Le forum ferme ses portes après 5 longues années d'existence.
Merci à vous tous de nous avoir suivi et qui sait, à bientôt sur d'autres forums ♥

Partagez|

Je me laisse tenté, pardonnez moi mon dieu (Matt)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Je me laisse tenté, pardonnez moi mon dieu (Matt) Lun 22 Oct 2012 - 13:06


Je me laisse tenté, pardonnez moi mon dieu [Matthew]

J’avais travaillé toute la nuit, j’étais de permanence depuis deux jours et la fatigue ce faisait ressentir. Je n’avais pas le temps de penser à autre chose que mon boulot, d’ailleurs c’est pour cela que je me réfugie toujours dans mon boulot ou au sport. Car, ça m’aide à oublier certaine chose auquel je n’ai vraiment pas envie de penser, par exemple mes relations amoureuses. C’est assez confus, la dernière fois que j’ai eu une relation sérieuse j’ai fini enceinte et mon mec ma largué. C’était il y a bien longtemps, je n’avais pas gardé l’enfant, mais maintenant j’ai peur. Mais, il y a ce gars que j’ai croisé, je n’arrive pas à oublier son visage, son sourire et ses mimiques que j’aime. Je l’ai remarqué, par contre lui je ne pense pas. J’ignore si je me fais des idées, mais une chose est sûre j’ai envie de le revoir et le connaitre un petit peu plus. Mais, pour le moment je dois me concentrer sur mes patients et la fin de la garde approche.

Il était presque dix-neuf heures, j’avais un petit sourire fatigué sur mon visage. Je devais finir de faire les soins aux derniers patients, d’ailleurs j’étais au bout du couloir dans ma blouse blanche. Je rentrais dans la chambre, je devais changer la perfusion, prendre sa température. Tout été parfait, ce qui m’arrangeait étant donné que je n’avais pas à rester plus longtemps pour y faire des soins complémentaire. Je me dirigeais vers le vestiaire, je m’asseyais sur le banc au centre de la salle en étirant mes membres. J’étais fatiguée, mais pas question d’aller me coucher car j’avais autre chose à faire que de dormir. Je passe de l’eau fraiche sur mon visage, j’échange quelques mots avec mes collègues. Je me change, j’enfile un jean ainsi qu’un top plutôt stylé et une paire de chaussures à talons compensées. Mes cheveux lâchés dans mon dos, parfaitement bien lissé je mis une touche de maquillage. Voilà, je pouvais à présent sortir et reprendre ma vie de civile. Car, en sortant de a base ou de l’hôpital, j’étais une civile et j’étais une autre femme. Je relevais la tête, le soleil avait disparu laissant un ciel foncé mais très joliment dégageait. Je sortis les clés de ma berline, en me dirigeais vers celle-ci sac sur l’épaule. Je n’avais vraiment pas envie de rentrer chez moi, c’est peut-être bête car après une telle garde le mieux été d’être chez-soi tranquillement. Mais, je ne suis pas tout le monde. Je sortis mon portable que je parcouru rapidement, je tombais sur le numéro de Nathaël. Notre relation est particulière, la dernière fois que j’ai été chez lui il n’était pas seul. Son cousin, Matthew je crois été présent donc mon plan été tombé à l’eau.

Je soupirais, j’enclenchais le premier et sortie du parking du centre hospitalier. Je traversais l’artère principale de Quantico, j’écoutais la musique et m’arrêta à une station-service. J’avais un petit creux, je mis de l’essence et rentra dans le self pour m’acheter un petit truc à grignoter. Je commençais à manger ce que je venais d’acheter. Puis, je me disais que j’allais me rendre chez le jeune homme, j’avais besoin de passer une bonne soirée. Me vider l’esprit et d’être dans les bras d’une personne avec qui je me sens bien. Je connaissais le chemin par cœur, disons que j’entretiens une relation différente avec lui. C’est assez particulier, puis il m’aide à oublier certaine personne. Je me garais le long du trottoir, la lumière de son appartement été allumée. Ce qui voulait dire qu’il était là, enfin je l’espère car je ne savais pas encore s’il allait apprécier mon arrivée. Surtout connaissant son caractère, il a toujours une femme dans son lit ce mec ! Je montais les escaliers, je remis mes vêtements correctement. Sourire sur mes fines lèvres, je tapais d’un coup à la porte, j’attendais qu’il vienne m’ouvrir. Dos à la porte, j’entendais le verrou et me retourna avec un sourire. Mais, le sourire tomber rapidement. Car, je pense que ma soirée rêvé dans les bras de Nathaël ne serait pas encore ce soir.


