Le forum ferme ses portes après 5 longues années d'existence.
Merci à vous tous de nous avoir suivi et qui sait, à bientôt sur d'autres forums ♥

Partagez|

Une soirée particulière [Nathaël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Une soirée particulière [Nathaël] Sam 6 Oct 2012 - 18:05

Mes journées ne sont pas de tout repos, j’avais commencé tôt ce matin avec un réveille très difficile. Mon portable avait sonné vers les quatre heures du matin, cela m’étais déjà arrivé. Mais, cela faisais plusieurs semaines que nous étions sur un lourd dossier. J’étais très impliquer dans mon travail, et passionné à la fois même si je voyais de nombreux cadavres en tout genre. Mais, justement sait mon métier et j’ai décidé de faire cela. J’avais commencé toute petite, très curieuse sur les genoux de mon père et à poser des milliers de questions à ma mère. Le dossier était basé sur des viols en séries, le violeur tué ses victimes après leur avoir fait les pires choses qu’il puisse avoir. C’était difficile de voir toutes ses filles, si jeunes égorgée et violée. Mais, je prenais sur moi avec les années on avait des réactions différentes. Comme à mes tout débuts, quand j’ai fini l’université, ma première enquête était sur un triple meurtre. Un couple et l’amant de la femme, le trio avaient fini en morceau j’avais cru mourir moi-même. Mon sang c’était retourné à l’intérieur de mon corps, mes co-équipiers disaient que l’on s’y faisait avec les années d’expériences. Ils avaient raison, aujourd’hui je n’avais plus cette sensation de peur, quand j’allais sur les scènes de crimes.

Enfin, c’était vite dis car maintenant j’avais peur pour autre chose. Grâce à Spencer, je pouvais contrôler cela, après mon accident. Heureusement, que je l’avais il m’apaiser et m’aider à estomper la peur et le stress. J’avais enfilé une tenue adaptable à mon travail, mon arme à la ceinture qui se trouvait dans un coffre-fort fermé avec un code. J’étais prête, Alexeï attendais l’équipe et je ne trainais jamais. Je traversais le quartier où je logeais, jusqu’au bureau je garais la voiture et descendu rapidement. Sayé, nous l’avions enfin trouvé et il fallait qu’on aille finir le boulot ! Il avait tué de nombreuses femmes, trop même j’allais me faire un plaisir fou à me mettre derrière les verrous. En voiture avec mes co-équipier, l’intervention ce passer bien c’était un quotidien avec le temps. Les négociations, les prises de risques et il avait fini avec les bracelets aux poignets. J’avais fini mon service en fin de journée, c’est-à-dire à 18heures et j’avais besoin de me vider l’esprit après tout ça. Je rentrais à la maison, j’étirais mes membres, car j’étais endolori et la fatigue faisait ses premières apparitions sur mon corps. Je pris une douche tranquillement, je la savourais à un point inimaginable. En sortant, j’enveloppais mon corps menu dans une serviette blanche je me regardais dans le miroir. Comme chaque fois, je baissais le regard en la voyais sur mon corps…Je me dépêchais pour me rendre au dressing, où je pris une robe de couleur rouge et courte. Une paire d’escarpins à talons, une touche de maquillage sur mon visage fatigué je devais lui redonner bonne mine. Mes cheveux coiffé simplement, j’avais lissé mes cheveux bruns. Je pris mon portable, il était un peu tôt tout de même, j’avais le temps de finir deux, trois trucs dans la villa.

J’allais souvent au même endroit, un bar-restaurant au centre-ville le lieu était beaucoup fréquenté et on retrouver toujours des gens que l’on connait. J’avais une personne sport noire, je ne suis pas du genre pète cul surtout, mais il faut avouer que mes parents m’offre des cadeaux de rêve. Je suis une vraie fêtarde, une fofolle dans ma tête et qui adore s’amuser. Je suis bien connue, pour mes soirées mais jamais saoul. Ce n’est pas mon genre de boire jusqu’à plus soif, je bois peut-être deux verres au maximum et pas plus après je carbure au soda. Je garais ma berline, je traversais la rue vachement fréquenté à cette heure-ci. Je poussais la porte de la brasserie, il y avait du monde et cela ne me surpris pas plus que ça. Je saluais deux amis, avant de me dirigeais vers le bar pour rire avec le barman que je connaissais bien. J’avais commandé une vodka, je la dégustée doucement et je parlais de tout et de rien. Je vis un homme arriver au bar, il avait beaucoup de charme et me plus au premier regard. Mais, je ne suis pas du genre à m’attacher à un homme car je sais qu’avec mon job, il est difficile de trouver un homme qui admet ce que je fais. Je tournais mon visage vers lui, sourire aux lèvres
.

Bonsoir…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Une soirée particulière [Nathaël] Dim 7 Oct 2012 - 17:18



La journée avait été longue pour Nate, mais très constructive. On l'avait réveillé un peu trop tôt à son goût se matin. Mais il n'en gardait aucun grief.

En effet, un certain Nolan avait débarqué chez lui. Ils avaient entendu quelques bruit à son sujet et il avait voulu se faire sa propre idée. Nate était un pyromane, et jusque là personne n'avait réussi à le deviner, mais lui, chirurgien de son état avait percé son mystère. Rien que pour cela il méritait le respect.
Mais il n'était pas venu pour le dénoncer ou quoi que ce soit, bien au contraire il était venu lui proposer du boulot. Et pas n'importe lequel. Il voulait blesser un flic, ou autre chose, enfin quelqu'un membre des forces de l'ordre. Nate n'avait pas forcément fait attention à son boulot il était trop occupé à écouter ce que Nolan voulait de lui.

Il était clair que le chirurgien voulait torturer ce Danny Loréno. Mentalement et physiquement. Et il semblait que Nate était la personne idéale pour une partie de son plan. Et qui était-il pauvre fou pour refuser une telle offre ? Il allait pouvoir faire l'une des choses qu'il aimait le plus au monde. A savoir mettre le feu, ou même faire exploser quelque chose.
Connaitre les raisons d'un tel ressentimement n'était pas du ressort de Nate. Il faisait ce qu'on lui demandait point barre. Il n'était pas un toutou à sa mèmère, mais il savait reconnaître les personnes dangereuse quand il en voyait et il était clair et net que Nolan entrait dans cette catégorie. Il en était même le maitre incontesté. Et loin de Nate l'idée de vouloir le doubler et de se le mettre à dos. Il tenait trop à la vie pour ça, aussi pourrie soit-elle...

