Le forum ferme ses portes après 5 longues années d'existence.
Merci à vous tous de nous avoir suivi et qui sait, à bientôt sur d'autres forums ♥

Partagez|

Home sweet home [ Sethen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Home sweet home [ Sethen] Ven 30 Nov 2012 - 16:24

A son chez soi, que c'est agréable quand on y est pratiquement pas. Dominic aimerait se mettre dans un coin et ne rien faire mais il avait du ménage à faire. Pour une fois, il n'avait pas ramené de travail à la maison, mais il y avait bien assez à faire. Parfois, il s'entraidait avec Marylin, c'était plus sympa. Mais bon là pas le choix. Un peu de musique et c'est partie, mais pas n'importe laquelle, sinon il aurait pu être diverti par n'importe quoi. Même si l'hiver arrive, il avait chaud, il quitta donc sa chemise, et se trouva donc en t-shirt. Il se forçait à ne pas s'arrêter sur la moindre chose qu'il trouvait. Déjà qu'il fallait tout remettre à sa place et que une chose plus une chose prenait du temps. Ouf, au bout d'une heure, l'appartement recommençais à ressembler à quelque chose, voire même à une page de catalogue. Il ne restait plus que la vaisselle.

Il s’affairait d'autant plus, que maintenant les gens allé et venait pour lui car il commençait à connaitre du monde, et ne parlons même pas des gens qui s'inquiétait. De plus, il avait donné son adresse à quelques veille connaissance à commencé par une amie à lui et son frère : Sethen et à Will, son cousin-équipié. Au départ, il se disait que cela allait être bizarre mais finalement cela se passait bien. Il faisait donc la vaisselle quand il entendu frappé, dans l'action il fit tomber le verre qu'il était entrain de laver.


Eh mer**
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Home sweet home [ Sethen] Jeu 6 Déc 2012 - 18:50

home sweet home ♕

Dom et moi, c'est une longue histoire, qui remonte au moins à une dizaine d'année. Déjà. Je venais à peine de m'engager dans l'armée, quand j'ai rencontré son frère. De fil en aiguille, j'ai rencontré Dom, le petit frère. Je crois que j'ai une sorte de "coup de foudre" amical pour ce garçon si calme, à côté de la petite pile électrique que j'étais. Donc depuis dix ans, il est obligé de me supporter tout le temps, parce que je ne le lâche pas. On s'est bien disputés, mais on s'est toujours réconciliés. Alors cette amitié, elle est au moins aussi vieille que mon passé. Franchement, je l'adore. Pourtant, maintenant qu'on est largement adultes tous les deux, on se ne voit plus très souvent. Il a son boulot, j'ai le miens. Et les deux sont assez accaparants, à vrai dire, donc quand je ne travaille pas, lui si et vice-versa. Là, ça doit bien faire quelques semaines que je ne l'ai pas vu.

Donc, toute joyeuse, j'ai fermé à clé mon appartement. J'ai enfilé mes gants et réajusté mon écharpe, et je suis sortie. Le vent froid m'a presque claqué à la figure. Pourtant, on n'est même pas encore en hiver. J'ai marché le plus vite possible jusqu'au métro, en espérant de ne pas perdre un ou deux doigts en route. Sérieusement, j'aurais dû aller vivre en Australie. Pourtant, malgré le froid, je sautillais presque, fébrile. Aujourd'hui était un jour exceptionnel. Dom et moi étions en congé en même temps. Ça n'arrivait, pour tout dire, même pas une fois par mois. Parfois, il vient me voir pour me demander deux-trois trucs dans le cadre d'une enquête, puis il repart aussi sec. Et puisque ma vie se résume à maison-métro-bloc, et dodo, de temps en temps ; donc je n'aidais en rien.

J'ai presque courut entre la sortie du métro et l'immeuble de Dom, question de survie. J'ai monté les marche rapidement, et je me suis arrêtée devant la porte, pour frapper. J'ai frappé à la porte, puis j'ai entendu un bruit d'éclat de verre et un juron. Ah, Dom avait essayé de se mettre à la vaisselle ? Avant qu'il ne vienne m'ouvrir, j'ai ouvert la porte et je lui ai fait un grand sourire. Il avait l'air épuisé, mais ça faisait longtemps que je ne l'avais pas vu.

- Salut Dom, ça fait longtemps ! J'te dérange peut-être ? déclara-t-elle joyeusement.
RedSky
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Home sweet home [ Sethen] Dim 9 Déc 2012 - 23:59

(bon, t'as pas répondu au mp, alors je vais essayer de me débrouiller)

ah ça pour se croiser on se croisait. Je crois qu'il ne se passait pas une semaine, où j'allais au moins une fois à l’hôpital. Je la voyait donc aussi souvent voire plus, que certains de mes collègues. Mais rarement, on se posait tranquillement. Enfin, si, dés qu'on le pouvait. Sethen, c'est le genre d'ami qui est là tout les jours. Qui est là pour toi ... Cela faisait trois ans que j'étais arrivé à quantico et trois ans qu'on se voyait. Avant on était déjà amis mais beaucoup moins proche plus pote. D'autant plus qu'à la base c'est une amie à mon frère. Il a donc fallu le temps qu'on se détache de ce lien d'origine. Mais le feeling était tel, que cela n'a pas été difficile, de toute façon dans le cas contraire on ne serait pas devenu amis.
Durant un an et demi on s'était vu régulièrement puis de plus en plus souvent. Jusqu'à mes soucies ce qui m'occupa presque une année entière. Et voila six mois qu'on se revoyait de nouveau sainement, ...
Dire qu'on avait tissé des liens d’amitiés étaient une euphémisme. Bien sure comme tout mes amis j'avais coupé les ponts avec elle durant le creux de la vague, mais toujours semblable à elle même elle forçait parfois le passage, mais à l'époque j'avais écarté tout mes ami de ma vie. Sombrant seul. Uniquement elle et delphine (que j'avais croisé en frôlant la mort pour la seconde fois) furent les deux personnes que je continuais à voire pendant ma dépendance et mon stress post traumatique. Elle était médecine, je savais qu'elle pouvait comprendre, d'autant plus vu son métier précédent. Elle m'a vu descendre en enfers sans pouvoir rien faire, car quand elle essayait je faisais tout pour que ça capote. Bref, le temps était passé, je m'étais excusé, presque tout était redevenu comme avant. Elle veillait sur moi comme le lait sur le feu. Cela faisait plus de six mois que les choses étaient redevenu à la normal.
Elle, c'était l'amie idéal, complice, rigolote, qui vous juge pas, à qui on peut parler de tout...

Je venais ouvrir la porte, m’essuya rapidement les mains, remit ma chemise d'aplomb, et mes cheveux un peu près convenablement. Elle était là, toujours égale à elle même, charmante arborant un élégant et franc sourire.

Non, non je t'en prie.

Il ouvra la porte afin de la laissé passer. Et ils se dirigèrent vers la cuisine.

Je fini ça et je m'occupe de toi.

Il prit une pelle et une balayette et ramassa les débris.
Revenir en haut Aller en bas

 Contenu sponsorisé 





• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Home sweet home [ Sethen]

Revenir en haut Aller en bas

Home sweet home [ Sethen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Home Sweet Home de Miss Vivi
» Home sweet home
» Chi's Sweet Home
» Chi's sweet home
» HOME SWEET HOME - L'abri du Pinou
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Criminal Minds :: Divers :: RP terminés (ou abandonnés)-