Bonsoir…Nathaël n’est pas là ? Tu dois être Matthew.

Dis-je avec une petite voix, je ne parlais pas fort. La seule fois où je parle fort ou rapidement, c’est quand je suis énervée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Je me laisse tenté, pardonnez moi mon dieu (Matt) Jeu 25 Oct 2012 - 22:37

Matthew était le genre de personne à ne jamais vouloir sortie de chez lui, à toujours vouloir rester enfermer, sauf quand il fallait aller en cours et sauf pour voir son amie Aleksandra. D'ailleurs il ne savait pas pourquoi des gens voyaient ça d'un mauvais oeil, qu'un garçon de son âge aime jouer avec une fillette de 10 ans à peine. Le jeune garçon lui ne comprenait pas mais bon il ne cherchait pas non plus à comprendre ce qu'on lui disait, parfois il préférait rester dans son monde. Comme la fois où une jeune femme était arriver à l'improviste dans l'appartement de son cousin et qu'elle avait squatter là une grande partie du temps. Matthew l'avait bien observer, et il y avait quelque chose chez elle qui le rendait tout étrange. Il n'avait rien dit à Nate par peur que celui-ci lui cris dessus, mais Matt avait lui aussi envie de savoir ce que cela voulait dire, tout ses sentiments étranges qu'il avait ressentit ce soir là, et tout ceux qu'il ressentait depuis. Une sorte d'envie de la revoir et une sorte de manque. Il ne pouvait pas réellement savoir ce qui se tramait dans son corps, car Matt n'avait jamais parler à personne de l'amour et il ne savait presque pas comment on faisait. Certes il connaissait l'acte en lui même, mais était-ce vraiment quelque chose pour lui ?

Le jeune homme avait arrêter de se poser mille et une question et était rester seul à la maison ce soir là. Il avait des devoirs à faire, et il n'aimait pas sortir, c'était donc la raison pour laquelle il était rester ce soir là. Il portait un t-shirt à rayure orange et bleu, assez large et rien en dessous, on pouvait le voir car le col était si large qu'on apercevait le haut de son torse imberbe. Le jeune blondinet portait également un jean tout à fait niquel. Il était en plein dans ses cours lorsqu'il entendit frapper à la porte. Râlant il fit :

"Y'a personne !"

Puis entendant de nouveau la personne frapper, il se leva et avança d'un pas lourd, il grogna à travers la porte avant d'ouvrir :

"Y'a personne j'ai dis !"

La logique de Matt faisait peur parfois il fallait l'admettre. En ouvrant la porte il fut surprit et se sentit un peu honteux d'avoir dit ça alors que c'était la personne qu'il voulait revoir. Il fut surprit et fit :

"Heu....Non Nate n'est pas là. Et oui je suis Matthew."

Il n'osa pas demander qui était-elle car il se demandait si elle n'allait pas avoir peur. Mais il se devait de lui demander tout de même :

"Vous voulez entrer ?"

Oui Matthew faisait preuve de politesse et de gentlemanerie. Il ne savait pas encore que parfois tout ça, ça pouvait se retourner contre lui mais un jour il apprendra. Ce soir il risquait de passer l'une des plus belle soirée de sa vie ! Et elle venait de commencer avec cette superbe soirée, même si la jeune femme ne restait pas, pour lui se serait le pied ! Mais le rêve serait qu'elle revienne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Je me laisse tenté, pardonnez moi mon dieu (Matt) Ven 26 Oct 2012 - 17:18

Pourtant, je pensais vraiment trouver Nathaël ce soir et je ne pensais pas que je tomberais sur son cousin. Moi, qui avais en tête de passer une bonne et douce soirée auprès de mon « amant ». Bein, une fois de plus cela tombé à l’eau et ça me saouler tout de même, j’étais monté directement à son appartement. J’avais tapé plusieurs fois, j’avais entendu une personne dire qu’il n’y avait personne. Mais, je suis du genre à insister et à toujours vouloir ce que je veux. J’avais pensé que Nath’ était là, que son cousin aller partir et nous laisser tranquillement ensemble. Que, j’allais désirer et séduire le charmant jeune homme. Puis, avec délicatesse faire tomber mes vêtements un à un pour fini dans ses bras. Il est peut-être particulier, mais il est vraiment parfait dans le domaine et c’est le seul à me donner ce que je désire comme je le souhaite. Le seul coup d’un soir, avec qui j’entretiens une relation aussi…particulière.

