y trouver Jack pour lui annoncer qu'il allait être papa. Arriver au batiment je ne pris pas l'ascenseur trop de mauvais souvenir, je monta à pied jusqu'a l'étage ou Jack devait supposer ce trouver. Je demanda à une femme qui travailla ici, et elle m'apprena que Jack était à la salle de tir, je pris le temps de la remercier et alla retrouver Jack. Il était là entrain de vider son chargeur sur une cible au loin. Je m'approcha lentement vers lui, un peu mal à l'aise car on ne c'était pas encore vraiment parler après notre rupture. Je fis un raclement de gorge et lui fit un sourire timide et un signe de main pour lui faire un "salut"

- Salut ! Je ne te dérange pas j'espere.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Jack Sutton 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 977
▌Date d'inscription : 10/06/2012
▌Métier : Agent FBI spécialiste en explosifs// Chef intérim
▌Avatar : Keanu Reeves


MessageSujet: Re: Les vérités se disent pas toujours au bon endroit (Nolène) Sam 8 Déc 2012 - 22:07

J'étais entrain de recharger mon arme le visage froid et dur mais je stoppai mon geste en voyant une main se lever et Nolène qui arrivait presque timidement. Stupéfait vous dites? Non je crois que j'étais tétanisé de surprise. On avait à peine échanger quelques mots ensemble et puis disons que la prise d'otage ne l'a pas trop permit en fait. J'étais plus occupé à tenter de sauver Dom et Nolène qu'autre chose, mon tempérament téméraire ayant pris le dessus. Je relevai lentement mes lunettes et heureusement que j'étais seul. Je posai mon arme et la regardai avec une pointe de mélancolie.

- Salut. Euh.. non pas vraiment je me pratique comme tu vois.

Ben oui je me pratique! Trois chargeur vide et une cible en bouillie! C'est sûr que ça ressemble à une pratique! J'enlevai les protège-oreilles et les posaient sur la petites table près de mon revolver et mes lunettes. Je mis mes mains dans mes poches un peu mal à l'aise. Depuis notre déchirante rupture j'avais tout fait pour l'éviter et ainsi nous épargner à tout les deux. Je regardais le bout de mes chaussures un moment mal à l'aise et disons le cerveau absent de mots. Oh! J'en avais bien sûr mais je trouvais ça tellement inutile en fait...

- Je suis désolé... J'espère que... enfin tu va mieux depuis la prise d'otage.


Désolé d'être qu'un con, désolé d'être aussi impulsif et je ne sais encore quoi d'autre! Moi depuis la rupture et la prise d'otage j'étais embrouillé dans mes sentiments mais celui qui m'habitait en ce moment était un vide et une tristesse énorme qu'il me semblait que rien ne remplirait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Noléne Wattford 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 1623
▌Date d'inscription : 01/07/2012
▌Avatar : Bethany Joy Lenz


MessageSujet: Re: Les vérités se disent pas toujours au bon endroit (Nolène) Dim 9 Déc 2012 - 17:32

- Salut. Euh.. non pas vraiment je me pratique comme tu vois.

Il y a eu un moment de blanc, ni lui ni moi n'ouvrit la bouche pour emettre un son. J'avais un peu de mal à la regarder en face sachant ce que j'allais lui annoncer. Je le voyais un peu mal à l'aise lui aussi, enfaite autant que moi je pense, je me demanda comment j'allais lui annoncer ça, lui annoncer qu'il allait être papa...

- Je suis désolé... J'espère que... enfin tu va mieux depuis la prise d'otage.

- Oh oui ça va..Enfaite Jack si je suis là c'est pour un but précis...

Bon voilà c'est le moment de lui balancer la chose, je ne sais pas par quoi commencer à vrai dire. Par " Jack tu vas être papa" ou alors " Je suis enceinte" ? Je ne sais vraiment pas je tourna les deux phrases sans arrêt dans ma tête, laquelle est la mieux ? Enfaite je voulais encore repousser un peu cette annonce, j'apréhende sa réaction va t-il me hurler dessus ou alors bien le prendre. Il est là devant moi à m'écouter mais je ne peux pas lui dire je n'y arrive pas. Déjà notre rupture fut déchirante, la savoir que je porte en moi un petit être vivant avec ses gêne à lui et à moi, c'est quelque chose qui nous lieras à jamais. Je posa ma main sur mon ventre, je n'osa pas le regarder dans les yeux. Je pris une profonde inspiration et lui dit enfin.

- Si je suis là c'est pour t'annoncer quelque chose d'important. Il y a quelques jours j'ai appris que....Jack je suis enceinte !!

Voilà c'est dit maintenant il ne reste plus que sa réaction. A ce moment là, j'eus l'impression que le temps s'arrêter mon coeur s'accélera à une vitesse. Je ne savais plus où me mettre, je ne voulais pas qu'il croit que lui annonce juste pour lui faire comprendre qu'il nous abandonne le bébé et moi, non pas du tout. Nos caractére sont différent et jamais je ne lui demanderai de revenir avec moi juste parce que j'attend son enfant. Ce bébé aura un papa et une maman juste qu'ils ne vivront pas enssemble mais l'aimerons quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Jack Sutton 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 977
▌Date d'inscription : 10/06/2012
▌Métier : Agent FBI spécialiste en explosifs// Chef intérim
▌Avatar : Keanu Reeves


MessageSujet: Re: Les vérités se disent pas toujours au bon endroit (Nolène) Dim 9 Déc 2012 - 23:09

Elle était venu là pour un but précis? C'est normal que je panique là? C'était déjà difficile avec mes semaines de merde pas besoin d'une autre mauvaise nouvelle de plus. Quoique dans mon cas une de plus une de moins ça ne ferait pas grande différence. Mais pourquoi elle hésitait? Pourquoi elle ne me balançait pas cette nouvelle vlan comme ça? De toute façon dans l'état où j'étais je pourrais cribler une autre cible en bouillie. Quand je vis sa main se poser sur son ventre je ne fis que froncer mes sourcils, oui je suis stupide des fois. Je mis mes mains dans mes poches en mordillant la lèvre inférieure.

- Tu es quoi?.... De moi?

Heu.... Sonné, tétanisé enfin je sais pas mais j'avais plus d'expression en moi. Je la regardais croyant à une mauvaise blague stupide mais je connaissais suffisamment Nolène pour savoir qu'elle ne me ferait pas une blague aussi cruelle... Pas après tout ce que je lui ai dit. Je reculai de deux pas toujours les mains dans mes poches. Je fouillai ses prunelles mais je savais ce que j'avais entendu. Je me passai une main au visage en rassemblant mes idées mais aussitôt mes yeux se remplirent de larmes. La perte de Lili, la joie de devenir un père même si je n'était pas son VRAI père m'avait tellement rempli de jour que à sa perte je me suis totalement effondré.

- Nolène je...

Je quoi? Je sais plus quoi dire voilà! Je tente de remettre de l'ordre dans ma tête, dans mes idées. Tout va trop vite là. Je ferme mes yeux et sens mes larmes s'échapper de mes yeux mais je les essuie rapidement. Je me retourne vers Nolène ému, chamboulé enfin trop d'émotions diverses en lui du fait qu'il s'approche de la jeune femme.

- Je t'en prie ne me fais pas une blague stupide... Pas après les semaines de merde que j'ai eu.. je t'en prie...

