Le forum ferme ses portes après 5 longues années d'existence.
Merci à vous tous de nous avoir suivi et qui sait, à bientôt sur d'autres forums ♥

Partagez|

Laisse mes crayons ! ( pV Aleksandra )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Laisse mes crayons ! ( pV Aleksandra ) Dim 24 Juin 2012 - 12:31

Une nouvelle fois Matt s'était lever à 5h30. Une nouvelle fois il avait réveiller Nath, et une nouvelle fois ils s'étaient engueuler. Matt avait du mal à comprendre que son cousin voulait faire des grasse matinée, et lui non. Il avait du mal à comprendre la vie à deux. C'était pas nouveau pour lui, mais c'était nouveau dans le sens que là c'était pas sa mère mais son cousin. Enfin, après cette nouvelle dispute, Matt était partie en claquant la porte, laissant Nath seul. Le garçon était partie à 6h00 du matin. Il n'avait pratiquement rien manger et avait juste une veste de base ball sur le dos.

Il avait prit un taxi et avait payer avec ce qu'il avait c'est-à-dire 10 dollar. Le gars avait râler, mais Matt était partie plus vite que le chauffeur et vu où il lui avait demander de s'arrêter le chauffeur devrait mieux partir plutôt que de rester. En effet Matt avait demander en effet à ce qu'on le dépose devant un bar de byckers. Le garçon était descendue ici parce qu'il voulait acheter un truc à boire...et allez savoir pourquoi il était persuadé qu'il pourrait trouver son bonheur dans un bar de mauvais garçon. En rentrant il demanda donc un truc à boire, précisant au passage qu'il n'avait plus d'argent parce qu'il avait payer le taxi et qu'il n'avait pas d'argent parce que son cousin ne voulait pas lui donner de l'argent. Matt sentit les regard sur lui, car le garçon, nerveux, se balançait d'avant en arrière. Ce qui montrait son côté autiste et "pas normal" sauf que bien évidemment il détestait ça. Prit de panique, il fuit l'endroit et marcha le plus rapidement possible dans une direction inconnue...

Pas si inconnue que ça en faite. Car au bout de trente minute de marche, il se rendit compte qu'il n'était pas loin de chez Nolan Baker, qu'il connaissait sous le nom de Mike Davis. Il s'arrêta et se mit à parler tout seul :

"8h15, Mike doit être debout. Je peux y aller."

Il se remit donc en marche, frigorifié par le froid, car il n'avait qu'un t-shirt à manche courte et une veste, il mit ses mains dans les poches et avança de plus en plus vite, mais il devait rester sur l'heure qu'il avait calculé pour arriver chez Mike. Il arriva avec 10 minutes d'avance. Il resta devant la porte jusqu'à ce que ce soit l'heure à laquelle il avait calculer. Une fois fait, il sonna. Matt entra et après s'être présenter au près de la nourrice, il alla rejoindre Aleksandra, car la fillette était seule chez elle, son père n'étant pas là. Matt arriva et lui dit :

"Bonjour Aleksandra. Tu vas bien ?"

Matt avait cette voix douce et timide à chaque fois qu'il parlait avec Aleksandra. Il adorait cette enfant et il adorait faire des jeux avec elle. Là il vit qu'elle faisait des dessins. Il s'asseya prêt d'elle et lui demanda :

"Est-ce que je peux faire un dessin avec toi ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Laisse mes crayons ! ( pV Aleksandra ) Mar 26 Juin 2012 - 14:35

Villa des Baker

Il était tôt. Genre sept heures et des brouettes. Mais ce n'était pas pour autant que la fillette n'était pas debout. Bien au contraire même. Aleksandra ? C'était une lève tôt. Jamais fatiguée, ou très rarement, elle n'avait pas besoin de dormir beaucoup. Toujours survoltée, une vraie petite pile électrique. A croire qu'elle était montée sur batterie, ou quelque chose dans le genre. Mais disons que ça avait toujours été comme cela pour la fillette. Petite, déjà, quand elle était encore en Russie et qu'elle vivait avec ses deux parents, c'était déjà le cas. Elle dormait peu, ou du moins, bien moins que les autres enfants de son âge. La raison ? Une hyperactivité, sans doute. Bon, d'accord, si elle dormait plus, sans doute qu'elle s'ennuierait moins. Mais ça lui laissait le temps de faire tout un tas de choses à la maison. Enfin, quand elle n'allait pas à l'école. Du genre dessiner, faire de la peinture, ou bien la cuisine avec sa tatie quand elle passait la voir. Et y'avait même du fois où, quand personne ne pouvait la garder, elle allait chez Marilyn. Et c'était la journée déconnade. Photo, cuisine et tout un tas d'autres trucs. Ouais, Aleksandra aimait bien passer du temps chez tatie Marilyn. Parce qu'elle la trouvait rigolote. Enfin, passons, et revenons-en à nos moutons.

Aleksandra s'était donc levée. Elle avait petit déjeuné avec Nolan qui avait dû partir. Boulot. En même temps, elle comprenait qu'il ne puisse pas rester tout le temps avec elle. Il avait son travail, il devait s'occuper. Il fallait bien qu'il ramène de l'argent pour payer les factures et tout ça, même si ce n'était pas vraiment ce à quoi la fillette pouvait bien penser. Tant qu'elle pouvait passer un peu de temps avec Nolan, que ça soit à la villa, ou bien à l'hôpital, c'était tout ce qui lui importait. Qu'il passe un peu de temps avec elle. Ce que la fillette allait faire de bon matin ? Hmmm... Difficile de dire. Peut-être ... des dessins. De la peinture. Elle ne savait pas trop encore. Elle allait voir. Peut-être que Juliette trouverait quelque chose pour l'occuper. Genre un jeu. Ouais, ça pourrait être pas mal. Un jeu de société. Style monopoly. Ca pouvait occuper pour une bonne partie de la matinée. Le temps d'acheter les différentes cartes, enfin, terrains, de se faire du blé et de construire maisons et hôtels. Un très bon jeu, pour sûr. Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison que ... et bien ... que ça faisait travailler la tête, et surtout l'esprit à travers les mathématiques.

Aleksandra s'était installée à la table du salon. Elle était agenouillée auprès de cette dernière et elle avait disposé ses crayons de couleur un peu partout sur la table, avec des feuilles aussi. Ouais, dessiner. Voilà ce qu'elle allait faire. C'est bien de dessiner, non ? On sonna à la porte. Aleksandra ne bougea même pas. De toute manière, on allait ouvrir. Et puis, c'était pas à elle de le faire. Mais elle redressa tout de même la tête lorsqu'on l'interpella et qu'on la salua. Matthew. "Salut Matthew." Matthew ? Ouais, il était sympa avec elle. Un peu bizarre pour un adulte quand même, parce qu'il aimait bien traîner avec les enfants. Mais il était cool avec elle. Aleksandra leva à nouveau le nez et replaça une mèche derrière son oreille. "Bah oui, ça va bien aujourd'hui. J'ai pas école. Et toi ?" Quoi que ce n'était pas le fait de rester qui lui plaisait. Parce qu'elle aimait bien l'école tout de même. Enfin, mieux depuis quelques semaines puisque ça allait un peu mieux avec ses camarades. Mais ce n'était pas encore le top du top. Ca viendrait, ça viendrait. La fillette regarda Matt qui, semble-t-il, avait envie de dessiner, lui aussi. Elle eut un hochement de la tête. "Oui, tu peux. Y'a des feuilles là." Elle se poussa un peu alors, histoire ... de ne pas prendre toute la place quand même.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Laisse mes crayons ! ( pV Aleksandra ) Ven 29 Juin 2012 - 20:03

La petite fille était là, et Matthew rayonna de nouveau, oubliant la dispute avec Nate et ce qui s'était passer au bar. Oubliant également le chauffeur de taxi qui avait dut s'asseoir sur son pourboire. Le garçon de 18 ans, était un adulte pour la petite fille, mais un enfant pour les adules qui les entouraient tout les deux. Matt l'avait saluer et elle aussi. Elle lui avait dit qu'elle n'avait pas école, et lui demanda comment il allait lui.

"Moi ça va. Nate et moi on s'est encore disputer et j'ai rencontrer des gens pas très gentil, mais ils m'ont pas fait de mal. Je suis venue pour jouer avec toi."

Matthew disait tout ce qu'il pensait, sans prendre le temps d'analyser lui même ce qu'il disait. Comme là par exemple, il venait d'avouer qu'il avait faillit avoir des soucies, mais qu'il s'e était tirer. Comment, on pouvait encore ce le demander. Mais c'était Matthew. La fillette lui fit signe de s'asseoir lorsqu'il lui demanda la permission pour venir dessiner avec elle. Il sourit et prit donc place, se mettant en tailleur, pour éviter de prendre trop de place. Pour 18 ans, Matthew n'était pas très grand, ni trop petit, il faisait une taille banale, il n'était pas épais en revanche, séquelle de quant il était avec sa mère et qu'il ne mangeait pas grand chose. L'adolescent prit une feuille, et prit un crayon, il commença à dessiner...des spirales. Il adorait dessiner des spirales. Et lorsqu'on regardait de loin, ses dessins formaient d'autres formes. Des visages, des ponts, des paysages, il dessinait tout ce qu'il voyait, mais en spirales. Comme là, de prêt on aurait dit un champs de spirales, de loin c'était le début de la villa de son amie prêt de lui. Puis voulant prendre le violet, il s'aperçut que celui-ci n'était pas tailler, enfin pas tailler pointue. Il prit donc le taille crayon et se mit à le tailler...puis voyant que les autres n'étaient pas tailler comme il le souhaitait, il se mit à tous les tailler, ne pensant pas gêné son ami. Il lui expliqua donc :

"Ils doivent tous être tailler. Tu vois, ça..." Montre un crayon qu'il vient de tailler." C'est tailler, c'est pointue alors c'est tailler. Par contre ça..." Montre un crayon que la fillette avait devant elle." C'est pas tailleur, parce que c'est pas pointue. Je vais tous te les tailler."

Et voilà comment la "dispute pour enfants " avait commencer. Matt ne pensait pas que cela déplairait, mais parfois vivant dans son monde, il oubliait les règles de vies et de bonne manière. Ce qui était en revanche bien avec Aleksandra, c'était qu'elle ne criait pas, ayant retenue ce que Marylin lui avait dit au sujet de Matthew. Il ne fallait jamais crier sur lui. Lui expliquer les choses c'était beaucoup plus pratique. Terminant enfin de tout tailler, Matthew lui sourit et lui dit ensuite :

"Voilà c'est tailler. Tu peux refaire ton dessin."