Toujours est-il qu'il avait passé l'après midi à paufiner un plan pour ce cher Danny Loréno jusqu'àu moment ou son cousin est rentré à la maison. Il ne voulait pas lui faire voir ce qu'il faisait. Et pour ça il savait qu'il n'avait aucun souci à se faire parce que Matt n'aimait pas non plus qu'on fouille dans ses affaires. Et puis surtout il voyait en Nate un super héros en quelque sorte et il ne voulait pas décevoir son cousin et sa vision des choses. Il avait déjà assez de souci comme ça. D'ailleurs en parlant de ça, il avait un autre plan à mettre en œuvre.
L'espace d'une seconde quand Nolan était chez lui, il avait pensé à lui demander de l'aider pour tuer ce fils de pute qui avait fait du mal à son cousin, mais au final c'était une vengeance qu'il devait accomplir seul sans que Matt ne soit au courant.

Bref, maintenant beaucoup de temps été passé depuis la visite de ce matin et c'est pas que Nate se faisait chier, mais quand même. Il avait envie de sortir, de boire et pourquoi pas se taper une meuf.
Sans donné trop de détail il informa Matt qu'il sortait et qu'il ne savait pas quand il allait entrer donc qu'il ne s'inquiète pas. Le prévénir était toujours mieux que de rentrer et de voir les flics dans son appartement parce que son cousin se faisait du souci pour lui. D'ailleurs Matt était assez autonome pour s'occuper de lui tout seul et comme il était réglé comme du papier à musique aucun souci à ce qu'il se couche à pas d'heur cette nuit.

Pour une fois Nate n'alla pas dans son bar fétiche, il décida de changer un peu de décors pour voir de nouvelles têtes et surtout de nouvelles proies.
Il ne fut pas tellement déçue de son choix, c'était certes un endroit branché et surement un peu trop tape ç l'oeil pour lui, mais au moins il y avait du choix niveau marchandise.
Il alla directement au bar, il savait que son magnétisme opérait déjà, et il préférait voir venir les femmes vers lui plûtôt que le contraire. Question d'orgueil tout simplement, il se sentait trop supérieur aux femmes pour s'abaisser à aller faire le premier pas.
Et il faut croire que son precepte lui donnait raison, parce qu'il avait à peine fini son premier verre, qu'une femme était déjà a ses côtés. Et vu son état, contraitement à Nate, elle n'était pas à son premier verre.

Salut beauté !!!

Et pour en être une, ça oui elle l'était. De grand yeux marrons, de long cheveux bruns, une silhouette magnifique, bref un pur canon. Il avait tiré le gros lot de la soirée.

Tu me permets de t'offrir un verre??

Et sans attendre sa réponse, il fit signe au barman, de lui remettre la même chose.
Dans ce genre de situation prendre le contrôle était toujours un plus, surtout si elle avait déjà bu, après il pourrait faire ce qu'il voulait d'elle.

Pourquoi une beauté fatale comme toi est toute seule dans un bar ?

Il posé cette question pour être sur qu'il pourrait en profiter toute la soirée et qu'aucun mec hyper jaloux ne viennent l'emmerder sur son terrain de jeu.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Une soirée particulière [Nathaël] Dim 7 Oct 2012 - 19:35

Je n’ai pas le temps de consacrer mon temps libre à un homme, le problème viens de moi et mon travail. J’ai choisi ce genre de vie, je ne suis presque jamais chez moi, je passe mon temps dans mon bureau ou sur le terrain pour résoudre des enquêtes risqué. Ma villa me sert juste de toit pour dormir, quand je travaille dans le coin ou quand je suis de repos, mon compagnon ne supporterait pas une femme comme moi. Les hommes aiment tous la même chose, avoir une femme à la maison qui est là pour eux, pas à son travail 24heures sur 24 et rentre le soir à des heures pas possible. Qui passe sa journée, au milieu de cadavre ou de femmes violés et séquestrer.

J’ai donc fait le choix d’avoir des relations passagères, peut-être que je changerais dans le futur. Mais, ce n’est pas encore au gout du jour, puis je n’ai rencontré personne jusqu’à aujourd’hui. Appart mes collègues ou des flics d’autres unité, d’accords y en a un super sexy mais je l’oublie je n’ai même plus de nouvelle. Bref, je pris la route du centre-ville pour aller dans un endroit où je venais souvent. Je connaissais les ouvriers, d’ailleurs j’étais devenue amis avec eux au fil du temps. Quand, vous êtes une habituée les nouvelles têtes on les reconnait dessuite. Je m’assois alors au bar, discutant avec le barman et la serveuse qui fait des allés-retours. Je rigolais, buvant doucement mon verre de vodka. Quand je vis cet homme se rapprocher du bar, je n’étais pas saoul loin de là j’étais lucide et toute ma tête. Je ne me laissais pas avoir par les mecs, qui veulent faire boire une femme et jouer de leur corps par la suite. Je suis un flic, je connais ces mecs et je ne me suis jamais laisser avoir. « Salut beauté !!! » Il était très charmant, le genre de mec qui me plait vraiment. Il appelait le barman pour mettre une tournée de plus, je n’avais pas fini tout à fait mon premier verre. Je souris en coin, il ne m’avait pas laissé le temps de répondre. Quand, il me demandait s’il pouvait me payer un verre. Je trinquai avec lui, assise sur le tabouret. Je m’étais tourné vers le jeune homme, qui me demandait ce qu’une beauté fatale comme moi fait seule ici ? Je me mis à rire, en levait les yeux au ciel. Une beauté fatale, il commençait bien
.

Tu ne manques pas d’air je vois, ça me plait bien.

Sourire aux lèvres, je lui fis un petit regard de braise.

Je n’ai donc pas le droit de venir ici toute seule ? Et toi, un aussi bel homme seul ce n’est pas courant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Une soirée particulière [Nathaël] Mer 10 Oct 2012 - 19:10



Décidément on pouvait dire que la soirée commençait bien ou que même c’était le prolongement logique d’une journée bien commencé.
Le canon de la soirée qui venait de l’aborder ne semblait pas farouche, loin de là. Serait-il possible que ce soir notre pyromane prenne son pied ? En tout cas il croisait les doigts pour. La dernière fois qu’il avait pensé pouvoir ramener une fille chez lui, ça c’était mal fini et le lendemain il avait été bon pour un mal de crâne pas possible.
Cette fois pas question de faire la même erreur. D’une il n’allait pas faire de concours d’alcool – c’était le point le plus important si vous voulez mon avis – et de deux même si tout les regards se portaient sur sa voisine de bar, elle, elle ne semblait pas les remarquer et ne s’occuper que de Nate. La chance était de son côté aujourd’hui.
 
Sans qu’elle n’ait quelque chose à dire, ou qu’elle puisse refuser, Nate lui avait offert un verre et était maintenant en train de trinquer avec elle.
Comme à son habitude, il avait pris un shooter de vodka et sentir le liquide dans sa gorge et réchauffer son corps lui fit le plus grand bien. Il posa son verre sur le comptoir et fit signe au barman de lui en resservir un, ainsi qu’à sa compagne du soir.
 