Ce fut tout. Au fond de moi je savais que c'était vrai mais je ne voulais pas qu'elle se foute de moi. J'avais déjà presque eu un enfant.. non enfin deux fois et les deux fois ils m'avaient été arraché. J'avais pas envie d'une autre perte aussi difficile encore une fois en trop peu de temps parce que là j'allais sombrer dans une folie pas possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Noléne Wattford 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 1623
▌Date d'inscription : 01/07/2012
▌Avatar : Bethany Joy Lenz


MessageSujet: Re: Les vérités se disent pas toujours au bon endroit (Nolène) Lun 10 Déc 2012 - 10:02

- Tu es quoi?.... De moi?

Quoi ? Si c'est de lui, mais il veut qu'il soit de qui ? Je me suis sentie bléssée au fond moi, pourquoi pense t-il qu'il n'est pas de lui. Une grossesse n'est pas une chose que l'on peut prévoir à l'avance, et puis au fond on est deux à faire un enfant je suis pas seule.

- De qui veux-tu qu'il soit ?

- Je t'en prie ne me fais pas une blague stupide... Pas après les semaines de merde que j'ai eu.. je t'en prie...

Une blague ? Je suis pas du genre à faire ce genre de blague, si j'aurais voulu plaisenter je l'aurais sur autre chose, pas sur le fait d'avoir un enfant. Et puis de toute façon je ne lu demande rien, je veux juste le prévenir c'est tout je n'en demande pas plus de lui. J'ai entendu dire que les semaines passées n'avait pas été exellente pour lui à vrai dire pour moi non plus. L'annonce de ma grossesse ma rupture avec lui, cette prise d'otage dans l'ascensseur...

- Je t'assure ce n'est pas une blague...

Je le vis mal à l'aise il recula les mains dans les poches, je voyais ses yeux humide, je me suis sentie coupable, coupable de lui infliger encore une chose de plus avec tout ses déboires des semaines passées. Mais qu'est ce que j'y peux moi, c'est arriver voilà, on ne peut pas revenir en l'arriére. Comme ma mère m'a dit "tant que toi tu es heureuse ne te préoccupe pas de lui" Me pas me préoccupé c'est bien beau de dire ça, mais c'est quand même le père de mon enfant, j'aimerai quand même que ma fille ou mon fils connaisse son père même si lui et moi vivont chacun de notre côté. Je ne savais pas qu'elle atitude adopter envers lui, aller vers lui pour le rassurer ou le laisser comme ça...Je m'approcha lentement vers lui :

- Je suis désolée je n'avais rien prévu de ce qu'il allait arriver, je ne te demande rien Jack...Je voulais juste de prévenir c'est tout.

Arrr maintenant c'est moi qui à les larmes, je suis trop émotive, et en plus avec les hormonnes ça va rien arranger. Les hormonnes, les nausées, les douleurs de dos, maintenant c'est ça mon quotidient jusqu'à ce que je la ou le met au monde. Heureusement que je peux compter sur mes amis pour me soutenir et m'aider...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Jack Sutton 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 977
▌Date d'inscription : 10/06/2012
▌Métier : Agent FBI spécialiste en explosifs// Chef intérim
▌Avatar : Keanu Reeves


MessageSujet: Re: Les vérités se disent pas toujours au bon endroit (Nolène) Lun 10 Déc 2012 - 15:41

Je la regardai attentivement ému et surtout, au fond de moi, un petit Jack dansait la rumba d'être papa. Ben oui vous connaissez un mec qui ne serait pas content vous? N'importe quel homme de la terre serait fou de joie en ayant "vaincu" et féconder un ovule. Oui je sais c'est pas une guerre non plus mais c'est tout psychologique, inscrit dans les gênes d'à peur près tout les hommes. Je l'avais blesser en lui disant s'il était de moi. Non mais je suis pas con quand même on en a profiter et oui elle a dormi chez-moi quand elle le pouvait comme moi chez-elle... et bien sûr on a agi comme des cons en se protégeant une fois sur deux. Enfin le petit bout était là et prenait forme en elle.

Elle c'était rapprochée et instinctivement je savais qu'elle cherchait à me rassurer mais ne sachant pas qu'elle attitude adopter. Pauvre elle! Je ne le savais même pas avec moi-même! Cependant de la voir ainsi, sensible, vulnérable me fit monter un sourire rassurant. NOn je ne voulais pas qu'elle pleure! Une grossesse est difficile alors seule je voulais pas qu'elle ai mal, peu ou soit inquiète.

- Nolène c'est pas toi ne t'excuse pas d'accord? Allez sèches tes larmes là...

Je lui prit les épaules et sursautai presque quand elle me dit qu'elle n'attendait rien de moi. Hein?! Alors pourquoi me l'avoir dit? Et puis je suis pas du genre à me défiler non plus! Et si ma mère savait ça je serais mûr pour la raclée du siècle et le sermon le plus long et le plus fort de toute l'histoire!

- Calme-toi allons. C'est que j'ai eu un mois disons assez difficile. Je ne te laisserais pas tomber qu'est-ce que tu crois? Je suis pas un lâcheur tu le sais non?

Bien sûr comme tout nouveau papa j'aurais aimé rester avec la maman mais on savait tout deux que c'était carrément impossible on finirait inévitablement par s'arracher les yeux cependant si on pouvait s'entendre au moins ainsi séparé, bien tant mieux et le petit bout n'en sera qu'épanoui et heureux! Je mis ma main sur son ventre encore plat me demandant si je pouvais presque sentir la vie grouiller sous mes mains. Je me sentais quand même fier d'avoir réussi à faire ça! Comme quoi la vie nous réserve des surprises.

- Nolène je serais toujours là et je veux être là pour notre enfant. Bon je sais que c'est pas évident mais bon on y arrivera non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Noléne Wattford 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 1623
▌Date d'inscription : 01/07/2012
▌Avatar : Bethany Joy Lenz


MessageSujet: Re: Les vérités se disent pas toujours au bon endroit (Nolène) Jeu 13 Déc 2012 - 19:35

- Calme-toi allons. C'est que j'ai eu un mois disons assez difficile. Je ne te laisserais pas tomber qu'est-ce que tu crois? Je suis pas un lâcheur tu le sais non?

Bien sûr que je le sais mais quand lui aura trouver une autre femme et moi un autre homme comment allons nous faire pour l'enfant à venir ? Ce qui est sûr que mon enfant aura une seule mére et c'est moi.. Après on ne peut pas savoir comment cela va se passer, est ce que Jack sera là souvent pour lui ou elle ? Est ce quand il trouvera une femme son intéré pour son enfant diminuera ou il l'oubliera complétement ? Ce que je sais c'est que je ferai ce qu'il à de mieux pour mon fils ou ma fille.

- Je l'éspere Jack...Vraiment cet enfant aura besoin d'un père, avec qui il pourra parler librement et surtout pouvoir te joindre à tout moment.

J'avais envie de lui dire aussi un père vivant mais j'ai pas envie d'enguelade pour le moment. Il fut que l'on trouve un terrain d'entente lui et moi. Est ce qu'il va venir pour les echographies ? Va t-il s'intérésser à la grossesse ? Venir à l'accouchement ? Tellement de question dans ma tête et je ne vais pas l'embêter avec ça pour le moment. Nous aurons le temps d'en reparler.

Nolène je serais toujours là et je veux être là pour notre enfant. Bon je sais que c'est pas évident mais bon on y arrivera non?

- Oui bien sûr il n'y à pas de raison. Euh..une question me traverse l'esprit en ce qui concerne la "garde" enfin je veux dire tu pourras venir le voir ou la voir quand tu voudras bien sûr et l'avoir quelques week end mais pas le début tu comprends je préfére l'avoir avec moi mais par la suite...Enfin tu fais comme tu veux je ne t'oblige à rien.