Mais, quand je vis la porte s’ouvrir le sourire que j’avais sur mon visage était tombé. Comme ça, c’était direct, peut-être qu’il avait remarquait j’en sais absolument rien. Mais, je me disais qu’une fois de plus c’était loupé et que je ne savais pas quoi faire finalement. Je repris la parole, comme si toute la situation actuelle était normale. Je connaissais de vu Matthew, le fameux cousin de Nathaël et je savais qu’il avait des petits problèmes, mais pas quo exactement. On va dire, que je n’ai pas le temps de parler médecine quand je viens chez lui. Nous avons autre chose en tête, que de parler de nos familles ce n’est pas le but en fait. Je vis le jeune homme surpris, il ne pensait pas voir une femme arriver ici et à une heure pareille je pense. Il me regardait, moi j’avais un petit sourire en coin pour avoir un air agréable. Il me confirmait ce que je ne souhaitais pas entendre, c’est-à-dire que son cousin n’était pas là. Je fis une moue déçu, car j’avais tellement envie de le voir. Puis, en effet il était bien Matthew. Je ne voyais personne d’autre ici, autre que Matthew et Nathaël de toute façon. A ce que je sache, ils habitaient ici seulement tous les deux pas de femme ou d’autre homme. Il me proposait gentiment, si je souhaitais rentrer.

Je détournais le regard de mon interlocuteur, puis je le regardais une fois de plus. Je ne parlais pas, je ne disais pas un mot c’était calme. Mais, je ne savais pas quoi répondre à vrai dire. Devais-je accepter cette invitation aussi gentille ? Attendre, que la personne que je souhaite voir rentre chez lui, ou bien faire demi-tour refuser ce qu’il venait de me proposer. Prendre mes clics et mes clacs et rentrer chez moi, je trouverais quelque chose à faire. Même, si pour le moment je n’ai pas la moindre idée de comment aller se dérouler cette soirée. Je soupirais, puis je finissais par prendre la parole et sortir quelques mots de ma bouche
.

Avec plaisir, c’est gentil. J’attendrais Nath’.

Il m’ouvrait la porte, ‘avais une petite attitude gêner car je ne savais pas trop quoi faire ou dire. Que dire ou faire, quand vous êtes chez quelqu’un, vous ne connaissez pas son colocataire, c’est assez compliqué comme situation. Je suivais le jeune homme, la maison était bien rangé ce qui était surprenant pour des hommes. Car, ils sont connus pour être bordélique. Je marchais doucement vers le salon, puis je m’arrêtais pour me retournais vers Matthew.*

C’est un plaisir de faire t’as connaissance, tu es son cousin je crois ?

Qu’elle idiote je fais, évidemment que sait son cousin Savannah.

Je suis Savannah, désolé je ne me suis pas présenté.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Je me laisse tenté, pardonnez moi mon dieu (Matt) Mer 7 Nov 2012 - 21:07

Matthew n'avait pas réfléchit en voyant cette femme, et vu ce qu'il ressentait, il n'allait pas réfléchir non plus. Il la fit entrer et tenta de ne pas voir les petits détails qui lui irritait la peau. Comme par exemple le faite qu'elle n'ai pas retirer ses chaussures, ou alors le fait qu'elle n'ait pas déclarer son nom, bien qu'il le connaissait, mais c'était tout ses petits détails qui le rendait nerveux et qui faisait que la plus part du temps il pétait un câble. La plus part du temps. Car là, étrangement, il arriva à passer outre. Bref elle était donc entrer, il referma la porte, trois fois, et s'avança vers elle, ne la toucha pas, et fit une esquive pour ne pas la toucher en se déplaçant prêt d'elle. Oui Matt n'aimait pas toucher les gens, mais en même temps dans ses rêves il ne pensait cas cet instant où il pourrait peut être la toucher elle. Elle finit par lui demander si il était le cousin de Nate. Naturellement, Matthew lui fit :

"Oui Nate est mon cousin, sa mère était la soeur de ma mère, alors oui on est cousin."

