Le forum ferme ses portes après 5 longues années d'existence.
Merci à vous tous de nous avoir suivi et qui sait, à bientôt sur d'autres forums ♥

Partagez|

4. Les astuces pour écrire un post RP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
 Nolan Baker 
Supervisory Special Agent (SSA)




• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 2445
▌Date d'inscription : 21/02/2011
▌Métier : Chirurgien - Tueur en série psychopathe
▌Avatar : Johnny Depp - Kwikiki © Gif cartouche by Sevnol ©


MessageSujet: 4. Les astuces pour écrire un post RP Dim 10 Juin 2012 - 19:42

Fiche méthodologique pour l'élaboration de posts RP


Point A ϟ Quand on ouvre un sujet

Le titre du sujet, se trouve notamment grâce au lien que l'on a établi, avec l'autre personnage. Pour se sentir inspiré, se basant sur le lien, on peut aussi chercher une musique qui puisse nous aider. Généralement, le mieux c'est de prendre une chanson, un instrumental qui colle parfaitement à la situation. Une fois que votre musique est mise de côté, vous imaginez le contexte établi. Pour donner le maximum de détails possibles, situez vous dans le temps (matin, après-midi, soirée) ; parlez de la météo, des sentiments de votre personnage, des références aux RP's précédents (ce qui est parfois intéressant pour donner un suivi de votre personnage, et grapiller quelques lignes, héhé siffle ). De plus, vous pouvez aussi reparler du lien en question, en l'illustrant de la manière suivante : parler de votre rencontre, vos impressions quant à cette première rencontre (est-ce que vous appréciez le personnage de votre partenaire ; est-ce que lui/elle vous apprécie ?) Pour ce qui est du dialogue, vous pourriez commencer par les questions de bases, ou les marques de politesse : « Bonjour » ; « Cela fait un moment que l'on ne s'est pas vu(e)s, toi et moi. » ; ou bien à l'inverse, des marques de rivalités, de haine : « Que me voulez-vous ? » ; « Vous ne pourriez pas faire attention ? » Dans cette partie-là, finalement, tout part de votre imagination. La seconde méthode, sera plus facile. Souvenez-vous : une piste audio peut parfaitement vous aider, et le fait de mettre un maximum de descriptions et de références sur vos anciens RP's, vous offriront d'avantages de lignes. Là, se base l'une des parties de ce secret, finalement Wink


Point B ϟ Quand on répond à un partenaire

Quand on donne une réponse, il y a une astuce des plus utile à savoir : focalisez-vous sur les répliques de votre partenaire, le dialogue. C'est peut-être étonnant, mais c'est pourtant ce qui vous offrira là encore, pas mal de lignes pour enrichir votre réponse. En fait, certains ne font que recopier la réplique de leur partenaire. Une erreur, finalement. En effet, si vous retranscrivez la réponse de votre partenaire, de manière « textuelle » et non « parlée » ; vous pourrez alors écrire encore plus de lignes. Je vais illustrer mes propos ...
Voici donc, un exemple de réplique : « Dernièrement Hotch m'a dit que tu étais en séminaire. Ça c'est bien passé, rassures-moi ? » Votre réponse, pourrait se faire comme suit : Enchaînant sur le sujet, Juliette m'avait dit que Hotch l'avait mise au courant, pour mon histoire de séminaire. Une chance pour moi, que Hotch y ai cru. Je ne pouvais pas me permettre de tout balancer, comme ça. S'il venait à savoir un jour que je bossais pour le KGB, sur son dos, d'autant plus que le but était d'élaborer un plan pour le coincer ... Autant vous dire chaque jour passé au bureau, était comme un danger de mort pour moi.
Voyez le nombre de lignes ? Ça change, n'est-ce pas ? Wink De plus, l'astuce de la piste audio, pourra aussi vous servir, en répondant à un partenaire. Croyez-moi Very Happy
Bien. Voilà qui est fait ! Vous connaissez mon grand secret ! HY Pas si grand que ça, au final, quand on voit la longueur de la fiche. Il suffit juste de retenir l'essentiel :



  • Donnez un maximum de détails sur le lieu, la météo, le repère dans le temps, les sentiments de votre personnage, etc ;
  • En ouvrant le sujet, commencez par un dialogue simple, afin de le peaufiner au fil du sujet ;
  • En répondant à votre partenaire, basez-vous essentiellement sur ses répliques pour préférer les interpréter à l'indirect, plutôt qu'au direct. Ce qui augmentera votre nombre de lignes.
  • N'hésitez pas non plus à vous baser sur votre lien, de façon à le faire évoluer au fil du sujet.
  • N'oubliez pas une chanson où un instrumental, en rapport avec le titre de votre sujet. Ce peut-être une source d'inspiration supplémentaire.