Puis commençant à colorier et donc à continuer ses spirales, il s'aperçut que son crayon n'était plus tailler. Gémissant un peu, il prit de nouveau le taille crayon et tailla une fois de plus son crayon. La pauvre fillette allait devoir se racheter des crayons à ce rythme là...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Laisse mes crayons ! ( pV Aleksandra ) Mar 3 Juil 2012 - 18:14

Il ne se passait pas vraiment une minute où la petite Aleksandra se demandait ce qui clochait chez Matt. Parce que ce n'était pas tout le monde qui aimait dessiner ou bien jouer avec les enfants. Enfin, y'avait sa tatie ... Juliette quand elle venait la garder. Nolan et Nika. Mais c'était bien tout. Les autres adultes ne prenaient pas toujours le temps de jouer autant avec elle, ou bien même de dessiner. C'est peut-être pour ça qu'elle appréciait Matt. Parce qu'il était sympathique. Un peu bizarre, mais rigolo et sympathique. Même si parfois, il pouvait un peu lui taper sur le système, comme ça allait arriver d'ici quelques minutes. Quoi qu'il en soit, Matt lui avait raconté son début de journée. Apparemment, ce n'était pas jovial. Du tout même. "Pourquoi ... Pourquoi ils auraient voulu te faire du mal ? T'es gentil pourtant." Oui, il était gentil. Avec elle. Peut-être qu'il était comme Nolan. Avec ses proches, il était sympathique. Mais il avait un deuxième visage qu'il ne montrait qu'à peu de monde, qu'aux gens méchants qui méritaient ce qui leur arrivait. Peut-être ? Qui sait. Matt lui avait aussi parlé d'un Nate. Est-ce qu'il lui avait déjà parlé de ce Nate ? Aleksandra ne se souvenait pas. "C'est qui déjà Nate ? Moi, j'en connais un aussi Nate. Enfin, c'est son surnom. Parce que son prénom ... Il est trop bizarre." Aleksandra baissa les yeux juste quelques instants pour récupérer un crayon orange afin de dessiner quelques fleurs. Des tulipes d'ailleurs. "Le monsieur aux chats. Il aime les cookies." Elle lui en avait proposé deux qu'il avait accepté. Aleksandra ne se doutait pas un instant que les deux Nate étaient liés. Ou du moins, que c'était la même personne. Comment aurait-elle pu le savoir d'ailleurs ?

Matt avait fini par s'installer à côté d'elle tandis que la fillette continuait ce qu'elle avait à faire. C'est à dire pas grand chose si ce n'était se concentrer sur son dessin. Les paysages, c'était marrant. Elle aimait bien. Parfois, elle dessinait quelques personnages aussi. Surtout elle et son papa. Nika y était de temps à autre. Marilyn aussi. Mais rien de son ancienne vie. Jamais des paysages enneigés qui pourraient lui rappeler son ancienne vie, son ancienne maison, ses anciens parents. Pour sûr qu'elle aimait sa nouvelle vie. Elle jeta un coup d'oeil à Matt. Il faisait tout plein de ronds. Elle, elle ne les voyait pas vraiment comme des spirales, elle ne savait pas trop ce qu'était d'ailleurs. "Pourquoi tu fais plein de ronds ?" lui avait-elle demandé le plus innocemment possible. Après sa réponse, elle se regarda sa feuille à nouveau. Matt avait voulu prendre le crayon violet. Mais apparemment, quelque chose n'allait pas. Aleksandra fronça quelque peu des sourcils parce qu'il était en train de tailler tous ses crayons, chose qu'elle n'aimait pas vraiment. Parce que quand la mine était trop pointue, elle cassait plus facilement et c'était l'horreur. "Mais qu'est-ce que tu fais ?"

Aleksandra savait qu'il ne fallait pas lui crier dessus, qu'avec sa "maladie", du moins, c'est ainsi qu'elle considérait son problème, ce n'était pas bien de crier, mais bon ... Là, il était en train de foutre en l'air tous ses crayons de couleur. Et elle ne comprenait pas. "Mais euh ... Quand c'est trop taillé, ça va pas pour dessiner. Arrête." Elle ne lui criait pas dessus. Mais il lui faisait comprendre que ce qu'il faisait ne lui plaisait pas du tout. Elle fronça des sourcils à nouveau. Il en avait, vraisemblablement, terminé avec le taillage de crayons. Est-ce que ça plaisait à la fillette ? Pas vraiment. Surtout qu'il recommença. Elle lui piqua alors le taille crayon. "Laisse mes crayons. Après, ils seront trop petits et j'pourrais plus dessiner." Elle ne comptait pas lui rendre le taille crayon. Et puis quoi encore ? Elle allait le tenir très très loin de lui. Pour sûr !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Laisse mes crayons ! ( pV Aleksandra ) Dim 15 Juil 2012 - 13:55

Matt agissait comme un enfant, et au font c'était encore un enfant. Il était tout aussi inconscient qu'eux, tout aussi innocent aussi et cela se faisait remarquer facilement. Il avait un regard d'ange, un visage tout aussi angélique et une façon de faire qui ne se voulait jamais méchante, mais qui pouvait parfois agacé. Il était franc aussi, il disait toujours ce qu'il pensait. Au risque de se faire battre ou qu'on se moque de lui. Il n'avait pas peur, ou plutôt pas conscience du danger parfois. Il avait donc expliquer à la fillette qu'il s'était disputer avec Nate, sans vraiment lui dire qui s'était, et puis qu'il avait rencontrer des gens pas très gentil et qu'il avait finit par partir sans rien avoir. L'enfant ne semblait pas comprendre pourquoi ils auraient put lui faire du mal, lui non plus d'ailleurs. Sa mère lui disait toujours de ne jamais parler à des gens qu'ils ne connaissaient pas, car cela pouvait être dangereux, elle ne lui avait jamais dit pourquoi, mais il avait enregistrer cette phrase, il lui dit donc :

"Je sais pas. Ma mère disait que je devais faire attention, que j'étais pas comme les autres, mais je le suis, je suis comme tout le monde, elle se trompait. Elle disait que les gens pouvaient être méchant. Mais je sais pas ce qu'ils peuvent faire."

Il haussa les épaules, montrant que ce n'était pas important pour lui. Ce qui était plus important pour lui là, c'était de savoir de quel Nate parlait-elle. Oui visiblement elle avait rencontrer un mec nommer Nate et que c'était son surnom. Matt sourit et fit :

"Mon cousin se nomme Nathaël Weiss, mais on l'appelle Nate, comme moi c'est Matthew mais on m'appelle Matt. Ma mère disait Matty. Mais je préfère Matt. Il était comment le monsieur au chat ?"

On pouvait dire ce qu'on voulait de Matt mais il était du genre très curieux quand il s'y mettait, d'ailleurs la fillette aussi car elle remarqua ses dessins en spirale. Il faisait toujours ça, et lorsqu'on regardait de loin cela donnait un vrai dessin. Mais de près c'était juste des spirales, ou des ronds. D'ailleurs Aleksandra appelait ça ainsi. Matt redressa sa tête et lui dit :

"Je fais pas des ronds. Ce sont des spirales, pas des ronds, des ronds, c'est rond, ou c'est en cercle, ça c'est pas un cercle, alors c'est pas un rond."

Bien que ce soit assez froid comme réponse ce n'était pas méchant non plus. Il écarta le dessins le plus qu'il put et la fillette put voir le début d'un visage. Celui d'un jeune homme. On voyait juste son le haut de son visage et son regard. Mais dans la tête de Matt, il savait déjà qui il dessinait : son cousin. Matt voulut prendre ensuite le crayon violet mais il était pas assez tailler pour lui alors il se mit à le tailler, mais par la suite il tailla tout les crayons. La pauvre enfant crut qu'elle allait mourir, il était en train de lui abîmer tout ses crayons. Lorsqu'elle lui retira le taille crayon en lui expliquant que après ça faisait des dessins moches et que cela les abîmaient, il prit une moue triste. Ayant eut peur qu'elle ne veuille plus jouer avec lui, il se stoppa immédiatement et resta muet pendant un instant. Puis il fit :

"Tu es fâché contre moi ?"

Il voulait juste l'aider, faire quelque chose de bien. Il avait vus à la télévision que les amis s'entre aidait, donc là il avait voulut l'aider, mais visiblement il avait réellement mal fait. Il leva son petit regard bleuté vers elle, et soudainement Matt ressemblait plus à un garçon de 18 ans mais à un garçonnet de 8 ans. Il ne comprenait pas pourquoi c'était pas bien. Il la regarda et finit par lui dire :

"Pourquoi faut pas les tailler correctement ? Je ne comprend pas, si tu les taille pas ça écrit pas, et si ça écrit pas ça marche pas, alors pourquoi ne pas les tailler ?"

Matt était perdue. Fallait dire qu'il n'avait jamais vraiment apprit à partager et à faire vis vis des autres personnes. Lui ça mère lui achetait ses crayons presque tout les mois, cela lui permettait de tenir Matt à l'écart et de pouvoir être tranquille. Elle se fichait totalement qu'il les tailles trop ou quoi que se soit d'autre. Du moment qu'elle pouvait faire ce que elle voulait c'était parfait. Elle aimait son fils, mais elle ne savait pas non plus s'occuper de lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Laisse mes crayons ! ( pV Aleksandra ) Mer 18 Juil 2012 - 14:58

Aleksandra, elle, elle ne voyait pas vraiment le mal chez les gens. Du moins, elle n'était qu'une petite fille innocente. Elle ne savait pas que les gens pouvaient être méchants. Quand bien même son papa faisait des choses qui ... on pourrait le dire étaient répréhensibles, ce n'était pas pour autant qu'elle le trouvait méchant. Le seul qu'elle pouvait trouver méchant, c'était ... son ancien papa. Enfin, quand il n'était pas gentil avec sa maman ou bien qu'il n'arrêtait pas de crier après elle. C'était la seule forme de méchanceté qu'elle avait connu. Jusqu'à présent. Peut-être qu'en grandissant, elle en verrait d'autres, mais pas tout de suite. Dans l'immédiat, elle n'était pas confrontée au monde. Ca viendrait, plus tard, sans doute. La fillette pencha la tête sur le côté. "Je crois aussi qu'elle se trompait. J'trouve pas que t'es bizarre." Hormis le fait qu'il jouait avec elle. Quoi que, il n'était pas le seul adulte qui jouait avec elle. Après tout, y'avait aussi Nolan, Marilyn, sa baby-sitter et aussi le russe qui était venu la voir assez souvent lorsqu'elle était dans ce foyer horrible dans lequel elle n'était pas restée longtemps.

Afin de préciser les choses, Matt lui parla de son cousin. Nathaël Weiss. Aleksandra avait penché la tête sur le côté. Il lui demanda, par la suite, de lui décrire l'homme au chat. "Il était grand." Elle leva ses mains vers le plafond pour essayer d'imiter la taille de Nate, mais c'était ... difficile pour elle, puisque même les mains levées, ça ne suffisait pas vraiment. "Il avait des muscles." Un peu. Enfin, de ce qu'elle avait pu voir. "Une veste super lourde. J'ai cru qu'il avait des lingots d'or dedans. Mais il avait juste des briquets et des allumettes." D'ailleurs, la fillette se demandait toujours pourquoi il avait autant de briquets dans ses poches. Mais c'était ses trésors. Enfin, ce qu'il lui avait dit. Une explication un peu bancale mais elle n'avait pas cherché à en savoir plus. Après tout, ce n'était pas ses oignons. "Il avait les cheveux jaune." Enfin, pour Aleksandra, jaune, c'était blond. "Il n'était pas vraiment gentil au départ. Il répare des voitures. Euh ... Ca faisait pas longtemps qu'il était à Quantico. Il aime les cookies. Et il avait un nom bizarre." Elle ne s'en rappelait plus vraiment d'ailleurs. "Mais il a dit que je pouvais l'appeler Nate." monsieur tout le monde pour Aleksandra quoi. Et elle doutait donc fortement que ce Nate et celui de Matt, et bin, que ce soit les deux mêmes hommes.