Oui bon dans le genre explication à deux balles, c'était pas mal. Pourquoi avait-il eut le besoin de dire ça ? Il en savait pas, parfois ça sortait tout seul. Le jeune blondinet baissa son regard ensuite, il se sentait terriblement gêné. Puis la femme se présenta, il redressa alors sa tête et lui dit :

"Moi c'est Matthew."

Oui bah elle le savait, cela faisait au moins trois fois qu'il le disait, mais quand on connaissait Matt on savait qu'il faisait la plus grande partie des choses de sa vie trois fois. Le jeune homme alla à la cuisine et ouvra un placard, il en sortie deux verres, et alla ouvrit le frigo, il prit deux bouteilles de soda. Puis il fit en les posant devant elle sur la table, après lui avoir fait signe de venir le rejoindre :

"Elle c'est ma bouteille, ça c'est la tienne."

Il montra ensuite les deux bouteilles, et insista bien sur le faite, que chacun avait sa grande bouteille...

"Nate ne rentre pas ce soir. Il a dit :" J'ai un truc important à faire ne m'attend pas et ouvre à personne.""

Se rendant compte qu'il n'avait pas obéit à son cousin, Matt eut une grande envie de la mettre dehors, mais après tout il se dit qu'elle n'était pas dangereuse. Alors il ne le fit pas. Il lui dit alors :

"Nate parle de toi comme d'une amie, vous êtes amis ?"

Ou plus ? Voilà où voulait en venir sa question.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Je me laisse tenté, pardonnez moi mon dieu (Matt) Lun 12 Nov 2012 - 17:57

Rentrant chez Nathaël, je me dirigeais vers le salon en passant prêt de son cousin. Je ne savais pas grande chose sur lui, mais je le trouvais différent des autres jeunes hommes. Etant infirmière, je pouvais le différencier facilement et voir des attitudes que je connaissais plutôt bien. Mais, je ne souhaitais pas m’aventurer sur Matthew, car j’étais venu pour voir son cousin et non lui. Je sais une chose, en attendais le charmant jeune homme j’allais pouvoir discuter avec Matthew et le connaitre un petit peu mieux. Je m’étais arrêter, normale pour laisser passer Matt’. Il me regardait de la tête au pied, je ne pipais mot je me contenté d’attendre et sourire. Il passait prêt de moi, mais éviter tout contact avec mon corps. Hé ! J’avais pris ma douche, mais j’imagine qu’il cachait quelque chose derrière cette attitude.

Je finissais par m’assoir sur le canapé positionné dans le salon, avec ma petite voix comme à chaque fois. Je lui demandais s’il était son cousin, celui-ci me répondu dessuite que oui s’était bien lui. Bon, je savais la réponse mais je ne savais pas trop par où commencer. Mais, il n’avait sûrement pas entendu parler de moi, car Nath ne parle jamais de ses conquêtes. Matthew me confié alors que sa mère, celle de Nathaël était la sœur de la mère à Matthew. Je commençais à savoir un petit plus de chose sur son cousin, je n’en parlerais pas car il n’aime pas que ses conquêtes sache trop de chose sur lui. Finissant par me présenté, la moindre des choses il fit de même
.

Enchanté !

Dis-je avec le sourire, j’étais impatiente de voir « mon amant ». Mais la joie que j’avais venez de retomber, car je venais d’apprendre qu’il ne comptait pas rentrer. Nathaël avait dit à Matthew, que ce soir il avait quelque chose à faire, qu’il ne rentrerait pas et d’ouvrir personne. Je passais une main dans mes cheveux, pourquoi faut-il que ce genre de chose m’arrive ? Je soupirais, en regardant autour de moi car j’étais énervé. Oui, j’étais venue pour le voir et passer une soirée avec lui. Voilà, où je me retrouvais chez lui, sans lui et avec son cousin qui avait une attitude anormale à mes yeux. Etant déçu, je ne lui portais pas attention. Matt’ me révéler, que son cousin lui parlé de moi comme une amie. C’est vrai ? Je relevais la tête rapidement, sérieusement Nath’ avait parlé de moi à Matthew. Pourtant, lui et moi ce n’était pas sérieux il me faisait passer du bon temps et me faisait oublié celui que j’aimais vraiment en secret. Je commençais à me détendre.