Elle avait un regard de braise qui laissait clairement comprendre ses intentions pour la soirée. Elle n’était pas là pour jouer au sainte ni touche, ni pour faire sa mijaurée. Elle semblait avoir un plan bien précis pour la soirée. Reste à savoir lequel ?
Nate lui ne voulait qu’un plan cul, partir au petit matin sans jamais la revoir. Il était hors de question de commencer une relation. Il avait trop à perdre si quelqu’un s’impliquer dans sa vie. Parce qu’avoir quelqu’un sans sa vie, signifiait pour lui ne plus pouvoir jouer avec le feu autant qu’il le voudrait. Et c’était bien une chose impensable.
 
Pourquoi passer par quatre chemin, quand on peut aller droit au but
 
Il accompagna cette phrase par son sourire le plus charmeur qui faisait généralement son petit effet. Et si elle aimait les hommes francs, avec Nate elle allait être servie. De toute façon c’était bien simple il ne savait pas faire autrement, et une personne de son passé en avait fait les frais il n’y a pas si longtemps. Cette chère Kelly. Maintenant il savait qu’elle ne parlerait pas, elle avait bien trop peur pour ça. Telle une biche devant le chasseur.
 
Au contraire, j’en suis ravi, cela veut dire qu’il n’y aura pas de copain jaloux pour nous interrompre…
 
Pas que cela lui fasse peur, bien au contraire, mais Nate n’aimait pas être dérangé quand il était sur son terrain de chasse, et encore moins quand il avait trouvé la proie idéale.
 
Je suis une espèce en voie de disparition. Quand tout les hommes cherchent la femme de leur vie, moi je cherche un coup d’un soir
 
Encore une petite phrase bien sympathique et bien franche pour savoir si cette jeune femme était bien sur la même longueur d’onde que lui. Parce que si ce n’était pas le cas, adieu baby et le Nate il part à la recherche de quelqu’un d’autre.
 
J’espère que mes propos ne te choques pas
 
Qu’elle soit choquée ou pas, il s’en foutait un peu comme de sa première chemise, mais il voulait abaisser ses premières barrières en lui faisant croire  s’intéresser à ce qu’elle pourrait penser ou pas.
Encore une nouvelle stratégie à la Nathaël Weiss !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Une soirée particulière [Nathaël] Jeu 11 Oct 2012 - 17:14

J’avais besoin de me détendre ce soir, j’en avais sérieusement besoin. J’avais passé une journée très difficile, je devais oublier mes problèmes professionnel et même personnel. Je me plongeais pas dans l’alcool ou les autres substances, mais dans la fête et les mecs pour rire un petit peu. Mais, je reste sérieuse, j’ai toujours mon instinct de flic qi me guète et qui fait un peu son boulot. Je pense que cela deviens un vise, au fil du temps ça deviens une habitude e ton vois les choses autrement et mes les personnes. Un peu parano, car il arrive que j’essaie de connaitre la personne d’un regard, en parlant avec lui tout en lui faisant lâcher la vérité avec la parole. Je suis manipulatrice dans l’âme, disons que sait un peu mon job. Comme on le dit, il faut pêcher le faux pour avoir le vrai. Ce soir allé être une bonne soirée, j’étais sur de moi aussi je me trompe rarement. Je sais que je dois faire attention, chaque personne cache quelque chose, la vérité est toujours caché derrière un beau visage.

Les hommes, beaucoup joue de leur charme pour embobiner une femme. Mais derrière ce visage à faire tomber les femmes, il se cache parfois un homme que l’on n’imagine pas. Je parle d’un tueur, un violeur, un salop comme je l’ai déteste tant. Je dois rester méfiante, faire attention avec qui je traine ou avec qui je parle, car je dois me protéger. Moi, mais aussi ma famille et mes amis, je tiens à beaucoup de personne. Ces personnes que je veux protéger, je mens voudrais s’il leurs arrivés malheur par ma faute. Je peux me mettre en danger pour eux, j’étais attentive. C’est quand je vis cet homme, que je pensais à tout ça. J’étais devenue beaucoup plus mystérieuse et protectrice, après mon accident sur le terrain. J’analysais mes interlocuteurs, je n’étais calculatrice et manipulatrice et cela m’amuser. Mais, attention il ne faut pas jouer car on peut se bruler facilement. Le charmant jeune homme, avait commandé un shooter de vodka. Je le pris entre mes doigts et le bu coup sec ! Je tenais l’alcool, mais à un moment je tombais c’est pour ça que je ne toucherais pas au suivant. Je ne vais pas me laisser manipuler par lui, le second sur le bar devant moi. Je souris amusé en le poussant avec le bout de mes doigts, mais je lui fis une remarque sur ses mots employé. « Pourquoi passer par quatre chemin, quand on peut aller droit au but » Dit-il avec un sourire charmeur, le style à faire tomber une femme à la renverse. Je souris à mon tour, j’haussais les épaule et acquis sa phrase avec la tête. Certes, il ne faut pas tourner autour du pot, allons-y directement sait le meilleur moyen. Je fis passer ma jambe gauche sur la droite, en regardant le blondinet. Enfin, il était châtain avec la lumière on distingue mal et je mens fiche de ses cheveux. J’étais toute seule ce soir, comme tous les soirs sauf quand je sors avec Mia. L’analyste du BAU, nous étions de super amies et parlons souvent garçons ensemble. Il ajoutait, que cela l’arranger bien au contraire. Au moins, il n’y aurait pas de petit copain jaloux pour nous interrompre.


En effet, il n’y aura personne pour nous ennuyer ce soir. Je suis libre comme l’air…et tu t’appel ?

Dis-je d’une voix douce et sensuelle, mais je lui rendais la question. Ce qu’un homme aussi charmant faisait seul ici ? Il disait être une espèce en voie de disparition. Je me mis à rire, quand tous les hommes cherchent la femme de leur vie. Lui, recherche un coup d’un soir. Je fis une petite moue…je ne disais rien durant quelque minute.

Je vois le genre de mec…disons que je suis fidèle à moi-même aussi.

Sourire en coin, « J’espère que mes propos ne te choques pas » Il voulait rire ? Non, mais j’avais vraiment l’air d’être choquée par ses propos ? Car, je n’étais pas une sainte ni touche non plus.

Oh si, ça ce vois non ?

J’avançais mes lèvres près de son oreille.

Par contre, tu n’arriveras pas à me saouler je suis lucide et je sais ce que je fais sans alcool. Tu n’en auras pas besoin.