Aleksandra finit par lever les yeux. Elle regardait Matt qui faisait des ronds. Enfin, pour elle, c'était des ronds. Et pas des spirales. Elle ne comprenait pas trop la différence entre les deux. Enfin, les trois. Parce que rond, spirale, ou cercle, pour la petite fille, c'était pareil. Et quand bien même il aurait cherché à lui expliquer la différence, je ne suis pas certaine qu'elle aurait réellement compris. Bah, ce n'était pas comme si ça avait une grande importance pour elle. Mais là où elle vit plutôt rouge, c'était ... Lorsqu'il s'amusa à tailler, encore et encore, ses pauvres petits crayons qui n'avaient rien demandé. Non, elle ne s'était pas énervée. Et non, elle n'avait pas crié. Aleksandra n'était pas du genre à crier, même si elle aurait eu de quoi le faire en voyant l'état de ses pauvres crayons. Ok, qu'il les taille une fois, bien, mais qu'il les taille plus, non. Matt avait un air tout tristounet sur le visage. Il lui demanda si elle était fâchée. Y'aurait eu de quoi. Mais elle secoua la tête en lui faisant signe que non. Mais il était clair qu'il ne toucherait plus à son taille crayon et qu'elle allait le garder très très loin de lui. Matt lui demanda ce qu'il avait fait de mal. Il ne comprenait pas trop là. "Les tailler une fois, oui. Mais si tu les tailles trop à chaque fois, le crayon, il va devenir tout petit. Et après, il sera pas plus grand qu'un doigt." La fillette avait levé son auriculaire pour lui montrer. Elle avait une petite main, donc, un crayon de cette taille ... "Et si t'as un crayon aussi petit que ça, bah, c'est pas facile à garder entre ses doigts." Genre, il n'avait qu'à regarder ses mains. Il avait des mains au moins deux fois plus grandes que celles d'Aleksandra, peut-être plus. Alors, s'imaginer avec un tout petit crayon, c'est pas possible quoi. "Et si le crayon est trop petit, et bin après, c'est foutu."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Laisse mes crayons ! ( pV Aleksandra ) Mer 1 Aoû 2012 - 19:33

Au fait que la fillette ne le trouvait pas bizarre Matt sourit. On disait toujours que la vérité sortait de la bouche des enfants, et là c'était le cas. C'était ouvertement le cas. Le jeune Matthew Weiss était aux anges. Il la regarda et lui dit timidement :

"Merci."

Puis ils changèrent de sujet tout les deux. Ils se mirent à parler d'un jeune homme qu'ils connaissaient tout les deux sans le savoir. Pourtant à la simple comparaison qu'ils venaient de faire tout les deux ils auraient dut percuté, mais Aleksandra étant trop jeune, elle n'avait pas fait le rapprochement et Matt il ne fallait pas trop lui en demander non plus. Le jeune garçon écouta ce qu'elle disait et il fit :

"Moi, mon cousin, il aime le feu. Mais il veut pas que je touche. Je le sais, c'est dangereux."

Puis il l'écouta encore parler que cet homme n'était pas très gentil au début et qu'il réparait des voitures. Matt eut une révélation. Il ne savait pas ce que son cousin faisait. Il lui demanderait ce soir. Il fit à la fillette :

"Je lui demanderais ce soir ce qu'il fait, car j'en sais rien."

Puis la fillette termina sur le faite que le jeune homme avait un nom étrange et qu'il lui avait dit de l'appeler Nate. Matt haussa les épaules, ce n'était pas comme si tout le monde se nommait ainsi, mais ceci n'était pas une preuve. Le jeune garçon et son amie se mirent à dessiner ensuite et Matt fit une grosse erreur, une erreur qui aurait put lui coûter son amitié avec l'enfant. Il taillait beaucoup trop les crayons ce qui n'allait pas du tout. L'enfant lui expliqua. Et Matt s'excusa, il lui demanda si elle était fâché. Il plissa les yeux et prit un air concentrer pour comprendre et assimilé ce qu'elle lui disait. Puis a la fin de sa phrase, Matt sourit et fit :

"Taillez une fois. C'est noter !"

Il sourit et reprit à faire ses spirales. Puis il continuait et plus on se demandait ce qu'il faisait. Il le termina et se leva fier de lui, il se recula et appela l'enfant et fit :

"C'est Nate !"

Il montra son dessin et les spirales formèrent un visage net et bien dessiner. Un visage de jeune homme. Celui de son cousin et celui que Aleksandra avait vus. Matt sourit il était content de lui. Son dessin était beau. Soudain sa montre sonna. Il éteignit l'alarme et fit :

"11h05. Je dois partir. Je vais manger. Je peux revenir après ?"

Ce qui revenait à dire qu'il allait traverser la ville encore une fois, pour ensuite la re-retraverser et revenir ici, pour de nouveau rentrer chez lui. Mais peut importait les aller retour Matt aimait parler et jouer avec Aleksandra. Il espérait qu'elle dise oui, mais après il ne savait pas si Nate serait chez lui, et donc il ne savait pas si il pourrait manger. Bon il savait se faire à manger seul mais c'était pas trop trop simple non plus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Laisse mes crayons ! ( pV Aleksandra ) Ven 3 Aoû 2012 - 20:34

Pourquoi Matt serait bizarre ? Hein ? La fillette ne trouvait pas qu'il l'était vraiment. Hormi le fait, bien évidemment, qu'il jouait avec des enfants à des jeux qui n'étaient plus vraiment de son âge. Mais bon, Aleksandra ne voyait pas réellement où était le mal. Ils en étaient venus à parler d'un homme, du même homme d'ailleurs, mais ni l'un, ni l'autre, n'avait réellement fait le rapprochement. Ce qui était étonnant d'ailleurs. Mais il fallait dire, aussi, que la fillette ne pouvait pas savoir qu'ils parlaient du même homme. Elle était trop jeune, d'ailleurs, pour s'en rendre compte. Et Matt ? Et bien, Matt, il ne savait pas non plus. Il lui parla de son cousin, à nouveau, du fait qu'il aimait bien le feu mais qu'il n'avait pas forcément le droit d'y toucher. Pourquoi ? Parce que c'était dangereux et qu'il pouvait se faire mal. Aleksandra hocha de la tête en guise d'approbation. "Mon papa aussi il ne veut pas que je joue avec le feu. Mais c'est normal. Je suis trop petite." Et parce qu'elle pourrait se brûler, se faire du mal, très mal. Et même s'il était docteur, et bien, il ne pourrait pas vraiment la soigner. Parce qu'on ne peut pas faire grand chose concernant des brûlures. Si ce n'est mettre un peu de la pommade. M'enfin. De toute manière, la fillette n'allait pas désobéir à son papa. Et puis, elle n'était pas du genre à faire des bêtises avec le feu.

Laissant de côté le cousin de Matt, ils en étaient venus à parler des crayons de couleur. Aleksandra lui expliquait qu'il ne fallait pas les tailler aussi souvent. Enfin, une fois, mais pas plus. Matt semblait avoir compris d'ailleurs. Une fois, mais pas plus. La petite russe eut un hochement de la tête, à son tour, tout en le regardant. "Voilà. Une fois mais pas plus. Sinon, après, ils sont tout petits et on peut pas dessiner avec." Aleksandra voulait réellement le lui faire comprendre. Elle ne voulait pas se fâcher avec lui. Et dire que c'était une enfant qui apprenait quelque chose à un adulte. Dingue, hein, n'est-ce pas ? Mais c'était comme ça. Aleksandra jetait deux ou trois coups d'oeil aux dessins de Matt. Mais elle ne comprenait pas. Elle ne voyait pas ce qu'il avait fait. Elle ne savait pas trop. Elle se gratta la tête, la pencha quelque peu. Elle plissa des yeux, observant le dessin. Mais elle ne voyait pas ce que lui voyait. Il en vint à lui dire que c'était son cousin, Nate. Elle leva un sourcil interrogateur. L'art et elle ... Ca faisait bien deux. "Euh ... Ouais." Elle n'allait pas le contrarier non plus, non ?

Aleksandra eut un léger sursaut quand il y eut une sonnerie. Elle regarda à droite, à gauche et porta son regard sur Matt. C'était sa montre, semble-t-il. Il était tard. Il devait s'en aller. Mais il avait envie de revenir. Elle n'y voyait pas d'inconvénients. "Bah ... Euh, oui, si tu veux, tu peux." Elle n'allait pas lui dire non, n'est-ce pas ? Et puis, il était gentil. Et elle aimait bien passer un peu de temps avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Laisse mes crayons ! ( pV Aleksandra ) Jeu 16 Aoû 2012 - 12:40

Matt avait sourit et avait récupérer ses affaires. Il avait finit par repartir. Il était 11h05, ce qui voulait dire qu'il devait aller manger. Il mettrait beaucoup plus de temps aujourd'hui pour manger et cela allait le contrarier, mais le fait d'avoir passer du temps avec son ami l'aidait à se sentir mieux. Matt était un garçon étrange certes, mais loyale en amitié. Seulement en amitié car il ne connaissait pas encore l'amour. Il n'était jamais tomber amoureux et il pensait que pour quelqu'un comme lui, bien qu'il se sente normal, ou du moins qu'il veuille le faire croire, il pensait que l'amour n'était pas fait pour les gens comme lui. Matthew Weiss prit donc le chemin de retour. Il marchait sur le trottoir, s'arrêtait à chaque feu, traversait que sur les bande blanche lorsque le bonhomme était vert, ce qui agaçaient certaines personnes mais Matt était programmer pour toutes ces choses. Il finit par trouver un petit endroit tranquille pour déjeuner. Matt arriva dans le fast food, les gens le regardèrent directement. Fallait dire que ouvrir la porte trois fois et entrer au bout de la troisième fois ça paraissait étrange, mais ils étaient pas au bout de leur peine. Matt avança se mit dans la file où il manquait une personne pour faire le même conte que les deux deux files d'à côté, alors que la quatrième file était presque vide et il attendit. Lorsque se fut son tour il commanda un verre de lait, un hamburger, des frittes, trois sachets de ketchup, et deux serviettes. La femme rigola et lui mit le tout dans son plateau. Il partie s'installer et là il se rendit compte qu'elle lui avait mit quatre sachets, en plus de deux à la sauce barbecue, et qu'elle avait mit un surplus de serviette. Matt se leva, et se dirigea vers les caisses, il refit la queue, ce qui était étrange vus que son repas allait être froid et il attendit son tour. Il redonna ce qui était en trop, et repartie s'installer. Il commença à s'énerver parce que son repas était tiède et qu'il avait perdue du temps, à cause de cette femme. Il refit la queue une fois de plus et demanda à ce qu'on lui donne un nouveau plateau. La fille se mit à rire et l'envoya balader, s'en fut trop pour le calme de Matt. Il se mit à crier et à s'énerver. Il fit :

"Vous avez pas respecter ce que j'ai dis, c'est votre faute, alors donner moi un autre plateau ! Je veux un autre plateau ! Je veux un autre ! Lui est froid, et manger froid c'est pas bon ! Je veux un autre, j'ai payer pour un plateau chaud avec un hamburger, des frittes, trois sachets ketchup, deux serviettes et un verre de lait ! Vous avez donner trop ! C'est votre faute !"

A sa manière de parler et de gesticuler, les gens comprirent que Matt était pas normal. Et certains ne se gênèrent pas pour le faire remarquer ce qui rendit Matt tellement triste, qu'il partie sans demander son reste. Il retourna en direction de chez Aleksandra, les larmes aux yeux de frustration et de colère, ne pas être comme les autres c'est dur. Il finit par sonner à la porte, il était 12h 15. Habituellement Matt n'était jamais en avance mais là il ne pouvait faire autrement. Il reprit un air joyeux mais son regard était réellement triste. A voir comment la fillette allait le prendre. Matt fit :

"Me revoilà. Je ne dérange pas?"