Je ne veux pas entrer en frixstions avec lui, surtout pas maintenant car mes hormonnes me jouent des tours je suis sur les nerfs et en plus j'ai un petit creux, je sais que je ne suis que 4semaines pour le moment mais bon. On dit que quand on sais que l'on est enceinte d'un seul coup on se met à manger pour deux ça ne fera pas grandir et grossir le bébé d'un seul coup. Je le regarda dans les yeux pour savoir si il est sincére dans ce qu'il dit et qu'il ne dit pas ça juste pour me faire plaisir et que derrière mon dos il va dire à ses amis que je les fait exprès ect...Je sais que ce n'est pa son genre mais voilà quoi j'y pense quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Jack Sutton 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 977
▌Date d'inscription : 10/06/2012
▌Métier : Agent FBI spécialiste en explosifs// Chef intérim
▌Avatar : Keanu Reeves


MessageSujet: Re: Les vérités se disent pas toujours au bon endroit (Nolène) Ven 14 Déc 2012 - 7:43

La phrase qui suivit la mienne me fit tiquer. Je comprenais que cet enfant aurais besoin de moi, que je sois là pour lui. En fait je comprenais la phrase cachée en-dessous. Ces mots qu'elle m'avait mainte fois dit et répété, ces mots que j'avais rejeté à coup d'excuses et d'entêtement. Je la regardai un moment avant de pincer les lèvres et de baisser les yeux vers mes chaussures cirées. Oui je comprenais quelqu'un dépendrait de moi, de mon avis et surtout de l'image que je projetterai sur lui.. ou elle. Ce petit bout de vie aurait besoin d'un père qui soit présent prêt à l'épauler et consoler ses chagrins et non pas d'un vague souvenir parce qu'il a voulu jouer les Superhéros. Je fini par hocher de la tête lentement avant de remonter mon regard vers elle.

- Si tu veux dire que se soit mieux vivant que mort je comprends. Je t'ai dit que je serais là pour toi comme pour le petit bout et je tiens toujours mes promesses. Je serais là.

Je ne voulais pas repartir l'éternel débat mais juste lui faire comprendre que j'avais compris ce qu'elle attendait de moi. J'étais un homme de parole et quand je la donnai tout le monde savait que je faisais tout pour la respecter. Je crois que c'est là que je me rendis compte que je manquerais beaucoup de choses en la laissant seule. Disons que ce n'est pas la vision de famille que j'avais eu mais rien n'est parfait dans la vie. De ne pas pouvoir rester près d'elle pour voir son ventre rondir et être au petit soins... mais tout deux nous savions que si nous restions dans la même pièce même pour un bébé, on finirait par s'entretuer.

- Tu... tu me dira quand tu ira passer les échographies, voir le docteur... enfin tu sais ce genre de truc. Même si on est plus ensemble je veux être là.

Je lui fit un petit sourire car lentement l'idée que je devenais papa prenait forme dans ma tête. Mes yeux se mirent à briller non pas de peine mais de joie. Je devenais disons presque euphorique. Je ne savais pas à quoi elle s'attendait comme réaction de ma part mais sûrement pas celle que j'avais eue un peu plus tôt. Quand elle me parla de la "garde" la réalité me frappa de plein fouet. C'est vrai qu'un poupon ne pouvait pas être arraché à sa mère les premiers mois de sa vie mais la perspective de ne pas le poupounner moi tout seul me chagrinait.

- Ah! Oui la garde... Bien à vrai dire je sais pas trop. Disons que je ne peux pas vraiment te le prendre surtout les premiers mois si tu allaite. D'abord il faudra que je m'achète pleins de petits trucs pour le bébé et aménager la chambre que j'avais fait à Lil... la chambre que j'avais fait.
repris-je la voix un peu chevrotante.

Je fermai les yeux quelques secondes pour reprendre le contrôle de moi-même et les ouvrir et fixer Nolène doucement. Je devrais acheter vêtement, biberons, couchette et tout un tas de truc que je ne connaissais pas encore. Dire qu'il fallait que je trouve la place pour ranger tout le bataclan que j'avais acheté à Lili. Déjà je m'étais départi de la tonne de vêtements c'était déjà pas mal.

- Mais dis donc je reste là tu dois t'asseoir et tu dois avoir faim non? Laisse-moi ranger ça et on va manger d'accord?

J'enlevais je remis le cran de sureté et rangeai mon arme dans son étui accroché à ma ceinture et rangeai les protège-oreilles et les lunette de sureté. Je rapprochai ma cible et une fois à ma portée je la pris et la chiffonnai pour la mettre dans une poubelle. Je me retournai tout sourire rangeant ma peine au plus profond de moi. Là je devais m'occuper de la future maman de mon enfant. Mon dieu que ça faisait bizarre de le penser, mais au fond de moi une petit voix me dis de ne pas trop m'attacher tout de suite que je n'étais pas fait pour le bonheur.

- Au fait je voulais te demander... tu veux savoir le sexe?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Noléne Wattford 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 1623
▌Date d'inscription : 01/07/2012
▌Avatar : Bethany Joy Lenz


MessageSujet: Re: Les vérités se disent pas toujours au bon endroit (Nolène) Dim 16 Déc 2012 - 16:55

- Ah! Oui la garde... Bien à vrai dire je sais pas trop. Disons que je ne peux pas vraiment te le prendre surtout les premiers mois si tu allaite. D'abord il faudra que je m'achète pleins de petits trucs pour le bébé et aménager la chambre que j'avais fait à Lil... la chambre que j'avais fait.

- Tu n'es pas obliger de faire tout ça tu sais...

C'est vrai que la à cet instant je pense plutot qu'il fait ça juste pour me faire plaisir et que dès que je l'aurais mis au monde il ne viendra jamais..Pourquoi ais-je cette sensation ? Et puis il va lui faire une chambre ? Les hommes n'ont aucun gout pour ce qui est de faire une chambre de bébé.

-Mais dis donc je reste là tu dois t'asseoir et tu dois avoir faim non? Laisse-moi ranger ça et on va manger d'accord? Au fait je voulais te demander... tu veux savoir le sexe?

- Oui j'aimerais bien manger quelques chose. Euh..bien sûr que je veux savoir sinon comment faire pour la chambre et tout ce qui layette ?

A penser nourriture, mon ventre gargouille maintenant j'ai faim !! J'attendis que Jack est terminer pour enfin aller manger. Je mis mes ventre sur mon ventre, pensant à cette vie qui était entrain d'être créer, est ce que je vais être une bonne mère ? C'est vrai quoi je n'ai aucune idée de ce qu'il faut que je fasse. Le doute m'envahi d'un coup, si je dois l'élevé toute seule comment je vais faire, il faut que je consilie mon boulot et ma vie de maman célibataire. C'est pas à Jack que je pourrais demander de l'aide lui il ne connait que son travail et je ne penses pas qu'il se prendra des journées de congés comme ça. Mes yeux commença à se remplir d'eau salé, des larmes coulèrent et je ne put empêcher ça, je me mis à pleurer. J'essaya de detourner le regard pour ne pas que Jack me voit dans cet état..

- Je n'y arriverai pas...dis-je tout bas

Comment je vais faire tout ça toute seule ? c'est un mystére...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Jack Sutton 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 977
▌Date d'inscription : 10/06/2012
▌Métier : Agent FBI spécialiste en explosifs// Chef intérim
▌Avatar : Keanu Reeves


MessageSujet: Re: Les vérités se disent pas toujours au bon endroit (Nolène) Dim 16 Déc 2012 - 21:50

Pas obligé de faire tout ça? NOn mais elle me croit vraiment irresponsable et peureux! Je ne reculais pas devant mes responsabilité on ne m'avait pas élever ainsi. Je faisais face, affrontait l'adversité et faisait tout pour régler cette situation. Présentement elle était enceinte et voulait le garder, puis de toute façon je me serais mal vu lui demander le contraire, alors je ferais face. Oui son commentaire, bien que gentil, m'avait piqué et j'avais envie de lui parler durement mais je ne le fis pas. J'avais pas vraiment montrer des signes de "responsabilité" le temps que nous étions ensemble. Ma mère était encore à la maison croyant que je sombrerais dans la folie bientôt alors... Quoiqu'elle tomberait bien en bas du canapé quand je lui dirais ou même me gronderais comme pas possible en me disant où j'avais la tête et quel irresponsable que je faisais en laissant un femme toute seule...