Je me reculais, un regard en coin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Une soirée particulière [Nathaël] Jeu 25 Oct 2012 - 19:27



Décidément cette jeune beauté lui plaisait de plus en plus. En plus d'être canon, même femme fatale, elle n'allait pas par quatre chemins et savait très bien ce qu'elle voulait. Elle n'était pas ce genre de femme à se jeter sur le premier mec venue parce que sa fierté en avait pris un coup. Et elle n'avait pas de problème d'amour propre non plus.
Elle revendiquait le fait de ne vouloir qu'un coup d'un soir. Et ça c'était surement une chose très rare chez une femme.
Quand Nate draguait – ce qui était rare puisqu'il préféré être dragué – les femmes lui sortaient généralement le coup du « je veux trouver l'homme de ma vie » alors Nate jouait très bien le jeu, promettant monts et merveilles et tel un salaud s’enfuyait au petit matin sans laisser numéro de téléphone ni adresse.

A défaut de m'appeler Dieu ou Maître, ce soir je serais simplement Nate !!

Nate présomptueux et arrogant ?? Oh si peu. Il se savait beau gosse, alors pourquoi ne pas en jouer et s'en vanter. D'accord il n'était plus fort qu'un autre homme, mais personnellement il le pensait. Alors peut être qu'il était arrogant, mais il aimait en jouer. Et puis de toute façon à quoi ça servait d'être beau gosse si on n’en avait pas conscience ? A rien du tout. Alors oui il ne se prenait pas pour de la merde.

Et à qui ai-je l'honneur ?

Ce n'était pas le tout de dire son prénom, mais il fallait aussi que cette charmante demoiselle le fasse. C'est du donnant donnant après tout.
Et puis avec un peu de chance c'était peut être un nom avec lequel il n'avait jamais couché. Oh oui le méchant il fait des listes.
Et oui Nate à une liste de prénom féminin avec lesquelles il n'a jamais couché. Et peut être que ce soir il pourrait barrer un non de plus....ou pas.

Tu m'intrigues ? Serais tu le genre de femme qui assume de n'avoir qu'un coup d'un soir ?

Comme se serait bon si elle était vraiment ce genre de femme. Il n'aura pas de souci de conscience – bien qu'il n'en avait jamais – et surtout pour une fois il n’aura pas besoin de sortir tout un baratin. Il en était soulagé d'avance.

Loin de moi l'idée de te saouler.

Le petit menteur c'était effectivement son idée de base, mais comme elle n'avait aucun problème avec l'idée d'un coup d'un soir ce n'était plus vraiment nécessaire de la faire boire plus de raison. Bien que les femmes acceptaient de faire beaucoup plus de choses au lit quand elle était complètement désinhibée.

Ce qui veut dire que tout ce petit jeu d'approche, bien que des plus agréable est inutile ?

Voilà qui est fort dommage. La phase d'approche était ce que Nate appréciait le plus – en dehors du sexe – quand il devait ramenait une femme chez lui – ou chez elle – parce que ça voulait dire qu'il pouvait dire tout ce qu'il voulait. Mais s’il pouvait passer directement au sexe cela ne le dérangeait absolument pas, bien au contraire.

Cependant j'ai bien envie de le continuer encore un tout petit peu pour en apprendre plus sur toi. Je ne voudrais pas qu'il arrive malheur à ma personne. Le monde se porterai trop mal sans moi

Nate le joueur voulait faire durer le plaisir un peu plus longtemps, surtout qu'elle était en train de jouer avec lui elle aussi. Il avait bien remarqué qu'elle jouait avec ses jambes, les croisant, les décroisant à la façon de Sharon Stone dans Basic Instinct. Elles avaient des jambes de folies et surtout une robe des plus courtes. Définitivement elle était entrain d'allumer notre beau pyromane. Le comble pour un incendiaire quand même de se faire allumer.
Mais effectivement il voulait en savoir un peu plus sur lui. Manquerait plus qu'il tombe sur un flic ou autre chose. Bien qu'en soi ça ne serait pas vraiment dérangeant puisqu'il n'avait rien à se reprocher. Enfin presque....


Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Une soirée particulière [Nathaël] Ven 26 Oct 2012 - 16:32

Je ne ressemble pas à toutes ses femmes, non je suis tellement différente et ça il a bien remarqué. Oh que oui, il a vite vu que je n’étais pas une femme banal et je le sais moi-même. On e trouve pas beaucoup de femme comme moi, ce que j’apprécie car je ne veux ressembler à personne, juste à moi. Mon interlocuteur n’avait peut-être jamais entendu une femme, lui avouer qu’elle était ici pas pour trouver le prince charmant, l’homme de sa vie avec qui elle aura des enfants, après s’être marié. Non, je trouve cela tellement chiant ! J’étais claire et net, j’étais fidèle à moi-même, j’étais direct et je lui faisais comprendre que les relations sérieuses ce n’était pas pour moi. Enfin, pas pour le moment j’en avais pas le temps de toute façon. Je voulais aussi savoir son prénom, logique je devais avoir un prénom sur son beau visage d’ange. Mais, il ne devait pas être un enge j’en étais même certaine, sauf que je n’irais pas faire ma flic ce soir. Ce n’était pas le but et j’avais autre chose à faire, je voulais oublier mon boulot pour une fois. Il ajoutait à défaut de l’appelé Maître ou Dieu, c’était Nath. Je me mis à rire, non mais il se prend pour qui ? Bon, d’accords il est vraiment canon ce mec je dois avouer, qu’il ma tapait dans l’œil dessuite.

Nath, enchanté j’imagine que sait un diminutif, mais ça me va parfaitement.

Mais, je voyais la question me revenir à grande vitesse. Enfin, c’est une logique s’il me donne son prénom, il va forcément vouloir le miens. Nous devons mettre un prénom sur chaque personne, ce n’est qu’une question de pure logique.

Ashley, mais appel-moi Ash’ ça ira plus vite. Enfin, c’est comme ça que tout le monde m’appel.

Dis-je en le regardant, je ne devais pas être la première ni la dernière dans son lit. Mais, je sais déjà que ça va finir comme ça, je le sais parfaitement et lui aussi. Au moins, je sais à qui j’ai à faire, plutôt rapidement. Car, j’ignorais tout de lui, mais je mens fiché parfaitement. Apparemment, j’intrigué Nath…je souris amusé, je ne savais pas mais il voulait savoir si j’étais ce genre de femme qui accepte d’avoir qu’un coup d’un soir. Je levais les yeux au ciel, puis je reposais mon beau regard sur lui.

Oh, alors comme ça je t’intrigue ? Pourquoi ne pas assumer, après tout je ne veux pas de relation sérieuse. Oui, je suis une femme libre, mais attention je ne pars pas avec tous les hommes que je croise. Je n’ai pas un carnet, c’est juste de temps en temps d’accords ?