La fillette le laissa entrer, Matt sentit la bonne odeur de nourriture, il sourit mais poli comme il était jamais il ne voudra demander et puis ce n'était plus l'heure de manger. Il fit donc :

"Tu veux jouer à quoi cette après midi ?"

Question tout à fait banale pour le jeune Weiss, qui dans sa tête pouvait avoir 18 ans, comme il pouvait en avoir à peine 8.

[hs : désolé pour le retard, j'espère que ça te va comme réponse. Sinon dit le et je changerais des choses.]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Laisse mes crayons ! ( pV Aleksandra ) Sam 18 Aoû 2012 - 10:19

Matthew était parti. Aleksandra était donc restée toute seule à faire quelques dessins dans le salon. Elle regarda ses crayons. Une chance, tout de même, qu'elle ait réussi à arrêter Matt. Sinon, elle n'aurait, sans doute, plus de crayons de couleur. Et ça serait bien dommage, n'est-ce pas ? Elle eut un léger haussement des épaules et elle reprit ce qu'elle était en train de faire. Des dessins. Encore et toujours des dessins. Il fallait bien qu'elle s'occupe, non ? Le temps que sa nounou prépare à manger. D'ailleurs, elle avait trouvé que Matthew était parti bien vite. Elle, elle n'allait pas manger tout de suite. Du moins, pas avant un petit moment. Une bonne heure, peut-être un peu moins. Elle ne savait pas trop. Ca dépendait de ce que Juliette allait lui faire à manger. D'ailleurs, en parlant de sa baby-sitter, Aleksandra s'était levée et elle avait laissé ses crayons sur le côté, se dirigeant vers la cuisine. Juliette était aux fourneaux d'ailleurs. "Dis Juliette, tu fais quoi à manger." La fillette s'était mise debout sur le tabouret et elle était accoudée sur l'îlot central. Elle regardait sa baby-sitter. Juliette, elle l'aimait bien. Elle était gentille, elle était cool. Pas chiante non plus. Et puis, elle n'était pas amoureuse de son papa. Et ça, c'était encore plus cool. Ouais, clair. La jeune femme eut un haussement des épaules. Et elle tourna la tête vers la filette et eut un léger haussement des épaules. "Je sais pas moi. Tu voudrais quoi ?" La petite russe eut un haussement des épaules, à son tour. Elle ne savait pas trop. Elle regarda Juliette. "Je sais pas ... de la purée ?" Oui, elle aimait bien la purée. Faite maison. Ca lui rappelait les fois où elle faisait de la purée avec sa maman. Hmmmm ... C'était trop bon.

Aleksandra pencha la tête sur le côté pour tenter de la convaincre. Est-ce que voir cette petite mine avec les yeux brillants attendrissait la jeune femme ? Sans doute que oui. "Okay, d'accord." - "Chouette !" répondit la petite en levant les bras en l'air. Et elle avait filé, sans demander son reste. Où est-ce qu'elle allait ? Chercher les patates. Bah oui, on ne peut pas faire une purée sans pommes de terre, n'est-ce pas ? Elle était revenue, bien vite, avec le filet de patates. Pas facile à traîner avec ses petits bras mais bon, quand on est motivé, on ne compte pas, n'est-ce pas ? "Tiens. Je pourrais t'aider quand ça sera cuit ?" Genre touiller quand elles en viendraient à mettre le lait et d'autres petits ingrédients. Juliette lui fit un sourire. Apparemment, oui, l'idée lui plaisait.

Brèfle. Il était un peu plus de midi. Les patates étaient enfin cuites et il y avait donc une certaine odeur dans la maison. Une trop bonne odeur. Juliette avait utilisé le robot pour écraser toutes les pommes de terre et Aleksandra avait un peu touillé. Elles avaient mis un peu de beurre, un oeuf pour donner un peu de goût et de la couleur, du lait, bien sûr, et du gruyère râpé. Parce que ça lui donnait l'impression d'avoir une purée élastique :3. Et c'était trop marrant de jouer avec. Enfin, selon Aleksandra. Elles allaient passer à table quand la sonnerie se mit à retentir. Est-ce qu'elles attendaient quelqu'un ? Matt, oui, mais il ne devait pas revenir tout de suite. Aleksandra quitta sa chaise et se dirigea donc vers la porte d'entrée. Et là, c'était Matt. Elle pencha la tête sur le côté. "Bah ... On allait manger avec Juliette. Et toi ? T'as déjà mangé ?" Elle trouvait ça surprenant. Enfin, qu'il ait eu le temps d'aller jusqu'à l'endroit où il voulait manger, et puis manger, et puis revenir. Il était peut-être Superman qui sait ? La fillette le laissa rentrer quand même. "Bah ... avant de jouer, j'vais manger quand même. Et toi ? Tu veux manger de la purée avec nous ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Laisse mes crayons ! ( pV Aleksandra ) Ven 24 Aoû 2012 - 19:07

Matthew avait errer pendant un long moment avant de venir prendre refuge chez Aleksandra. Il se demandait si il était aussi étrange que ça ? Si il était vraiment terrifiant au point qu'il méritait tout ce qui lui arrivait ? Avait-il vraiment fait du mal aux gens ? Matthew avait peur tout simplement. Il était pétrifié par plein de chose mais étrangement le contact de la petite fille le remplissait de joie. D'autres auraient trouver cela étrange voir mal saint de laisser un adolescent de 18 ans avec une fillette, mais Nolan Baker, bien qu'il ne soit pas connue sous se nom, ne trouvait pas Matt étrange, et il savait que Matthew était autiste. Son cousin Nate, également trouvait ça bien, au moins Matt avait quelqu'un avec qui jouer et avec qui parler, ça lui changeait de la solitude. Matt était adorable mais il avait de gros soucie au niveau de faire confiance. Soit il ne faisait pas confiance, soit trop confiance et parfois ça pouvait apporter des ennuis. Matthew avait donc rebrousser chemin après l'histoire dans le fast food, mort de honte et totalement attrister, il finit par se diriger vers la maison de la petite fille.

En arrivant il se disputa lui même du fait qu'il était arriver avec pas mal de minutes d'avance, voir pratiquement une heure. Le jeune garçon frappa quand même. Ce fut la fillette qui vint lui ouvrir. Elle avait l'air surprise, pas déçut mais surprise. Machinalement Matt lui demanda si elle voulait jouer. Elle lui dit que non parce qu'elle allait manger et d'ailleurs elle lui demanda si il avait manger également. Matt fit non de la tête et déclara :

"Non, ils ont pas voulut me reservir parce que c'était froid et avant ils ont pas donner ma commande. Mais c'est plus l'heure de manger et Nate va me disputer si je lui dit que j'ai manger chez quelqu'un d'autre."

Bon après vallait mieux qu'il mange chez la petite fille que dans un fast food minable. Matt ne savait pas si il devait entrer ou non. Il entra car elle l'invita à le faire, et elle lui demanda si il souhaitait manger avec eux. Il hésita. Puis finalement il fit :

"D'accord mais faut pas mélanger les aliments."

Evidemment pour les autistes, ou du moins pour Matthew, il ne fallait jamais mélanger les aliments. Il détestait ça. Tout ceux qui le connaissait le savait. Ce n'était pas forcément de l'autisme mais plutôt des TOC sévères mais c'était pratiquement pareil selon Matt. Il entra donc et salua la femme. Il se présenta entant qu'amis de Aleksandra et il précisa qu'il était comme tout le monde. Bon évidemment la femme, étant plus âgé que la fillette pouvait plus facilement comprendre où il voulait en venir. Mais bon qui ne tente rien à rien, n'est-ce pas ? Matt prit donc place à la table, et il fut ravit de voir que la purée était séparer des autres aliments. Il sourit et tendit son assiette après que la fillette est été servit. Il fit ensuite :

"Merci Madame."

Le jeune homme sourit et mangea de bon coeur. Il s'amusait avec ses couverts, ils devaient toujours être droit et ne former un rectangle. Il était étrange certes mais qui ne l'était pas ?

[ hs : je m'excuse pour le retard et pour ce poste vraiment catastrophique :/ j'espère pouvoir faire mieux au prochains poste. En attendant désolé encore :/]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Laisse mes crayons ! ( pV Aleksandra ) Dim 26 Aoû 2012 - 11:20

Aleksandra et Juliette allaient passer à table, tranquillement. Seulement, on avait sonné à la porte. La fillette avait penché la tête sur le côté. A droite, puis à gauche. Elle réfléchissait. Qui ça pouvait bien être ? Son père ? Non, impossible, il avait ses clés de toute manière. Donc, ça ne pouvait pas être lui. Marilyn ? Hmmm ... Aleksandra n'était pas sûre mais il était possible que sa tatie ait les clés aussi. Et puis, la blonde pressait la sonnette d'une manière ... marrante. Enfin, on reconnaissait facilement que c'était Marilyn derrière la porte, et pas quelqu'un d'autre. Et là, Aleksandra n'avait pas reconnu son doigté. Donc, pas elle. Nika ? Non plus. Et elle avait les clés aussi. Donc, ce n'était pas quelqu'un de son entourage proche, sinon, il ou elle n'aurait pas sonné. Bah, de toute manière, le plus simple, c'était de se bouger et d'aller voir. N'est-ce pas ?

La petite russe avait donc quitté la table et elle s'était dirigée tranquillement vers la porte. Elle tourna la poignée et là, qu'elle ne fut pas sa surprise de voir que c'était Matt. Il lui avait dit qu'il revenait, certes, mais pas aussi tôt que ça. Elle se gratta donc la tête, quelque peu intriguée de le voir ici, sur le pas de la porte, mais bon, ça ne la gênait pas plus que ça. Elle lui avait demandé s'il avait mangé. Apparemment, non. Il lui parla de plateau trop froid, d'où le fait qu'il n'ait pas eu le temps de manger. Et comme l'heure était dépassée, il avait peur de se faire disputer par Nate. Son cousin. La fillette pencha la tête sur le côté. "T'es pas obligé de lui dire que t'as mangé chez quelqu'un d'autre." Bah oui. Aleksandra posa ses doigts sur ses lèvres, lui faisant donc un signe. "Ca sera un secret, hein ?" De toute manière, Matthew n'avait pas trop le choix. Enfin, si. Il pouvait attendre dans le salon que la fillette ait fini de manger. Parce qu'elle ne comptait pas jouer avec lui tout de suite.

Matthew était rentré dans la villa et Aleksandra l'avait conduit jusque dans la cuisine. Il avait salué Juliette et avait échangé quelques mots d'ailleurs. Mais Aleksandra n'avait pas réellement écouté d'une oreille très attentive. Disons qu'elle était en train de s'amuser avec le ketchup et diverses sauces afin de dessiner un joli bonhomme dans son assiette, avec sa purée. Ouais, ouais, elle avait formé un gros rond, faisant donc une tête, avait fait quelques traits avec sa fourchette, et puis, elle avait disposé différents morceaux de viande, ici ou là, histoire de faire les yeux, la bouche, le nez et les oreilles, et tout plein d'autres trucs. Et puis, la sauce, pour mettre un peu de couleur. Elle n'était qu'une petite fille. Un rien l'amusait. Elle aurait été à la cantine, il aurait pu ... Et bien, elle aurait pu, effectivement, jouer avec la nourriture. Quoi que, elle ne l'aurait pas fait de son propre chef et elle aurait laissé ses petits camarades lancer la bataille. Enfin.