Je ne répondis pas tout de suite car je venais de me rendre compte que je faisais la même chose que mon propre père. Une femme élèverait notre enfant. Cependant à la différence de ce gros lâche qu'il a été, moi je serais là. J'avais vu ma mère trimer trop dur toute sa vie à m'élever je ne voulais pas que mon enfant souffre comme j'ai souffert.

- Bien alors allons manger! Et euh... content de le savoir ça m'aidera aussi.

Moi j'imaginais bien un petit garçon vigoureux et aussi casse-cou que moi mais je savais qu'avec Nolène il serait moins pire que moi. Quoique si c'était une fille je serais le plus enchanté des hommes! J'aurais ma petite princesse et gare à celui qui ferait verser une larmes sur la joue de ma belle fille. Puis quand elle aurait un petit copain... Je m'arrêtais là car au fond ce n'était pas un bébé encore juste un petit paquet de cellules. Nous étions pris tout deux dans nos pensées. Moi je planifiai déjà pleins de belles choses pour l'enfant à venir et j'étais parti loin dans mon délire quand j'entendis les mots de Nolène. Faible mais audible je stoppai net et la prit par les épaules.

- Nolène tu vas y arriver enfin on va y arriver. Tu es une femme magnifique avec de belles valeurs et je crois que je suis pas trop mal aussi. Tu feras la plus merveilleuse des mamans j'en suis certains.

Je lui fit un sourire tendre et rassurant avant de la prendre par le bras et trouver une petite place discrète quand on arriva dans la cafeteria. J'allai nous prendre quelque chose d'assez santé pour ce qu'on pouvais trouver dans une cafétéria et des breuvages à virer dingue. Des jus, de l'eau, du café, du thé... comme je savais pas ce qu'elle voulait j'ai pris un peu de tout.

- Nolène, je euh... Je sais pas comment dire mais.

Je pris une inspiration car le fait d'avouer à Nolène que mon père avait toujours dit que je n'étais pas son fils me heurtai. Ça je le disais pas je disais simplement qu'il était parti fuyant ses responsabilités c'est tout non mais il n'y a rien de gratifiant à dire ça quand même. Je pris un café ou j'ajoutais sucre et lait avant de remonter mon regard vers Nolène.

- Mon père n'a jamais reconnu que j'étais son fils. IL a toujours dit à ma mère qu'elle c'était tapé quelqu'un d'autre pour lui faire porter le chapeau. Je sais que je suis son fils j'ai déjà vu des photos de lui et... bien s'en presque révoltant de voir comment je lui ressemble en fait.

Je pinçai les lèvres et baissai le regard dans le beige de mon café. C'était horrible et douloureux de l'admettre mais je voulais qu'elle comprenne que j'étais tellement loin de lui ressembler en fait. J'étais oui téméraire et prompt à réagir mais pas bête au point de la laisser seule avec un bébé sur les bras et me foutre d'elle. Non j'étais trop sensible et humain pour ça.

- J'ai grandi seul avec ma mère et je l'ai vu trimer dur pour nous faire vivre. Elle c'est battu longtemps pour nous deux et s'il y a bien une chose que je veux éviter à notre enfant est bien qu'il te vois t'arracher les cheveux. Oui je sais ça va être difficile au début comme pour toi et pour moi mais on s'adaptera et puis tu nous vois dans la même pièces plus que 24 heures? ajoutai-je en souriant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Noléne Wattford 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 1623
▌Date d'inscription : 01/07/2012
▌Avatar : Bethany Joy Lenz


MessageSujet: Re: Les vérités se disent pas toujours au bon endroit (Nolène) Mer 26 Déc 2012 - 14:59

Je repris peu à peu mes esprits quand Jack me prit par les épaules. Il fallait que j'y arrive et puis une mère célibataire il y en a plein je ne suis pas la seule. Puis j'ai des amis qui vont m'aider et aussi ma mère qui sera très présente, d'ailleurs il faudra que je lui dise de ne pas l'être trop. Je sécha mes larmes d'un revers de main et repris mon attention sur Jack, il avait un air très sérieux ce qui le rend craquant, c'est des moments comme ça que je me rend compte que j'ai beaucoup de chance de l'avoir rencontrer.

- J'ai grandi seul avec ma mère et je l'ai vu trimer dur pour nous faire vivre. Elle c'est battu longtemps pour nous deux et s'il y a bien une chose que je veux éviter à notre enfant est bien qu'il te vois t'arracher les cheveux. Oui je sais ça va être difficile au début comme pour toi et pour moi mais on s'adaptera et puis tu nous vois dans la même pièces plus que 24 heures? ajoutai-je en souriant

Il ne m'en avait jamais parler, enfaite on avait jamais parler de nos enfance a part quelques annedoc rien de plus. Notre amour était plus fort que ça, ce qui nous étaient arrivés avant notre rencontre n'exister pas quand on était ensemble. Je posa ma main sur sa joue comme pour lui remonter le moral.

- Il faudra bien que l'on essaie quand même pour notre bébé, il vaut mieux que lui ou elle est des parents en très bonne entente que plutôt des parents entrain de s'entre tuer. Qu'es ce que tu en penses ?

C'est vrai que notre rupture et encore fraîche mais il faut savoir passer à autre chose. Il faut juste garder en mémoire des bon souvenirs et plus tard on raconetra à notre enfant que son papa et sa maman ce sont aimés et que c'est pour ça qu'elle ou lui est né. J'aimerais vraiment que Jack soit présent dans l'éducation de notre enfant. On fond j'ai encore des sentiments pour lui, mais avec le temps ses sentiments se transformeront en amitié et puis il faut que je puisse compter sur lui quand le bébé arrivera car toute seule sa sera très chaud.

- Que dirais tu d'aller prendre un café et quelque chose à manger pour que l'on puisse discuter de l'avenir, enfin comment allons nous procéder pour sa naissance pour le prénom pour le choix du parrain et de la maraine ect...

J'attendis Jack pour que l'on aille manger quelque chose et puis mettre les choses à plat tout les deux. En ce qui concerne le pérnom et la marraine pour moi c'est déjà choisi, il me faut juste l'accord de Jack même si pour moi je ne changerai pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Jack Sutton 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 977
▌Date d'inscription : 10/06/2012
▌Métier : Agent FBI spécialiste en explosifs// Chef intérim
▌Avatar : Keanu Reeves


MessageSujet: Re: Les vérités se disent pas toujours au bon endroit (Nolène) Ven 28 Déc 2012 - 18:01

- Oui je comprends et je serais là à ta moindre demande ma belle. Après tout c'est nous les adultes non? dis-je en souriant.

En effet je voulais que mon enfant ai un père présent pas comme moi où j'ai dû grappiller une peu de masculinité autour de moi. J'avais mon grand-père et mes oncles mais je ne les voyais pas toujours alors quand ils venaient voir ma mère j'étais avide d'eux. Je les suivais comme un petit chien, buvait leur parole et surtout je prenais un peu de leur exemple jusqu'à la prochaine fois. J'étais devenu un homme maintenant certes avec quelques lacunes mais je suis respectable et poli alors je devrais pas trop mal m'en sortir. Oui c’est énervant et autour de moi j'ai pas vraiment de bébé alors ça pose un mini problème mais rien de majeur. Rien qui ne rentre pas dans l'ordre après quelques semaines.