Nath’, t’as vraiment parlé de moi ? Oui, nous sommes de très bons amis d’ailleurs.

Je me levé, en regardant autour de moi et stoppa mon regard sur lui.

Tu as de quoi boire ? Quelque chose de…fort.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Je me laisse tenté, pardonnez moi mon dieu (Matt) Sam 24 Nov 2012 - 15:45

Est-ce que son cousin lui avait parler d'elle ? Pas vraiment, mais depuis peu Matt avait apprit le mensonge et il trouvait que parfois cela été utile. Notamment avec les femmes. Notamment avec cette femme ! Il l'aimait et il avait bien envie de lui faire comprendre qu'il était amoureux, mais comment le faire ? Il n'en savait rien. Il ne savait même pas si c'était vraiment de l'amour, ou juste un sentiment étrange lier à son corps. Après tout il avait 18 ans et il était un jeune homme comme les autres. Enfin c'était ce qu'il se disait. La jeune femme était donc entrer et l'avait saluer. Tout comme lui, mais elle une seule fois, lui l'avait fait trois fois. Le jeune homme la laisser entrer et à la question de la jeune femme il fit :

"Oui. Il a dit pleins de choses gentilles sur toi."

Il restait court car il ne voulait pas non plus en dire trop. Comment inventer des choses sans perdre la confiance de son cousin ? Matt avait peur soudainement, alors il se tut et tenta de trouver de quoi boire. La jeune femme le retrouva et lui demanda si il n'avait pas un truc plus fort à boire. Il arqua un sourcil et fit :

"Si mais c'est à Nate, j'ai pas le droit d'y toucher..."

Voyant que la jeune femme était très proche de lui, il décida de faire un geste, pensant que de cette manière il pourrait obtenir quelque chose en échange, une sorte de récompense.

"Mais je peux en prendre une pour toi. Il ne dira rien."

Enfin si mais Matt ne lui dirait pas à cette belle femme. Il se tourna et ouvrit alors le mini bar, il prit une bouteille, et la montra à la femme :

"Tu aimes ça ?"

C'était du wisky. Le jeune homme attendait de savoir si c'était bon pour elle ou pas car de ce fait il pourrait comme ça refermer ce mini bar et servir tranquillement les boissons. Lui décidant de rester, en tout cas pour le moment, au soda.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Je me laisse tenté, pardonnez moi mon dieu (Matt) Mer 28 Nov 2012 - 17:27

J’étais surprise que son cousin lui es parlé de moi, je ne cachais pas cela d’ailleurs. Matthew disait que Nath’ avait dit pleins de choses gentil à mon sujet, je souris c’était agréable d’entendre ça. Très bien, j’ignore encore ce qu’il a pu lui dire mais je le serais en temps et en heure. Ce n’était pas pressé, ce qui me dérangé était que je ne verrais pas son cousin ce soir, j’avais besoin de lui pourtant. Mais, j’allais me contenté de passer la soirée avec Matthew, j’étais d’ailleurs assez remonté sur le fait que je ne le verrai pas. Je finissais alors par demandé au jeune homme, s’il avait quelque chose à boire. Je ne voulais pas d’eau ou du soda, non, je voulais une boisson bien forte comme de l’alcool. Ca serai parfait pour moi, car j’avais besoin d’un remontant pour oublier mes petits problèmes.

Mon interlocuteur me regardé assez intrigué, il ajoutait qu’il avait ça mais s’était à Nathaël. Pour ma part ce n’était pas un problème, après tout il ne ment voudra pas. Je n’allais pas siffler toutes les bouteilles de son bar, je n’allais boire qu’un ou deux verres avec Matthew. On ne laisse pas une femme boire toute seule, il allait m’accompagner. Apparemment, son cher cousin lui avait dit de bonne chose à mon sujet, la preuve en est le jeune garçon disait que pour moi il ne dirait rien. Assise sur le canapé du salon, j’attendais que Matt’ sorte ce qu’il se trouvait dans le bar. Je le vis revenir avec une bouteille en main, du whisky. Il me demandait si j’aimais ça ? Personnellement je n’en suis pas fan, mais j’allais faire avec. Je n’avais pas envie d’aller fouiller dans le bar de mon « amant ». Je pris la bouteille dans ma main, deux verres étaient posés sur la petite table. Je servis le premier que je donnais à mon interlocuteur, puis je mens servis un verre.