Juliette avait fini par s'installer, après les avoir donc servis tous les deux. Un bon appétit et hop, il était temps de manger donc. Aleksandra avait penché la tête sur le côté. Ca la désolait un peu de devoir manger son bonhomme en purée mais bon, fallait bien le faire. Finalement, elle planta sa cuillère en plein dans la tête du bonhomme et fit un trou. Et hop, elle mangeait une première cuillère. Elle avait levé un peu le nez, elle savourait le bon goût. Elle était contente. "Trop bon." De toute manière, la purée, c'était toujours trop bon. La fillette adorait ça. "Tu trouves comment Matt ?"

T'inquiète pas ^^ Comme j'ai un nouveau boulot, j'ai pas trop le temps de faire tout plein de réponses ^^ Donc, une par semaine, cha me va ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Laisse mes crayons ! ( pV Aleksandra ) Jeu 6 Sep 2012 - 14:26

Matt était donc rentrer chez la fillette. Juste avant celle-ci lui avait dit qu'il n'était pas obligé de dire à Nate qu'il avait manger chez Nolan Baker. Enfin plutôt chez la personne pour qui se faisait passer Nolan. Bref, Matt ne savait pas pourquoi Nate lui disait de faire tout de même attention avec ce type. C'était étrange, oui c'était bien le mot ça. Etrange. Mais Matt l'était aussi non ? Donc pourquoi s'en faire. On dit souvent que ce qui se ressemble s'assemble, alors pourquoi pas pour les deux garçons ? Matt ne chercha pas non plus à chercher le fin mot de l'histoire. Il fit un signe positif de la tête et posa son index sur ses lèvres à lui et fit :

"Chuttt...Je ne dirais rien."

Puis il entra. Matt pouvait agir comme un enfant et cela faisait du bien. Il posa ses chaussures sur le côté et marcha timidement vers l'entrée. Il parla rapidement avec Juliette. Il ne la connaissait pas mais cela ne l'empêchait d'être polie. Elle lui demanda si il voulait manger avec eux, il dit donc une nouvelle fois oui. Mais alors qu'il observait ce que faisait la petite fille Juliette commença à lui servir la purée, puis elle fut sur le point de mettre la viande, lorsque Matt fit :

"Non ! Pas ensemble !"

Puis se rendant compte de comment il avait dit ça, il se reprit :

"Désolé. Mais j'aime pas quand les aliments sont coller...désolé."

Juliette remarqua alors que Matt avait des TOC sévères et elle sourit, elle sortie une seconde assiette et mit la viande dans la deuxième assiette. Matt sourit à pleine dent, un sourire magique. Ce garçon était très beau mais un peu étrange. La fillette se mit ensuite à manger et elle demanda à Matthew si il aimait ça. Il sourit et fit :

"Oui, ma maman en faisait aussi, et elles étaient bonnes."

Sa mère était morte depuis peu et Matt n'aimait pas réellement en parler, mais là c'était venue naturellement, et il n'eut même pas un pincement au coeur, comme si ce qu'il avait dit était normal. Il ne voulait pas regarder comment mangeait la fillette pour ne pas être tenter de lui faire une leçon sur "pourquoi il ne faut pas mélanger les aliments" enfin ça c'était selon lui. Matt termina son assiette en premier. Il n'aimait pas parler à table et cela s'était vu. Il avait ensuite attendue que tout le monde termine.

Lorsque se fut le moment de débarrasser, Matt donna le coup de main, normale après tout. Il prit donc les assiettes et les couverts. Il plaça les objets les uns à côtés des autres. Première pile les assiettes, la seconde pile les couteaux, la troisième les fourchettes, puis pour finir les verres. Matt était content de lui. Mais ça prenait de la place en revanche. Il se retourna vers Aleksandra, après avoir laver ses mains et lui dit en souriant :

"On va jouer maintenant ?"

Il avait qu'une envie s'était jouer. Et pourtant il ne la connaissait pas tant que ça, elle non plus d'ailleurs. Mais avec elle, Matt retrouvait son innocence et son enfance. Il était presque comme tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Laisse mes crayons ! ( pV Aleksandra ) Lun 10 Sep 2012 - 19:25

Aleksandra venait de faire une espèce de bonhomme avec sa purée et sa viande. Et un peu de ketchup aussi. Et oui, c'était de son âge. Et puis, fallait bien s'amuser parfois, non ? Ca arrivait souvent que la gamine joue avec sa nourriture. Enfin, surtout quand c'était un truc pas bien bon qu'elle n'aimait pas forcément. Et donc, pour se donner l'envie de manger, et bien ... elle s'inventait une petite histoire de sa tête et elle jouait. Ouais, bon, c'était un peu du gâchis de nourriture parfois mais bon, on n'allait pas lui reprocher ça non plus, si ? Après tout, elle n'était qu'une enfant. Elle n'avait même pas encore dix ans. Normal qu'elle ait envie de s'amuser un peu de temps à autre et qu'elle fasse tout un tas de bêtises. Enfin, dans la limite, tout de même. Tant que ce n'était pas un truc énorme ou bien grave, ce n'était pas très important. Enfin, façon de parler.

Brèfle, la fillette mangeait tranquillement son petit mélange. Elle avait levé les yeux pour demander à Matt s'il aimait bien la purée. Apparemment, oui. Il lui raconta que sa maman en faisait quand il était plus jeune et qu'il vivait avec elle. Et qu'il aimait bien en manger. Ca fit sourire la petite russe. Elle aussi, elle aimait bien faire la purée quand elle était avec sa maman. Seulement, c'était bien loin tout ça. Et considérer Nika comme sa mère ... bin, disons qu'elle avait un peu de mal à le faire. Parce qu'elle n'était que peu souvent là, il fallait bien le dire. Donc, il était normal que la fillette ait moins d'affinité avec Nika qu'avec son père. Et je suis certaine que vous serez d'accord avec moi d'ailleurs. Quoi qu'il en soit, face à ce que Matt avait dit au sujet de sa mère, Aleksandra s'était contente de lui sourire, tout simplement. Que dire de plus ? Pas grand chose. En tout cas, Matt avait bon appétit. Et il avait terminé avant la petite fille qui pitchounait encore son assiette. Dans le genre à prendre de toutes petites bouchées. Il était vrai qu'elle ne mangeait pas rapidement. Elle n'était pas pressée après tout. A contrario de Matthew qui ne semblait avoir qu'une envie : se dépêcher de finir le repas et de débarrasser pour aller jouer. Mais c'était sans compte sur une Aleksandra pas pressée du tout, c'est clair.

Mais finalement, après une grosse demi-heure, elle avait terminé. Comme son père lui disait souvent, pas la peine de se dépêcher de manger si c'était pour être malade toute l'après-midi. C'était pas un bon principe ça, hein ? La fillette passa ses mains sous l'eau. Parce que ouais, elle avait un peu du ketchup de partout. Mais ça, ça arrivait souvent avec elle. Une fois débarbouillée, Matt s'était tourné vers elle pour lui demander si elle avait envie de jouer. Elle pencha la tête à droite, puis à gauche, réfléchissant à ce qu'il venait de lui demander. "On va jouer dehors ?" Genre au ballon, par exemple. Ou à un jeu de société. Ou aux cartes. Aux dominos aussi ... Quoi que, pour les dominos, on ne pouvait pas dire qu'Aleksandra faisait preuve d'une très grande patience. Quand ça n'allait pas comme elle voulait, elle s'énervait et au final, les dominos ne tenaient pas vraiment debout. La poisse quoi. Mais bon, ils allaient bien trouver quelque chose à faire, non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Laisse mes crayons ! ( pV Aleksandra ) Mar 18 Sep 2012 - 10:35

Ce que Aleksandra ne pouvait hélas pas comprendre car elle était trop jeune c'était que Matthew était un adolescent avec une horloge biologique totalement différente des autres. Il était totalement dépendant d'elle et si ça ne marchait pas alors il serait capable de faire une crise car quelque chose n'était pas à sa place. Le jeune homme savait qu'il ne lui restait pas longtemps avant que ce ne soit plus l'heure de manger pour lui. C'était la raison pour laquelle il avait manger aussi vite. Pas parce qu'il voulait finir le premier. Mais il avait faim et il lui était arriver de louper des repas parce qu'il avait manger après l'heure et qu'il refusait d'avaler quoi que se soit après son heure. Matthew avait ensuite attendue patiemment que la fillette est terminer son repas. En tout, ils venaient de passer trente minutes à table. C'était beaucoup pour Matt. Mais par politesse il n'avait rien dit. Sur que par contre chez lui, enfin chez son cousin, il aurait pousser une gueulante, ou qu'il aurait fait une crise, mais là il en était incapable. Cette enfant avait des pouvoirs sur lui en quelque sorte, elle savait le calmer et l'aider à avancer. Matt aida à débarrasser comme n'importe quel jeune de son âge, pour une fois il faisait des choses de son âge. Puis il se lava les mains et attendis encore l'enfant. C'était une petite princesse. A chaque fois qu'il la voyait, il avait la sensation de voir une héroïne de film pour enfant. Pourtant il ne savait rien de son passé, tout comme elle ne savait rien de lui. Ils étaient des amis, comme on en a en maternelle. Il jouait ensemble, sans comprendre vraiment pourquoi, ils étaient ensemble sans savoir pourquoi non plus. Ils s'étaient rencontrer grâce à Marilyn, une amie à Matt, au départ il avait voulut être son modèle pour la photographie, mais bornée comme il était, on lui avait finalement dit non. Mais les deux jeunes gens étaient devenues amis et la jeune femme l'avait souvent emmener ici. Matt ne savait rien non plus des agissements de l'homme de la maison, et certes le jour où il l'apprendrait il irait se réfugier dans les bras de son cousin, mais si il apprenait les agissements des deux hommes, aussi bien ceux de son cousin, que ceux de cet homme, Matt ne saurait plus à qui se confier et plus à qui faire confiance. Bref, pour le moment il n'en était pas encore là. Il était avec la fillette et elle lui proposa d'aller jouer dehors. Il fit :

"Oui. Tu sais jouer au football américain ? Moi je sais jouer, je suis même dans l'équipe. C'est moi qui apporte l'eau et qui range le matériel. L'entraîneur dit que c'est un poste important."

Matt n'avait toujours pas comprit qu'on lui avait donner ce poste pour lui faire plaisir mais que jamais il n'entrerait sur le terrain. Il ne jouait pas assez avec l'instinct, tout devait être planifier et on ne peut pas gagner un match sans instinct. Mais peut être que un jour Matt le comprendrait et qu'il arrêterait d'agir comme il agit souvent. Et puis sinon il connaissait tout un tas de monde imaginaire, et il était persuader qu'il pourrait l'emmener avec elle sur l'île des Dinosaures à la recherches du trésor de Captaine le Borne. C'était son gens favoris étant plus jeune. Peut être que elle aussi aimerait...Il lui proposa d'ailleurs:

"Sinon j'ai un autre gens. Il faut inventer. On est des aventuriers, et on doit retrouver le trésor du Captaine le Borne. On dit Captaine, pas Capitaine, c'est fait exprès, c'est parce que c'est inventer. Mais sur l'île il y a des Dinosaures. Alors on doit pas se faire attraper. Tu veux jouer ?"