- Je suis d'accord on va aller manger tranquillement et parler de ce bébé qui vient. Tout ce que tu voudras tant que tu arrêtes d'avoir la mine triste d'accord?

Je lui fit un sourire rassurant. Bon je ne l'aimais plus d'amour mais il n'en reste pas moins que je voulais pas qu'elle souffre ni même qu'elle m'empêche de voir mon enfant ça je crois que ça me tuerait! Oui bien Déjà avec Lili je me suis rendu à l'hôpital complètement saoul au bord de la mort tellement j'étais imbibé. Une chance que ce n'était pas dans mon tempérament de me bourrer la gueule sinon Nolène ne m'aurait jamais dit pour le bébé. En fait plus l'idée faisait son chemin plus j'étais content en fait. Lentement un sourire se dessina sur mes lèvres. Moi, Jack Sutton, l'agent le plus indiscipliné du FBI allait devenir papa!! C'était presque incroyable en fait! Attendez que l'équipe sache ça! La plupart allait éclater de rire mais la réaction que je redoutait un peu était celle de Lucy... je sais pas pourquoi. Enfin je n'allais pas laisser ce détail me rendre morose pour la première fois que je souriais depuis des semaines!

- Alors où tu veux aller? Je te suis je suis ton humble serviteur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Noléne Wattford 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 1623
▌Date d'inscription : 01/07/2012
▌Avatar : Bethany Joy Lenz


MessageSujet: Re: Les vérités se disent pas toujours au bon endroit (Nolène) Sam 5 Jan 2013 - 18:57

- Mon humble serviteur ? Tu es sûr que tu ne vas pas le regretter ? Dis-je en rigolant

Je lui sourit car tout ce qui c’était passé entre nous, était maintenant derrière nous, mais nous allons avoir un magnifique présent de notre amour, qui allait arrivé dans maintenant 8mois. Un enfant change la vie, cela va changer ma manière de vivre, devoir me lever toutes les nuits pour lui ou elle, devoir le soigner quand il sera malade, d’aller le conduire à la crèche avant d’aller à l’école. Ce que je sais c’est que la décision que j’ai prise de le garder et la bonne, car cela me donne un but dans la vie, celui de lui donner tout mon amour, mon temps…Nous partîmes vers la Cafétéria du FBI pour prendre un café, enfin pas de café pour un thé me suffira, un thé au citron bien sucré. On prit place sur une table est attendit le thé pour moi et le café pour Jack. Je demanda au serveur de m’apporter un muffin au chocolat et noix de pécan sur le dessus l’une de mes pâtisseries préféré du moment.

Je regarda Jack un peu mal à l'aise, cette situation est un peu embarassante à vraie dire. Je susi contente de lui avoir dit, mais dans un sens je ne veux pas l'obliger à assumer ses responsabilités, sa réponse me fit chaud coeur je sais maintenant que je peux compter sur lui. Je posa mes mains sur la table, en tenant ma tasse entre les mains pour me els réchauffer un peu, par le stresse et l'angoisse mes mains étaient venu aussi froide que la glace.

- Alors ...Euh...Tu préféres une fille ou un garçon ? Lui demandais-je

Je demande ça pour briser la glace directement, moi personnellement une fille serai extra, mais bon tant que le bébé est en bonne santé qu'il soit fille ou garçon peu importe. Le serveur revint avec mon muffin au chocolat et noix de pécan, j'hésita au début de croquer dedant oh et puis zut, je croqua dedans, l'extase m'envahi, c'est trop bon, le chocolat et la noix de pecan c'est sublime et ça fait du bien à mon petit ventre.

- J'aimerai une fille moi..Dis-je la bouche pleine du fameux gâteau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Jack Sutton 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 977
▌Date d'inscription : 10/06/2012
▌Métier : Agent FBI spécialiste en explosifs// Chef intérim
▌Avatar : Keanu Reeves


MessageSujet: Re: Les vérités se disent pas toujours au bon endroit (Nolène) Sam 5 Jan 2013 - 22:01

- Je sais pas... peut-être un jour oui dis-je en riant

Oui bien il faut bien que je le dise malgré nos disputes ils nous arrivaient d'avoir du plaisir ensemble et de rigoler un bon coup. Alors sans un mot de plus nous nous dirigions vers la cafétéria. Nous fîmes la queue et elle se prit un thé bien sucré et moi un café bien infect mais sucré. Moi je me demande comment dans un commissariat le café réussi à être aussi dégueulasse au nombre de bon café qui se vend sur le marché. Enfin je pris ma tasse ainsi qu'un beignet et me dirigeai vers une table avec Nolène. C'est en posant mes choses devant moi que je me rendis compte que j'étais vraiment le stéréotypes de la police! La grosseur en moins bof je m'en fout et pour clore le débat en moi je pris une bouché de mon beigne au chocolat.

- J'aimerais bien un garçon, je pourrais lui montrer plein de truc pour qu'il fasse damner sa mère dis-je en riant.

Je me voyais déjà entrain de montrer toute sortes de pitreries et de voir le regard presque meurtrier de Nolène. Et si je fonçais pour déclarer ma flamme à Lucy elle me taperais bien de me voir faire le pitre avec mon fils. Mon fils... ou ma fille... Des mots que j'aurais pu prononcer il y a 2 ans... et que je prononçai encore il y a quelques semaines à peine. Je plongeai mon regard dans le noir de mon café me perdant dans celui-ci. Ce qui me fit relever la tête fut les paroles de Nolène. Une fille?

- Une fille... oui se serait la petite princesse. Et tout ce que je souhaite c'est qu'elle soit jolie comme sa mère. dis-je avec un sourire

Je regrettais de l'avoir négligé et de ne pas avoir écouté ses moindres conseils car là je me retrouvais plus mal en point. Tout aurais été plus facile si j'avais ralenti ou du moins mis un frein à ma témérité. Mais bon je n'allais pas remonter dans le temps non plus c'était fait et à ce qu'on avait toute de même une bonne entente.

- Tu as décidé d'un nom? Car là... j'en ai pas en tête...

Je me sentais coupable d'être content d'être un papa, un vrai papa! Moi Jack Sutton j'allais avoir un bébé! C'était euphorisant en fait pour n'importe quel homme normalement constitué. Mais moi deux fois la vie d'un enfant me fus arraché des mains alors difficile pour moi d'exploser de joie quand on a toujours ce doute en tête que la vie de cet être va être arrêter.

- Je vois un psy No... pas à cause de toi je te rassure, mais à cause de... moi. Je voulais que tu le sache si tu doutais de ma santé mentale. Il y a beaucoup de choses minables qui sont arrivés dans ma vie et... enfin tu comprends je dois régler ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Noléne Wattford 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 1623
▌Date d'inscription : 01/07/2012
▌Avatar : Bethany Joy Lenz


MessageSujet: Re: Les vérités se disent pas toujours au bon endroit (Nolène) Lun 28 Jan 2013 - 15:44

Un prénom ? Hmm bonne question, pour le prénom à vrai dire j'y pas encore penser. Beaucoup de femmes cherchent déjà le prénom dès la seconde où elles apprennent leur grossesse. Moi là première chose que j'ai pensé c'est est ce que Jack ne sera pas furax ? Et a première vu non puisque cela l'enchante. Maintenant ce point en moins je vais pouvoir penser à des prénoms super !!!. Un prénom c'est important et il faut bien le choisir car l'nfant le portera toute sa vie, il ne afut qu'il fasse bébé, ni un prénom où les surnom défile les plus idiots les uns comme les autres. Comme thomas alias tomate, tomato ou même Heinz la marque de Ketchup. Y en a plein comme ça...