Ça fera largement l’affaire, tient on trinque ?!

Je levais mon verre en trinquant avec le jeune homme, il était timide mais caché quelque chose derrière son comportement. Je suis infirmière, mais à cet instant impossible de comprendre quoi. Disons que j’allais la tête ailleurs, je bus une gorgée de whisky.

Alors, tu fais quoi dans la vie Matthew ? Tu bois pas ?...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Je me laisse tenté, pardonnez moi mon dieu (Matt) Mar 11 Déc 2012 - 10:40

La jeune femme semblait savoir ce qu'elle voulait, c'était peut être bien ce que Matthew avait le plus peur, des femmes entreprenantes. Ou plutôt des femmes tout simplement. Elles lui faisaient peur dans l'ensemble, car tout le monde lui avait dit qu'elles obtenaient toujours ce qu'elles voulaient et que parfois elles n'hésitaient pas à faire souffrir les autres pour ça. Matt était conscient que les hommes faisaient pareil, mais il pensait que au contraire les femmes étaient plus intelligentes que les hommes et qu'elles ne faisaient pas ce genre de choses. Fallait croire qu'il avait tort. Le jeune homme avait donc sortit une bouteille de soda par personne, mais au final la femme lui demanda un truc plus fort, de l'alcool en somme. L'adolescent, enfin le jeune homme plutôt car Matt était en train de sortir de l'adolescence, haussa les épaules et après avoir hésiter pendant un petit moment il prit donc le temps d'aller fouiller dans le bar de son cousin. Il prit la première bouteille d'alcool qu'il trouva et la ramena à la femme. Celle-ci servit deux verres, et lui en tendit un. Matt arqua un sourcil, elle voulait qu'il fasse quoi avec ça ? Il n'allait tout de même pas boire? Si ? Le jeune homme se posait mille et une question. Elle trinqua avec lui et machinalement il fit comme elle. Puis elle commença à boire, lui il resta à l'observer, voir comment elle faisait était fascinant. La dernière fois qu'il avait vu quelqu'un boire, c'était l'homme qui avait tuer sa mère. Ce type vidait ce genre de bouteille en quelques minutes, voir parfois des secondes. Et après il leurs tapait dessus. Matt regardait la femme d'un air à la fois inquiet et intrigué. Puis elle lui demanda ce qu'il faisait et si il ne buvait pas.

"Je suis étudiant en art. Et non je ne bois pas, mais je peux boire si tu le veux."

Il aimait pas froisser les gens et si elle prenait mal le fait qu'il ne boit pas il pouvait boire. Mais dans le cas contraire, il serait ravie de ne pas boire. Pour lui montrer que ce n'était pas réellement un problème, enfaite si, mais comment résister à une femme comme elle, il prit donc une gorgé de sa boisson. Le goût était horrible et Matt eut envie de vomir rien cas l'odeur. Il crut qu'il ne pourrait jamais finit la soirée. Sa grimace put faire rire la jeune femme, et Matt finit par déclaré :

"En faite j'aime pas, je préfère le soda. Ca c'est vraiment pas bon, alors que le soda c'est mieux !"

Et puis c'était moins dangereux selon Matt. Mais si la femme voulait boire il la laisserait faire, tant qu'elle ne devenait pas violente avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Je me laisse tenté, pardonnez moi mon dieu (Matt) Jeu 13 Déc 2012 - 17:39

Je trouve que ce genre d’alcool est plutôt masculin, mais apparemment il n’y avait que ça. J’allais me contenté du whisky même si cela me plait pas vraiment, je suis plus du genre vodka. Le gout de la boisson couleur ambre, ne me plus pas autant que ça. Non, j’aurais préféré gouter à une bonne vodka que ce genre de boisson. Mais, je n’avais pas envie de faire chercher Matthew, après tout j’allais me contenter de cela. Assise sur le canapé, j’avais servis le second verre à Matt. Mais, celui-ci sembler tellement septique et hésitant face à cela. N’avait-il jamais gouté à ce genre d’alcool ? Son âge, je n’en sais rien, même s’il parait plus jeune que moi et Nate.