Nolan & Marilyn

« Quand un médecin tourne mal, il devient le pire des criminels. Il a le sang-froid et la connaissance. »
© belzébuth


Dernière édition par Nolan Baker le Ven 28 Nov 2014 - 9:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Nolan Baker 
Supervisory Special Agent (SSA)




• • • • • • • • • • • • •


▌Messages : 2445
▌Date d'inscription : 21/02/2011
▌Métier : Chirurgien - Tueur en série psychopathe
▌Avatar : Johnny Depp - Kwikiki © Gif cartouche by Sevnol ©


MessageSujet: Re: 4. Les astuces pour écrire un post RP Mar 10 Juil 2012 - 12:16

Un peu d'aide niveau orthographe, grammaire


Point A ϟ Les homonymes

Les homonymes sont les acteurs d'une grande question que l'on s'est toutes et tous posée en écrivant : « a ou à » ; « est ou et » ; « er ou é » ; « ça ou sa » ; « s'y, si ou ci » et bien d'autres encore. En fait, il s'agit là de faire un choix. Toujours. Quelle que soit la phrase que nous voulions écrire, il existe un moyen pour nous aider. Ici, nous allons voir (ou revoir) les plus connus et les plus utilisés d'entre eux.


  • a, à : Ce petit « a » est tout simplement une forme conjuguée du verbe « avoir ». On peut le remplacer par « avait ». L'autre forme « à » est ce que l'on appelle une préposition. On l'utilise lorsque le premier cas est impossible dans notre phrase.
    Exemple : Aaron habite dans un appartement à Quantico. Dans ce cas-là par exemple, on ne peut pas remplacer par la forme de l'imparfait : « avait. »
  • est, et ; er, é  : Ce « est » constitue l'axiliaire « être » conjugué au présent. On l'utilise dans des phrases simples (sujet + verbe + complément). Le second « et » s'appelle conjonction de coordination. C'est un mot-outil invariable qui sert à joindre deux phrases, deux sous-phrases ou deux éléments de même nature grammaticale. Le troisième « er » marque la terminaison d'un verbe à l'infinitif. Le dernier « é » marque la terminaison d'un verbe conjugué au passé.
    Exemple : Tous les collègues d'Aaron, disent de Jack qu'il est mignon.
    Exemple : Nika et Nolan sont fiancés.
    Exemple : J'ai fini de manger.
    Exemple : Les profilers épuisés ont bien travaillé.
  • ça, çà, sa : Voilà deux confusions courantes. « ça » est un pronom démonstratif, que l'on peut facilement remplacer par « cela ». Contrairement à ce que certains pourraient croire, « çà » existe. Bien que peu utilisé, c'est un adverbe. On le rencontre rarament, puisqu'il sert simplement de variante à « par-ici, par-là ». Enfin, « sa » est un déterminant possessif, qui se place devant un nom. Pour s'assurer que l'on doit l'utiliser dans une phrase, on peut le remplacer par un autre déterminant, comme : ma, ta ou encore là.
    Exemple : Le criminel a expliqué sa version des faits. Et pour vous le dire franchement, Morgan et Hotch ont du mal à croire tout ça.
  • ci, si ou s'y : « ci » est un adverbe. On peut le remplacer par « là. » L'autre « si » et un autre adverbe, exprimant cette fois la comparaison ou l'intensité. Enfin, « s'y » est une variante du pronom « se ». Il s'utilise pour placer le pronom, devant un verbe commençant par une voyelle.
    Exemple : Pas la peine d'aller chez les Dawson. L'agent Jareau s'y est déjà rendue avec l'agent Reid.
    Exemple : Cette arme-ci a été retrouvée sur la scène de crime.
  • ce, se, ceux : « ce » est un pronom démonstratif que l'on peut aussi remplacer par « cette » au féminin. Le suivant, « se » est un pronom personnel. On l'utilise notamment pour les verbes pronominaux, comme se lever, se doucher, se peigner, s'habiller, ... Enfin, « ceux » est le pluriel du premier « ce » que nous avions vu, pour faire simple.
    Exemple : Ce suspect est le premier que nous allons interroger.
    Exemple : Quand Aaron lui pose trop de question, l'homme à tendance à se ronger les ongles ou se mordre les lèvres.
    Exemple : Les quatres hommes présents sont ceux qui se trouvaient sur la scène de crime, il y a moins de 24 heures.



Point B ϟ Quelques astuces pour finir ...

Quand on écrit, on est parfois ammené à conjuguer des verbes, en marquant le féminin ou le pluriel, s'il y en a. Pour vous épargner des lignes et des lignes de lecture, je vous ai trouvé un site sympathique qui explique le tout en couleur : ici.
De même pour la marque du pluriel, je vous ai trouvé un site intéressant : ici.


Nolan & Marilyn

« Quand un médecin tourne mal, il devient le pire des criminels. Il a le sang-froid et la connaissance. »
© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

4. Les astuces pour écrire un post RP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Criminal Minds ::  :: Le guide du Behavioral Analysis Unit-