-Pour les prènom à vrai dire je n'y est pas pensé non plus peut-être James pour garçon et Chrystal pour fille mais je ne sais pas encore.

- Je vois un psy No... pas à cause de toi je te rassure, mais à cause de... moi. Je voulais que tu le sache si tu doutais de ma santé mentale. Il y a beaucoup de choses minables qui sont arrivés dans ma vie et... enfin tu comprends je dois régler ça...

Un psy ? Une grosse boule au ventre monta, pas à cause de moi ? Mais à cause de qui alors... Le savoir dans cet état me brise le coeur, j'aimerai le prendre dans mes bras comme je faisais quant-on été ensemble. Mias là ça aurait été invraissemblable, on est plus ensemble puis ils auraient dit quoi les colléges qui étaient près de nous, ils ont des langues bien pendus alors les ragots y irait de bon train.

- Tu sais si tu veux en parler je suis là...Tu s'es ou je vis tu peux sonner à ma porte quand tu veux Jack après tout toi et moi nous allons être liés à tout jamais avec cet enfant, et puis on peut être ami...

C'est vrai que l'on peut essayer d'être ami après tout ça ne coûte rien, même si au fond j'aimerai plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Jack Sutton 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 977
▌Date d'inscription : 10/06/2012
▌Métier : Agent FBI spécialiste en explosifs// Chef intérim
▌Avatar : Keanu Reeves


MessageSujet: Re: Les vérités se disent pas toujours au bon endroit (Nolène) Mer 30 Jan 2013 - 4:03

Elle avait déjà des noms en tête et mignons en plus! James et Chrystal. J’aimais Chrystal. Ça faisait petite fille, princesse et tellement raffinée. Par contre James... pas sur bon en même temps je savais pas trop comment l'appeler non plus. Puis avais-je le droit de donner mon avis? Je connaissais bien Nolène quand elle avait une idée en tête elle l'avait pas dans les pieds... tout comme moi finalement. On allait avoir un enfant tête de mule c'est certain! Mais si c'Est une fille j'espérais vraiment qu'elle soit mignonne et toute jolie comme sa mère. Je sourit doucement avant de fixer le bord de la table.

- C'est mignon Chrystal mais James.... Je sais pas j'aime moins Harrisson ou encore Sean j'aimerais bien. Mais on verra en temps et lieu.

Je lui dit ensuite que je voyais une psy. Ça fait mal de dire ça! Moi qui me montre fort et presque inébranlable, celui qui n'a pas besoin d'aide, celui qui es fort pour ceux qui en ont besoin. Je demandais rarement de l'aide. Mais avec la crise que j'ai fait sur une enquête, la mort de Lili disons que c'était ça ou une balle dans le crâne et comme je n'étais pas assez "courageux" disons-le comme ça j'avais opté pour la psy. C'était difficile d'admettre mes faiblesse et surtout que j'étais loin d'être l'homme fort que je tentais de projeter. Je vis dans ses yeux l'incompréhension et le désir soit d'en savoir plus soit de me venir en aide. Par où je commence? Est-ce que j'ai le droit d'en mettre encore plus sur ses épaules?

- Merci No. Je veux juste te dire que...

Que quoi? J'ai eue une vie pas banale? Que chaque sphère de ma vie c'Est résulté par plusieurs échecs? Je tripotai mon gobelet de café en regardant mon liquide fort avant de remonter mes yeux noirs vers elle.

- Je t'ai déjà dis que j'avais été fiancé et que ma promise fut tué dans un accident de voiture mais ce que tu sais pas c'est que j'ai su au moment de l'autopsie qu'elle était enceinte de 8 semaines. C'est un coup très dur à apprendre tu sais. J'ai bien tenté de me remettre de mes blessures. Je sais que je n'ai pas toujours été juste et correct avec toi et je m'en excuse. J'avais adopté une jeune fille de 15 ans. Mais sont ravisseur là retrouvé et... il l'a tué...


Je me tut sentant une boule se former en moi. La perte de Lili était bien présente et heureusement Gillian m'aidait à m'en sortir. Mais je me rappelait que j'avais bien tenté de me souler jusqu'à plus soif et j'avais attéri à l'hôpital où j’avais été garder quelques jours le temps que le personnel soit rassuré que je ne saute pas par la fenêtre rendu chez-moi.

- C'est pour ça ma réaction de tout à l'heure. J'ai beaucoup de chose à guérir et puis, je compte bien donné tout ce que j'ai à ce bébé.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Noléne Wattford 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 1623
▌Date d'inscription : 01/07/2012
▌Avatar : Bethany Joy Lenz


MessageSujet: Re: Les vérités se disent pas toujours au bon endroit (Nolène) Mer 20 Fév 2013 - 12:10

- Je t'ai déjà dis que j'avais été fiancé et que ma promise fut tué dans un accident de voiture mais ce que tu sais pas c'est que j'ai su au moment de l'autopsie qu'elle était enceinte de 8 semaines. C'est un coup très dur à apprendre tu sais. J'ai bien tenté de me remettre de mes blessures. Je sais que je n'ai pas toujours été juste et correct avec toi et je m'en excuse. J'avais adopté une jeune fille de 15 ans. Mais sont ravisseur là retrouvé et... il l'a tué...

Je l'écouta attentivement, le pauvre il en a baver ces derniers temps, puis l'histoire avec sa fiancée décédée enceinte en plus, le pavre. A cet instant j'avais envie de le prendre dans mes bras, mais je trouvait ce geste un déplacé je sais pas qu'elle posture adpter avec lui. Me tenir à l'écart et lui dire des mots réconfortant ou alors le prendre dans mes bras lui dire que ça va aller que la vie n'est pas faite que de malheure, la preuve il va être papa c'est que du bonheur ça. Delphine m'avait dit qu'il avait attéri à l'hopital, il n'allait pas bien et j'avais pas oser venir le voir tous les gens qu'il aimait été autour de lui et moi je n'en faisait plus parti...Un jour le lendemain de son admission j'étais rester dans le couloir à le regarder par la fenêtre il ne m'avait pas vu et heureusement. J'étais tellement triste de le voir dans cet état, je les toujours connu joyeux voulant profiter de la vie à chaque instant, sourire quand il regarda une video drôle ou bien un film comique..Il n'as jamais su que je savais peut-être que je devrai lui dire...

- Je suis vraiment désolée pour ta fiancée et ton bébé...Jack je voulais te dire...Je le sais pour ton séjour à l'hopital..Delphine m'avait prévenu je suis venu te voir mais je n'ai pas oser franchir la porte alors je suis rester dans le couloirs a te regarder pendant plusieurs heures.

Quand je lui fit cette révélation je baissa ma tête honteuse de ne pas être entrer dans cette foutu chambre, en même temps peut-être qu'il ne voulait pas me voir, on est plus enssemble alors forcément ma présence l'aurait peut-être déranger qui sais ? Je pris mon gobelet de thé entre mes mains pour les réchauffer, elles étaient devenu glacée, a cause de l'angoisse j'imagine. Je le porta à ma bouche pour pouvoir terminer ce liquide chaud et aromatiser aux fruits rouge, je l'avala il était très chaud mais ça me faisait du bien. Je ne savais plus trop quoi dire, je remonta mon visage vers le sien et lui fit un leger sourire. Je poussa mon gobelet même si je voulais le boire en entier mais je ne préfére pas m'attarder pas contre le muffin je les terminer.