Je voulais qu’il soit averti, qu’on mette les choses au clair. Certes, les coups d’un soir ça me connait, mais aussi toujours avec les mêmes hommes. Nath, serait une exception à la règle. Mais, j’avais repoussé son verre de vodka, deuxième choses je n’avais pas besoin de boire. Pas besoin de tout cet alcool qu’il m’offre, pour savoir ce que je veux vraiment. Ou me dire que j’ai fait une connerie, je sais ce que je veux et ce que je vais faire. Il niait le fait de me saouler, je rigolais une fois de plus. Non, mais sérieusement, il me prend pour une idiote ? Je connais ses hommes, il ne peut pas me mentir mais il ignore mon métier, ce que je suis moi-même.

Oh, bien sûr et c’est pour ça que tu enchaine les verres ?

Sourire en coin, je venais de marquer un point et lui faire comprendre que je connaissais ce petit manège. Puis, il n’allait pas avouer ce qu’il comptait faire donc, je pouvais pardonner et laisser passer. Il avait bien compris, ce petit jeu n’était pas nécessaire je lui donnais la réponse d’un signe de la tête. Mais, ce pendant il avait envie de le continuer encore un tout petit peu, pour en apprendre un peu plus sur moi. Il ne voulait pas qu’il arrive malheur à sa personne, le monde se porterait trop mal sans lui. Il me faisait rire, je l’aimais de plus en plus.

Très bien, que veux-tu savoir sur moi ? En effet, ça serait dommage qu’il t’arrive quelque chose, je viens tout juste de te rencontrer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Une soirée particulière [Nathaël] Mar 13 Nov 2012 - 21:53



Effectivement Nate était un diminutif, le diminutif de Nathaël plus exactement, mais il ne fallait pas être sorti de la cuisse de Jupiter pour comprendre ça.
Cependant moins elle en savait sur lui, mieux elle se portait donc ne pas lui donner son prénom était volontaire de sa part. Parce que Nate pouvait être le diminutif de pas mal de prénom ici au Etats-Unis.
Et cette magnifique jeune femme qu’il lui faisait du rentre dedans se prénommé Ashley. Il se demandait si un jour il avait déjà couché avec une Ashley ? C’était fort possible. Cependant il ne tenait pas de liste donc ne pouvait pas le dire avec exactitude.
Nate pouvait l’appeler Ash’ si il voulait, sauf qu’il n’était pas comme tout le monde, il était unique en son genre et donc allait tout simplement l’appeler Ashley.

Ce que tu fais ne me regarde pas, du moment que tu ne me court pas après dans la rue en me hurlant dessus parce que je suis partie sans rien dire. C’est tout ce qui m’importe.

Qu’elle soit en phase avec ce qu’elle disait c’était le plus important. Après qu’elle s’accorde un mec tout les 36 du mois ou tout les jours il s’en foutait royalement.
Il voulait juste que les choses soient claires. Il ne lui donnerait pas son numéro, ni son adresse et ne recoucherait jamais avec elle. Cette Ashley restera un coup d’un soir quoi qu’il arrive.
Et si elle était d’accord sur ce principe alors tout les deux s’entendraient très bien.

Je suis né avec de l’alcool à la place du sang donc contrairement à toi ces deux, trois verres ne sont rien pour moi.

Et puis elle pouvait bien croire ce qu’elle voulait cela lui était égal. Bien sur au début le but avait été de la saouler pour lui faire abaisser ses défenses, mais étant donné qu’elle voulait la même chose que Nate, il n’y avait plus de raison qu’il se ruine pour elle. Par contre lui, il pouvait continuer à boire sans aucun souci. C’était de la vodka, rien de plus, rien de moins. Et effectivement il avait un rapport très privilégié avec cette boisson.
Quoique la dernière fois qu’il en avait bu, c’était pour un concours avec un gars, et ça c’était plutôt mal finie. Il faut dire aussi qu’ils avaient fait pas mal de mélange ce soir là.

Tu as vraiment un magnifique sourire

Nate passait du coq à l’âne, mais depuis qu’elle lui avait parlé, il était sous le charme de son sourire, et puis un compliment ça faisait toujours plaisir aux femmes, surtout que ça ne lui coutait rien de le dire.
Mais il est vrai, qu’il voulait continuer le petit jeu de séduction qui consistait à en apprendre un peu plus sur sa partenaire.

La question importante pour connaître une personne est de savoir son métier. Dit moi ce qu’une femme aussi sublime peut faire dans la vie ?

C’était même une question cruciale, vous imaginez le comble que Nate pyromane de son état soit en train de draguer un flic ou une personne en rapport avec la sécurité. Quoique le plus marrant soit quand même qu’elle pose des dispositifs incendies dans les maisons et bâtiments.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Une soirée particulière [Nathaël] Ven 16 Nov 2012 - 17:26

Nate, j’étais tombée sur une perle rare je dis, mais ce mec me plaisait vraiment. Je sais que ce n’était qu’une relation d’une nuit, de toute façon y avait de plus entre lui et moi. Absolument rien, non je ne serais qu’une femme de plus à son actif, tout comme lui un homme de plus. Bref, nous étions tellement d’accords sur tous les points, que je pensais que cela serait impossible. Mais, il semblait sincère nous nous ressemblions en fait. Je me présentais à mon tour, comme toujours je donnais mon prénom mais aussi mon diminutif, on m’appelait Ash’ c’était plus rapide. Les seuls personnes à m’appeler par mon vrai prénom, été ce que je n’aime pas ou au boulot. Assise au bar, mon verre en main que je faisais tourner sur le bar sans quitter le charmant jeune homme des yeux.

Une fois de plus, je lui disais que je ne couchais pas avec tous les premiers venu. Non, je ne tiens pas un carnet avec leur nom et combien de fois j’ai fini dans leur lit, non c’est souvent avec les mêmes. Je ne suis pas une bitch ! Nate ajouté que ce que je faisais ne lui regarder pas, tant que je ne lui cours pas après dans la rue en lui hurlent, parce qu’il est partit sans rien dire. C’est ce qu’il lui importe. Je souris amusé par sa réponse, très bien tout cela n’arrivera jamais.


T’inquiète pas, je ne suis pas comme ça de toute façon. Je n’ai pas l’intention de te courir après, tu n’auras pas à t’inquiéter.

Je le regardais du coin de l’œil, sourire en coin je bus une gorgé de plus de vodka. Nous étions en train de nous séduire, petit à petit, avec le temps. Il était l’un de ses rares hommes à jouer dans mon jeu, se séduire doucement et finir enfin dans le même lit. Il avait quelque chose de différent, il n’était pas comme tous les hommes. Il disait être né avec de l’alcool à la place du sang, contrairement moi, deux ou trois verres ne lui faisait rien. Il voulait dire que j’étais ivre au bout de quelques verres ? Il se trompe, c’est juste que je voulais être lucide pour profiter pleinement de cette nuit.