Matt parlait toujours comme si il savait tout, mais c'était pas réellement sa faute, c'était parce que c'était Matt. Mais parfois, et ça il l'avait déjà fait, il demandait à Aleksandra des informations, pourquoi si, pourquoi ça. Et la petite fille ne trouvait pas toujours les réponses, mais parfois elle les inventait et c'était pas plus mal par moment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Laisse mes crayons ! ( pV Aleksandra ) Sam 22 Sep 2012 - 17:41

Manger ... Ils avaient fini de manger. Enfin, c'était surtout la fillette qui avait pris plus de temps que les autres. Si elle mangeait trop vite, au final, elle ne mangeait pas grand chose parce qu'elle n'avait plus de place. Et ouais, quand elle mangeait à la cantine, c'était un peu la galère d'ailleurs. Dans le sens où et bien ... ses camarades avaient souvent fini avant elle. D'où le fait que maintenant, elle passait dans les premières, comme ça, elle avait le temps de bien manger, sans se presser, et tout allait bien. Maintenant qu'ils avaient fini de manger, il était temps de passer à autre chose. de s'amuser. Parce que Matthew n'avait pas forcément envie de reprendre le dessin ou bien de se tourner les pouces durant des heures et des heures. La fillette avait penché la tête sur le côté. Elle ne savait pas trop ce qu'il voulait faire. D'où le fait, donc, qu'elle lui ait demandé s'il voulait jouer dehors ou bien s'ils restaient à l'intérieur. Apparemment, Matt avait envie d'aller à l'extérieur. Il lui parla de football américain. Elle leva un sourcil interrogateur. C'était quoi cette chose ? Elle ne savait pas vraiment. Et ce que dit Matt par la suite n'éclaira pas vraiment notre petite Aleksandra qui n'en savait pas plus pour le moment. "C'est quoi le football américain ?" Elle connaissait le football tout court. Mais le football américain ... Elle ne voyait pas trop ce qu'il y avait comme différence. Et elle se doutait que ça n'avait rien à voir avec le fait qu'il apporte de l'eau. Elle se gratta donc la tête, attendant l'explication du jeune homme.

Elle pencha, à nouveau, la tête sur le côté. Matt lui proposait un autre jeu, dans le pire des cas. Où il fallait faire preuve d'imagination. Aleksandra le regarda. Il l'intriguait. Beaucoup. Voilà qu'il lui parlait de devenir une aventurière, avec lui, et qu'ils iraient à la recherche d'un trésor. Le trésor d'un certain Captain le Borne. Drôle de surnom pensa la fillette. D'ailleurs, Matt insista bien sur le fait qu'on disait Captain, et pas Capitaine. Elle ne comprenait pas trop. "Pourquoi il faut dire Captain ?" Elle n'avait pas trop compris la nuance. Et elle préférait qu'il lui explique le comment du pourquoi. Donc, ils iraient à la recherche de ce trésor, si elle acceptait, et ils inventeraient leur petite histoire. Et les dinosaures aussi. Parce qu'elle n'avait pas de dinosaures en jouets. "Mais les dinosaures, ils sont méchants. Ils vont vouloir nous manger !" Elle était déjà dans son rôle, ou presque. Fallait pas croire. Aleksandra avait vu Jurassic Park en DVD. Bin, ça fait peur quand même quand on est tout petit. Elle pencha la tête à droite, puis à gauche. "D'accord, on joue à ça si tu veux. Mais faudra que tu me protèges." Parce qu'elle n'avait pas envie de se faire manger par une horrible bestiole, même si cette dernière était imaginaire. Et bah quoi ? La fillette aimait bien quand c'était réel. Ou du moins, elle aimait bien faire semblant.

Sans plus attendre, donc, elle avait filé par la porte de derrière. Ou du moins, elle s'en était approchée et elle avait déposé sa petite main sur la poignée de la porte pour tourner celle-ci. Elle s'était tournée, pour voir où était Matthew. Et finalement, elle était sortie. Elle était dans son monde imaginaire. "C'était un pirate Captain le Borne ?" Bonne question ça. Parce que si c'était un pirate, ils cherchaient le trésor d'un pirate. Et donc, faudrait qu'ils se comportent comme des pirates. Ou presque.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Laisse mes crayons ! ( pV Aleksandra ) Mer 3 Oct 2012 - 20:56

Quand Matt avait parler de football américain, il avait certainement oublier qu'il parlait à une petite fille qui ne connaissait donc pas ce sport de mec. Matt s'était laisser emporter par ses envies et par ce qu'il aimait. Lorsqu'elle lui demanda c'était qoi le football américain, Mat arqua un sourcil et fit :

"Toi t'es bizarre !"

Bon c'était peut être abusé de lui dire ça comme ça. Puis se rendant compte que dire ça pouvait blesser, bien que au fond Matt ne savait pas forcément que dire la vérité pouvait blesser, il préféra expliquer ce qu'il entendait par là :

"Le football américain c'est un sport de ballon. Il y a deux équipes qui jouent et faut mettre des point. Le reste c'est compliquer à expliquer en peut de temps. Et on a peut de temps. Alors autant faire autre chose. T'es bizarre mais je t'aime bien quand même."

Ha Matt...si il savait qu'on aurait put le frapper pour ce qu'il venait de dire à cette fillette à qui il adressa un sourire tendre. L'une des rares fois où Matt souriait d'ailleurs. C'était ce genre de moment que Nate ne connaîtrait peut être jamais. C'était ce genre de moment que la mère de Matt avait toujours voulut capturer mais qu'elle n'avait jamais réussit à prendre en photo...

Par la suite Matt avait donc changer de jeux et il proposait un jeu d'aventure. Avec le Captaine Borne et des dinosaures. Le but était donc de retrouver un trésor mais il ne l'avait pas encore expliquer. La fillette semblait se poser tout un tas de question sur ce jeu. Il était vrai qu'il était hors norme et peu connue, mais l'imagination était l'une des armes de Matt et grâce à ça il arrivait à combattre beaucoup de chose, notamment ses cauchemars, au point qu'il ne savait plus lesquels étaient réelles et lesquels étaient faux...Elle lui demanda pourquoi on disait Captaine et non Capitaine. Matt se gratta l'arrière du crâne et fit :

"Bah parce que c'est comme ça, c'est son nom. Toi c'est Aleksandra, lui c'est Captaine, c'est comme ça."

Et un point c'est tout, Matt était sec parfois, mais la fillette savait que ce n'était pas contre elle, que c'était la façon de parler de Matthew. L'adolescent ré-expliqua en partie le jeux. La fillette lui demanda de la protéger contre les dinosaures, et Matt fit :

"Bah oui je vais te protéger, tu es mon assistante donc je dois te protéger!"

Et oui comme dans les films d'aventurier. Et alors qu'ils partirent à explorer le jardin qui était devenue une grande forêt amazonienne dans la tête de Matthew la fillette lui demanda si le Captaine était un pirate. En voilà une bonne idée ! Il y avait penser, mais il était pas sur qu'elle veuille bien. Il fit donc :

"Oui. Il a échoué son bateau sur cette île pensant cacher son trésor. Mais les dinosaures l'ont manger avant qu'il est put cacher correctement sa carte. On dit qu'elle est dans la carcasse de son bateau."

C'était peut être un peu effrayant dit comme ça, mais c'était plutôt pas mal ensuite, enfin dans la tête blonde de Matt qui lui s'imaginait déjà avec son épée à la main, en mode Idianna Jones avec son chapeau et son sac à dos. Il espérait que Aleksandra ne prenne pas peur dans son jeux, car Matt faisait confiance que à son instinct. Lorsqu'on les regardait faire on se disait qu'ils devaient être totalement fou à escalader les grands jeux pour s'entre aider à escalader une montagne, à courir, sauter et faire semblant de nager. Ils s'amusaient, et Matt était partie à fond dans son monde et la seule personne à avoir le droit d'y rentrer c'était cette fillette. Pourquoi personne ne le savait, même lui ne le savait pas. Matt n'avait jamais fait de crise avec elle, il avait toujours super bien agit avec elle. Il était calme et serein avec elle. N'allez pas croire qu'il était amoureux, non, mais surement que Matt avait comprit que Aleksandra avait vécue des choses pas cool comme lui et que tout les deux avaient juste besoin d'amis.

[ hs : désolé !!!! je suis vraiment désolé pour le retard :/ j'espère que ça te plaira. ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Laisse mes crayons ! ( pV Aleksandra ) Sam 6 Oct 2012 - 16:37

Elle ne comprenait pas. Pourquoi elle était bizarre ? Après tout, hein, c'était normal qu'elle ne connaissait pas le football américain. Elle n'était qu'une petite fille. Elle avait à peine dix ans et elle ne connaissait pas tout de la vie. Normal qu'elle ne sache pas ce qu'était ce sport dont elle n'avait jamais entendu parler. Et puis, en plus, hein, elle était une fille. Et pas un mec. Et le seul sport qu'elle aimait bien ... c'était peut-être bien la formule 1. Et encore, elle était trop jeune pour s'intéresser totalement à un sport en particulier. Enfin. Elle avait penché la tête sur le côté et elle écoutait Matt qui lui parlait, après que ce dernier lui ait dit qu'il la trouvait bizarre. Elle avait un peu froncé des sourcils, ne comprenant pas le comment du pourquoi de la chose mais bon, ce n'était pas bien grave. Elle attendait une explication. Le foot américain ? Ca se jouait avec un ballon. Mais il ne lui avait pas précisé quel genre de ballon. Et il ne lui avait pas dit non plus comme ça se jouait réellement. Au final, elle ne savait pas grand chose de plus sur ce sport et elle ne savait pas vraiment ce que c'était. Peut-être qu'il lui expliquerait ça un autre jour. En tout cas, elle lui demanderait plus de précisions, ça, c'est clair. Mais semble-t-il que pour le moment, et bien, ce n'était pas véritablement le bon moment. "Tu m'expliqueras quand même un jour ?" Parce que hein, ça serait bien de savoir. Au moins pour la prochaine fois. Ca pourrait toujours être utile. Quoi que ... Jouer au football américain, ce n'était sans doute pas pour la fillette. M'enfin, passons.

Il était temps de jouer aux explorateurs. Ou du moins, ils n'allaient pas tarder à le faire. La petite fille se posait de tas de questions, comme toujours. Elle voulait en savoir un peu plus sur le nom du capitaine. Et puis, pourquoi on disait Captain et non pas Capitaine. Oui, sans doute des questions tout à fait stupides. Mais elle avait envie de savoir quand même. Sauf que ... Sauf que Matt ne pouvait pas lui donner plus de précisions. Il s'appelait Captain parce qu'il n'avait pas d'autre nom. Enfin, c'était comme ça et rien d'autre. Y'avait pas réellement de précision ou quoi que ce soit de plus. Elle haussa un sourcil et elle le regarda en penchant la tête sur le côté. Elle ne comprenait toujours pas. Mais bon, tant pis. Ce n'était pas si important que ça. Si Aleksandra lui demandait une nouvelle fois pourquoi, elle avait peur qu'il ne se mette en colère. Elle savait qu'il pouvait avoir, de temps à autre, des réactions carrément démesurées et pouvait dire des choses pas bien. Même si, jusqu'à présent, il ne s'était jamais mis en colère contre elle. Et la fillette espérait que ça ne soit jamais le cas d'ailleurs.