J’avais trinqué en posant des questions au jeune homme prêt de moi. Ce qu’il faisait, puis qu’attendait-il pur boire ? Me laisser seule, ce n’est pas très agréable même si ce soir je n’avais besoin de personne pour boire un verre. Je ne plonge jamais mon chagrin ou mon mécontentement dans l’alcool, juste je bois un verre pour me détendre et m’apaiser. Après tout, nous serions seuls ici vu que mon cher et tendre « amant » n’allait pas rentre d’aussitôt. Matthew, me confier alors qu’il faisait des études d’arts, un sourire sur mon visage. Je comprenais un peu mieux son comportement, les artistes sont toujours étranges. Selon moi, ils viennent d’un autre monde, ils sont si étrange quand ils sont dans leur monde artistique. Puis, il prit une gorgée de whisky, j’eux un rire amusé quand je vis son visage. J’avais raison, le jeune homme ne buvez pas et surtout il n’aimait pas ça. Il disait alors, préférer le soda c’était vraiment mieux. Il n’avait pas tort mais cela ne m’aiderais pas à me détendre. Je fis tournais doucement le verre sur la table basse, jambes croisées je le regardais
.

Très bien, donc l’alcool n’est pas ton fort. T’as raison, ce n’est pas bon pour la santé, mais ça détend vachement à vrai dire ! Je suis infirmière, je ne devrais pas boire. Mais, j’en ai besoin ce soir.

J’eux un rictus au coin des lèvres, je replaçais mes cheveux sur le côté. La longueur retombée sur ma poitrine.

Finalement, je pense que tu vas me faire oublier ce que j’ai envie d’oublier Matthew…Par contre, tu ne diras rien à Nate, d’accords ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Je me laisse tenté, pardonnez moi mon dieu (Matt) Ven 14 Déc 2012 - 19:29

Matt était pas super fier de lui en ne supportant pas l'alcool il avait la sensation d'être un gars super faible, mais en réalité c'était juste qu'il n'aimait pas le goût. C'était logique et puis Matt n'avait pas l'âge légal pour boire de l'alcool, normalement il aurait dut attendre d'avoir 21 ans, mais bon tant pis pour une fois...Et puis c'était une superbe femme il n'allait pas faire l'impolie. Déjà qu'il était "étrange" aux yeux de beaucoup alors si en plus on lui ajoutait l'étiquette de malpolie c'était finit de lui. Le jeune garçon avait donc décider de reprendre le soda et visiblement cela amusa un peu la femme,dans le bon sens car elle lui dit que c'était bien de rester au coca. Il sourit et lui tendis alors un verre, mais elle lui dit qu'elle avait besoin de se détendre. Il demanda alors :

"Pourquoi ? Moi quand je dois me détendre, je préfère faire des problèmes de Maths, ou alors de faire des jeux de mémoires, ou de visions."

La jeune femme esquissa un sourire et lui dit que finalement il allait lui faire oublier sa mauvaise soirée mais qu'il ne devait rien dire à Nate. Pourquoi ça ? Etait-ce un secret ? Il demanda alors :

"C'est un secret ?"

Si c'était un secret alors Matt ne dirait rien, absolument rien. Mais en tout cas il sentit son coeur battre lorsqu'il vit les cheveux de la jeune femme se caler contre sa poitrine à elle. Son regard ne lâchait plus ses mèches couleurs ébènes. Matt ne savait pas du tout ce qui allait se passer ensuite. Mais il espérait que ce rêve ne se termine pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Je me laisse tenté, pardonnez moi mon dieu (Matt) Jeu 20 Déc 2012 - 9:45

Je voyais que mon interlocuteur ne comprenait pas vraiment ce qu’il se passait, je ne lui laissais pas vraiment le temps. Il devait me trouver louche, se dire que les amis de son cousin étaient bien étrange. Enfin, je ne ressemble pas non plus à Nate. Je souriais en voyant Matthew boire du coca, il avait raison même si je pense qu’un peu d’alcool pouvait le détendre. Il était tendu et comme mal alaise, son regard innocent posé sur moi. J’étais là, en train de le séduire et essayait de faire quelque chose d’inadmissible ! Mettre le cousin de mon amant dans son lit, qu’elle honte, sauf cas ce moment précis de la soirée. L’alcool commence à faire son effet et j’en oublie tous mes problèmes, même Nathaël ce qui m’est jamais arrivée, c’est bien étrange. Mais, j’ai envie de tenter cette expérience, Matthew était différent, mais je n’y porter pas plus attention que ça.