Alors comme ça tu me sous-estime ? Ce n’est pas bien mon cher Nate, on ne sous-estime jamais une femme, surtout moi…je veux juste être lucide durant la nuit.

Dis-je en murmurant à son oreille, j’avais un regard de braise qui en disait long. Une fois de plis, il me complimenté sur mon sourire. Ca me faisait rire, c’était agréable à entendre. Toute femme serait sous le charme, complètement heureuse d’entendre ce genre de compliment, venant de sa bouche. Mais, je ne ressemble à aucune de ses femmes je suis une toute autre personne. J’avais mon bras sur le bar, j’avais fini mon verre et le dernier pour ce soir. Ce que je faisais dans la vie ? Nate souhaitait savoir ce qu’une aussi charmante jeune femme pouvait faire dans la vie, je n’avais pas l’intention de lui révéler ce que j’étais vraiment. Même pas en rêve, je ne révèle jamais mon vrai métier à un coup d’une nuit. Seul l’homme de ma vie, ou mes relations sérieuses le serons. Profiler, Agent du FBI à la BAU ce n’était pas possible. Je souris.

Ah si tu savais…On va jouer aux devinettes non ? A ton avis, dans quel métier tu me vois ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Une soirée particulière [Nathaël] Ven 23 Nov 2012 - 13:44



Maintenant que tout étais clair entre eux, et que Nate était sur qu’il n’aurai aucun problème avec elle, il était bien décidé à s’amuser un petit peu avec elle avant de vraiment passer aux choses sérieuses.
Il finit sur dernier shooter de vodka rapidement pour entrainer Ashley sur la piste de danse. Elle voulait que Nate joue aux devinettes pour trouver son métier. Soit pourquoi pas, mais si il devait jouer il était décidé à en profiter pleinement tout en découvrant la jeune femme dans tous les sens du terme.
Surtout que la musique qui passé était très approprié au rapprochement. Pas un slow – fort heureusement – mais une musique sensuelle, parfaite pour se coller à son partenaire.

Nate étant un mec sur la piste de danse avec une beauté collé contre lui, il ne put s’empêcher d’avoir les mains baladeuses. Quoi de plus normal ? Seul un fou ne profiterait pas de cette tentation. N’était pas fou ni homo Nate en profita.
Poussant le jeu un peu plus loin, il alla jusqu’à l’embrasser dans le cou. Il savait que c’était une zone que les femmes affectionnaient particulièrement. Et aux vues des frissons qui la parcourait Ashley n’était n’y était pas insensible.

C’est le froid, ou moi qui te fait frissonner comme ça ?

Il avait susurrait cette phrase à l’oreille pour n’être entendu que d’elle, même si la musique était suffisamment forte pour que personne ne l’entende, mais il voulait qu’elle soit complétement sous son emprise.

Pour moi le métier de secrétaire sexy te va comme un gant

Et cette fois il l’avait regardé pour voir s’il avait visé juste ou pas. Bien qu’il avait une chance sur un million de trouver sur le boulot qu’elle occupait. Et puis de toute façon qu’importe. Demain au petit matin il repenserait à elle en souriant et en se disant qu’il n’avait vraiment pas perdue sa soirée. Et tout en ne la rappelant jamais.
Elle avait presque tout de la femme parfaite finalement. Mais très peu pour lui aussi parfaite qu’elle soit, il l’a voulu juste pour une nuit.

Mais j’imagine que ce n’est pas ça, alors je te laisse me donner la réponse

Il voulait bien jouer aux devinettes, mais pas trop non plus. Quelque chose de bien les attendaient Ashley et lui.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Une soirée particulière [Nathaël] Mer 28 Nov 2012 - 17:44

Nat’ me fait sait confiance, moi aussi même si j’ignorais encore beaucoup de chose à son sujet. Mais, pas de problème je sais que je pourrais me défendre s’il osait me faire quelque chose. Sauf, que je m’ai ma main à couper, il ne touchera pas à un de mes cheveux, non il voulait juste un coup d’une nuit avec moi et basta. Ça tombait bien, j’étais de bonne humeur et il me plaisait. Bref, il voulait savoir dans quoi je bossais, sauf que je ne dis jamais à personne dans quoi je travaille vraiment. Les seules personnes à savoir, ses mes proches ou mes amis les plus proches. Après, le reste n’ont pas à savoir surtout avec les malfrats qui traine dans le coin, il est préférable que je me tais. Nous prirent place sur la piste de danse, je sais que j’allais prendre du plaisir avec Nath’. Un vrai séducteur dans l’âme, la musique très sensuelle je me retrouver plaquais contre son corps. Mon regard de braise dans le sien, je souriais. J’aimais bien ce rapprochement, les mains de mon interlocuteur étaient des genres baladeurs. Je remontais de temps en temps celle-ci avec un sourire amusé. Il était vraiment comme je l’ai aimés, comme quoi le destin fait bien les choses.

Il approchait son visage de mon cou, je dévoilais celui-ci où il déposa un baisé. Certaine personne nous regardé, mais j’en avais rien à faire. Je m’éclater et ça n’allait pas en rester là, mon corps était parcouru par des frissons. C’était affreux, mais je sais d’où cela vient…il n’y a pas de doute. D’ailleurs, il me demandait si c’était lui si me faisait frissonner ou si s’était-le froid. Je passais ma main dans sa nuque, j’approchais mes lèvres de son oreille. Avec une voix sensuelle et envoutante, je répondu à ses arguments sans aucun doute possible.


Sait toi mon cher Nath’…

Je souris en le regardant, la conversation se poursuivait sur mon métier que je n’avais pas dévoilé. Je jouais aux devinettes, après tout j’aimais que l’on devine ce que je fais dans la vie. Mais, personne n’as jamais trouvé car je n’ai pas la tête d’un flic. J’avais entendu de tout, mais jamais le mot flic ne fut prononcer. Il me voyait en secrétaire sexy, évidemment c’était toujours la première option proposer. Mes bras autour de son cou, je le fis languir. Il savait très bien que ce n’était pas mon métier, alors il souhaitait avoir une réponse. J’avais toujours la même réponse, c’était habituel et je n’allais pas changer.

Hum, je vois comme tous tu me vois secrétaire sexy. Après tout, j’avoue que je serais parfaite à ce poste, mais ce n’est pas le cas. Je suis professeur à l’université.

Avec une voix envoutante et sensuelle, je repris la parole aussitôt sans lui laisser répondre.