Enfin,. Elle lui avait demandé si le Captain était un pirate ou quelque chose dans le genre. Et effectivement, c'était le cas. Un pirate. Il avait un trésor. Il s'était fait bouffé par des dinosaures -triste fin quand même- et il avait perdu son trésor. Et voilà donc que les deux amis partaient à la recherche dudit trésor. Ils n'arrêtaient pas de courir ou bien de sauter dans tous les sens. J'en connais au moins une sur les deux qui dormirait très bien cette nuit. La petite Aleksandra, ça, c'est clair. Elle allait super bien dormir. A se dépenser sans compter, c'est clair qu'on passe de bonnes nuits. Mais bon, à courir dans tous les sens, on peut finir par se blesser, tomber ou se faire mal. Et c'est exactement ce qui se passa. Aleksandra avait trébuché et bam, elle s'était bien fait mal au genou. Elle n'avait même pas pleuré. Rien du tout. Elle s'était tout simplement redressée et c'est là qu'elle fronça des sourcils et qu'elle remarqua un truc qui coulait le long de son genou. Et oui. Du sang. Le plus étrange, comme dit un peu plus tôt, c'est que pas une larme n'avait été versée. Et ce même si elle avait un joli trou au niveau du genou. Enfin, pas autant que ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Laisse mes crayons ! ( pV Aleksandra ) Lun 8 Oct 2012 - 10:42

Expliquer le football amérciain à une fillette ce n'était pas simple. Pour Matthew déjà c'était pas facile surtout que lui ne jouait pas, son entraîneur ne le voulait pas sur le terrain, il considérait qu'un autiste qui n'aime pas qu'on le touche n'a rien à faire sur un terrain de sport, mais en même temps pour éviter des ennuis avec la justice et aussi avec le cousin de Matt il le laissait faire le ménage sur le terrain, apporter l'eau et nettoyer les affaires des joueurs. Ce qu'il n'avait pas comprit c'était que Matt, en revanche, savait analyser le jeux et il savait pertinemment lorsqu'un joueur allait mettre des points ou quand il allait finir par se ramasser. Enfin il se dit qu'un jour pour expliquer vraiment ça à la fillette, il devrait soin l'emmener à un match, soit lui en faire regarder un à la télé. Il fit lorsque la petite fille lui demanda si un jour il lui expliquerait :

"Un jour", commença-t-il en se mettant à sa hauteur et en posant une main sur son épaule." Je te ferrais voir un vrai match ! Soit à la télé soit au terrain. Mais je te promet de tout t'expliquer."

Il sourit et ensuite il partie dans son idée de monde imaginaire. Pas la peine de demander à Matt qui est son héros favorie. Peter Pan. Il est le héros de pleins d'enfant, mais pour Matt c'est plus qu'un héros. Il est celui qui l'a aider à surmonter ses cauchemars et les coups de son beaux pères à travers ses aventures et ses histoires. Donc Matt expliqua à Aleksandra son idée. La fillette ne semblait pas tout comprendre, ou alors c'était Matt qui expliquait mal, cela aussi se pouvait, mais cela dit, il ne fallait pas trop le pousser à bout sinon il se renfermerait et jouerait seul, ou piquerait une crise, mais Aleksandra, avec son instinct savait ce qu'elle devait faire et pas faire. A force de jouer et de courir partout, d'échapper aux dinosaures et tout, la petite fille finit par se faire mal. Matt s'arrêta et la regarda. Elle ne pleurait pas, n'avait même pas pousser un crie. Elle s'était relever comme si elle ne s'était jamais fait mal. Matt la regardait étrangement, puis il fit :

"Tu saignes Alek."

C'était le surnom qu'il lui avait donner. Pas que Matt aimait les surnom, mais lui on coupait son prénom, alors il coupait celui de la fillette, mais c'était gentil et affectueux venant de lui. Il ne voulait pas la toucher, car c'était pas la peine, mais il savait qu'il devait faire quelque chose. Il courut à la porte du jardin et fit en criant :

"Aleksandra saigne, elle pleure pas mais elle saigne beaucoup !"

De quoi alerter la plus part des adultes se trouvant dans la maison. Matt ne savait pas si il y avait toujours que la femme ou non, car cela faisait au moins deux heures qu'ils jouaient dans le jardin. Il revint voir la petite fille et lui dit :

"Tu n'as pas mal ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Laisse mes crayons ! ( pV Aleksandra ) Mer 10 Oct 2012 - 17:58

Aleksandra avait beaucoup de mal à se représenter ce sport. Elle n'arrivait pas réellement à voir de quoi il parlait. Et puis, ça n'aidait pas vraiment puisque Matt ne lui en avait pas parlé plus que cela. Il était resté plutôt évasif. Et ça ne plaisait pas forcément à la petite Aleksandra qui était du genre curieuse et qui aimait bien avoir une réponse à ses questions. Mais semble-t-il que ça ne serait pas aujourd'hui qu'elle aurait une réponse plus précise par rapport à ce nouveau sport. Tant pis. Matt s'était rapproché d'elle et s'était mis à sa hauteur, juste quelques instants. Il avait posé une main sur son épaule. Et il lui parlait. Lui disant qu'un de ses jours, il lui ferait voir un match. Ou peut-être même pour de vrai. Pas à la télévision. Il ne savait pas trop quand il pourrait le faire mais Aleksandra avait confiance en lui et elle savait que Matthew n'était pas un menteur. Alors, elle hocha de la tête. "D'accord." Que dire de plus de toute manière ? Parce que ... parce que poser des questions supplémentaires, ça n'allait pas servir à grand chose. Hormi peut-être à énerver le jeune homme et ce n'était pas ce qu'elle voulait. Alors, elle attendrait patiemment qu'il veuille bien lui en dire plus.

Vint l'heure de jouer. Et ils s'amusaient drôlement tous les deux. Ils jouaient les aventuriers, les explorateurs, les chercheurs de trésor. Ils couraient dans tous les sens, se roulaient par terre de temps à autre, poussaient quelques cris aussi. Ils s'amusaient bien, tout simplement. Mais un drame se produisit. Enfin, façon de parler. La fillette avait chuté. Elle s'était entravée les pieds dans la racine d'un arbre et boum, par terre. Ses petites mains avaient amorti sa chute. Elles étaient un tout petit peu écorchées. Pas beaucoup. Le plus qui avait trinqué, c'était l'un de ses genoux. Elle ne s'était pas très bien réceptionnée. Mais dans son malheur, elle avait eu de la chance parce que ... Parce qu'elle aurait pu se faire bien plus mal que ça ! Pour sûr. Elle n'avait rien dit. Elle n'avait pas pleuré. Elle avait trop pleuré par le passé quand son père biologique gueulait sur sa mère pour un oui ou pour un non. Non pas qu'elle s'était jurée de ne plus jamais pleurer mais bon. Elle n'avait rien dit. Elle n'avait pas bronché.

Matt s'était tourné et il s'était rapproché d'elle. Il remarqua qu'Aleksandra venait de se faire mal. Mais il la regardait avec un air plutôt étrange sur le visage, comme si elle sortait d'une autre époque parce qu'elle n'avait rien dit. Tout affolé ou presque, Matthew s'était mis à courir comme un dératé en direction de la villa. Il cherchait Juliette. Aleksandra baissa les yeux et remarqua le sang, à son tour. Ouais, bon, bin, elle aurait le droit à un joli pansement, c'était ce qu'il fallait se dire. Après quelques minutes, Matt était revenue auprès d'elle. Et il lui demandait si elle n'avait pas mal. Elle eut seulement un haussement des épaules. Avant de lui répondre. "Ca va ... Enfin, je crois." Elle n'avait pas trop mal. "Ca pique un peu, c'est tout." Aleksandra avait relevé le nez. Juliette, sa baby-sitter, était sortie de la villa avec une serviette entre les mains. Elle s'était tout de suite rapprochée de la petite fille pour voir plus en détail au niveau de son genou. Bon, c'était pas très joli à cause du sang mais ça ne semblait pas être grave. Dans le sens où ce n'était pas bien profond, où elle n'avait rien de cassé et que tout semblait aller bien pour elle. Malgré la chute. Juliette lui prit les mains et elle remarqua qu'il y avait quelques écorchures mais encore une fois, c'était sans grande gravité. Enfin, bien moins que pour son genou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Laisse mes crayons ! ( pV Aleksandra ) Lun 15 Oct 2012 - 21:07

Matt ne comprenait pas tout à la situation. Une minute avant ils jouaient, ils couraient, ils criaient, riaient et autres attitudes normal pour une enfant et un adolescent, mais la minute d'après ils étaient tout les deux silencieux comme si la situation était grave. La fillette c'était juste ouvert le genou, elle n'allait pas mourir mais pour Matt elle saignait donc c'était grave. Enfin selon lui. Imaginer maintenant Matt lorsqu'il a apprit à se raser...un filet de sang et fallait appeler les pompiers. Et oui les hommes... Bon non en faite c'était Matt tout simplement. Le garçon regarda la fillette qui lui dit que cela la piquait mais que c'était tout. Matt grimaça et lui dit :

"Sa saigne, c'est grave. Donc t'as mal."

Mais elle n'avait pas mal. Juliette arriva pour soigner la fillette. Matt observa comment elle faisait, il imitait par moment les gestes de la jeune fille, se disant que cal pouvait servir un jour. La jeune femme finit par mettre un pansement et Matt demanda surprit :

"C'est tout ?"

Il marqua une pause regarda Aleksandra puis la jeune femme et lui dit sur un ton sérieux :

"Pourquoi elle a pas pleurer ?"

Juliette, finit par lui expliquer que parfois certains enfants ne pleuraient pas, et Matt prit cette réponse comme étant la seule possible. Il ne se doutait pas que la petite fille avait vécue comme lui un enfer avec sa famille avant. Elle ne lui en parlait jamais et Matthew ne lui parlait jamais de son passer non plus. Tout les deux n'en avaient pas besoin pour grandir et ils n'en avaient pas besoin pour être amis. Matthew regarda la fillette et lui dit ensuite :

"Moi aussi je pleure pas quand on me fait mal. Je dis rien même. Nate il dit que c'est parce que je suis autiste. Moi je dis que c'est parce que ça sert à rien."

Marquant une nouvelle pause, il fit à la petite fille avec un sourire :

"On va regarder un DVD ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Laisse mes crayons ! ( pV Aleksandra ) Jeu 18 Oct 2012 - 22:21

Une chute, ça arrive à tout le monde, n'est-ce pas ? Même aux adultes parfois d'ailleurs. Personne n'est à l'abri d'une petite chute. Il suffit qu'on se réceptionne mal, qu'on positionne mal son pied et hop, on peut trébucher. Ce n'était pas pour autant qu'on avait mal ou bien qu'on pleurait. Peut-être parce que la petite russe était courageuse. Peut-être parce qu'elle avait bien trop pleuré par le passé à cause des innombrables disputes entre son père et sa mère. Et peut-être parce que pleurer, elle savait que ça n'arrangerait pas les choses. Du tout même. A quoi bon se lamenter ? La fillette n'était pas morte. Elle avait juste un peu mal. Ca lui piquait un petit peu mais c'était bien tout. Et ça ne méritait pas des larmes. Elle voulait être forte. Être une petite fille courageuse qui ne se laissait pas abattre facilement. Elle ne souriait plus, certes, mais elle faisait bonne figure tout de même. Ce qui n'était pas le cas de Matthew qui avait une mine déconfite, y'a pas à dire. Pour lui, c'était grave. Mais pas pour elle. La fillette redressa la tête pour le regarder. "Mais non, ce n'est pas grave. On ne voit pas l'os." Et heureusement d'ailleurs. Parce qu'elle n'aurait pas voulu passer sa soirée à l'hôpital. Ca serait plutôt con même. Quoi qu'il en soit, la petite russe essayait de relativiser les choses, si on peut dire ça comme ça. Tout allait bien pour elle, pas besoin de s'affoler ou quoi que ce soit.