- Je ne vais pas abuser de ton temps plus longtemps..Tu veux sans doute repartir à la salle de tir ou à ton bureau...

Je me leva lentement et remis ma veste sur moi je resta là debout devant lui à attendre qu'il me dise quelques chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Jack Sutton 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 977
▌Date d'inscription : 10/06/2012
▌Métier : Agent FBI spécialiste en explosifs// Chef intérim
▌Avatar : Keanu Reeves


MessageSujet: Re: Les vérités se disent pas toujours au bon endroit (Nolène) Jeu 21 Fév 2013 - 8:46

Je lui avais balancer ça à la figure alors qu'elle avait pas besoin de plus. Une femme enceinte avait besoin de tendresse, de douceur et d'affection tout ce que je ne lui donnait pas en ce moment quoi! J'avais hâte de caresser son petit bedon rond, enfin quand il sera rond. Elle sera toujours dans ma vie avec ce petit bout qui grandissait en elle alors quand je vais pas bien autant qu'elle le sache. C'est alors qu'elle me fit une confidence elle était venue me voir mais n'avait pas entrer dans la chambre. Ça devait être de ses journées où je passai mon temps à regarder dehors sans rien voir finalement.

Je remontai mes yeux vers elle comme elle baissai la tête honteuse et moi je fis de même mais plus par gêne. J'avais toujours été fort avec elle, jamais elle ne m'avait vu dans un état de tristesse comme je l'ai été. Ce fut du mouvement qui me fit lever les yeux vers elle. Elle resta là sans bouger mais je voulais pas qu'elle s'en aille!! Je voulais qu'elle reste un peu! J'avais presque personne qui c'était approchée de moi depuis mon retour! Ils devaient tous me pensé dingue.

- Non attends! Je... j'aimerais encore discuter avec toi si... enfin si tu veux.


Je me sentais mal mais je voulais pas qu'elle parte. Elle avait une des rare qui avait partager ma vie assez longtemps pour que je ne lui laisse pas une petite place dans ma vie.

- Pourquoi tu n'es pas entrée? J'étais souvent seul alors un peu de compagnie m'aurait bien aidé. Je... j'ai fait mal à Delphine et je sais pas si elle me pardonnera un jour et ma mère a été dévastée je voyais bien quelques collègues mais à chaque fois ça se résumait au silence. Mais je sais que toi tu aurais trouvé les mots... Écoute je dis pas ça pour... enfin juste te dire que tu es importante pour moi No.

Et elle le restera. Elle devra tout me montrer des bébés. Je suis nul en bébé et j'y connais rien. Bon d'accord peut importe que se soit fille ou garçon il sera habillé en prince (ou princesse), il sera le centre de ma vie. La petite personne autour du quel toute une panoplie de gens vont graviter autour. Un enfant c'Est tout un chamboulement et je sais que ça demande beaucoup et je me dois d'être là pour elle et pour le bébé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Noléne Wattford 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 1623
▌Date d'inscription : 01/07/2012
▌Avatar : Bethany Joy Lenz


MessageSujet: Re: Les vérités se disent pas toujours au bon endroit (Nolène) Jeu 21 Fév 2013 - 11:24


J‘étais prête à partir mais il me retint, il voulait continuer à parler pour mon plus grand bonheur. Je reposa mon sac à côté de la chaise haute sur laquelle je venais de me lever, je retira de nouveau ma veste et la déposa sur le dossier. Je le regarda avec un sourire je ne voulais pas qu’il pense que cela me gêner de rester et que j’en avait pas envie bien au contraire passer du temps avec lui est un plaisir pour moi. Je déposa mon portable sur la table au cas où on essayerai de me joindre, il fallait que je puisse répondre tout de suite, je le poussa un peu et porta mon attention sur Jack.

- Je ne sais pas trop pourquoi je ne suis pas entrer…Sur le moment je pensais que tu voulais les gens que tu aimes autour de toi et je pensais ne pas en faire partie enfin ne plus en faire partie. Je suis désolée j’aurais du entrer et t’apporter mon soutiens je m’en excuse sincèrement…

Importante pour lui ? Je ne sais pas si il dit ça simplement parce que je viens de lui dire que j’étais enceinte. Je savais qu’il prendrai ses responsabilités il est pas comme tous ces autres mecs qui dès qu’ils entendent le mot bébé ce sauve tout courant. Non lui il est plutôt du genre a assumer ses actes, il est prêt à m’aider pour tout et ça, sa me fait trop plaisir mais j’essaye de ne pas le montrer car il va pas bien pour le moment… Je pense a mon bébé il ou elle sera tellement aimer que se soit sa marraine ou alors son parrain son papa et sa maman, je suis trop contente de savoir que je vais être maman et que le papa ne m’ais pas dit de me débrouiller toute seule. Je sais que c’est encore tôt pour acheter tout ce qu’il faut mais je vois déjà tout en mémoire, comment sa chambre sera, ses vêtements, son landau, et puis il faut que je cherche un autre logement une maison se serai bien pour le petit pour qu’il puisse jouer dans un grand jardin, l’inconvénient c’est que je ne serai plus la voisine de Delphine…Pour le moment je garde mon appart et que je rachète des meubles pour que se soit encore plus beau. Bon je suis là a parler de ça alors que Jack à besoin de moi… Je posa ma main sur la sienne.

- Sa va aller Jack si tu as besoin de moi ou de parler tu sais que je suis là…

Ba oui je suis là, je serais toujours la pour lui. Oh je sais !! Pour le lui remonter un peu le moral je vais lui montrer l’écho que le gynéco m’as faite quand il m’as appris ma grossesse. Ce petit être vivant enfin la dessus on dirai une larve mais c’est ma petite larve à moi et à Jack. J’espère vraiment qu’il ou elle aura ses yeux et son sourire, un sourire qui réchauffe le cœur, qui vous permet d’être rebouster pour toute la journée. Ce sourire il l’avait perdu mais je suis la pour le réanimer même si il doit extérioriser sa peine je vais tout faire pour qu’il remonte la pente.. Je chercha dans mon sac et en sortir une photo je la posa devant lui.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Jack Sutton 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 977
▌Date d'inscription : 10/06/2012
▌Métier : Agent FBI spécialiste en explosifs// Chef intérim
▌Avatar : Keanu Reeves


MessageSujet: Re: Les vérités se disent pas toujours au bon endroit (Nolène) Jeu 21 Fév 2013 - 16:21

- Ne plus en faire partie? Nolène même si on est plus ensemble tu es une amie très importante pour moi. Puis avec le bébé qui viens tu seras toutjours dans ma vie et moi dans la tienne qu'on le veuille ou non.

Oui bien c'Est vrai quoi! D'abord dans ma tête je finirai seul.. enfin un papa seul quoi. je me doutais que l'amour ne frapperai plus chez-moi et inconsciemment oui ça me faisait de la peine, mais en même temps j'étais bien avec cette pensée. Ben j'aurais plus de temps pour petit bout et ainsi vraiment me consacrer à lui. Oui bien avec une maman partie et un papa au FBI il en aura besoin du temps avec ses parents le pauvre. Mais là il fallait que je le dise à ma mère, lui redonner le sourire la pauvre la même journée avait perdu sa petite-fille et avait retrouvé son fils mûr pour l'hosto.

Elle était encore chez-moi et je refusai qu'elle partes tant qu'elle n'allait pas mieux. D'un autre côté j'aimerais mieux qu'elle déménage ici je serais plus rassuré mais elle refuse catégoriquement. Peut-être que si je lui dis qu'elle sera une vraie mamie elle restera. Non mais c'est vrai Delph avait besoin d'elle et Moi j'aurais besoin d'elle une fois le bébé au monde. Elle me tira de mes pensées en me disant qu'elle serait toujours là pour moi et je lui souris tendrement. Je le savais en mon for intérieur et moi je serais là pour elle.