Imagine-moi avec une tenue…sexy ! Face à mon tableau noir.

Je me mis à rire doucement.

Et toi ? Serial Killer ? C’est sexy ça….
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Une soirée particulière [Nathaël] Jeu 13 Déc 2012 - 19:37



Nate n’avait pas forcement le rythme dans la peau, on pouvait même aller jusqu’à dire qu’il dansait comme un manche. Par contre pour danser collé serré avec une jolie fille là il savait y faire. En même temps rien de bien compliqué. Bouger les hanches était comme une seconde nature pour lui. Il avait pas mal d’entrainement et d’expérience et pas seulement sur la musique.
Oui, oui comprenait bien le sous-entendu de cette phrase.

Pyromane Nate savait déjà qu’il plaisait à Ashley – sinon elle ne voudrait pas passer la nuit avec lui – mais la voir frissonner de plaisir ne pouvait que satisfaire le mâle.
Tout en dansant et en se titillant ils avaient continué à parler d’une chose aussi basique que leur métier. Et c’est comme ça qu’il apprit qu’elle était professeur.
Cependant son instinct lui disait qu’elle mentait. Pourtant elle ne laisse rien transparaitre sur son visage, et il y avait même de forte chance qu’elle dise la vérité, mais Nate préférait se fier à son instinct plutôt qu’à ce que disait Ashley tout en continuant à jouer le jeu bien sur. Simple précaution. De toute façon il ne risquait rien. Sur ce point il était sur de lui.

J’imagine que tu dois en faire fantasmer plus d’un, et en rendre beaucoup jalouse. Surtout si tu portes des petites jupes serrées avec un chemisier blanc qui laisse entrevoir ta poitrine.

Quel élève normalement constitué n’avait jamais fantasmé sur une prof pour le peu qu’elle soit un peu sexy ? En faisant des études de mécanicien Nate n’avait pas vraiment eu de chance sur ce coup, mais il se rappelait de sa prof de français qui était pas trop mal. Mais il n’avait jamais fantasmé sur elle.
A cette époque il était encore un garçon bien sous tout rapport et qui était amoureux de sa copine. Cette période lui semble tellement loin maintenant, comme si ce passé appartenait à quelqu’un d’autre que lui.

Pas besoin de ça mon imagination me suffit.

Ashley voulait qu’il l’imagine en prof sexy devant son tableau. Mais il n’avait pas besoin de ça, même si il est vrai cela stimulait son imagination. Les profs à l’instar des infirmières ou des soubrettes représentait un fantasme pour les mecs. Pourquoi ? Bonne question, mais c’était comme ça. Cependant Ashley dans sa petite tenue de ce soir super sexy n’avait rien à envier à la prof qu’elle pouvait être le jour.

Au petit jeu des devinettes, elle était bien plus douée que Nate. Elle avait surement dit serial killer pour plaisanter et peut être même pour pimenter la soirée, mais sans le savoir elle avait visé juste. Un type moins expérimenté que Nate aurait pu avoir une réaction qui le trahirait, mais notre pyromane avait beaucoup trop de sang froid pour ça. Et il continua de jouer le jeu. Les masques n’étaient pas près de tomber.

Avoue que ça te plairait. Mais pas besoin d’être un criminel pour être sexy

Bien que pour son cas c’était complètement vrai. Eh oui sous ses airs de beau gosse Nate est un criminel. Ou plutôt un pyromane.
C’était tout ce qui comptait dans sa vie actuellement – son cousin mis à part. Le feu était son passé, son présent et son avenir. Un ami qui ne le laisserait jamais tomber et sur qui il pouvait compter à n’importe quel moment de la journée. Et puis c’était si beau de voir un incendie, de voir toute une vie qui part en fumée. Rien de plus plaisant.

Mais tu fais peut être partie de celle qui fantasme sur les mécanicien.

Parce que oui, il n’y avait pas que les mecs qui fantasmait sur certaine profession. Les femmes aussi, cela passait du pompier au gendarme pour l’univers jusqu’au mécanicien pour le peu qu’il soit sexy et tout sale. Comme Bruce Willis dans les films Die Hard.
Et même si sa profession de la faisait pas rêver, Nate savait comment s’y prendre pour l’envoyer au septième ciel. D’ailleurs il était plus que temps de passer aux choses sérieuses. Le jeu avait suffisamment duré comme ça

Assez joué maintenant. Tu es prête à prendre ton pied comme jamais ?

Maintenant resté plus qu’à savoir s’ils auraient la patience d’aller chez l’un ou chez l’autre ou tout simplement de se rendre dans les toilettes.





[HRP: Je suis vraiment désolé du retard !! Mais au boulot c'est chaud de night en ce moment. Dans tout les cas désolé]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Une soirée particulière [Nathaël] Jeu 20 Déc 2012 - 9:27

Mon corps collé à celui de Nate, je me laissais guider par mon amant d’une nuit. Il était plutôt bon dans ce genre de danse, pour le reste j’en savais rien. Mais, à première vue il n’avait pas l’étoffe d’un danseur, mais plutôt d’un séducteur. D’ailleurs, il m’a dessuite attiré et voilà où nous en sommes, on avance rapidement je trouve. Je sais déjà où je vais finir, que cette nuit allée être une nuit particulière ! Mon corps qui frissonnait, je répondais à mon interlocuteur, qu’il était l’auteur de cette réaction. Je vis sur son visage que cela lui plaisait, la discutions s’était poursuit au sujet de nos métiers. Je n’avais pas l’intention de lui dire que j’étais Flic au FBI, encore pire j’étais Profiler. Même pas en rêve, je ne dévoile pas ma vie facilement. Pour ça, je suis une personne plus que convaincante, j’ai été apprise ainsi pour mon métier. J’ai suivi des formations de dingues, je mens souviens comme si s’était hier.

Nate ne verrait que du feu, il allait croire ce que je lui dis et ne doutera jamais de moi. Pour ce qui est de l’université, j’ai déjà enseigné avec mon équipe. Après tout, avoir des professionnels qui enseignent aux futurs y a pas mieux. Puis l’équipe d’Alexeï est parfaite ! Mon interlocuteur ajouté que je devais en faire fantasmés et faire de nombreuses jalouses, je souris amusé. Evidemment, si j’étais vraiment prof je pense que je ferais des heureux et des malheureuses. Mais, je n’ai jamais ce comportement au travail. Bien heureusement, je suis plutôt le genre de flic sèche et pas sexy du tout. Y a cas voir sur le terrain, Nate disait que cela devait être pire si je portais des jupes serrées et des chemisiers blanc qui laissait entre voir mon décolleté. Il n’avait pas besoin de m’imaginer comme je le décrivais, son imagination lui suffisait. J’haussais les épaule et l’embrassa illico presto ! Alors, pas de problème, après tout il jugera plutard. Si ses fantasmes son bien réel, j’étais habillée encore, une fois dévêtue il jugera mon corps.