Assise sur le canapé à boire mon whisky, malgré le fait de ne pas trop aimer cela. Je commençais mon petit jeu, je demandais alors à mon interlocuteur de ne rien dire à Nate. Que ce qui se passait ce soir, était notre petit secret. Cela ne serait pas compliquer, il allait faire ce que je lui demande j’en suis certaine. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai l’impression qu’il fait ce que l’on dicte. Je lui disais que je buvais ce soir, pour me détendre. Il m’arrachait un sourire quand il disait que lui, c’était plutôt des math, des jeux de mémoires ou encore de vision. Je levais les yeux au ciel, ce n’était pas mon truc. Je pris le verre qu’il tenait entre ses mains, que je posais délicatement sur la petite table du salon à côté du mien
. Alors que je remettais mes cheveux en place, je lui demandais de garder le secret. Il me demandait si s’était un secret, sourire malicieux au coin des lèvres.

Oui Matthew, personne ne doit savoir ça d’accords ?

Je me mis à genoux sur le canapé, allongeant mon interlocuteur sur le dos. Je me retrouvais au-dessus de lui, mon regard le fixé et mes cheveux retomber dans leur longueur. Je mordillais ma lèvre inférieure, j’approchais mon visage du sien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Je me laisse tenté, pardonnez moi mon dieu (Matt) Ven 28 Déc 2012 - 20:24

Matthew était peut être pas rapide, mais il savait ce que ça voulait dire lorsqu’une femme agissait comme la jeune femme prêt de lui. Au final, lorsqu’il lui demanda si c’était un secret, elle lui confirma que c’était effectivement ça, et que personne ne devait savoir. Elle posa ensuite son verre sur la table et pendant que Matt analysait la situation, observant ses moindres formes, ses moindres courbes, la jeune femme se mit à genoux et se laissa s’allonger sur lui, collant son visage très prêt de celui de Matthew. Etrangement Matt eut envie de fuir, mais il sentit une autre envie. Et elle fut plus forte pour une fois. Il décida donc de ne pas fuir de ne pas crier. Mes ses bras restaient crisper comme si il voulait se protéger d’un danger. De la manière dont ses mains étaient placer, la poitrine de la jeune femme se collait à elles et Matt eut un réflexe, un peu nerveux dirons nous, il ouvrit les mains et ses paumes bouillantes rencontrèrent la poitrine encore recouverte de la jeune femme. Il redressa son regard et vit celui de Savanah. Leurs visages étaient si prêt l’un de l’autre, que Matt pouvait sentir le souffle chaud et alcoolisé de la femme. Mais cela ne le dérangea pas, pour une fois. Il hésita et se souvint d’une discussion avec Nate, au sujet de comment il fallait faire pour embrasser une femme. Matt se rappelant de tout ça, tendit ses lèvres et finit par déposer un doux baiser sur les lèvres fines et douces de l’infirmière. Et se reculant un peu, il regarda, par peur d’avoir fait mal il fit :

« Désolé…je…je n’ai jamais embrasser une…fille. »

C’était sa première fois, et bien qu’il savait comment il fallait faire, il avait un peu peur de la suite des évènement. Enfin c’était pas sa première fois en tant que telle. Disons qu’il était plus puceau, mais que c’était la première fois qu’il avait envie de le faire. Avec une femme qui faisait battre son cœur, mais le pauvre gamin ne savait pas que la jeune femme avait juste envie de passer un bon moment et d’oublier ses soucies. Matt quant à lui se disait que peut être qu’une femme pouvait éprouver des sentiments pour lui. Il avait envie de l’embrasser de nouveau. Ses mains se collèrent belles et biens à sa poitrine et n’en décollèrent plus. Il espérait juste que cela ne la dérange pas tant que ça.

[désolé pour la qualité médiocre de ce poste :'( ]
Revenir en haut Aller en bas

 Contenu sponsorisé 





• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Je me laisse tenté, pardonnez moi mon dieu (Matt)

Revenir en haut Aller en bas

Je me laisse tenté, pardonnez moi mon dieu (Matt)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Je me laisse tenté, pardonnez moi mon dieu (Matt)
» CHUCK NORRIS (Dieu)
» Chalutier "Laisse Faire Dieu" par ovz
» Laisse moi couper tes ailes mon ange ...
» Planification WDW - Disney Planner est un dieu !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Criminal Minds :: Divers :: RP terminés (ou abandonnés)-