Juliette s'était rapprochée avec de quoi la soigner. Un petit pansement et rien de plus. Matthew était d'ailleurs étonné qu'il n'y ait rien de plus. Il lui avait d'ailleurs posé une question, un peu incrédule, se demandant pourquoi la petite brune n'avait pas versé une petite larme ou quoi que ce soit. Juliette n'avait pas de grande réponse philosophique à lui communiquer. C'était comme ça, et pas autrement. Tout simplement. Juliette ne connaissait pas toute l'histoire de la petite. Nolan lui avait parlé de quelques faits mais il n'avait pas eu l'occasion de rentrer dans les détails. Peut-être parce qu'il pensait que ce n'était pas à lui de le faire. Peut-être parce que c'était la petite fille qui devait en parler, se livrer. Ou peut-être parce que c'était, tout simplement, à Juliette de poser les bonnes questions. Mais si c'était le cas, si c'était à Juliette d'engager la conversation, est-ce que la petite Aleksandra se prêterait au jeu et qu'elle lui répondrait ? Ou garderait-elle tout ça pour elle ? Et le seul qui serait au courant serait alors son père ? Bonne question.

Un joli pansement, je disais donc, après un nettoyage de genou et hop, Aleksandra était repartie pour un tour. Ou du moins, ils allaient pouvoir jouer à nouveau. Matthew lui avait donné son point de vue sur le fait de pleurer. Lui aussi ne pleurait pas. Qu'on lui fasse du mal, qu'on lui dise quelque chose qui était méchant. Il ne bronchait pas. Selon son cousin, on mettait ça sur le dos de sa maladie. Pour Matthew, la raison était toute autre : pleurer, ça ne servait à rien. Il avait un avis bien tranché sur le sujet, pour sûr. "Tu sais, pleurer, c'est bien parfois." Lui avait-elle dit tout simplement. Pour attendrir un adulte, par exemple. Rien de plus efficace que quelques petites larmes. Et je suis certaine que vous êtes d'accord avec moi.

Quoi qu'il en soit, il était temps de bouger et de reprendre une activité. Quoi que Matt semblait un peu refroidi par tout ça et il n'avait pas vraiment envie de jouer. Il était plus partant pour regarder un film. Aleksandra haussa des épaules. "Oui, pourquoi pas ?" Un peu de calme, ça serait bien, surtout qu'ils s'étaient bien dépensés et qu'ils avaient bien couru. En boitant un peu, la fillette s'avançait donc vers la villa afin de se rendre dans le salon. Elle se tourna vers Matthew, se stoppant dans sa marche. "Tu veux voir quoi comme film ? Parce qu'on en a plein."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Laisse mes crayons ! ( pV Aleksandra ) Dim 21 Oct 2012 - 19:34

Matt n'avait pas le même concept que la fillette. Pour lui quand on tombait on se faisait mal donc c'était grave. Mais là, la fillette ne pensait pas comme Matt. Le jeune garçon qui était entre la limite de l'adolescence et du monde adulte, haussa les épaules, lorsqu'elle lui dit que parfois c'était bien de pleurer. Matt n'était pas d'accord, quand il pleurait c'est qu'il pensait à sa mère et c'était pas bien car il était triste ensuite. Il lui expliqua donc :

"Moi j'aime pas pleurer. Quand je pleure c'est que je pense à ma mère, et du coup je suis triste, donc si je suis triste, c'est que je suis pas bien, et j'aime pas être pas bien. Alors j'aime pas pleurer."

Une déduction de plus dans le monde farfelue de Matthew Weiss. Le jeune garçon s'était lever et ne voulait pas reprendre le jeux, il avait pas envie qu'elle se blesse encore ou qu'il se blesse lui aussi, et puis le fait d'avoir parler de sa mère cela l'avait refroidit sur ses envies. Matthew avait alors proposer qu'ils regardent un film. La fillette était d'accord, même si elle aurait préféré rejouer, mais Matt n'avait plus du tout envie de jouer. Il était ainsi. Elle lui demanda quel film il voulait voir, Matt se gratta la tête, et lui demanda :

"Tu veux un film d'action, ou un dessins animé ?"

Il ne savait pas ce qu'elle avait le droit de regarder ou non. La mère de Matt lui interdisait de regarder certains films, jugeant qu'il y avait des scènes un peu trop osés comme elle disait, mais il ne savait pas pourquoi les autres garçons de son âge avaient le droit eux. Peut être parce que Matt lui était pas comme tout le monde. Le jeune homme ne savait pas si c'était pareil pour la fillette ou pas. Alors finalement il lui dit :

"En fait, je préfère que tu choisisses le film. C'est toi qui t'es blessé."

Oui c'était une sorte de compromis, elle s'est blessé, elle choisit le film, pas sur qu'elle comprenne son compromis, mais c'était pas grave, il voulait juste regarder un film avec elle et ensuite se serait l'heure de rentrer, il ne vivait pas la porte à côté et Nate n'aimait pas le savoir dehors trop longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Laisse mes crayons ! ( pV Aleksandra ) Jeu 25 Oct 2012 - 11:39

Tomber, ou ne pas tomber. Pleurer, ou ne pas pleurer, ce n'était pas le plus important pour la fillette. Enfin, pour, le plus important, c'était qu'elle allait bien et qu'elle n'avait pas trop mal au genou. Et surtout, le plus important, c'était qu'elle ne s'était pas faite horriblement mal. Et que son os n'était pas sorti. Enfin, voilà quoi. Elle allait bien. Elle avait dit à Matthew que parfois, pleurer, ça pouvait faire du bien. Et que ce n'était pas nécessairement une marque de faiblesse ou quelque chose dans le genre. C'était juste une preuve qu'on était humain. Enfin, selon la fillette. Mais passons. Si Matthew ne pleurait pas, c'était à cause ... à cause du fait qu'il pensait à sa mère. Et que ça lui faisait remonter quelques souvenirs. Pas des plus plaisants d'ailleurs. Aleksandra comprenait ce qu'il voulait dire. "Tu sais, moi aussi quand je pense à ma maman, je suis triste." Y'avait des jours où elle se demandait ce qu'elle était devenue. Est-ce qu'elle était toujours vivante ? Est-ce qu'elle cherchait la fillette ? Ou bien, est-ce qu'au contraire, elle s'en était retournée dans sa Russie natale, vivre sa vie, comme si de rien n'était, comme si elle n'avait jamais été maman ? Il y avait des jours où la petite fille aurait bien aimé avoir la réponse à cette question. L'uarait-elle un jour ? C'était une bonne question. Une très très bonne question.

Ils allaient arrêter de jouer. Enfin, c'était déjà le cas même. Matt avait envie de voir un film. La fillette était d'accord avec lui. Elle avait accepté, sans aucun compromis, sans rien du tout. Voir un film, ça lui permettrait de se reposer un peu. Enfin, Matthew aussi d'ailleurs. Un peu de calme, ça ne leur ferait pas de mal. Ils pourraient manger quelques cookies par la même occasion. Aleksandra avait fini par se tourner vers son ami pour lui demander ce qu'il avait envie de voir. Elle avait de tout et de rien. Tout plein de dessins animés qui étaient intéressants à voir. Ou bien des films. Aleksandra haussa des épaules. Elle ne savait pas trop ce qu'elle avait envie de voir. Elle, tout ce qui l'intéressait, c'était de poser ses fesses dans le canapé et de rester tranquille un moment. Rien de plus, rien de moins. Elle pencha la tête sur le côté. "Ok, d'accord, je vais choisir."

La fillette était donc rentrée dans la maison et hop, direction le salon. Elle avait pris le petit tabouret et elle l'avait mis devant la bibliothèque. Ou plutôt, la vidéothèque. Y'avait plein de DVDs. Elle n'était pas assez grande, d'où le fait qu'elle était obligée de se mettre sur le petit tabouret. Elle laissa glisser son doigt sur plusieurs boîtes et elle s'arrêta sur l'un d'entre eux. Elle avait sorti la panoplie des Age de Glace. A voir lequel Matt avait envie de visionner. "Tu préfères lequel des quatre ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 Invité 
Invité




• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Laisse mes crayons ! ( pV Aleksandra ) Mar 6 Nov 2012 - 22:09

Matt n'avait pas exactement comprit pourquoi la petite russe lui avait dit que elle aussi lorsqu'elle pensait à sa maman elle était triste. Pour lui la fillette avait une maman. Enfin une maman vivante, il pensait, aller savoir pourquoi, que Juliette était sa maman. Mais bon il ne lui en parlerait pas pour l'instant, il était bien trop polie pour parler de tout ça avec une fillette. Et puis lui n'aimant pas parler de la mort de sa mère, il ne voulait pas parler de la mère des autres. Le jeune garçon entra donc avec la petite fille dans le salon. Il avait retirer ses chaussures après les avoir frotter frénétiquement sur le paillasson cinq fois chacune et après avoir défait les lacets et les avoir remit correctement dans la la chaussure correspondante, puis il avait ranger ses chaussures contre le mur, et ce dans le bon sens. Par la suite il avait demander :

"Est-ce que je peux me laver les mains s'il te plait ?"

La fillette lui indiqua le chemin et il alla se laver les mains pendant que Alek cherchait un film intéressant. Elle proposa alors quatre films au retour de Matt. Le jeune autiste demanda à regarder le premier. Il fit :

"Je n'ai jamais vu le dernier, mais il faut commencer par le premier."

Bien cas se rythme il ne le verrait jamais, Matthew avait tout de même insister pour mettre le premier des films. C'était la même chose pour une série ou pour quoi que se soit d'autre, Matthew devait commencer par le début. Si par on ne sait quelle raison il se retrouve au milieux d'un film, il faut remettre le film au début, ou la série au début pour qu'il voit et comprenne, sinon dans sa tête tout se mélange et il finit par s'énerver. Bref, le jeune homme s'installa dans le canapé et donna un cousin à la fillette, puis il fit :

"Ce sera comme au cinéma. Tu veux que j'éteigne la lumière et que je fermer les rideaux ?"

Oui Matt ne voulait pas paraître impolie, c'était là toute la complexité de ce garçon. A la fois autiste et sans gêne, et en même temps, totalement gentleman et serviable. Ce garçon était une énigme pour beaucoup de gens.

[ désolé pour le temps de réponse :/ ]
Revenir en haut Aller en bas

 Contenu sponsorisé 





• • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Laisse mes crayons ! ( pV Aleksandra )

Revenir en haut Aller en bas

Laisse mes crayons ! ( pV Aleksandra )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Laisse mes crayons ! ( pV Aleksandra )
» (Crayons de couleur)Crayons de couleurs...
» Fée [crayons aquarellables]
» (graphite)Les crayons et fusains
» (pastel)Crayons pastel
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Criminal Minds :: Divers :: RP terminés (ou abandonnés)-