Mais, ce qui m’intriguait à mon tour était son métier. Je m’amusais en lui balançant qu’il était peut-être serial killer, toutes les femmes trouvent ce genre de mec sexy. Personnellement, je les fous derrière les barreaux et ça fini parfois mal. La preuve, j’ai faillis mourir à cause de salop, mais ce soir je ne suis pas ici pour régler mes comptes mais plutôt pour vivre ma vie « civil ». Peu importe son métier, j’allais jusqu’au bout. Il me demandait que cela me plairait ? Mais, après tout il n’avait pas besoin d’être criminel pour être sexy. Ok, il avait raison peu importe son métier il était plus que sexy. Pas besoin de ça pour me faire tomber dans ses bras, à vrai dire j’essaie de voir si je touche le bon point. Après tous les réactions je les connais toutes, mais apparemment il ne laissait rien paraitre sur son beau visage. Bon menteur ? Ou vérité ? Je n’en sais rien, s’il est aussi doué que moi alors je ne suis pas prête à avoir ma réponse. Il ajoutait par la suite, que je faisais peut-être partie de celle qui fantasme sur les mécaniciens. Je parcouru avec mon doigt, son torse en le regardant
.

Hum…Peut-être bien, t’on bleu à la taille dévoilant ton corps. Ca me plait bien à vrai dire…

Personne ne me connait ainsi, mes amis féminine ou masculine ne pense pas une seconde que je suis ce genre de femme. Séductrice et tentatrice à ce point, j’espère que personne ne me verra dans un tel état. Je marquerais mal pour un flic du FBI, imaginer la réputation ! « Assez joué maintenant. Tu es prête à prendre ton pied comme jamais ? » Mordillant ma lèvre inférieur.

Je suis au taquet Nate ! On va chez toi ? Perso, chez moi ce n’est pas l’idéal et on ne sera pas seul.

Menteuse ! Je vis toute seule, mais personne ne vient chez moi. Même pas en rêve, en plus de ça il verrait que je mens depuis le début de notre rencontre.

Oubli les toilettes, ce n’est pas le pied.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Une soirée particulière [Nathaël] Jeu 31 Jan 2013 - 18:21



La température sur la piste de danse était à son paroxysme. A croire qu'ils étaient prêts à coucher là maintenant tout de suite devant tout le monde.
Mais ils étaient des adultes civilisés et attendrait d'être en intimité pour se donner du plaisir.
Maintenant que le jeu de séduction était passé entre lui et Ashley, il était plus que temps de passer aux choses sérieuses. Et tout les deux commençaient à se chauffer en s'imaginant dans diverses tenues. Pour stimuler l'esprit il n'y avait rien de mieux.

Tu verras sans rien sur moi je suis encore mieux !!

Oui il se vantait, mais avec son physique c'était un peu normal. Il était blond avec des yeux magnifiques selon les femmes et avec le temps il s'était taillé un corps de rêve.
Il n'était pas vraiment sportif, mais il aimait bien s'entretenir en faisait des abdos au saut du lit et en faisant un jogging régulièrement.
Donc oui il était beau gosse, il le savait et il n'avait pas honte d'en jouer. Même adolescent il avait eu de la chance puisqu'il n'avait jamais eu d’acné. Le rêve de tout le monde quoi. A croire qu'il était vraiment béni des dieux.

Pas tout seuls ? Serais tu une femme mariée qui cherche le plaisir ailleurs que dans le lit conjugal ?

Qu'elle soit une femme mariée ou même fiancée ne le dérangeait absolument pas. Bien au contraire cela pouvait amener un peu de piquant à cette nuit sans lendemain. Le danger de se faire prendre, de laisser des traces ou même des odeurs. Autant de chose qui rendait cette soirée encore plus excitante.
Mais peut être qu'elle vivait tout simplement en colocation ou qu'alors elle avait un gosse à charge. De nos jours tout était possible.
Il en était d'ailleurs le preuve vivante puisqu'il vivait avec son cousin qui était désormais à sa charge suite à la mort de ses parents. Lui le célibataire endurci et qui n'aime que lui avait du s'adapter à cette présence quotidienne.

Chez moi il y a mon cousin, mais ce n'est pas une problème. Les murs sont bien insonorisés.

La cohabitation avec Matt n'était pas toujours facile. Quoique maintenant les choses allaient un peu mieux. Mais les premiers jours, Nate avait l'impression d'être descendu en enfer. Étant autiste Matt avait ses habitudes qu'il ne fallait absolument pas changer sinon c'était la crise assurée. Et par expérience, Nate savait que les crises pouvaient faire très mal.
Avec beaucoup, beaucoup de patience, ils avaient réussi tout les deux à s'apprivoiser – comme s'ils étaient des animaux sauvages – et à s'apprécier. Tant bien que mal Matt avait réussi à lui dévoiler son terrible secret et Nate s'était promis de tout faire pour qu'il soit heureux et surtout qu'il ne se sente plus coupable comme maintenant. Difficile mais pas impossible.
Toujours est-il que son cousin avait l'habitude de voir des femmes entrer et sortir comme dans un moulin. Tant que cela ne le perturbait pas dans son style de vie tout était parfait. Des fois – uniquement quand il était de bonne humeur – il allait même jusqu'à proposer un café ou un verre au fille qui partait au petit matin.

On y va chérie ? Je vais te faire monter au septième ciel. Une nuit que tu n'es pas prête d'oublier

Il se mettait la pression lui même en disant ça. Parce que si il n'y arrivait pas ou qu'elle considérait qu'elle n'était pas le meilleur coup qu'elle n'ai jamais eu alors la soirée sera gâché pour tout les deux. Mais Nate avait confiance en ses talents naturels pour donner du plaisir aux femmes. Il savait ce qu'elles aimaient. Comment ? Grâce à la pratique évidemment.
D'ailleurs il était grand temps de passer à la pratique parce que Nate était chaud comme la braise.

Revenir en haut Aller en bas

 Contenu sponsorisé 





• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Une soirée particulière [Nathaël]

Revenir en haut Aller en bas

Une soirée particulière [Nathaël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Soirée chatbox à Thème (Miyazaki / Ghibli)
» Images pêle-mêle de la soirée Intel / Adhésia - Geek's So In #2
» Formation Professionnelle en cours du soir
» Soirée Privée APAS le 30 mai 2009
» Toy Story Playland: Soirée privée Club Actionnaires (3 septembre 2010)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Criminal Minds :: Divers :: RP terminés (ou abandonnés)-