- Merci et dis-toi que c'Est la même chose de mon côté

Elle fouilla dans son sac aiguisant ma curiosité et me glissa un petit bout de papier. Vite fait j'ignorais ce que j'étais. Mais je la pris doucement, délicatement pour voir... c'était mon bébé enfin notre bébé. Pendant de longues minutes, ou le temps me sembla figé, je ne dit rien regardant se petit bout de vie. Là devant mes yeux j'avais la preuve que j'étais capable de faire quelque chose de bien. J'effleurai la petite forme de mes doigt comme si j'avais peur de le réveiller. Moi, Jack Sutton avais réussi à faire ça! Bon oui pas tout seul mais n'empêche c'est un gros coup de boost en voyant ça!

- C'est notre... Wow! C'est nous deux qui...Je sais pas...

Je me tut quand il y avait trop de mots qui se bousculait dans ma tête et aucun que je trouvais assez intelligent pour les laisser sortir. J'étais ému, vraiment et en même temps tellement content que je me sentais flotter. Ça sera difficile de cacher mon sourire! En même temps qui veut que je le cache? Lentement je sentais mes lèvres s'étirer de joie.

- Il a un parrain?? Parce que j'en connais un super!! Encore il faut que je le convainque mais... Puis la marraine tu y a pensé? Je suis certain que oui en fait! Merci Nolène c'est... c'Est le plus beau cadeau que tu pouvais me faire à vie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Noléne Wattford 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 1623
▌Date d'inscription : 01/07/2012
▌Avatar : Bethany Joy Lenz


MessageSujet: Re: Les vérités se disent pas toujours au bon endroit (Nolène) Jeu 21 Fév 2013 - 18:56

Un parrain ? Franchement je n’y est pas penser, qui pourrait être cette personne ? Jack avait une idée et je lui faisait entièrement confiance, pour ce qui est de la marraine ce n’est sans aucun doute Delphine. Cette jeune fille aux allures fragile et enfaite une femme aux tempérament bien trempé qui sais ce qu’elle veut dans la vie. Malgré un début de vie parsemer d’embuche elle commence petit à petit à se crée son propre chemin, elle va bientôt adopter une petite fille au doux prénom d’Elodie, elle fait un métier qu’elle aime. Il n’y a qu’un seul hic son cœur si généreux est malade une maladie qu’elle a depuis petite, il lui en faut un nouveau malheureusement elle doit encore attendre et c’est pour cela que je me suis inscrite comme donneuse d’organe comme ça si il m’arrive malheur je serais que mes organes seront encore utile pour des personnes qui en ont besoin pour vivre et peut-être que mon cœur ira à Delphine, elle n’aime pas entendre cela mais cela peut arriver. On ne sais pas de quoi la vie est faite le lendemain…

- Tu sais bien que la marraine sera Delphine elle est pratiquement ma seule amie sincère ici..mis a part toi bien sûr !! Pour le parrain tu penses à qui ?

Le voir dans cette état d’euphorie remplissais mon cœur de joie bon certes il avait pas sauter au plafond mais c’était tout comme. J’étais contente de savoir que ce petit être dans mon ventre pouvait lui rendre le sourire, et je savais que sa maman allait être contente. Sa mère est une femme formidable, elle est moi avons un point commun c’est que l’on se faisait beaucoup de soucis pour Jack et son boulot, mais bon on ne pouvait pas le changer et d’ailleurs on ne le peux toujours pas.

- Je te retourne le compliment, a moi aussi c’est le plus beau des cadeau ! Lui dis je avec mon plus beau sourire.

Je posa ma main contre la sienne et le regarda dans les yeux, et regarda ailleurs au bouts de plusieurs secondes un peu mal à l’aise. J’enleva ma main et je sais pas..Pourquoi j’étais si mal à l’aise mon cœur bat encore à la chamade à son contact…J’avala ma salive et j’étais prêt du départ.

- Bon et bien je vais te laisser cette fois si lui dis je avec un petit sourire. J’ai encore des choses à faire avant de rentrer chez moi..Je te tiendrais au courant de mon prochain rendez vous au gynéco au cas où tu voudrais m’accompagner ! Je le regarda un long moment et m’avança vers lui pour lui déposer une bise sur la joue. A bientôt Jack et n’oublie pas que tu peux m’appeler à n’importe qu’elle moment du jour ou de la nuit si tu as besoin de parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Jack Sutton 





• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 977
▌Date d'inscription : 10/06/2012
▌Métier : Agent FBI spécialiste en explosifs// Chef intérim
▌Avatar : Keanu Reeves


MessageSujet: Re: Les vérités se disent pas toujours au bon endroit (Nolène) Jeu 21 Fév 2013 - 20:45

- Bien oui comment j'ai fait pour pas y penser! dis-je en souriant, le parrain? Oh. Tu connais l'ancien boxeur Harry Hudson? Bien pour faire simple c'est un grand ami à moi enfin mon meilleur ami et si je pouvais placer ma vie entre ses mains c'est lui que je choisirais. Je te le présenterais si tu veux.

Mais là encore comment j'arriverais à le convaincre c'était pas fait ça! Il savait que j'avais rompu avec Nolène mais pas que j'allais être papa puis ça je sais pas comment apporter ça à un homme qui a perdu son fils et sa fille qui est disparue. Je veux pas lui en rajouter en lui parlant de bébé et lui faire revivre des émotions trop pénible pour lui. Mais pour être le parrain je ne voyais pas d'autre que lui. Enfin Nolène coupa court à mes réflexions et à mes jongleries en me disant que c'était pour elle aussi le plus beau cadeau que je lui ai fait. Vraiment? Elle le pense vraiment? Ben oui forcément sinon elle ne m'aurais pas dit ça!

Je sentis sa main sur la mienne et bien que tout deux nous savions que pour nous la vie à deux ensemble était impossible mais cela ne veut pas dire que je n'ai pas une profonde affection pour elle! Je baissais mon regard vers sa main mais elle la lâcha après quelques minutes. Elle se leva pour me quitter mais cette fois pour retourner à son travail. Elle me déposa un bisous sur la joue après une petite hésitation et me disant qu'elle serait là pour moi si jamais j'ai besoin.

- Merci Nolène. Je l'apprécie vraiment! Et euh... oui tiens moi au courant j'aimerais voir ça... entendre son petit coeur et tout.


Je lui fit un léger sourire après qu'elle eut quittée. Je baissais les yeux sur la table et vit l'échographie. Mince elle l'avait oubliée! Je levai une main mais stoppai mon geste. Pour une journée je crois que je pourrais la garder, je lui remettrais à la fin de la journée. Cette petite crevette. Je repris le chemin de mon bureau avec dans ma poche la première photo de MON bébé. Je la plaçai dans la fente d'un cadre et dans mon champ de vision ainsi je fus motivé à faire mes dossier dans un était serein que j'avais rarement connu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 Contenu sponsorisé 





• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Les vérités se disent pas toujours au bon endroit (Nolène)

Revenir en haut Aller en bas

Les vérités se disent pas toujours au bon endroit (Nolène)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Les vérités se disent pas toujours au bon endroit (Nolène)
» [RESOLU] Dropbox installer un fond d'écran
» Out of your depths...(OS spoiler/speculations 6x01)^
» La vérité est-elle toujours bonne à dire?
» Vos 7 vérités
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Criminal Minds :: Divers :: RP terminés (ou abandonnés)-